La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « marraine de guerre »

Marraine de guerre

Définitions de « marraine de guerre »

Wiktionnaire

Locution nominale - français

marraine de guerre \ma.ʁɛn də ɡɛʁ\ féminin

  1. (Vieilli) Femme ou jeune fille qui, parmi les combattants de famille pauvre ou sans famille, en choisissait un pour entrer en correspondance avec lui et lui fournir quelques subsides.
    • Il y avait de l'espoir. L'arrière se remuait. Les premières babillardes des premières marraines de guerre nous parvenaient également. — (Blaise Cendrars, La main coupée, Denoël, 1946)
    • Apparues en 1915, les marraines de guerre sont des femmes qui se proposent d'entretenir une correspondance avec un soldat sur le front. Le but : leur apporter un soutien moral, au fil de lettres et de petits cadeaux. En ce sens, les marraines de guerre participent à l'effort du pays en vue de la victoire. Dans certains cas, les échanges épistolaires se terminent par une histoire d'amour. — (Frédérique Neau-Dufour, La Guerre de 14-18, NANE Éditions, 2014)
    • Les femmes de la bonne société lancent alors l'idée généreuse des marraines de guerre pour apporter du réconfort à ces pauvres garçons par des lettres et des colis réguliers. Dans ce récit, les lettres écrites ont été inspirées par de véritables correspondances entre des soldats et des marraines de guerre. — (Chérif Zananiri, Léocadie Lepic, Marraine de guerre, Marivole Éditions, 2016, en avant-propos)
    • C’était un dimanche ou le 14 juillet. Des routes, des sentiers suivaient par endroits la voie ferrée. Des gens endimanchés et surtout des jeunes femmes aux robes claires, se promenant, nous lançaient des baisers, des appels de la main. Nous leur jetions de petits papiers portant notre nom et notre adresse en vue de trouver des marraines. — (Édouard Bled, « Mes écoles », Robert Laffont, 1977, page 232.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « marraine de guerre »

(1915) Par la reprise du terme religieux catholique de marraine (celle qui aide, aime et protège à défaut de mère), dans le contexte de la guerre. Le choix du terme ne fut probablement pas anodin ; il s’agissait tout de même de soutenir des jeunes gens qui étaient envoyés en masse à la mort.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « marraine de guerre »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
marraine de guerre marɛn dœ gɛr

Évolution historique de l’usage du mot « marraine de guerre »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « marraine de guerre »

