La langue française

Mariste

Définitions du mot « mariste »

Trésor de la Langue Française informatisé

MARISTE, subst.

RELIG. CATH.
A. − Membre de la société de Marie, fondée à Lyon en 1816. Aux Cordeliers, partout Maria; à Fourvières, les Maristes. Dieu changea de sexe (...) Marie en avant, et derrière, Jésus (Michelet,Journal, 1843, p. 518).Barbentane avait transigé et mis le petit dans cette boîte qui n'était pas aussi scandaleuse, pour un homme dans sa position, que les Maristes de La Seyne où la pieuse mère prétendait envoyer son rejeton (Aragon,Beaux quart., 1936, p. 54).
En appos. Père mariste. Un excellent ouvrage (...) par le R. P. Grimal, mariste (Bremond,Hist. sent. relig., t. 3, 1921, p.675).
Emploi adj. Spiritualité mariste.
B. − Religieux non prêtre de l'Institut des Petits Frères de Marie fondé en 1817 et dont l'activité principale est l'enseignement:
. ... Marcellin Champagnat, fondateur des Frères maristes, fut béatifié par Pie XII, le 29 mai 1955, le jour de Pentecôte. Au terme d'une année de prière et de réflexion, les maristes invitent tous les chrétiens à trois célébrations commémoratives... La Croix, 4 juin 1981, p. 17, col. 1.
En appos. Frère mariste. Les Frères des écoles chrétiennes et les Frères maristes. Ce sont deux congrégations distinctes (...). Les seconds datent d'une centaine d'années (...). Les Maristes outre les maisons des Jésuites où ils aident (...) ont une école très florissante à l'évêché arménien d'Alep (Barrès,Cahiers, t. 10, 1914, p. 397).C'est le sergent infirmier, un frère mariste (...). Quand on lui d'mande ce qu'i' fait dans l' civil, i' n' dit pas: «J' suis frère des écoles» (Barbusse,Feu, 1916, p. 201).
Prononc. et Orth.: [maʀist]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. 1843 «membre de la congrégation des prêtres de la société de Marie instituée en 1816 à Lyon» (Michelet, loc. cit.); 2. 1873 «id. d'une congrégation instituée en 1818 à Bordeaux» (Lar. 19e); 1902 (Nouv. Lar. ill. avec renvoi à marianite). Du nom de Marie «mère de Jésus-Christ», b. lat. eccl. Maria (v. marial). Fréq. abs. littér.: 13.

Wiktionnaire

Nom commun

mariste \ma.ʁist\ masculin et féminin identiques

  1. (Religion) Membre d’une congrégation, dite des prêtres de la Société de Marie, qui se consacre aux missions, à l’enseignement ou à la prédication.
    • Sous le ministère Combes, le grand Monteil, préfet de Chaminadour, appelle Héliodore Binche et lui dit : – « Binche, si vous ne retirez pas tout de suite votre garçon de chez les Maristes, la Préfecture ne vous achètera plus ni lait ni beurre.
      – C’est-il pas, monsieur le Préfet, c’est-il pas que vous renversez les rôles ? Croyez-vous par exemple que c'est mon lait et mon beurre qui ont besoin de vous ?
      — (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, collection Le Livre de Poche, pages 196-197.)

Note : Ne pas confondre mariste et marianiste, les deux faisant référence à deux congrégations appelées Société de Marie mais distinctes.

Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MARISTE. n. m.
Membre d'une congrégation, dite des Prêtres de la Société de Marie, qui se consacre aux missions, à l'enseignement ou à la prédication.

Étymologie de « mariste »

De Marie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mariste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mariste marist

Citations contenant le mot « mariste »

  • Sa vie extraordinaire avait attiré notre attention, en août 2011, lorsqu’il avait été nommé supérieur, par intérim, de la communauté des frères maristes de Beaucamps-Ligny. Frère Étienne Petiot, né dans une famille nombreuse d’agriculteurs de la région de Saint-Étienne, s’était engagé définitivement dans la société des petits frères de Marie en 1970. La congrégation, fondée en 1817, s’attache à offrir une éducation aux enfants des campagnes et a ainsi créé à Beaucamps-Ligny l’institution Sainte-Marie en 1842. La Voix du Nord, Un frère mariste passé par Beaucamps-Ligny victime du coronavirus
  • A la rentrée 2021, l'établissement des « maristes » ouvrira un nouveau lycée à Meyzieu pour répondre à la carence des écoles dans l'Est lyonnais. Le conseil régional a lancé un appel à projets pour rééquilibrer l'offre scolaire sur le territoire. Les Echos, Le groupe Sainte-Marie-Lyon ouvre un nouveau lycée à Meyzieu | Les Echos

Traductions du mot « mariste »

Langue Traduction
Anglais marist
Espagnol marista
Italien marist
Allemand marist
Chinois 马里斯特
Arabe ماريست
Portugais marista
Russe марист
Japonais マリスト
Basque maristas
Corse marista
Source : Google Translate API

Synonymes de « mariste »

Source : synonymes de mariste sur lebonsynonyme.fr

Mariste

Retour au sommaire ➦

Partager