La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « moustique »

Moustique

Variantes Singulier Pluriel
Masculin moustique moustiques

Définitions de « moustique »

Trésor de la Langue Française informatisé

MOUSTIQUE, subst. masc.

A.− Insecte diptère nématocère dont la femelle pique l'homme et les animaux pour se nourrir de leur sang. Nous gardions le moins de lumière possible au jardin pour ne pas attirer les moustiques (Proust, Swann,1913, p. 14).Le virus qui (...) provoque [l'encéphalite] est transporté par un moustique de variété particulière (Quillet Méd.1965, p. 347):
L'aire de la distribution de la fièvre jaune est située actuellement en Afrique et en Amérique dans la zone où existe Aedès Aegypti, le moustique vecteur de la maladie. Brunhes, Géogr. hum.,1942, p. 288.
SYNT. Moustiques sanguinaires; moustiques qui bourdonnent, vibrent; des nuées de moustiques; piqûre de moustique; lutte contre les moustiques; entendre voler un moustique; être dévoré, mangé par des moustiques.
P. métaph. Sur les bords du Rhin, comme d'ailleurs dans toutes les contrées très visitées, le pourboire est un moustique fort importun, lequel revient, à chaque instant et à tout propos, piquer, non votre peau, mais votre bourse (Hugo, Rhin,1842, p. 101).
Rem. ,,Dans l'usage actuel, moustique tend à être un terme générique désignant plusieurs espèces d'insectes, tandis que cousin est réservé, soit aux espèces tempérées qui ne transmettent pas de maladies, soit même à la plus grande espèce existant en France (1 à 2 cm d'envergure, alors que le moustique ordinaire n'a que quelques millimètres)`` (Dupré 1972).
B.− P. anal., fam. [Surtout en parlant d'un enfant] Personne de petite taille qui est toujours en mouvement, pleine d'activité. Lorsque son tour fut arrivé, le petit garçon [Franz Liszt] monta sur l'estrade, salua comme on le lui avait montré, et se mit au piano. Aux premières mesures, on vit que ce moustique était déjà un maître (Pourtalès, Vie Liszt,1925, p. 21).
Prononc. et Orth. : [mustik]. Att. ds Ac. dep. 1762. Docum. Pagnol, Fanny, 1932, II, 8, p. 158 : moustic. Étymol. et Hist. 1. 1601-03 [ms. d'apr. l'éd.] Mousquitte entomol. [Champlain, Bref discours ds Œuvres, éd. C. H. Laverdière, 1870, t. 1, planche XIX ds Fried., s.v. mosquito); 1654 moustique (Du Tertre, Hist. gén. des Isles de Christophe,... p. 328 ds König); 2. 1925 « enfant minuscule » (Pourtalès, loc. cit.). Empr. à l'esp. mosquito, terme d'entomol. (vers 1400 ds Cor.-Pasc., s.v. mosca), dimin. de mosca « mouche », du lat. musca, v. mouche. La forme actuelle moustique est issue par métathèse, peut-être sous l'influence de tique, de l'anc. forme moustique. Au xviies., le mot se rencontre aussi bien au masc. qu'au fém. mais il est difficile de déterminer le genre en usage à cette époque (v. König et Fried.). Fréq. abs. littér. : 213. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 49, b) 222; xxes. : a) 374, b) 519. Bbg. Boulan 1934, p. 82. − Quem. DDL t. 19.

Wiktionnaire

Nom commun - français

moustique \mus.tik\ masculin

  1. Insecte diptère de la famille des culicidés dont la femelle pique les hommes et les animaux et leur pompe du sang.
    • La neige en cristaux fins tombe en voltigeant comme une immense nuée de moustiques. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Les moustiques transmettent la fièvre de trois jours, la cowdriose et la fièvre de la vallée du Rift. — (Bill Forse, Christian Meyer et al., Que faire sans vétérinaire ?, Cirad / CTA / Kathala, 2002, page 174)
    • Un ciel grisailleux couvrait la mangrove à la grande joie des moustiques porteurs de fièvre qu’il avait fallu faire fuir vitement-pressé en allumant ici et là ces grands feux de bois que les anciens appelaient charibaudées. — (Raphaël Confiant, La dissidence, éditions Écriture/Les éditions de l'Archipel, 2002, chapitre 1)
    • Si je crie chaque fois que les moustiques me piquent, mon cri appartient aux moustiques. Une réaction appartient toujours à celui qui la provoque. — (Mustapha Fahmi, La leçon de Rosalinde, éditions La Peuplade, Chicoutimi (Québec), 2018, page 66)
  2. (Familier) Enfant ou adulte de taille minuscule.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MOUSTIQUE. n. m.
Petit insecte diptère, dont la piqûre, très douloureuse et souvent dangereuse, peut véhiculer les germes de certaines maladies.

