La langue française

Mortellement

Définitions du mot « mortellement »

Trésor de la Langue Française informatisé

MORTELLEMENT, adv.

À mort.
A. − D'une manière qui provoque la mort. Mmede Rênal n'était pas blessée mortellement (Stendhal,Rouge et Noir, 1830, p.451).L'administrateur Noumira (...) trouva le moyen de se faire bousculer mortellement par les hippopotames (Gide,Retour Tchad, 1928, p.868).
RELIG. CATH. Pécher mortellement. Commettre un péché mortel. Celles qui désirent d'accomplir l'oeuvre de chair hors le mariage, bien que l'effet ne s'en suive pas, péchent mortellement (Péladan,Vice supr., 1884, p.234).
B. − P. hyperb. [Avec une valeur intensive]
1. D'une façon extrême, intense. Elle s'ennuie mortellement, quand elle n'est pas auprès de toi (Restif de La Bret.,M. Nicolas, 1796, p.89).La branche de seringa me rendait mortellement triste (Proust,Fugit., 1922, p.612).
2. [Dans un rapport d'hostilité] Au point de souhaiter la mort de quelqu'un. Laissez-moi mourir ou je vous haïrai mortellement (Camus,Justes, 1950, iv, p.376).Après six mois, ils furent mortellement brouillés (Guéhenno,Jean-Jacques, 1952, p.289):
. Ganche lui jeta un trop long regard de commisération (...). Agnès baissa la tête. Elle était humiliée et en voulait mortellement à Ganche de son humiliation. Drieu La Roch.,Rêv. bourg., 1937, p.208.
Prononc. et Orth.: [mɔ ʀtεlmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. «de manière à entraîner la mort» a) 1155 la mort physique nafré mortelment (Wace, Brut, 12647 ds T.-L.); b) fin xiiies. relig. chrét. pechier mortieument (Laurent, Somme, ms. Chartres, fol. 64 vods Gdf. Compl.); 2. 1160-74 «au point de souhaiter la mort» haïr mortelment (Wace, Rou, éd. J. Holden, II, 2993); 3. ca 1570 «extrêmement» avoir [qqc.] mortellement odieux (Carloix, IV, 7 ds Littré); 1694 offenser mortellement (Ac.). Dér. de mortel*; suff. -ment2*. Fréq. abs. littér.: 286. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 498, b) 484; xxes.: a) 374, b) 306.

Wiktionnaire

Adverbe

mortellement \mɔʁ.tɛl.mɑ̃\

  1. D’une manière qui cause la mort.
    • Et le monstre aussitôt blessé mortellement. — (Jean de Rotrou, Herc. mour. II, 2.)
    • Mortellement atteint d’une flèche empennée, Un oiseau déplorait sa triste destinée. — (Jean de la Fontaine, Fabl. II, 6.)
    • Une centaine d'hommes gisent sur le pavé ; les uns sont tués roides, d'autres atteints mortellement. — (Alfred Barbou, Les Trois Républiques françaises, A. Duquesne, 1879)
  2. Douloureusement.
    • Du bruit de son trépas mortellement frappés. — (Voltaire, Oedipe, I, 1.)
  3. Excessivement, en parlant des sentiments de haine, de jalousie, ainsi que des offenses.
    • Les Pharisiens se tenaient mortellement offensés de ce qu’il découvrait leur hypocrisie. — (Louis Bourdaloue, Myst. Passion de J. C. t. I, p. 205.)
    • Cette aventure commence à réconcilier les jansénistes avec l’inquisition, qu’ils haïssaient jusqu'ici mortellement. — (Jean le Rond D’Alembert, Lett. à Voltaire, 31 oct. 1761.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MORTELLEMENT. adv.
De manière à faire mourir. Il est blessé mortellement, malade mortellement. Pécher mortellement, Commettre un péché mortel. Par exagération, Haïr mortellement. Cet homme est mortellement ennuyeux.

