La langue française

Atomiste

Sommaire

  • Définitions du mot atomiste
  • Étymologie de « atomiste »
  • Phonétique de « atomiste »
  • Évolution historique de l’usage du mot « atomiste »
  • Citations contenant le mot « atomiste »
  • Traductions du mot « atomiste »
  • Synonymes de « atomiste »
  • Antonymes de « atomiste »

Définitions du mot « atomiste »

Trésor de la Langue Française informatisé

ATOMISTE, adj. et subst. masc.

I.− Adjectif
A.− [En parlant d'une pers.] Qui est partisan de l'atomisme philosophique :
1. Le prêtre et l'épicurien atomiste, sauf quelques brouilles, faisaient ensemble assez bon ménage. Renan, Hist. des orig. du Christianisme,Saint Paul, 1869, p. 188.
B.− [En parlant d'une forme de la pensée ou du lang.] Qui isole en constituants (quasi) autonomes les éléments d'un ensemble. Synon. atomique (cf. ce mot C) :
2. Soient trois points A, B, C pris sur le contour d'une figure, leur ordre dans l'espace est leur manière et de coexister sous nos yeux et cette coexistence, si rapprochés que je les choisisse, la somme de leurs existences séparées, la position de A, plus la position de B, plus la position de C. Il peut arriver que l'empirisme quitte ce langage atomiste et parle de blocs d'espace ou de blocs de durée, ajoute une expérience des relations à l'expérience des qualités. Merleau-Ponty, Phénoménologie de la perception,1945, p. 21.
II.− Substantif
A.− Partisan des doctrines philosophiques de l'atomisme.
P. ext. Personne qui applique la méthode d'analyse des atomistes :
3. Prenons, par exemple, l'ouvrage de Paulhan. Malgré la finesse intuitive qui sauve constamment ses analyses du péril où sa méthode les engage, il reste un atomiste. Mounier, Traité du caractère,1946, p. 13.
B.− Néol. ,,Savant qui poursuit des recherches dans le domaine atomique, qui étudie les phénomènes nucléaires`` (Neyron 1970).
PRONONC. : [atɔmist].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1751 subst. philos. (Encyclop.); 2. 1892 subst. chim. (Guérin); 3. 1960 adj. et subst. phys. (Lar. encyclop.). Dér. de atome* étymol. 1, 2, 3; suff. -iste*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 11.
BBG. − Feugère (F.). Diderot écrivain publ. Déf. Lang. fr. 1970, no54, p. 12. − Littré-Robin 1865. − Méd. Biol. t. 1 1970. − Musset-Lloret 1964. − Neyron 1970.

Wiktionnaire

Adjectif

atomiste \a.tɔ.mist\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l'atomisme.
    • Théoriquement l’atomisme lucrècien pouvait se passer du clinamen. Mais le clinamen montrait à livre ouvert que la question du statut de l'esprit et de la pensée se posait dans la théorie atomiste et n'était pas aisée à résoudre. — (Michèle Porte , Mémoire de la Science, vol. 2, ENS Éditions, 1987, p. 245)

Nom commun

atomiste \a.tɔ.mist\ masculin et féminin identiques

  1. (Philosophie) (Vieilli) Partisan des doctrines de l’atomisme.
    • En questionnant : « Dites-moi si vous avez jamais vu ou lu des philosophes pensant que le monde a été fait par hasard », Spinoza qui, quelques lignes après, fera l'éloge des Atomistes, affirme, par là même implicitement que telle n'est pas, selon lui, la conception épicurienne du clinamen. — (Laurent Bove, La stratégie du conatus: affirmation et résistance chez Spinoza, Librairie philosophique J. Vrin, 1996, p. 149)
  2. (Physique) (Néologisme) Physicien de l’atome.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ATOMISTE (a-to-mi-st') s. m.
  • Partisan des doctrines de l'atomisme.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « atomiste »

(1695) Mot composé de atome avec le suffixe -iste. Le sens de physicien de l’atome apparaît en 1934.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « atomiste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
atomiste atɔmist

Évolution historique de l’usage du mot « atomiste »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « atomiste »

