La langue française

Minot

Sommaire

  • Définitions du mot minot
  • Étymologie de « minot »
  • Phonétique de « minot »
  • Citations contenant le mot « minot »
  • Traductions du mot « minot »
  • Synonymes de « minot »

Définitions du mot « minot »

Trésor de la Langue Française informatisé

MINOT1, subst. masc.

Mesure de capacité utilisée jadis pour les matières sèches (graines et farine) et qui contenait la moitié d'une mine (v.mine3I). Le minot de Paris contenait un pied cube (Ac. 1835) (...) un peu plus de 39 litres (Ac. 1878).
P. méton.
Quantité contenue dans un minot. Un minot de sel, de blé, d'avoine, de charbon, de choux (Ac.; dict. xixes.).
Vieilli, loc. proverbiales. Manger plus d'un minot de sel avec qqn. Rester longtemps avec lui. Si vos protégés restent ici jusqu'à ce qu'ils aient dépétré cet imbécile de Rouget des griffes de la Rabouilleuse et de Gilet, nous mangerons plus d'un minot de sel avec eux (Balzac,Rabouill.,1842, p.435).Nous ne mangerons pas un minot de sel ensemble. ,,Nous ne serons pas longtemps unis`` (Ac. 1798-1878).
Surface que l'on pouvait ensemencer avec un minot de grain. Quand mai viendra (...) je sèmerai cent trente minots, Maria... Cent trente minots de blé, d'orge et d'avoine (Hémon,M. Chapdelaine,1916, p.189).
,,Farine de blé dur, utilisée pour la fabrication des pâtes ou pour l'alimentation du bétail`` (Clém. Alim. 1978).
Prononc. et Orth.: [mino]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) 1260 «espèce de mesure, 1/2 mine» (E. Boileau, Métiers, éd. G.-B. Depping, 22); b) 1690 «superficie ensemencée avec un minot de grain» (Fur.); 2. xviiies. «farine blutée» (Bibl. de La Rochelle;, mss 1451 et 1672 ds Musset, Gloss. des patois et des parlers de l'Aunis et de la Saintonge); 1836 farine minot «farine qu'on expédie en baril» (Maison rustique 19e, t.3, p.416); 1836 minot (ibid., p.419). Dér. de mine3*; suff. -ot*.

MINOT2, subst. masc.

MAR. ,,Arc-boutant qui fait saillie, sur lequel s'amure la misaine`` (Will. 1831). Quant au trois-mâts, il a surtout souffert dans les hauts; la guibre, la poulaine, les minots, le jas de l'ancre à bâbord, tout ça cassé (Hugo,Travaill. mer,1866, p.183).
Prononc. et Orth.: [mino]. Att. ds Ac. 1694-1878. Étymol. et Hist. a) 1678 «longue pièce de bois garnie d'une crampon de fer, qui sert à tenir l'ancre éloignée du bordage quand on la lève» (Guillet); b) 1831 mar. (Will.). Dér. du bret. min «bec, museau, élément qui fait saillie»; suff. -ot*.

Wiktionnaire

Nom commun 1

minot \mi.no\ masculin

  1. (Marine) Arc-boutant faisant saillie à chaque épaule d’un navire sur lequel s’amure la voile de misaine.
    • Quant au trois-mâts, il a surtout souffert dans les hauts ; la guibre, la poulaine, les minots, le jas de l’ancre à bâbord, tout ça cassé. — (Victor Hugo, Les Travailleurs de la mer, Albert Lacroix et Cie, Paris, 1866)
  2. (Métrologie) Ancienne mesure de grain de 18,5 litres qui correspondait à une demi mine.
    • – […] Si vos protégés restent ici jusqu’à ce qu’ils aient dépêtré cet imbécile de Rouget des griffes de la Rabouilleuse et de Gilet, nous mangerons plus d’un minot de sel avec eux. — (Honoré de Balzac, La Rabouilleuse, Furne, Paris,1843)
    • La consommation de sel, dont le prix oscillait entre 15 livres 8 sols et 57 livres 10 sols le minot, était libre, l'acheteur devant seulement s’approvisionner au grenier dont dépendait sa paroisse. — (Bernard Briais, Contrebandiers du sel : La vie du faux saunier au temps de la gabelle, Paris : Éditions Aubier Montaigne, 1984, p. 14)

Nom commun 2

minot \mi.no\ masculin (pour une femme on dit : minote)

  1. (Populaire) (Provence) Enfant, gamin (un demi homme par analogie avec l’ancienne mesure de grain, dont le minot représentait la moitié).
    • Vers 14 heures, les minots montent jouer au ballon contre l’église Notre-Dame de Nazareth et me reluquent avec méfiance. — (François Thomazeau, Marseille, une biographie, chapitre 4, Stock, 2013)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

MINOT (mi-no) s. m.
  • 1Ancienne mesure de capacité qui contenait la moitié d'une mine, équivalant à 39 litres, 36.

    À minot grêlant, voy. GRÊLANT.

    Farine de minot, celle qui, pour passer les mers, est enfermée dans des barils.

  • 2Ce qui est contenu dans un minot. Un minot de sel.

    PROVERBE

    Nous ne mangerons pas un minot de sel ensemble, c'est-à-dire nous ne serons pas longtemps unis.
    Je dis, monsieur, que je n'aime point une telle réponse, et que nous ne mangerons pas un minot de sel ensemble, Hauteroche, Cocher supposé, sc. 4.

HISTORIQUE

XIIIe s. Et doit avoir cil cui la mesure est, pour la mesure, soit mine, soit minot, quatre deniers pour l'ajouster [ajuster] et pour le seignier [marquer], Liv. des mét. 22.

XVe s. Si nous faut engager tous nos joyaux, et si vous avez quelque minot d'argent à part, il le faut mettre avant, car le cas le requiert, Louis XI, Nouv. LXVIII.