Littré (1872-1877)

MOUSTIQUE (mou-sti-k') s. m.
  • Insecte voltigeant des pays chauds, dont la piqûre est douloureuse ; les moustiques sont des cousins, ordre des diptères.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

MOUSTIQUE, s. f. (Hist nat.) petit moucheron de l’Amérique, fort incommode, presque imperceptible à l’œil, & qui regardé au-travers d’une loupe, ressemble assez à la mouche commune ; il se tient dans les lieux bas voisins du bord de la mer & derriere des rochers à l’abri du vent. Sa piquure occasionne une sensation brûlante, semblable à celle que pourroit causer la pointe d’une aiguille très-fine rougie au feu.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « moustique »

Tiré, par inversion de lettres, de l'espagnol mosquito, diminutif du lat. musca, mouche.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Orthographié (1603) mousquitte puis (1654) moustique par métathèse, peut-être sous l’influence de mouche ou de tique. Emprunté à l’espagnol mosquito (littéralement « petite mouche »), dérivé de mosca (« mouche »), du latin mŭsca (« mouche »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « moustique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
moustique mustik

Citations contenant le mot « moustique »

  • On ne compare pas un moustique à un éléphant. De Proverbe grec
  • Ne dégaine pas une épée pour tuer un moustique. De Proverbe coréen
  • Le moustique n’a pas pitié d’un homme maigre. De Proverbe mongol
  • Souvent on filtre un moustique Tout en avalant un chameau. De Mikael Agricola / Préface aux trois petits prophètes
  • C'était un moustique snob. Il ne buvait que du sang bleu. De Jean Cazalet
  • Avec patience et crachat on fait entrer un pépin de calebasse dans le derrière d'un moustique. De Proverbe créole
  • Le sang bleu se retrouve parfois dans les veines d'un demeuré ou dans la trompe d'un moustique. De Austin O'Malley
  • Un moustique peut piquer et faire se cabrer un cheval, mais l'un demeure un insecte et l'autre est toujours un cheval. De Jules Renard
  • Un moustique dure une journée, une rose trois jours. Un chat dure treize ans, l’amour trois. C’est comme ça. Il y a d’abord une année de passion, puis une année de tendresse et enfin une année d’ennui. De Frédéric Beigbeder / L’Amour dure trois ans
  • Dans la bouche fermée n'entrent pas de moustiques. De Proverbe brésilien
  • Il est plus utile de tuer des moustiques que de faire l’amour. De Mao Tsé-Toung
  • L'été se marque non moins par ses mouches et moustiques que par ses roses et ses nuits d'étoiles... De Marcel Proust
  • J’ai cru que c’était un figuier plein de figues, alors que c’était un tronc plein de moustiques. De Proverbe algérien
  • Comment expliquer cette situation ? Noah Rose, de l'université de Princeton, explique qu'il pourrait s'agir d'une sorte de relation de dépendance des moustiques à la présence humaine. « Nous pensons que les moustiques dans ces climats sont particulièrement dépendants des êtres humains et de leurs réserves d'eau pour survivre. » En effet, ce sont bien les deux critères qui sont nécessaires, selon les scientifiques. La vie urbaine seule ne suffit pas à faire évoluer les habitudes des moustiques. Le Point, Pourquoi les moustiques vont de plus en plus nous piquer - Le Point
  • Responsable de nombreuses pathologies comme la dengue ou Zika, le moustique tigre se répand de plus en plus dans le monde, notamment à cause du réchauffement climatique. Des chercheurs américains ont pu identifier un gène potentiellement important pour endiguer sa progression à travers le globe. Sciences et Avenir, Le moustique tigre rendu inoffensif grâce à un unique gène - Sciences et Avenir
  • Il a déjà colonisé un peu moins de la moitié des communes franciliennes. Le moustique tigre, un insecte invasif en pleine expansion, se plaît en Ile-de-France. Connu pour être un vecteur de maladies tropicales, comme le chikungunya, la dengue et zika, le moustique tigre, appelé ainsi pour sa robe et ses pattes noires rayées de blanc, il se propage rapidement dans l'hexagone depuis le début des années 2000. leparisien.fr, L’Ile-de-France presque entièrement colonisée par le moustique tigre - Le Parisien
  • Le moustique-tigre, responsable de la transmission de la dengue ou du chikungunya, s’est parfaitement adapté aux villes des pays tempérés, explique la microbiologiste Claire Valiente Moro, dans ce nouvel épisode de l’« Abécédaire de la ville ». Le Monde.fr, « La poursuite des recherches sur les facteurs d’expansion du moustique-tigre en milieu urbain est essentielle »