  • En 1946, après les bombes sur Hiroshima et Nagasaki, Einstein cofondera le Comité d’urgence des scientifiques atomistes pour le désarmement… nucléaire. ladepeche.fr, Un éditorialiste nommé Albert Einstein - ladepeche.fr
  • “Le Bulletin des scientifiques atomistes a avancé l’horloge de l’apocalypse à 100 secondes avant minuit – qui symbolise la fin du monde – à la suite des risques croissants de guerre nucléaire, du changement climatique et de la désinformation”, relaie le Washington Post. Cette pendule conceptuelle – qui a été mise à l’heure ce jeudi 23 janvier – n’a jamais été si proche de minuit depuis sa création peu après le début de la guerre froide en 1947. Courrier international, Il est cent secondes avant minuit à l’“horloge de l’apocalypse”
  • Ce même 17 juin, c’est un autre convoi, non moins discret qui arrive à Bordeaux. Il transporte, sur ordre de Raoul Dautry, 26 bidons d’eau lourde. Les bidons sont chargés à bord d’un charbonnier britannique, le SS Broompark, et sont accompagnés par deux atomistes français Hans Halban et Lew Kowarski qui travaillent avec Frédéric Joliot-Curie, le gendre de Marie Curie, l’époux d’Irène avec qui il a eu le prix Nobel de chimie en 1935. Celui-ci a tenu à accompagner les précieux bidons jusqu’aux quais de Bordeaux. Le SS Broompark est toujours à quai quand, dans la nuit du 17 juin, des bombardiers allemands larguent des mines dans le fleuve. Il lève l’ancre le 18 juin, navigue dans l’estuaire le 19 et réussit à gagner Falmouth en Cornouailles le 21 après avoir évité mines, torpillages et attaques aériennes. Hans Halban et Lew Kowarski sont munis d’un ordre de mission signé du chef des services technique du cabinet de Dautry, jean Bichelonne, quelques heures avant la nomination de Pétain (Dautry n’est alors plus ministre). Ironie de l’histoire, Bichelonne devait être un acteur important de la collaboration économique avec les Allemands pendant l’occupation. L’ordre de mission qu’il a signé indique que les deux scientifiques envoyés en Angleterre « sont chargés de poursuivre en Angleterre les recherches entreprises au Collège de France et sur lesquelles il sera observé un secret absolu. Ils se présenteront à Londres à la mission française dirigée par le colonel René Mayer ». Effectivement, les deux physiciens reprennent leurs recherches et, en décembre 1940, ils démontrent pour la première fois la possibilité d’une réaction en chaine par neutrons lents.Toujours ce 17 juin, Aristides de Souza Mendes, consul du Portugal, conscient de l’arrivée imminente de l’armée allemande, décide, devant l’afflux et le désarroi des réfugiés, de délivrer des visas à toute personne qui le lui demanderait. Ceci en violation formelle des directives reçues de Salazar, à qui, depuis 1933, une Constitution a donné les pleins pouvoirs et le contrôle total de l’Etat. Le Portugal, malgré les sympathies pronazies du dictateur dont l’antisémitisme est connu, est resté officiellement neutre. Tous ceux qui ont tout à craindre de l’arrivée des Allemands se ruent vers le bel immeuble du 14 quai Louis XVIII, siège du consulat, pour obtenir un visa leur permettant de gagner Lisbonne et de là s’embarquer vers l’Amérique ou toute autre direction. Et du 17 au 23 juin, jusqu’à ce que des émissaires de Salazar l’en empêchent, Aristides de Souza Mendes signe des milliers de visas. On estime qu’il aurait permis ainsi à 30 000 personnes dont 10 000 juifs d’échapper aux nazis. SudOuest.fr, Bordeaux en 1940, les enjeux du 16 juin
  • Certains de ces incidents (nommés pudiquement "écarts") remontent à (dixit l’ASN) : "l’origine de la construction des réacteurs, d’autres ont été générés lors de la mise en œuvre de modifications des installations, y compris récemment, ou résultent du vieillissement des installations ou d’une maintenance insuffisante. L’année 2019 a mis en lumière un état inapproprié de certaines stations de pompage et, de nouveau, des écarts affectant les groupes électrogènes de secours à moteur diesel. Plusieurs écarts ont également été liés à la fabrication de composants de matériels importants pour la sûreté. Cela a été en particulier le cas de composants électriques défectueux, qui a conduit à un événement significatif classé au niveau 2 sur l’échelle INES". N’en jeter plus ! Et comme tout ce petit monde atomiste est mu par l’idéologie des flux tendus si chère au libéralisme prédateur : "L’ASN note que les pièces de rechange nécessaires ne sont pas toujours disponibles en nombre suffisant". Y’a pas de petites économies car que coûte une vie humaine pour ces scientistes technocrates ? BELLACIAO - FR, L'ASN constate que c'est le bordel dans le nucléaire - coordi sud-est - BELLACIAO
  • Cet ouvrage explore les enjeux du hasard et de l’antihasard en littérature lorsqu’il s’agit, pour un auteur ou un personnage, d’écrire, d’énumérer et de marcher. Le clinamen (cette forme de déviation aléatoire) est un paradigme esthétique qui permet de questionner le rôle du déterminisme et du libre-arbitre dans les œuvres de Queneau, Perec, Beckett, Garréta, Calvino, Calle, Duras et Modiano. Établir une généalogie littéraire et philosophique de ce concept atomiste permet d’identifier une nouvelle pratique de la déambulation (l’arpentage), d’analyser ce que le clinamen oulipien emprunte aux traditions matérialistes, et de montrer comment la prose expérimentale réécrit le De rerum natura pour figurer la création et le désir de rencontre. , M. Cadieu, Marcher au hasard : clinamen et création dans la prose du XXe siècle

Traductions du mot « atomiste »

Langue Traduction
Anglais atomistic
Espagnol atomístico
Italien atomistica
Allemand atomistisch
Chinois 原子的
Arabe ذري
Portugais atomístico
Russe атомистический
Japonais 原子論的
Basque atomistikoen
Corse atomisticu
Source : Google Translate API

Synonymes de « atomiste »

Source : synonymes de atomiste sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « atomiste »

Partager