La langue française

Molaire

Sommaire

  • Définitions du mot molaire
  • Étymologie de « molaire »
  • Phonétique de « molaire »
  • Citations contenant le mot « molaire »
  • Images d'illustration du mot « molaire »
  • Traductions du mot « molaire »
  • Synonymes de « molaire »
  • Antonymes de « molaire »

Définitions du mot molaire

Trésor de la Langue Française informatisé

MOLAIRE1, adj. et subst. fém.

ANAT. [Mammifères] Dent molaire et, p. ell., molaire. Dent à couronne cylindrique portant sur sa face triturante des tubercules ou cuspides en nombre et de forme variables selon les espèces, et à racines multiples, située à l'extrémité de l'arcade dentaire, en arrière des canines dans la denture lactéale [,,ensemble des dents temporaires`` (Méd. Biol. t.1 1970)], en arrière des prémolaires dans la denture définitive et servant à broyer les aliments. Les restes fossiles de cet animal [le mammouth], notamment des dents molaires isolées, sont très répandus dans les alluvions quaternaires (Boule, Conf. géol., 1907, p.190).L'homme (...) rit silencieusement, montrant des molaires d'or (Aragon, Beaux quart., 1936, p.236).Rien ne rend plus rêveur qu'un petit morceau de viande qu'on essaie de dénicher entre deux molaires (Anouilh, Répét., 1950, i, p.23).V. aspérité ex. 3, carnivore ex. 2:
1. ... à gauche, s'alignent des betteraves, sans un arbre: les plantureuses racines, pareilles à des molaires déchaussées, semblent se soulever hors de cette terre sèche où elles étouffent. Martin du G., Vieille Fr., 1933, p.1056.
SYNT. Molaire inférieure, supérieure, antérieure, intermédiaire, postérieure; première, seconde, dernière molaire; molaire temporaire (ou molaire de lait); molaire définitive/permanente; molaire plombée; molaire de l'homme, des carnassiers, des rongeurs, etc.; racine, tubercule des molaires; enlever, extirper une molaire.
Grosse molaire. Synon. de molaire.Les dents permanentes apparaissent dans cet ordre: premières grosses molaires de 5 à 6 ans (...) deuxièmes grosses molaires de 12 à 14 ans, enfin troisièmes grosses molaires ou dents de sagesse de 16 à 30 ans (Quillet Méd.1965, p.176).
Petite molaire ou molaire de remplacement. Synon. de prémolaire.V. bicuspide, s.v. bi- I A 1 rem.:
2. ... les molaires de remplacement ont une couronne moins compliquée que celles auxquelles elles succèdent; mais cette couronne compliquée se trouve reportée sur les molaires permanentes qui viennent plus en arrière. Cuvier, Anat. comp., t.3, 1805, p.136.
P. anal. (ENTOMOL. notamment). (Partie de la mandibule) qui sert à broyer les aliments (d'apr. Séguy 1967). La partie triturante varie en configuration selon ces genres. Dans les homars (...) il y a en dedans une surface mousse et vraiment molaire, et en dehors un bord tranchant ou incisif, divisé en trois dentelures arrondies (Cuvier, op.cit., p.306).La partie broyeuse ou lame molaire a la forme d'une lame saillante (E. Perrier, Zool., t.1, 1893, p.891).
P. méton. Glande molaire. Glande salivaire située dans le voisinage de l'orifice d'abouchement du canal de Sténon [canal excréteur de la glande parotide], à la surface ou dans l'épaisseur du muscle buccinateur (d'apr. Méd. Biol. t.2 1971). On a donné (...) [le nom] de molaires à un groupe particulier de (...) glandes [salivaires] qui se trouve vis-à-vis des dernières molaires supérieures (Cuvier, op.cit., p.207).Voir E.Perrier, op. cit., t.4, 1928-32, p.3450.
Rem. Dans le domaine de la minér., rare, synon. de meulier1. Porphyres molaires (Lapparent, Abr. géol., 1886, p.374). Grès molaire (d'apr. Plais.-Caill. 1958).
REM.
Molariforme, adj.Qui a la forme d'une molaire. Dent molariforme (Teilhard de Ch., Phénom. hum., 1955, p.138).
Prononc. et Orth.: [mɔlε:ʀ]. Att. ds Ac. dep.1762. Étymol. et Hist.: 1478 «dent qui sert à broyer les aliments» (Chauliac, Guidon, fo19 ro). Empr. au lat. (dens) molaris «dent en forme de meule», dér. de mola (meule*); cf. a. prov. dent molar, molar subst. fém. att. dès le xiiies. (Rayn.).

