La langue française

Loup-garou

Sommaire

  • Définitions du mot loup-garou
  • Étymologie de « loup-garou »
  • Phonétique de « loup-garou »
  • Citations contenant le mot « loup-garou »
  • Images d'illustration du mot « loup-garou »
  • Traductions du mot « loup-garou »
  • Synonymes de « loup-garou »

Définitions du mot loup-garou

Wiktionnaire

Nom commun

loup-garou \lu.ɡa.ʁu\ masculin (pour une femelle on peut dire : louve-garou, louve-garelle)

  1. (Mythologie) (Fantastique) Personnage légendaire, malfaisant, qui se métamorphose en loup. → voir lycanthrope
    • VALÈRE
      Que dis-tu de ce bizarre fou ?
      ERGASTE
      Il a le repart brusque, et l’accueil loup-garou.
      — (Molière, L'École des maris, 1661, Acte I, scène 4)
    • LISETTE
      Vous, si vous connaissez des maris loups-garous,
      Envoyez-les au moins à l’école chez nous.
      — (Molière, L'École des maris, 1661, Acte III, scène 9)
    • Il est bien probable que ce scélérat de Lycaon que dans son propre palais Jupiter prit la peine de changer en loup, fut un des premiers et sera toujours le plus célèbre des loups-garous anciens et modernes. — (Louis Du Bois, Recherches archéologiques, historiques, biographiques et littéraires sur la Normandie, Paris : Dumoulin, 1843, page 297)
    • Ils affirmaient, « avec preuves à l’appui », que les loups-garous courent la campagne, que les vampires, appelés stryges, parce qu’ils poussent des cris de strygies, s’abreuvent de sang humain, que les « staffii » errent à travers les ruines et deviennent malfaisants, si on oublie de leur porter chaque soir le boire et le manger. — (Jules Verne, Le Château des Carpathes, J. Hetzel et Compagnie, 1892, pages 17-27)
    • Quant à la hyène, sa forme étrange, ses allures mystérieuses, son invisibilité le jour et les ricanements sinistres par lesquels elle annonce sa présence la nuit, en font pour l’indigène une espèce de vampire ou de loup-garou. On lui attribue le pouvoir de fasciner l’homme, qu’elle entraîne ensuite à sa tanière pour le dévorer. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 224)
  2. (Figuré) (Familier) (Vieilli) Homme d’humeur farouche, qui ne veut avoir de société avec personne.
    • À force de querelles, de coups, de lectures dérobées et mal choisies, mon humeur devint taciturne, sauvage ; ma tête commençait à s’altérer, et je vivais en vrai loup-garou. — (Jean-Jacques Rousseau, Les Confessions, 1782-1789, Livre I)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LOUP-GAROU. n. m.
Homme qui, d'après une superstition populaire, séjourne dans les forêts et erre la nuit dans les champs, transformé en loup. Il désigne aussi, figurément et familièrement, Celui qui est d'une humeur farouche, qui ne veut avoir de société avec personne. N'allons point chez cet homme-là, c'est un vrai loup-garou. Des loups-garous.

Littré (1872-1877)

LOUP-GAROU (lou-ga-rou) s. m.
  • 1Homme qui, au dire des gens superstitieux, erre la nuit transformé en loup. Faire en dépit du loup-garou Trois tours à l'entour des murailles, Scarron, Virg. 1. Car enfin il en est qui, pendant tout un mois, Comme des loups-garous ne dorment qu'une fois ; Leur curieuse humeur toujours les inquiète, Th. Corneille, le Feint astrologue, I, 2. Les enfants croyaient au loup-garou, et les pères au cordon de Saint-François, Voltaire, Polit. et législ. Sur la tolérance, S'il est utile d'entret. le peuple dans la superst.

    Fig. Guéri du loup-garou, guéri des crédulités superstitieuses. Peut-être tous trois [Naudé, Gassendi et Gui Patin], guéris du loup-garou, et délivrés du mal des scrupules, nous irons jusque fort près du sanctuaire [dans nos conversations intimes], Patin, Lett. t. II, p. 508.