XVIe s. La Pierriere, qui y commandait 50 hommes si diligens à leurs courses, qu'ils avoient osté tout le traffic du minot, D'Aubigné, Hist. II, 172.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

MINOT, s. m. (Commerce.) mesure ronde, composée d’un fût de bois ceintré par le haut en-dehors d’un cercle de fer appliqué bord à bord du fût, d’une potence de fer, d’une fleche, d’une plaque qui la soutient, & quatre goussets qui tiennent le fond en état. Il y a une sentence des prevôt des marchands & échevins de la ville de Paris, du 29 Décembre 1670, insérée dans l’ordonnance générale de la même ville, du mois de Décembre 1672, c. xxiv. qui veut que le minot ait onze pouces neuf lignes de hauteur sur un pié deux pouces huit lignes de diametre ou de large entre les deux fûts. C’est de ce minot dont on se sert à mesurer les corps ou choses seches, comme les grains, qui sont le froment, le seigle, l’orge, &c. les légumes, qui sont les pois, les feves, les lentilles, &c. les graines, qui sont le chenevis, le millet, la navette, le sainfoin, &c. les fruits secs, qui sont les chataignes, les noix, &c. les navets, les oignons, la farine, le son, &c.

Il contient trois boisseaux, chaque boisseau composé de deux demi-boisseaux ou quatre quarts de boisseau, ou seize litrons. Il faut quatre minots pour faire un septier ; les douze septiers font le muid. Ainsi le muid est de 48 minots.

Les grains & autres marchandises ci-dessus exprimées, doivent être mesurés ras, sans laisser grains sur bord ; il doit être radé ou rasé avec la radoire, instrument de bois propre à cet usage ; ce qui ne doit cependant s’entendre qu’à l’égard des grains, légumes, graines & farines ; car pour les noix & les chataignes, elles se rasent avec la main ; & pour ce qui est des oignons & des navets, ils se mesurent comble. L’avoine se mesure au double des autres grains ; en sorte que le minot d’avoine doit contenir deux minots à blé qui font six boisseaux ; de maniere que le septier d’avoine est de vingt-quatre boisseaux, & douze de ces septiers font un muid ; l’avoine se mesure rase de même que le blé. Le minot dont on se sert pour mesurer la chaux, contient, ainsi que le minot à blé, trois boisseaux, le boisseau quatre quarts, & le quart, quatre litrons. Il faut 48 minots pour faire un muid de chaux, laquelle se vend mesure comble. Le minot de charbon de bois, qui se mesure charbon sur bord, suivant l’arrêt du parlement du 24 Juillet 1671, inséré dans l’ordonnance générale de la ville de Paris, du mois de Décembre 1672, contient huit boisseaux, & chaque boisseau se divise en deux demi-boisseaux ou en quatre quarts, ou en huit demi-quarts de boisseau. Les deux minots font une mine ; en sorte que quarante minots font vingt mines qui composent le muid. Quand on dit que le minot de charbon se mesure charbon sur bord, cela veut dire que l’on doit laisser quelques charbons au-dessus du bord du minot sur toute sa superficie, sans néanmoins qu’il soit entierement comblé. En fait de charbon de terre, on ne parle que par demi-minots, chaque demi-minot faisant trois boisseaux, il faut trente demi-minots comble pour faire une voie de charbon de terre. Les étalonnages & espalement des minots dont il a été parlé ci-dessus, & de toutes leurs diminutions, se fait en l’hôtel de-ville de Paris par les jurés mesureurs de sel, étalonneurs de bois, qui sont gardiens des étalons de cuivre ou mesures matrices & originales qui doivent servir à étalonner toutes les autres. Le minot de sel se mesure ras avec la trémie. Il contient quatre boisseaux ; les quatre minots font un septier, & les douze septiers font un muid ; en sorte que le muid de sel doit être composé de quarante huit minots. Le minot de sel doit être étalonné sur les matrices déposées au greffe de l’hôtel-de-ville de Paris, en présence d’un conseiller de la cour des aides, & d’un substitut du procureur général de la même cour. Les mesurages & contre mesurages du sel dans les dépôts de greniers doivent se faire au minot avec une trémie, en comptant depuis un jusqu’à douze, sans passer ce nombre ; en sorte qu’après le douzieme minot, le compte se recommence toujours depuis un autre premier minot jusqu’à un autre douzieme, & ainsi successivement. Ordonnance des Gabelles du mois de Mai 1680, art. V. & IX. du tit. III.

Minot se dit aussi de la chose mesurée. Un minot de blé. Un minot de pois. Un minot de sel, &c. Dict. de Commerce.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « minot »

(Nom 1) (1690) Depuis le breton min (« bec, pointe »).
(Nom 2) Dérivé de mine (mesure égale à un demi-setier ou six boisseaux), suivi du suffixe -ot[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « minot »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
minot mino

Citations contenant le mot « minot »

  • Vendredi, l’Olympique de Marseille filait en Allemagne pour le second stage de préparation. André Villas-Boas a communiqué son groupe avec de nombreux minots et notamment le retour de Christopher Rocchia, absent lors du premier stage au Portugal. OM - Olympique de Marseille par FootballClubdeMarseille.fr - mercato Info transfert OM, Mercato OM : Un minot rappelé par AVB en Allemagne (pour palier un départ?)

Traductions du mot « minot »

Langue Traduction
Anglais minot
Espagnol minot
Italien minot
Allemand minot
Chinois 米诺特
Arabe مينوت
Portugais minot
Russe мино
Japonais マイノット
Basque minot
Corse minot
Source : Google Translate API

Synonymes de « minot »

Source : synonymes de minot sur lebonsynonyme.fr
Partager