MOLAIRE2, adj.

CHIM. Qui se rapporte à la mole (v. mole1A). Pour obtenir des abaissements cryométriques égaux avec différentes solutions contenant un même solvant, il faut introduire d'égales concentrations molaires de soluté (Encyclop. Sc. Techn.t.41970, p.117).
Fraction molaire. ,,Certaines propriétés des solutions (...) dépendent du rapport entre le nombre de moles du soluté et le nombre de moles du solvant. La fraction molaire (...) est ce rapport du nombre de moles du soluté au nombre total de moles`` (Encyclop. Sc. Techn.t.31970, p.596).
Masse* molaire. La méthode cryoscopique est (...) largement employée pour déterminer la masse molaire (Encyclop. Sc. Techn.t.41970, p.117).
Prononc.: [mɔlε:ʀ]. Étymol. et Hist. 1. 1907 biol. actions molaires (Nouv. Lar. ill. Suppl.); 2. 1956 chim. solution molaire (Uv.-Chapman). 1 dér. sav. du lat.moles «masse»; suff. -aire*; 2 dér. de mole1*; suff. -aire*.
DÉR.
Molarité, subst. fém.Nombre de moles d'un corps dissous contenu dans un litre de solution (d'apr. Encyclop. Sc. Techn. t.3 1970, p.596). Synon. concentration moléculaire* ou molaire. [mɔlaʀite]. 1resattest. 1954, août (Lar. mens.), 1959 (Duval); dér. sav. de molaire2, suff. -(i)té*.

MOLAIRE3, adj.

PHILOS. Qui considère un ensemble de faits comme un tout; qui concerne un ensemble de faits dans sa globalité. Description molaire. L'oreille est conçue [par Bonnier] comme un appareil de transformation de l'énergie moléculaire en énergie «molaire» (Ch. Lalo, Esthét. mus. sc., 1908, p.107).Les gestaltistes ont tenté une explication qui ne régresse pas à l'élémentaire, au «moléculaire», mais reste au niveau «molaire» de la description elle-même (Ricoeur, Philos. volonté, 1949, p.208).À considérer les choses globalement, dans la perspective d'une sociologie molaire ignorant le concret microsociologique (...) les générations antérieures transmettent aux suivantes (...) l'ensemble du savoir acquis (...) qui sera ensuite accru, de telle sorte que l'humanité a pu être comparée à un seul homme apprenant indéfiniment (Traité sociol., 1968, p.235).
Prononc.: [mɔlε:ʀ]. Étymol. et Hist. 1908 (Ch. Lalo, loc. cit.). Dér. sav. du lat. moles «masse».
STAT.Molaire1, 2 et 3. Fréq. abs. littér.: 179.

Wiktionnaire

Adjectif 1

molaire \mɔ.lɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Chimie) Relatif à la mole.

Adjectif 2

molaire \mɔ.lɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif aux dents qui servent à broyer les aliments.
    • Les dents molaires.

Nom commun

molaire \mɔ.lɛʁ\ féminin

  1. (Anatomie) Grosse dent qui sert à broyer les aliments.
    • Les petites molaires.
    • Les grosses molaires.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MOLAIRE. adj. f.
Il se dit des Grosses dents qui servent à broyer les aliments. Les dents molaires. Substantivement, Les petites molaires. Les grosses molaires.

Littré (1872-1877)

MOLAIRE (mo-lê-r') adj. f.
  • Dents molaires, ou, substantivement, les molaires, dents qui servent à broyer les aliments et qu'on nomme aussi mâchelières.

    Se dit des dents des mandibules de certains insectes herbivores, qui sont terminées par une surface plane et inégale.

HISTORIQUE

XVIe s. Les grosses maxillaires ou molaires, qui sont dures, larges et aspres, pilent, brisent et menuisent ce qui a esté taillé par les incisives et œilleres, Paré, IV, 2.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « molaire »

(Adjectif 1) (Date à préciser) De mole avec le suffixe -aire.
(Nom et adjectif 2) (Date à préciser) Du latin molaris (« meule, pierre meulière, grosse pierre, molaire ») de mola (« meule, moulin »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. molaris, de mola, meule de moulin (voy. MEULE 1).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « molaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
molaire mɔlɛr

Citations contenant le mot « molaire »