  • 2 Fig. et familièrement. Homme qui est insociable et vit isolé. Vous, si vous connaissez des maris loups-garous, Envoyez-les au moins à l'école chez nous, Molière, Éc. des mar. III, 10. J'ai passé tous ces jours-ci comme un loup-garou, Sévigné, 16. Je ne prends pas pour vertu Les noirs accès de tristesse D'un loup-garou revêtu Des habits de la sagesse, Rousseau J.-B. Odes, II, 2. Mon humeur devint taciturne, je vivais en vrai loup-garou, Rousseau, Conf. I.
  • 3 Adjectivement. Il a le repart brusque et l'accueil loup-garou, Molière, Éc. des mar. I, 6.
  • 4Jeu d'enfant, petit bâton plat, à crans, au bout d'une ficelle, que l'on agite circulairement assez vite pour qu'il produise le son hou, hou prolongé.

    Au plur. Des loups-garous.

HISTORIQUE

XIIIe s. Bisclaveret ad nun en bretan, Garwall l'apelent li Norman, Jadis le poeit hum oïr, E souvent suleit avenir ; Humes plusurs garwall devindrent, E es boscages meisuns tindrent ; Garwall si est beste salvage, Tant cum il est en bele rage, Humes devure [dévore], grant mal fait, Es granz forests converse e vait, Marie de France, Bisclaveret. Onques lions ne leus warous Ne fist si grant essil de proie, Robert le diable. Ores à leu garoul peuture [pâture] Est li miens enfes…, Guill. de Palerme. [Amadas devenu furieux] Comme garous jete la main, Si l'aert [la saisit] à la cote au sein, Encontre val tout la descire, Amadas et Ydoine.

XVIe s. Loup-garou, maladie ainsi appellée, pour ce que les malades vont de nuit, et hurlent comme chiens et loups, Paré, Introd. 21. Timon, celuy qui fut surnommé misantrope, comme qui diroit loup-garou ou haïssant les hommes, Amyot, Alc. 29.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « loup-garou »

Wallon, leu-warou, lèwarou ; Hainaut, leu warou ; Berry, loup berou, loup brou ; picard, leuwarou ; norm. varou, loup garou, varouage, course pendant la nuit (garouage se dit avec le même sens parmi les paysans des environs de Paris) ; bourguig. leu-voirou ; bas-lat. gerulphus, loup-garou. Gerulphus a donné garwall, garou ; c'est donc gerulphus qu'il faut étudier ; il représente l'anglo-saxon vere wolf ; danois, var-ulv ; suédois, var-ulf, qui, étant composé de ver, vair, homme, et de wolf, ulf, loup, signifie homme-loup. La locution loup-garou est donc un pléonasme où loup se trouve deux fois, l'un sous la forme française, l'autre sous la forme germanique. Verewolf est, on le voit, un composé semblable à λυϰάνθρωπος. Au germanique ver, comparez vir, ἥρως, en sanscrit vīra, homme fort, et, en celtique ver, homme.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XIIe siècle) De l’ancien français leu garoul, composé de leu (« loup ») et de garoul, variante de garulf, garwaf, garval, garvalf, emprunt à l’ancien bas-francique *wariwulf (« loup-garou »), d’où le néerlandais weerwolf.
En somme, comme le fait remarquer Henriette Walter d’un point de vue étymologique, ce mot est un pléonasme puisque garou, de l’ancien bas-francique *wariwulf, veut déjà dire « homme-loup »[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « loup-garou »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
loup-garou lupgaru

Citations contenant le mot « loup-garou »