  • Déjà implanté dans 58 départements, le moustique tigre (Aedes albopictus) est une espèce très invasive qui peut être vectrice de maladies comme la dengue, le chikungunya et Zika. Grâce au site Signalement Moustique, vous pouvez participer à sa surveillance afin d'aider les autorités sanitaires à mieux connaître sa répartition sur le territoire. Cette action citoyenne permettra de compléter les actions engagées par des mesures de lutte adaptées. , Chikungunya, dengue, zika -Moustique tigre : contribuez à sa surveillance ! | service-public.fr
  • Comment démoustiquer les zones humides, comme la Camargue, sans nuire à la biodiversité souvent exceptionnelle qu’on y trouve? La question divise les spécialistes. En cause: l’usage de plus en plus répandu du Bti, utilisé par exemple sur le littoral méditerranéen pour lutter contre l’apparition des larves. Depuis la mise en évidence, en 1977, de son efficacité contre les moustiques, ce larvicide au nom barbare (Bacillus thuringiensis israëlensis) a le vent en poupe. D’autant qu’il offre l’avantage d’une forte sélectivité et est issu d’une bactérie naturellement présente dans le sol. Rien à voir, donc, avec les produits de synthèse comme le DDT, un puissant insecticide interdit depuis quarante ans en France en raison de ses effets particulièrement nocifs sur l’environnement. Produit par un laboratoire américain (Valent BioSciences, dans l’Illinois), le BTi est rapidement devenu le larvicide d’origine bactériologique le plus répandu au monde. Le Figaro.fr, Comment le sud de la France fait la guerre au moustique
  • Dans le cadre de sa lutte contre les moustiques et notamment les moustiques-tigres, la ville de Montauban agit depuis plusieurs années pour limiter leur développement dans l’espace public : traitements antilarvaires, actions d’information auprès du public, mise en place d’aspirateurs à moustiques dans les crèches, limitation des points de développement larvaire… Dans la continuité de ces perspectives, la ville de Montauban met en place une subvention afin d’encourager les habitants à s’équiper d’aspirateurs à moustiques. La subvention sera d’un montant limité à 50 € TTC, délivrée aux 200 premiers foyers (dans la limite d’un aspirateur par foyer) ayant fait leur demande auprès des services de la mairie avant le 31 décembre 2020 inclus. Sur le marché, les appareils coûtent entre 40 et 900 euros selon leur efficacité et la superficie couverte. ladepeche.fr, Montauban. La mairie aide à l’achat d’un aspirateur à moustiques - ladepeche.fr
  • Si certaines zones restent floues sur l’origine du coronavirus, des chercheurs américains sont parvenus à en éclaircir d’autres. Des scientifiques de l’université du Kansas (Etats-Unis) sont parvenus à confirmer que le SARS-CoV-2 ne peut pas être transmis aux humains par les moustiques. “Alors que l'Organisation mondiale de la santé a définitivement déclaré que les moustiques ne peuvent pas transmettre le virus, notre étude est la première à fournir des données concluantes à l'appui de la théorie”, avance Stephen Higgs, auteur principal de l’étude, dont les résultats ont été publiés dans la revue Scientific Reports. www.pourquoidocteur.fr, Transmission du coronavirus : les moustiques hors de cause
  • La piqûre du moustique tigre est aussi plus douloureuse que celle du moustique dit commun, mais contrairement à ce dernier, il pique à l’aube ou au crépuscule. Une cloque apparaît alors sur la zone touchée et cause parfois des démangeaisons. Le moustique tigre est facilement reconnaissable grâce à son corps noir parsemé de rayures blanches et à ses deux pattes arrières souvent relevées. Il peut être vecteur de maladies graves comme le chikungunya ou la dengue. Femme Actuelle, Moustique tigre : un piège à fabriquer en 5 minutes pour l’éradiquer : Femme Actuelle Le MAG

Images d'illustration du mot « moustique »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « moustique »

Langue Traduction
Anglais mosquito
Espagnol mosquito
Italien zanzara
Allemand moskito
Chinois 蚊子
Arabe البعوض
Portugais mosquito
Russe комар
Japonais
Basque eltxo
Corse mosquito
Source : Google Translate API

Synonymes de « moustique »

Source : synonymes de moustique sur lebonsynonyme.fr

Moustique

Retour au sommaire ➦

Partager