  • Lors d’aménagement osseux utilisant l’os autogène, on décrit classiquement 2 zones de prélèvement à la mandibule, la symphyse, et la zone rétro-molaire. Quel que soit le site choisi, les considérations anatomiques doivent être analysées afin de planifier la chirurgie et d’étudier les différentes structures anatomiques présentes. LEFILDENTAIRE magazine dentaire, Abord anatomique du prélèvement mandibulaire : symphyse mentonniere et zone rétro-molaire
  • Si Butch se réfugie en Indochine, je veux un gonze dans chaque bol de riz prêt à lui plomber les molaires. De Ving Rhames / Pulp Fiction
  • En 2005, Pascal Alexandre se faisait opérer par un dentiste installé à Rians, dans le Var. Celui-ci devait se faire dévitaliser une dent. A l’époque, il n’avait pas remarqué qu’une aiguille était restée bloquée dans sa molaire au cours de l’opération. Metro, 15 ans après une opération, il découvre une aiguille dans sa dent
  • Il remporte certainement le prix de la conversation la plus surréaliste que j'ai eue pendant le verrouillage – et lorsque vous vivez avec deux jeunes enfants, la concurrence est rude. J'étais au téléphone avec un dentiste d'urgence qui essayait d'obtenir un traitement urgent pour mon fils de cinq ans, Ted, qui souffrait d'une molaire en décomposition après qu'une obturation se soit délogée. News 24, KATE MANSEY: Mon fils de cinq ans souffrait d'une molaire en décomposition ... - News 24
  • L’hypominéralisation molaire incisive, dont l’acronyme anglo-saxon est MIH pour Molar Incisor Hypomineralisation, est une anomalie de structure qualitative de l’émail caractérisée par des opacités délimitées brunes, beiges, jaunes ou blanches. Le diagnostic de MIH est posé à partir du moment où une opacité est observée sur au moins une première molaire permanente6. Dans de nombreux cas, des stigmates sont également observés sur les incisives permanentes, et plus rarement sur d’autres dents (comme au niveau des cuspides des canines permanentes). Cette anomalie est relativement fréquente, atteignant aujourd’hui près de 15 % de la population7. Ces défauts tissulaires débutent à la jonction émail-dentine et s’étendent  dans la couche amélaire en direction de la surface vestibulaire. Ilssont par conséquent profonds d’emblée. Les taches observées sont des hypominéralisations intégrant de l’eau ou de l’air au sein du réseau de porosités, chaque milieu ayant un indice de réfraction différent d  l’hydroxyapatite. Lorsque l’oeil observe les taches, le rayon lumineux incident ne traverse pas la totalité de la couche amélaire jusqu’à la jonction émail-dentine avant de se réfléchir et revenir à l’oeil comme cela se produit pour une dent de structure normale. LEFILDENTAIRE magazine dentaire, Prendre en charge les taches blanches des incisives permanentes liees a une hypomineralisation molaire incisive (mih) : l’infiltration résineuse en profondeur
  • La molaire et les fragments d’os retrouvés dans la grotte de Bacho Kiro dateraient d’environ 45 000 ans. Le Monde.fr, La dent du plus vieil « Homo sapiens » d’Europe découverte en Bulgarie
  • Depuis début janvier 2020, les couronnes et bridges céramiques en métal sont ainsi sans reste à charge, et ce pour toutes les dents qu’elles soient visibles - incisives, canines, ainsi que les prémolaires - ou non visibles - molaires. Afin de répondre à des besoins de discrétion et de confort, la réforme intègre les prothèses imitant les couleurs naturelles de la dent. Les couronnes de métal recouverte de céramique - aussi appelées céramo-métalliques - sont ainsi comprises dans le panier, tout comme les couronnes céramiques monolithiques, qui se rapprochent de la teinte de l’émail. Pour ce genre de soin, la deuxième prémolaire est exclue. Selon la couleur des dents du patient et l’espace entre les dents, la couronne zircone, qui offre un aspect translucide, peut s’avérer utile. Elle est donc proposée sans reste à charge pour les incisives, canines et prémolaires. Capital.fr, Santé : ces soins dentaires qui ne vous coûtent plus rien en 2020 - Capital.fr

Images d'illustration du mot « molaire »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « molaire »

Langue Traduction
Anglais molar
Espagnol molar
Italien molare
Allemand molar
Chinois 磨牙
Arabe الضرس
Portugais molar
Russe молярный
Japonais 大臼歯
Basque molar
Corse molare
Source : Google Translate API

Synonymes de « molaire »

Source : synonymes de molaire sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « molaire »

Partager