  • Emily Wolf est née en 1981 et vit en région parisienne. Après des études de lettres, elle travaille en bibliothèque et dans l’enseignement. Amatrice de cinéma, elle se diversifie aujourd’hui vers les courts-métrages. Amoureuse de l’écriture depuis toujours, elle écrit des nouvelles au lycée avant de se lancer dans un projet ambitieux qui va durer 15 ans : un roman novateur sur le mythe du loup-garou.Un premier roman encourageantDébut du XIXème siècle, Gwern, jeune noble anglais désormais orphelin hérite du domaine familial. Après avoir passé toute sa jeunesse dans un monastère, il découvre alors une immense demeure délabrée dans laquelle il va devoir fonder sa nouvelle vie. La nuit pourtant, il fait d’étranges rêves, il y voit des inconnus qui meurent dans les flammes, des loups. Des cauchemars effrayants qui semblent pourtant si réalistes. ActuSF - Site sur l'actualité de l'imaginaire, Retour sur Les Loups de Thornwall d'Emily Wolf - ActuSF - Site sur l'actualité de l'imaginaire
  • Romane, une petite sorcière, capable de se transformer en chat. Artus, elfe noble et courageux. Mélusine, petite fée mais grande magicienne, et Fronsac, le loup-garou costaud. C’est avec cette joyeuse bande que Michaël Bettinelli, auteur de la série « Le Grimoire pourpre » (Ardents éditeurs), a tricoté une aventure… SudOuest.fr, Chassenon : une BD jeunesse dans les coulisses de Cassinomagus
  • Les loups-garous sont toujours les demoiselles d’honneur du monde des monstres. Alors que les vampires, qu’ils soient sauvages ou brillants, attirent l’attention sur les projecteurs aussi facilement qu’ils évitent la lumière du soleil, ils ont tendance à pousser l’humble lycanthrope à l’arrière-plan. Des enfers à ce que nous faisons dans l’ombre, de Van Helsing à Twilight, de Buffy à Being Human, le sort d’un loup-garou dans la vie semble toujours jouer le deuxième rôle d’un vampire. JAPANFM, 25 meilleurs films de loups-garous jamais réalisés – JAPANFM
  • Pour ce moment simple et sublime, très émouvant, Nathan Paulin a collaboré avec Rachid Ouramdane, codirecteur du Centre chorégraphique national de Grenoble. Il ouvre cette balade suivie, samedi 18 juillet, entre 11 heures et 17 heures, par 10 000 personnes. Sur les sentiers caillouteux du Semnoz, petits groupes d’amis, familles en vacances et habitants du coin se croisent. On chemine tranquille, on s’assoit dans l’herbe, on rêve et contemple les performers et les paysages. On rit de temps en temps. Les enfants ont peur du loup-garou qui soudain surgit. La circulation est fluide sous la houlette de guides qui régulent les flux des randonneurs et le planning des performances. Le Monde.fr, Sur les hauteurs d’Annecy, un rando-spectacle dans les alpages
  • Si, à la pleine lune, vos dents et vos poils poussent, vos jambes se transforment en pattes, vous grognez au lieu de parler, et que vous n’avez qu’une envie c’est de dévorer un humain vous êtes un loup-garou. Vous êtes atteint de lycanthropie, une « maladie » qui tient son nom d’un roi grec nommé Lycaon. Un type pas très recommandable qui aurait tué un de ses fils pour le servir à table à Zeus, lequel très mécontent aurait transformé Lycaon en loup. En bref, imaginer des hommes se transformer en animal c’est vieux comme le monde.  France Bleu, Il a les dents longues, des poils, et il est minuit : gare au loup-garou !
  • Des bases conceptuelles que le protagoniste a apprises à ses dépens au cours de la première saison, échouant à intégrer l'Ordre hermétique de la rose bleue, mais travaillant plus ou moins avec eux et étant choisi par l’esprit d’un loup-garouEcranLarge.com, The Order saison 2 : critique d'une tambouille Netflix sauce Buffy et Harry Potter - EcranLarge.com

Images d'illustration du mot « loup-garou »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « loup-garou »

Langue Traduction
Anglais werewolf
Espagnol hombre lobo
Italien mannaro
Allemand werwolf
Chinois 狼人
Arabe مستذئب
Portugais lobisomem
Russe оборотень
Japonais 人狼
Basque werewolf
Corse lupu
Source : Google Translate API

Synonymes de « loup-garou »

Source : synonymes de loup-garou sur lebonsynonyme.fr
Partager