La langue française

Mémorial

Sommaire

  • Définitions du mot mémorial
  • Étymologie de « mémorial »
  • Phonétique de « mémorial »
  • Citations contenant le mot « mémorial »
  • Images d'illustration du mot « mémorial »
  • Traductions du mot « mémorial »
  • Synonymes de « mémorial »

Définitions du mot mémorial

Trésor de la Langue Française informatisé

MÉMORIAL, -AUX, subst. masc.

Ce qui est destiné à conserver, à perpétuer le souvenir.
A. − [En parlant d'un écrit, officiel ou privé]
1. ,, Mémoire qui sert à instruire une affaire, en particulier en cour de Rome, d'Espagne, etc. On a présenté plusieurs mémoriaux au pape. On présenta un mémorial au conseil des Indes`` (Ac. 1835, 1878).
Spécialement
a) ADMINISTRATION
Mémorial administratif. Recueil des actes administratifs d'une localité. (Ds Nouv. Lar. ill., Lar. 20e, Quillet 1965).
Mémoriaux de la chambre des comptes (vieilli). Registres sur lesquels étaient transcrites les lettres patentes des rois de France (d'apr. Ac. 1835, 1878).
b) COMPTAB., vieilli. ,,Livre-journal sur lequel les banquiers et les commerçants sont tenus d'inscrire leurs affaires journellement et à mesure qu'elles se font`` (Ac. 1835, 1878). Le mémorial, également nommé brouillard, main courante, est un des plus anciens registres de comptabilité (Lar. comm.1930).
c) HIST. Extrait des preuves de noblesse remis par l'aspirant chevalier à la maîtrise de l'ordre de Malte. Le mémorial envoyé à Malte en 1789 est d'une grande étendue (Chateaubr., Mém., t.4, 1848, p.611).
2. Publication spécialisée sur un sujet. Mémorial de la littérature, des sciences mathématiques, physiques. Mémorial nobiliaire (Mallarmé, Dern. mode, 1874, p.768).Mémorial héraldique (Huysmans, Là-bas, t.2, 1891, p.227).J. Sanson a donné dans le Mémorial de la météorologie nationale (...) un recueil de données statistiques relatives à la climatologie de la France (Maurain, Météor., 1950, p.202).
3. Écrit privé sur lequel sont consignés des événements personnels, familiaux, etc. Nous aimons toutes les confessions et tous les mémoires (...). Il y a plusieurs raisons à cela (...). La première est qu'un journal, qu'un mémorial, qu'un livre de souvenirs (...) échappe à toutes les modes (A. France, Vie littér., 1888, p.89).Voici le dernier volume de ce livre de raison dont l'idée m'est venue à feuilleter le mémorial domestique d'un arrière-grand-parent, daté d'il y a cent ans passés (Pesquidoux, Livre raison, 1932, p.1).
Mémorial de Pascal. Écrit relatant le souvenir de l'extase mystique du 23 novembre 1654. Elles [les personnes de l'entourage de Pascal] ne pouvaient douter que ce parchemin, écrit avec tant de soin et avec des caractères remarquables, ne fût un Mémorial que Pascal gardait très précieusement pour conserver le souvenir d'une chose qu'il voulait toujours avoir présente à ses yeux et à son esprit (Barrès, Cahiers, t.7, 1909, p.197).
4. Œuvre relatant des faits mémorables auxquels une personne est associée. Écrire, dicter son mémorial; Mémorial de Sainte-Hélène (oeuvre de Las Cases, qui avait accompagné Napoléon à Sainte-Hélène). Il boitait encore un peu, marchait appuyé sur sa canne comme un véritable héros de ce siège de Raguse dont il venait d'écrire le mémorial (A. Daudet, Rois en exil, 1879, p.100).
