Limoneux : définition de limoneux


Limoneux : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

LIMONEUX, -EUSE, adj.

A. − Qui contient ou qui charrie du limon. Synon. boueux, bourbeux, fangeux.Marais, sol, terrain limoneux; rivière, terre limoneuse; dépôts limoneux; berges limoneuses. La Seine enflée et limoneuse (...) se brisait contre les piliers des arches (Feuillet, Camors,1867, p. 289).Je fais arrêter ma barque, − sur cette eau du Gange, sur cette eau trouble, jaunâtre, limoneuse (Loti, Inde sans Angl.,1903, p. 308).Une carpe (...) coulait lentement (...) on distinguait encore sa forme sombre et, sur ses flancs, les flocons limoneux que soulevaient (...) ses nageoires (Genevoix, Routes avent.,1958, p. 158):
... à l'est d'Ermenonville, comme à l'est de Senlis ou de Pierrefonds, on ne tarde pas à voir se reconstituer la plaine limoneuse et fertile, aussi chargée de moissons que dépourvue d'arbres. Vidal de La Bl., Tabl. géogr. Fr.,1908, p. 133.
Fer limoneux. Synon. de limonite.
P. ext. Qui pousse dans les terrains fangeux. Mousses, plantes limoneuses. (Dict. xixeet xxes.).
Littér. Couvert, recouvert de limon. Pierre limoneuses. À quelque distance du rivage (...) nous remarquâmes de petites pyramides limoneuses qui s'élevoient sous l'eau et montoient jusqu'à sa surface (Chateaubr., Voy. Amér. et Ital., t. 1, 1827, p. 108).
P. métaph. Les représailles des enfants dont l'indifférence engendrée par les déceptions du passé, grossie des épaves limoneuses qu'ils en ramènent, s'étend jusque sur la tombe (Balzac, Lys,1836, p. 21).
[P. allus. à la représentation des fleuves sous la forme d'un dieu] Barbe limoneuse. Des herbes chevelues qui faisaient penser à la barbe limoneuse des vieux fleuves (Goncourt, Ch. Demailly,1860, p. 291).
B. − Qui a l'aspect, la couleur du limon. Teintes limoneuses. Les eaux commencèrent à se troubler et à bouillonner, leur couleur limoneuse s'altéra d'une façon sensible (Gautier, Rom. momie,1858, p. 328).Elle [la langue] est fébrile, c'est-à-dire chargée d'un enduit un peu limoneux (Trousseau, Hôtel-Dieu,1895, p. 54).
En partic., MÉD. Langue limoneuse. Langue grisâtre, presque grenue dans les embarras gastriques, certaines fièvres (cf. Besch. 1845).
Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre. Et jamais je n'ai pu définir sa couleur [de la rivière]. Toujours la même, de la source aux embouchures, sous la diversité apparente, sous le blafard, le limoneux, l'acier bleui (Arnoux, Rhône,1944, p. 96).
Prononc. et Orth. : [limɔnø], fém. [-ø:z]. Ac. 1694-1740 : -nneux; dep. 1762 : -neux. Étymol. et Hist. 1. Ca 1330 fig. « dégoûtant » (G. de Digulleville, Pèlerinage vie hum., 10604 ds T.-L.); 2. a) ca 1375 « plein de mucosité » (Modus et Ratio, 6, 24 et 30, ibid.); b) fin xives. [date du ms.] « dont la chair sent le limon (en parlant d'un poisson) » (Consultation de Jean Le Fèvre sur le traitement de la goutte ds Romania t. 15, 1886, p. 181); c) 1812 plantes limoneuses (Mozin-Biber). Dér. de limon1*; suff. -eux*. Fréq. abs. littér. : 76.

Limoneux : définition du Wiktionnaire

Adjectif

limoneux \li.mɔ.nø\

  1. Où il y a beaucoup de limon.
    • Voici le Madon, affluent de la Moselle, dont les eaux limoneuses invitent peu à la baignade, malgré la grande chaleur. — (Gustave Fraipont; Les Vosges, 1923)
    • Le Petit rat Justin arriva enfin à l’étang de Vergnelibert. La Croustandille s’y jetait par une large embouchure. Ses eaux limoneuses se mêlaient à celles de l’étang sans les troubler. — (Léonce Bourliaguet, Les aventures du petit rat Justin, Société universitaire d’Éditions et de Librairie, 1935, page 111.)
    • Terrain limoneux.
  2. Qui a l’aspect, la teinte du limon.
    • Couleur limoneuse.
  3. (Québec) Rouspéteur, lambin, bougonneux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Limoneux : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LIMONEUX, EUSE. adj.
Où il y a beaucoup de limon. Eau limoneuse. Terrain limoneux.

Limoneux : définition du Littré (1872-1877)

LIMONEUX (li-mo-neû, neû-z') adj.
  • 1Plein de limon. Ils ne pouvaient asseoir la plante des pieds à cause des pierres rondes et limoneuses qui les faisaient glisser, Vaugelas, Q. C. IV, 9. À ces mots essuyant sa barbe limoneuse, Il [le Rhin] prend d'un vieux guerrier la figure poudreuse, Boileau, Épît. IV.