Littré (1872-1877)

MORTELLEMENT (mor-tè-le-man) adv.
  • 1D'une manière qui cause la mort. Et le monstre aussitôt blessé mortellement, Rotrou, Herc. mour. II, 2. Mortellement atteint d'une flèche empennée, Un oiseau déplorait sa triste destinée, La Fontaine, Fabl. II, 6.
  • 2Pécher mortellement, commettre un péché mortel. Le malade et son confesseur pécheraient mortellement, Pascal, Prov. X.
  • 3Douloureusement. Du bruit de son trépas mortellement frappés, Voltaire, Œdipe, I, 1.
  • 4Excessivement, en parlant des sentiments de haine, de jalousie, ainsi que des offenses. Les Pharisiens se tenaient mortellement offensés de ce qu'il découvrait leur hypocrisie, Bourdaloue, Myst. Passion de J. C. t. I, p. 205. Cette aventure commence à réconcilier les jansénistes avec l'inquisition, qu'ils haïssaient jusqu'ici mortellement, D'Alembert, Lett. à Voltaire, 31 oct. 1761.

HISTORIQUE

XIIe s. Et quant m'aurez mortelment deguerpi [abandonné], Couci, VII.

XIIIe s. Tant [elle] fist que mortelment partout se fist haïr, Berte, LXIII.

XVIe s. L'embusche fut descouverte, dont ce roy fut depuis haï mortellement, Amyot, Philop. 19. Des desseings qu'il projecte contre ceste couronne qu'il a mortellement odieuse, Carloix, IV, 7.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « mortellement »

Mortelle, et le suffixe ment ; prov. mortelmen ; cat. mortalment ; esp. et ital. mortalmente.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Dérivé de mortel, par son féminin mortelle, avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mortellement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mortellement mɔrtɛlmɑ̃

Citations contenant le mot « mortellement »

  • Une personne mortellement ennuyeuse, c'est une personne qui vous prive de solitude sans vous procurer de compagnie. De Anonyme /
  • De même que tout est mortel dans la nature, de même toute nature atteinte d'amour est mortellement atteinte de folie. De William Shakespeare / Comme il vous plaira
  • Amitié, quel mot lépreux ! Chaque jour, et jusqu'à l'écoeurement, les gens l'ont à la bouche, et il est complètement déprécié, au moins aussi déprécié que le mot amour, mortellement piétiné. De Thomas Bernhard / Béton
  • De nombreuses personnes expriment leur peine ou leur colère après la mort de la jeune Axelle, mortellement trainée sur plus de 800 mètres ce dimanche matin dans le 5e arrondissement de Lyon. Une vague d’émotions qui s’est étendue dans tout le pays avec de nombreuses réactions d’élus de tous les partis politiques.  Lyonmag.com, Mortellement renversée et trainée sur la route à Lyon : le conducteur roulait-t-il malgré l’annulation de son permis ?
  • Un piéton a été mortellement touché par deux véhicules différents.Le premier l'a percuté et le deuxième lui a roulé dessus, selon les CRS de la compagnie autoroutière Rhône-Alpes Auvergne. , Faits-divers - Justice | Un appel à témoins pour identifier un homme mortellement fauché sur l'A46
  • L'avocate du conducteur suspecté d'avoir fauché mortellement une jeune femme le week-end dernier à Lyon a dénoncé ce mercredi 22 juillet, une "récupération" politique de l'affaire et reproché au ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, d'avoir parlé de "meurtre". France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, Axelle Dorier, fauchée par une voiture : l'avocate du suspect reproche à Darmanin d'avoir parlé de "meurtre"
  • Un adolescent de 15 ans a été placé en garde à vue pour avoir poignardé mortellement un homme de 18 ans, mercredi 22 juillet, à Marseille. Blessé au thorax, le jeune homme a succombé jeudi à ses blessures à l’hôpital de la Timone, selon une source policière qui a confirmé une information du quotidien La Provence . , Marseille. Un adolescent de 15 ans en garde à vue pour meurtre - Pontivy.maville.com
  • Une gardienne du zoo de Zurich a été attaquée et mortellement blessée par un tigre samedi 4 juillet 2020, a indiqué la direction du zoo dans un communiqué. macommune.info, Suisse : une gardienne d’un zoo mortellement blessée par un tigre • macommune.info

Traductions du mot « mortellement »

Langue Traduction
Anglais fatally
Espagnol fatalmente
Italien fatalmente
Allemand tödlich
Chinois 致命的
Arabe قاتلة
Portugais fatalmente
Russe фатально
Japonais 致命的に
Basque fatally
Corse fatale
Source : Google Translate API

Synonymes de « mortellement »

Source : synonymes de mortellement sur lebonsynonyme.fr

Mortellement

Retour au sommaire ➦

Partager