B. − Monument commémoratif. Mémorial de La Fayette, de Foch, de la France combattante au mont Valérien, de la Résistance. Allocution prononcée en avril 1969 au Mémorial du Martyr juif inconnu à l'occasion de la Journée nationale de la Déportation et de la révolte du ghetto de Varsovie (Jankél., Pardonner?Paris, Le Pavillon-Roger Maria, 1971, p.67):
. ... les princes poldèves ont décidé de faire élever une chapelle sur les lieux mêmes où Luigi trouva la mort. Nous voulons établir un mémorial perpétuel de ce douloureux événement... Queneau, Pierrot, 1942, p.72.
En partic. [À propos de l'usage consistant à laisser en un lieu une marque matérielle en témoignage d'un événement vécu] L'élévation d'un mémorial ou tas de pierres, que Jacob appela tumulus du témoin! et Laban, monceau du témoignage (Claudel, Poète regarde Croix, 1938, p.300).
C. − Au fig. Ce qui sert à rappeler un souvenir. On voulut voir dans la consécration du pain et du vin un mémorial d'adieu que Jésus, au moment de quitter la vie, aurait laissé à ses disciples (Renan, Vie Jésus, 1863, p.317).Ces moniales (...) portaient (...) une simarre bleue et un voile noir, mémorial du deuil de notre Mère (Huysmans, Cathédr., 1898, p.194).Roquin était mêlé intimement, fraternellement, à l'histoire de la porte. Leur amitié trouvait là un mémorial (Romains, Hommes bonne vol., 1932, p.287).
Emploi adj., rare. Relatif à la mémoire. En ce qui concerne le sommeil et les rêves, je pense que Proust et moi sommes entrés fort différemment dans le sujet. Sa pente mémoriale et sa culture philosophique l'y conduisaient nécessairement (Valéry, Lettres à qq.-uns, 1945, p.225).
Prononc. et Orth.: [memɔ ʀjal]. Ac. 1694, 1718: me-; 1740: me- (vedette), mé- (texte); dep. 1762: mé-. Étymol. et Hist. 1.1279 «témoignage concret, ce qui rappelle le souvenir de quelque chose» (Laurent, Somme, ms. Chartres, 371, fo57 roet autres mss ds Gdf.); fin xves. «monument» graver en solide memorial (J. Molinet, Chroniques, éd. G. Doutrepont et O. Jodogne, II, 593); 2.a)1289 «acte judiciaire contenant les faits des parties, les jugements, les procès verbaux, etc.» (Lett. du Vic. de Caen, Trinité, Arch. Calv. ds Gdf.); b)1549 «livre où est écrit ce dont on veut se souvenir» (Est.); c)1723 spéc. (Savary: Memorial. Livre qui sert comme de mémoire aux Marchands, Negocians, Banquiers et autres qui se mêlent de commerce et sur lequel ils écrivent journellement toutes leurs affaires, à mesure qu'ils viennent de les finir); d) 1823 «livre où sont consignés les souvenirs de celui qui écrit» (Las Cases, Mémorial de Ste-Hélène). Empr. au lat. d'époque impériale memoriale «souvenir concret, monument», subst. neutre de l'adj. memorialis «qui aide à se souvenir». Fréq. abs. littér.: 145.
DÉR.
Mémorialiste, subst. masc.Auteur de mémoires à caractère historique. Le mémorialiste raconte que, le lendemain de son arrivée dans l'île de Sainte-Hélène, l'empereur se prit à siffler un air de vaudeville (Duhamel, Terre promise, 1934, p.225). [memɔ ʀjalist]. Att. ds Ac. 1935. 1reattest. 1726 (Desfontaines, Dict. néologique, s.v. histoire d'apr. Proschwitz ds St. neophilol. 27, p.233); de mémorial, suff. -iste*. Fréq. abs. littér.: 23.