    Plantes limoneuses, plantes qui croissent dans les terrains fangeux.

  • 2Fer limoneux, voy. LIMONITE.
  • 3 S. m. Poisson du genre du cobite.

HISTORIQUE

XVIe s. Brochets nourris en eau claire et non limoneuse, Paré, VIII, 14. Pus noir, limoneux et de mauvaise odeur, Paré, XI, 4.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Limoneux : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

LIMONEUX, adj. (Gram. & Agricult.) On dit d’une terre qui a été couverte autrefois des eaux d’une riviere, qu’elle est limoneuse ; d’un lieu abreuvé d’eaux croupissantes, dont la terre est détrempée, qu’il est limoneux ; des eaux & du fond d’une riviere, qu’ils sont limoneux.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Phonétique du mot « limoneux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
limoneux limɔnø play_arrow

Citations contenant le mot « limoneux »

  • Après avoir installé un récupérateur d’eau de pluie (tonneaux, fûts, citernes…), vous aurez à disposition la meilleure eau possible pour arroser votre jardin : gratuite, à température ambiante, au PH légèrement acide (en raison d’une réaction avec le CO2 dans l'atmosphère qui forme de l'acide carbonique), en théorie sans calcaire, ni chlore... Afin de ne pas gâcher cette eau littéralement tombée du ciel, soyez réfléchi dans votre pratique : donnez à boire à vos plantes au soleil couchant, en tenant compte de leur variété, de leur vulnérabilité et de leur jeunesse, mais aussi de la qualité du sol (limoneux, argileux, sableux), de l’exposition au soleil et au vent ou encore de votre système d’arrosage (tuyau goutte-à-goutte, réseau souterrain, arrosoir…). Attention, eau de pluie ne veut pas dire eau potable ! Etant donné qu’elle peut se charger en métaux, matières organiques ou polluants lors de son passage dans l’atmosphère, du ruissellement sur les toitures ou durant le stockage, on ne peut en aucun cas s’en servir pour boire, cuisiner, se laver ou laver son linge. , Magazine Lifestyle | Bricolage et jardinage : six astuces pour ne pas (trop) polluer
  • Une fois ceci fait, on peut tirer les conclusions : si on ne peut pas faire de boudin, la tendance du sol est sableuse. Si on y arrive, c’est limoneux, et si l’on va jusqu’à la forme du donut sans que cela ne casse, alors c’est argileux. , Côtes-d’Armor. Bien connaître la terre de son jardin - Saint-Brieuc.maville.com
  • Lorsqu’une terre comprend plus de 30 % d’argile, elle est généralement considérée comme argileuse. Les sols sableux, eux, comprennent généralement plus de 50 % de sable. Alors que les termes scientifiques pour décrire la texture des sols sont nombreux et précis (« limons sablo-argileux », « argiles sableuses », « sables argilo-limoneux »…), en jardinage, on parle plutôt de sol argileux, sableux ou limoneux, selon la tendance prépondérante. Femme Actuelle, Argileux, sableux ou limoneux : quel type de sol dans mon jardin ? : Femme Actuelle Le MAG
  • Elle a mesuré si l’application de lisier de vaches laitières ou de fumier de bétail à la fin de la saison des récoltes offrait un apport en azote accru à du blé planté au printemps. Ses observations suggèrent que la majorité, sinon la totalité, de l’azote du fumier ajouté à des sols sableux et limoneux se perd pendant l’hiver. La Terre de Chez Nous, La perte d’azote ne s’arrête pas en hiver | La Terre de Chez Nous
  • « Le résultat est hétérogène », ajoute-t-elle. La perte varie selon les sols, qui gardent mieux l’eau s’ils sont limoneux, moins s’ils sont sablonneux. Elle varie aussi selon les parcelles : à certains endroits, il a davantage plu qu’ailleurs. À Bastogne, il a même plu suffisamment pendant les mois d’avril et de mai. Mais la perte est générale et constatée à travers toute l’Europe, comme en France et en Allemagne, mais aussi en Roumanie et en Bulgarie. sudinfo.be, L’impact terrible de la sécheresse pour les agriculteurs: «Je n’ai jamais vu ça de ma vie, c’est traumatisant»
  • "Le résultat est hétérogène", ajoute-t-elle. La perte varie selon les sols, qui gardent mieux l'eau s'ils sont limoneux, moins s'ils sont sablonneux. Elle varie aussi selon les parcelles : à certains endroits, il a davantage plu qu'ailleurs. À Bastogne, il a même plu suffisamment pendant les mois d'avril et de mai. Mais la perte est générale et constatée à travers toute l'Europe, comme en France et en Allemagne, mais aussi en Roumanie et en Bulgarie. Le Soir, "Les plants meurent sur pied", alerte la présidente de la FWA - Le Soir

Traductions du mot « limoneux »

Langue Traduction
Corse silty
Basque silty
Japonais シルティ
Russe илистый
Portugais lodo
Arabe طري
Chinois 粉质
Allemand schlammig
Italien limoso
Espagnol limoso
Anglais silty
Source : Google Translate API

Synonymes de « limoneux »

Source : synonymes de limoneux sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires