La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « manducation »

Manducation

Définitions de « manducation »

Trésor de la Langue Française informatisé

MANDUCATION, subst. fém.

Action de manger. Les pages de la Genèse qui décrivent le péché du premier couple le rattachent à la manducation d'un fruit qui, présenté à l'homme et à la femme par le tentateur, doit leur donner la connaissance de «l'utile et du nuisible» (Philos., Relig., 1957, p. 32-13):
. L'immolation de l'ennemi, dans les premiers temps, sa manducation: tel fut d'abord le sacrifice de propitiation avant le combat, telle fut l'action de grâces après la victoire. Proudhon, Guerre et paix, 1861, p. 38.
RELIG. CATH. Communion eucharistique. La manducation du corps du Sauveur est un gage de vie éternelle et de résurrection glorieuse (Théol. cath.t. 14, 11939, p. 497).
PHYSIOL. Ensemble des fonctions antérieures à la digestion, comprenant la préhension, la mastication, la sécrétion salivaire et la déglutition (d'apr. Courtois 1972).
REM. 1.
Manducable, adj.,synon. vieilli et rare de mangeable.Renan reprochait ce soir à Berthelot que la science ne s'occupait pas assez de faire, avec ses découvertes, de la nourriture, des choses manducables, comme du pain sans froment, du vin sans raisin, de la viande sans boeuf, ni mouton (Goncourt, Journal, 1878, p. 1228).
2.
Manducateur, -trice ; manducatoire, adj.[En parlant d'un organe] Qui sert à manger. Appendices manducateurs. Nous décrirons ces palpes en même temps que le reste des organes manducatoires des insectes (Cuvier,Anat. comp., t. 2, 1805, p. 684).
Prononc. et Orth.: [mɑ ̃dykasjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1495 (Jeh. de Vignay, Mir. hist., IX, 33, édit. 1531 ds Delb. Notes mss); 1541 théol. (Calvin, Institution chrétienne, livre IV, chapitre 17, éd. J.-D. Benoit, p. 379). Empr. au lat. chrét. manducatio «action de manger (en particulier l'Eucharistie)», dér. du lat. manducare «manger». Fréq. abs. littér.: 12.

Wiktionnaire

Nom commun - français

manducation \mɑ̃.dy.ka.sjɔ̃\ féminin

  1. (Didactique) Action de manger, ensemble des opérations antérieures à la digestion (préhension, mastication, insalivation, déglutition).
    • La thèse sur la manducation des mues chez les serpents.
    • (Théologie) Manducation de l'hostie. (1541)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MANDUCATION. n. f.
Action de manger. Il se dit, particulièrement, en parlant de l'Eucharistie.

Littré (1872-1877)

MANDUCATION (man-du-ka-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
  • 1 Terme de physiologie. Action de manger.
  • 2 Terme de religion. L'action de manger l'agneau pascal, chez les Juifs. Une souillure… qui, par l'ordonnance de la loi, leur interdisait la manducation de l'agneau pascal, Massillon, Carême, Sur la comm.

    Chez les chrétiens, participation actuelle à l'eucharistie, qui est une viande céleste. La manducation de notre victime doit être aussi réelle à la sainte table, que son immolation a été réelle à la croix, Bossuet, Euchar. I, 8. La première [action, dans le sacrifice de la messe] est la consécration, par laquelle le pain et le vin sont changés en corps et en sang ; et la seconde est la manducation par laquelle on y participe, Bossuet, Expos. de la doctr. cath. 14. Par la manducation, nous croyons recevoir ce corps et ce sang [de Jésus-Christ] aussi réellement et aussi substantiellement qu'ils ont été donnés pour nous à la croix, Bossuet, Proj. de réun. des protest. Explic. de points de controv.

HISTORIQUE

XVIe s. Il a voulu exprimer une chose plus haute en ceste predication notable, où il nous recommande la manducation de son corps, Calvin, Instit. 1097. Comme des comedies de sa sale on l'avait conduit [Henri de Navarre] aux exhortations de sa chambre, aussi de ces prieres on le fit descendre aux manducations dans la cave, ou pour le moins es lieux secrets de la monnoye qui est sur la pente du talus du chasteau de Pau ; ainsi appeloientils leurs ceremonies, laquelle à présent ils nomment cene, Florimond de Remond, Hist. de l'hér. VII, 3, cité dans BAYLE, note F de l'art. Navarre (Marguerite de Valois, reine de).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

MANDUCATION, s. f. (Gram.) c’est l’action de manger : il est de peu d’usage. Voyez Manger.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « manducation »

Lat. manducationem, de manducare, manger (voy. MANGER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1495) Du latin manducatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « manducation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
manducation mɑ̃dykasjɔ̃

Citations contenant le mot « manducation »