Wiktionnaire

Nom commun

mémorial \me.mɔ.ʁjal\ masculin

  1. Livre où sont consignés les souvenirs d’une personne.
    • Avec le Mémorial de Sainte-Hélène le bonapartisme possédait enfin un corps de doctrine à peu près cohérent qui lui permettait, à terme, de ne pas disparaître. — (Frédéric Bluche, Le bonapartisme: aux origines de la droite autoritaire (1800-1850), 1980, page 193)
  2. Monument élevé en l’honneur de personnes disparues.
    • Le mémorial de Verdun symbolise la mémoire historique.

Adjectif

mémorial

  1. (Rare) Qui concerne la mémoire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MÉMORIAL. n. m.
Livre où sont consignés les souvenirs de celui qui écrit. Mémorial de Sainte-Hélène.

Littré (1872-1877)

MÉMORIAL (mé-mo-ri-al) s. m.
  • 1Ce qui sert à conserver la mémoire de quelque chose. On se prosternait devant l'arche comme devant le mémorial de Dieu, Bossuet, Lett. sur l'adorat. de la croix. Les pierres qu'ils avaient dressées ou entassées pour servir de mémorial à la postérité, Bossuet, Hist. II, 3. L'eucharistie, nom composé de biens et de grâces, qui nous montre dans cet adorable sacrement une source de miséricorde, un miracle d'amour, un mémorial et un abrégé de toutes les grâces, et le Verbe même tout changé en grâce et en douceur pour les fidèles, Bossuet, Mar.-Thér. Cette fête des tabernacles était comme un mémorial éternel du long et pénible pèlerinage des enfants d'Israël allant à la terre promise, Bossuet, Sermons, Satisfaction, Préambule. Conçoit-on que Moïse ait pu instituer des mémoriaux sensibles d'un événement… ? Abadie, dans VOLT. Phil. Examen import. ch. II.
  • 2Ouvrage où sont consignés les souvenirs de celui qui écrit. Le Mémorial de Sainte-Hélène.

    Titre donné à des journaux politiques de diverses couleurs.

  • 3Nom des mémoires qui, à la cour de Rome ou à la cour d'Espagne, servent à instruire une affaire. Fabroni parvint à quarante ans à être, en 1691, secrétaire des mémoriaux, Saint-Simon, 345, 29.
  • 4Livre-journal sur lequel on écrit les choses dont on veut se souvenir. Ayant mis quelques notes sur un mémorial signé du pinceau rouge par l'empereur, Montesquieu, Esp. XII, 7.
  • 5Le registre sur lequel les banquiers et les commerçants sont tenus d'inscrire leurs affaires.
  • 6À la chambre des comptes, on appelait mémoriaux les registres où les lettres patentes des rois étaient inscrites.
  • 7Mémorial, nom donné, dans l'ordre de Malte, à l'extrait des preuves de noblesse présentées pour être reçu chevalier.
  • 8 S. m. pl. Les mémoriaux, nom que portaient les officiers subalternes des archives impériales (Bas-Empire).

HISTORIQUE

XIVe s. Actes ou memoriaulz, Ordonn. des rois de France, t. III, p. 134.

XVIe s. Dieu a voulu que ceste coustume demeurast entre les payens, afin que ce leur fust un memorial et remembrance de la resurrection, pour esveiller leur tardiveté, Calvin, Inst. 797.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

MÉMORIAL, s. m. (Comm.) livre qui sert comme de mémoire aux marchands, négocians, banquiers & autres commerçans pour écrire journellement toutes leurs affaires, à mesure qu’ils viennent de les finir.

Le mémorial est proprement une espece de journal qui n’est pas au net ; aussi l’appelle-t-on quelquefois brouillard ou brouillon. Voyez Brouillon.

Ce livre, tout informe qu’il est, est le premier & peut-être le plus utile de tous ceux dont se servent les marchands, étant comme la base & le fondement des autres dont il conserve & fournit les matieres. Quant à la maniere de le tenir, voyez l’article Livre, Dict. de Commerce. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « mémorial »

Provenç. et espagn. memorial ; ital. memoriale ; du lat. memoriale, qui vient de memoria, mémoire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(nom)(1279) Du latin memoriale (« mémorial, mémoire ») ; voir mémoriel et immémorial.
(adjectif) Du latin memorialis (« même sens »)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mémorial »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mémorial memɔrjal

Citations contenant le mot « mémorial »

  • Un mémorial des victimes de la Shoah et des personnes qui ont secouru les juifs a été inauguré à Tirana, capitale de l’Albanie. Le pays des Balkans a accueilli de nombreux juifs lors de la Seconde Guerre mondiale. Aujourd’hui, la communauté juive albanaise est quasi inexistante. La Croix, En Albanie, un mémorial de la Shoah honore ceux qui ont protégé les juifs
  • Après l’Allemagne l’an passé, au tour du plat pays de rejoindre le mémorial. Nord Littoral, Bientôt une stèle belge au mémorial de l’OTAN

Images d'illustration du mot « mémorial »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « mémorial »

Langue Traduction
Anglais memorial
Espagnol monumento
Italien memoriale
Allemand denkmal
Chinois 纪念馆
Arabe نصب تذكاري
Portugais memorial
Russe мемориал
Japonais 追悼
Basque memorial
Corse memoriale
Source : Google Translate API

Synonymes de « mémorial »

Source : synonymes de mémorial sur lebonsynonyme.fr
Partager