  • Appelé sous les drapeaux, Henri Perdrizet, alors étudiant, débarque à Oran le 21 février 1964, à la fin de la guerre d’Algérie. Très vite, il sait que ses copains ont une marraine de guerre. Comme eux, il répond parmi une douzaine d’offres à la correspondance d’une jeune fille qui avait trouvé une annonce dans le journal Ici Paris d’alors, se proposant de devenir marraine. "Par pur sens de l’autre, je trouvais triste ces soldats délaissés. Je n’avais aucune idée derrière la tête, je n’avais que 18 ans et ne faisais rien sans l’accord de mes parents qui étaient très stricts", explique Nicole, la petite avignonnaise. Elle envoie alors pour les fêtes une boîte de chocolats, sans penser qu’ils trouveraient le destinataire… dans le Sahara. Libéré en février 1965, Henri propose à Nicole de la rencontrer chez ses parents. midilibre.fr, Après la guerre d’Algérie, le jeune soldat épouse sa marraine de guerre - midilibre.fr
  • « A moi marraine, je meurs d’ennui ». « Désire marraine, peu importe âge et beauté ». Ces petites annonces glanées dans la presse d’autrefois montrent la solitude du soldat, et ses arrière-pensées. La marraine de guerre était une figure adorée des tranchées. France 3 Hauts-de-France, Histoires 14-18 : les marraines de guerre
  • Une marraine de guerre ne rend jamais vraiment les armes. Au fond d’elle, Sarah l’a toujours été. Devenir celle de Léo l’a replongée dans ses souvenirs. Elle s’est rappelé ses longs échanges avec Georges, l’un de ses anciens filleuls. Jeanne, de son côté, discute toujours avec Jacques* sur Facebook. Quand elle a rejoint Dwekh Nawsha France, elle a fait la connaissance de plusieurs hommes, dont son futur filleul. Elle lui a proposé d’être sa marraine, il a accepté. De fil en aiguille, ils se sont confiés l’un à l’autre. Slate.fr, Marraines de guerre, elles luttent à leur manière contre Daech | Slate.fr
  • Marie Sautet était la marraine des Poilus. Bienfaitrice et marraine de guerre durant la Première Guerre mondiale, elle a utilisé, avec son mari Alfred, Messin également, la totalité de sa fortune pour envoyer des colis aux soldats dans les tranchées. , Metz. Savez-vous qui était la Messine Marie Sautet ?
  • C’est l’histoire d’Anna, devenue marraine de guerre au grand dam de sa famille, qui s’éprend du soldat dont elle soutenait le moral. « Un rôle fort et émouvant, confie l’interprète. Celui d’une femme capable d’envoyer valser les préjugés et les cancans, comme en est susceptible toute femme amoureuse ». actu.fr, Pontivy : "Femmes dans la guerre", par les Tréteaux du Blavet, jeudi 2 décembre | Pontivy Journal
  • L'expression « marraines de guerre » désigne les femmes ou les jeunes filles qui entretiennent des correspondances avec des soldats au front durant la Première Guerre mondiale afin de les soutenir moralement, psychologiquement voire affectivement. Il s'agissait souvent de soldats livrés à eux-mêmes, ayant par exemple perdu leur famille. La marraine de guerre faisait parvenir des lettres à son soldat mais pouvait également envoyer des colis, des cadeaux, des photographies. Le Soir, Les marraines de guerre - Le Soir
  • La lettre de Mathieu Fyon à sa marraine de guerre Le Soir, La lettre de Mathieu Fyon à sa marraine de guerre - Le Soir
  • Personnage incontournable du paysage plaintelais durant la première moitié du siècle dernier, Marie Dutertre, plus connue sous le nom de Marie du Bedeau, fut aussi marraine de guerre pendant le premier conflit mondial. , Plaintel. Marie du Bedeau fut aussi marraine de guerre - Saint-Brieuc.maville.com
  • Jeudi, pour marquer ce dixième anniversaire, Armelle Mabon est revenue à Trévé, accompagnée de Jean-Pierre Morland, du Mans (72). Ce dernier, au décès de sa mère en 2004, a découvert qu’elle était marraine de guerre et avait correspondu avec Kouamé Bagaté, l’un des tirailleurs ayant résidé à Trévé. Le Telegramme, Trévé : l’historienne Armelle Mabon poursuit son travail de réhabilitation des tirailleurs sénégalais - Le Télégramme
  • Résumé : Marraine de guerre, la baronne de Pomfrougnac décide d’organiser un concours pour mettre en évidence son association et se mettre en lumière. Elle l’a décidé, le vainqueur sera le soldat de 2e classe Carapat, un inconnu destiné à devenir le « poilu le plus célèbre de France ». Problème : le soldat Carapat est introuvable sur le front… La baronne somme le général Pichard de le retrouver et d’emmener au front Louise, une jeune femme issue du milieu ouvrier qui l’assiste, et la voyante Zaza pour qu’elles remettent au soldat son prix. Les deux femmes sont escortées par deux soldats que tout oppose : l’obséquieux et planqué sous-lieutenant Trouffon et Schrapnel, un soldat increvable et une terreur pour les Allemands qui collectionne les balles perdues. Sur le chemin Ce curieux attelage connaît sur le chemin qui les emmène vers le front des aventures inattendues… Avoir Alire - aVoir-aLire.com, Va t’en guerre ! – Aurélien Ducoudray, Marion Mousse, Albertine Ralenti – la chronique BD
  • L’Angoumoisine de 24 ans a été officiellement intronisée marraine de guerre du Groupement tactique désert Logistique, qui s’envolera prochainement pour le Mali. Une mission de quatre mois durant laquelle elle correspondra avec eux par courrier. «C’est un soutien moral et une marque de sympathie envers des militaires engagés sur une opération difficile. Ça contribuera à forger le moral de nos troupes» , insiste le colonel Guil-laume Malergue. CharenteLibre.fr, Miss Poitou-Charentes, marraine des militaires de La Braconne - Charente Libre.fr
  • Malgré une arrestation «préventive» de courte durée en août 1914, il rejoint son unité et participe aux combats de Champagne et d’Artois. En octobre 1915, l’estafette Salengro, chargé de porter les messages à vélo, obtient de son lieutenant la permission de quitter la tranchée pour aller à la recherche d’un de ses amis tués. Trois coups de feu résonnent. Ses compagnons le croient mort. Salengro est fait prisonnier le 7 octobre 1915. Son chef le soupçonne de désertion alors que sa marraine de guerre a reçu un courrier de lui où il s’explique sur son sort. En janvier 1916, un conseil de guerre le juge par contumace et l’acquitte par trois voix contre deux. Libération, C’était un 17 novembre : le suicide de Roger Salengro – Libération
  • En plus d’écrire quotidiennement à son épouse pendant la Première Guerre mondiale, Méheut écrivait aussi à sa marraine de guerre, Jeanne Duthil, issue de la bourgeoisie parisienne. , Mathurin Méheut : Les lettres à sa marraine de guerre mises aux enchères - Saint-Brieuc.maville.com
  • L’idylle ne commence pas pour autant lors de ces retrouvailles. Georges Bouas est appelé à servir en Algérie et Monique Gouazé (future Mme Bouas) devient sa marraine de guerre. ladepeche.fr, Pibrac. Noces de diamant à la Houlette - ladepeche.fr
  • René Javelas est né le 3 décembre 1920 à Toulon. En 1939 à la déclaration de la Seconde Guerre mondiale, René s’engage dans l’armée de l’air et part servir au Maroc comme mécanicien avion jusqu’à la fin de la guerre en 1945 et l’arrivée des troupes américaines. Comme beaucoup de soldats durant la guerre, René avait une marraine de guerre, une jeune Vinçanaise, Josette Taix, dont le père Emile tenait un magasin de chaussures sur la place de la République. En 1942, René épouse sa marraine de guerre. À la fin de la guerre, il a rejoint son épouse à Vinça et y trouve un emploi de comptable dans la scierie de Jules Prades. Lors de la fermeture de l’usine, il entre au Crédit agricole jusqu’à la retraite. lindependant.fr, René Javelas a fêté ses 101 ans - lindependant.fr

Images d'illustration du mot « marraine de guerre »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Marraine de guerre

Retour au sommaire ➦

Partager