  • Pour mesurer l’audace de Vinci, regardons le stéréotype habituel, celui hérité de l’art roman, tel que l’illustre l’autel de la cathédrale Santa Maria Assunta de Volterra en Toscane, du XIIIème siècle. Jésus assis sur une cathédre préside au dernier repas. Les onze apôtres sont alignés du bon côté de la table, leur nom gravé au-dessus d’eux. Judas, représenté plus petit, est agenouillé du mauvais côté de la sainte table, il reçoit la bouchée tandis qu’un monstre infernal s’apprête à le dérober conformément aux évangiles indiquant que c’est lors de la manducation de la bouchée que « Satan entra en Judas ». Une autre symbolique habituelle de l’art médiéval est de représenter un oiseau noir entrer avec la bouchée dans la bouche de Judas. A noter que le nom de Judas sur le linteau a été, seul, martelé. , La Cène de Léonard de Vinci (1494-1498)
  • On sait que la nourriture et la tradition du repas occupent une place centrale dans la Bible. En vérité, derrière elles, c’est la question de l’origine de la vie qui affleure. Après avoir décortiqué l’acte de manger – en collaboration avec une nutritionniste et une psychomotricienne –, la bibliste Martine Henao de Legge revient ici sur les nourritures de l’âme et sur le mystère de l’incarnation par lequel Dieu se donne Lui-même à manger, en totale rupture avec la coutume des offrandes païennes. De loin la partie la plus intéressante de ce petit livre, invitation à renouer avec la symbolique judéo-chrétienne. La manducation de la Parole biblique, sa rumination, revient à l’absorber puis à la métaboliser pour une transformation de tout l’être. , Se nourrir corps et âme. La Bible et la table - Spiritualité - Foi - Livres - famillechretienne.fr
  • En effet, pour Florence Burgat, la manducation de la viande par l’homme n’a rien d’une fatalité. Il s’agit d’une institution, c’est-à-dire d’une forme de construction du naturel autour d’une pratique progressivement instituée. La puissance de cette institution carnivore a ainsi imposé — petit à petit, et au fil de l’histoire de l’humanité — une séparation entre les hommes et les animaux. Selon l’auteure, l’alimentation carnée n’est donc pas un régime alimentaire comme les autres, mais « vise d’abord à normaliser un certain type de rapport aux animaux, qui définit en retour l’humanité (et l’animalité) à l’aune du partage entre ceux qui mangent et ceux qui sont mangés. La particularité de cet usage des animaux assure sa pérennité […] » (p. 360) , L’homme-boucher - La Vie des idées
  • C'est trop fort. On commence par nous chasser. On nous mange, chair et écailles. Puis on nous accuse d'infecter le consommateur. Conséquence ? Depuis le 24 février, je dors plus tranquille. Le gouvernement a décidé d'interdire, sans autre jugement, commerce et manducation des pangolins. Il a tranché. Sans tenir compte de la présomption d'innocence. Site-LeVif-FR, Doléances d'un pangolin chagrin - Environnement - LeVif
  • « Ils ont 10 et 7 ans. Chez nous, cela relève de l'atavisme familial ! On le fait à l'ancienne, avec du papier et une machine à écrire. Figurent dans chaque numéro un édito (aujourd'hui, l'aîné a lancé un appel aux astronautes actuellement dans l'espace pour qu'ils reviennent sur Terre malgré le coronavirus), le proverbe du jour et des reportages nourris de notre quotidien, les jeux de corde auxquels je les initie, le potager où l'on s'active. Hier, le plus jeune a suggéré d'enterrer dans le jardin ma mère, qui repose dans le cimetière voisin. Cela m'a rappelé ce rituel malgache, la manducation, où une fois par an les familles exhument les ossements de leurs disparus pour les ramener à la maison et vivre une journée avec eux. Une des conséquences de ce confinement est le retour de l'imagination au pouvoir. Quand, comme moi, on a érigé le voyage en principe de vie, on essaie de transformer ce qui nous arrive en aventure. Tâchons de faire de ce moment quelque chose. » , Les 3 secrets de Sylvain Tesson - Elle
  • L’horreur que nous inspire le cannibalisme confirme la spécificité de la violence propre à la manducation qui suit une mise à mort. Les anthropologues ont en effet mis au jour un « cannibalisme de gourmandise », où des hommes mangent d’autres hommes « parce c’est bon ». Il peut être curieux de penser que le cannibalisme nous répugne plus que la torture, qui constitue une situation où l’autre continue à être tenu pour un sujet qui doit répondre à une question. La manducation, qui implique un processus de décomposition, ravale celui qui est ainsi traité à un rang qui ne peut être comparé à aucun autre. Quoi de plus absolu que la manducation pour affirmer une forme d’anéantissement d’autrui ? Reporterre, le quotidien de l'écologie, Florence Burgat : « L’institution de l’alimentation carnée reflète un désir très profond de l’humanité »

Traductions du mot « manducation »

Langue Traduction
Anglais education
Espagnol educación
Italien formazione scolastica
Allemand bildung
Chinois 教育
Arabe التعليم
Portugais educação
Russe образование
Japonais 教育
Basque hezkuntza
Corse educazione
Source : Google Translate API

Manducation

Retour au sommaire ➦

Partager