La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « maraine »

Maraine

Définitions de « maraine »

Wiktionnaire

Nom commun - français

maraine \ma.ʁɛn\ féminin (pour un homme, on dit : parrain)

  1. (Archaïsme) Variante de marraine.
    • Sa Maraine qui la vit toute en pleurs, luy demanda ce qu’elle avoit : Je voudrois bien… Je voudrois bien… Elle pleuroit si fort qu’elle ne put achever : sa Maraine qui estoit Fee, luy dit, tu voudrois bien aller au Bal, n’est-ce pas ; Helas ouy, dit Cendrillon en soupirant : […] — (Charles Perrault, « Cendrillon ou la petite Pentoufle de verre : conte », dans Histoires, ou Contes du temps passé, avec des moralitez, C. Barbin, Paris, 1697, p. 125)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « maraine »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
maraine marɛn

Citations contenant le mot « maraine »

  • Pour le moment, en l’espace d’un mois, déjà 15 tonnes ont été collectées. Si les 200 tonnes semblent jouables, l’encadrant technique responsable du site à Dieppe, Nathan Maraine, n’est pas si optimiste :  actu.fr, Des bornes textiles s'implantent et créent de l'emploi dans l'agglomération de Dieppe | Les Informations Dieppoises
  • Il en sourit lui-même. Derrière son air strict et sa fonction « très sérieuse » de chef de cabinet de Valence, Mathieu Maraine assouvit sa passion de DJ. Deux salles, deux ambiances. , Drôme. Valence : Mathieu Maraine est chef de cabinet le jour, DJ Merlin la nuit
  • Mais dans son sourire, ma sœur avait quelque-chose de je-ne-sais quel songe amer ou rictus de folie, de souffrance - ou peut-être de contentement que je ne lui avais jamais vu autrement qu'à ces fois où petite, elle pleurait dans mes bras. L'homo en m'étreignant le torse par derrière comme si j'étais son conjoint : « tu dois être fièr, non ? Elle est maraine maintenant. , Sur la tendance "Maraine" aux Etat-Unis
  • Trois grands plateaux ont alimenté le déroulé de l’initiative organisée par l’association ‘’Les anges waba’’ dirigée par Carine Houzanmè. Par le truchement de trois spectacles, les enfants venus de plusieurs établissements scolaires, dont le lycée Coulibaly de Cotonou, ont tenu en haleine le public qui a effectué le déplacement du terrain de Togba. Les enfants, de la tranche d’âge de 6  à 14 ans, ont effectué leur premier passage sur le rythme Akonhoun (danse princière du plateau d’Abomey). Les pas de danses étaient uniformes, les mouvement de corps et gestuelles étaient conformes et dignes de jeunes gens ayant effectué véritablement un atelier de formation. La même rigeur est observée sur les rythmes ‘’Goumbé’’ de Dassa et la danse Satô  qui a épaté les spectateurs qui sont restés stupéfaits sur les différents tableaux qui se déroulaient sous leurs yeux. Pour madame Alapini, la maraine de l’événement, les parents doivent encourager les enfants à aller à ces genres d’initiative. Puisque, mentionne-t-elle,  au-delà de leur étude scolaire et académique, cela pourra aussi contribuer à préparer une bonne relève qui pourra lever haut demain le flambeau de la culture béninoise pour ainsi se frayer un chemin dans l’univers du professionnalisme. Oscar Alossè, l’un des encadreurs, lui aussi professionnel de la danse, n’a pas pu affirmer le contraire. « C’est très important de permettre aux enfants de vivre de telles expériences. Moi je pense que c’est de ça que je vis aujourd’hui. Il est vrai que mon père au départ était contre mais aujourd’hui il a tiré  les conclusions lui-même ». Comme quoi, accepter que son enfant aille aux arts n’a rien de délinquant, mais c’est plus une porte de salut et la ganrantie  d’un citoyen fiable. Matin Libre, Cérémonie de restitution d’atelier en art vivant: Carine Houzanmè fait la différence avec des jeunes scolaires – Matin Libre
  • Avec parfois des tensions, entre des représentants davantage pugnaces que d’autres, comme l’écologiste Dimitri Maraine, l’insoumise Geneviève Sabathé ou le RN Yoann Gillet. Le bilan du président candidat étant forcément dans la ligne de mire de ses adversaires, Jérôme Talon (LREM) a répondu dent pour dent en rappelant les lois votées pendant ce dernier quinquennat. Avec, également, des manifestations de réprobations dans le public quand des interventions passent mal, comme celle du militant de Reconquête ! critiquant les lobbies LGBT venant faire "leur propagande dans les écoles ". midilibre.fr, Présidentielle 2022 : les représentants des candidats ont débattu ce mardi à Bagnols - midilibre.fr
  • À la tête du comité local : Dimitri Maraine, Villeneuvois connu notamment pour son engagement pour la préservation du vallon des chèvres. À ses côtés pour défendre la candidature de Yannick Jadot, il peut compter sur une quinzaine de membres actifs et une cinquantaine de sympathisants. « On avait déjà commencé l’affichage, on est présents sur les réseaux sociaux et bientôt, on va lancer des vidéos sur une chaîne YouTube pour communiquer de manière directe avec les gens. Car en ce moment, organiser des rassemblements est quasiment infaisable« , indique Dimitri Maraine. Objectif Gard, VILLENEUVE-LEZ-AVIGNON Le comité "Jadot 2022 dans le Gard rhodanien" se lance sur le marché - Objectif Gard
  • "En tout cas, il y a des choses qui se trament", indique Dimitri Maraine, à la tête de l’association sur le point de se constituer pour défendre ce coin de garrigue. "Il est question d’installer des buses pour drainer le terrain. Est-ce dans le but de le rendre constructible ? C’est une hérésie, les anciens le savent, le Vallon des Chèvres est un couloir naturel de déferlement des eaux de pluie que, en cas de grosse inondation, rien ne parviendra à endiguer." midilibre.fr, Gard rhodanien : le devenir du Vallon des Chèvres, classé zone inondable, inquiète les riverains - midilibre.fr
  • D’emblée, Dimitri Maraine a publié sur les réseaux sociaux des vidéos pour alerter des dégâts engendrés par les pelleteuses. Les élus de la liste d’opposition sociale, écologique et solidaire ont d’ailleurs mis le sujet sur la table lors du dernier conseil municipal la semaine dernière. L’un d’entre eux, Morgan Buisson, déplore le « massacre de cette zone naturelle » en pleine période de nidification. « Ce site comporte des espèces protégées et nous tenons à votre disposition l’étude de la zone faite à la demande des riverains par Nicolas Bastide, un écologue expert naturaliste ornithologue. L’Office français de la biodiversité confirmera d’ailleurs l’interdiction de la destruction de ces 22 espèces protégées d’oiseaux, de ces trois espèces de reptiles, du papillon de la Diane et de leurs habitats. » Objectif Gard, FAIT DU JOUR Débroussaillage et futur projet immobilier : le vallon des chèvres au coeur des interrogations - Objectif Gard

Maraine

Retour au sommaire ➦

Partager