La langue française

Laideron

Sommaire

  • Définitions du mot laideron
  • Étymologie de « laideron »
  • Phonétique de « laideron »
  • Citations contenant le mot « laideron »
  • Traductions du mot « laideron »
  • Synonymes de « laideron »
  • Antonymes de « laideron »

Définitions du mot « laideron »

Trésor de la Langue Française informatisé

LAIDERON, subst. masc.

Jeune fille ou jeune femme laide. Un laideron qu'on n'eût pas honoré d'un regard dans la rue (Stendhal, Amour,1822, p. 47).Un laideron rencontre toujours un amoureux qui la déclare belle, et la voit ainsi (Amiel, Journal,1866, p. 198).Un laideron autrefois, une fille rudement plaisante à cette heure (Zola, Terre,1887, p. 351):
Les Athéniennes ne sont ni belles ni bien faites; elles n'ont ni la physionomie spirituelle des Françaises, ni la beauté large et opulente des Romaines, ni la délicatesse pâle et morbide des femmes turques. On ne voit guère dans la ville que des laiderons au nez camard, aux pieds plats, à la taille informe. About, Grèce,1854, p. 46.
Au plur., rare. [Pour désigner à la fois un homme et une femme laids] Ils étaient mariés depuis quelques mois, et ces deux laiderons étaient épris l'un de l'autre (Rolland, J.-Chr., Révolte, 1907, p. 516).
Rem. L'usage a hésité sur le genre. Les dict. du xixes. le déclarent fém., notamment Littré, Ac. 1878, DG. Masc. ds Ac. 1935. L'usage est hésitant au xixes.; aujourd'hui, le masc. l'a emporté. Ce n'est pas ma faute, mon cher ami non marié, si vous n'avez pas reçu une longue lettre sur la divine laideron Pisaroni (Stendhal, Corresp., t. 2, 1806, p. 317). Le moyen d'espérer qu'il s'intéresserait à une laideron naïve des bords de l'Ilissus? (About, Roi mont., 1857, p. 42). Est-ce croyable! Je vous le demande! Une laideron pareille! (Flaub., Éduc. sent., t. 2, 1869, p. 187).
REM.
Laideronne, subst. fém.,synon. vieilli.Laideronne : par ce féminin, le peuple achève de faire vivre le mot laideron (Gourmont,Esthét. lang. fr.,1899,p. 152).Il est ton ami. À la beauté de ton épouse il consentira un sacrifice. L'attristerait si fort de se défaire de son trésor entre les mains d'une laideronne (Saint-Exup., Citad.,1944, p. 988).
Prononc. et Orth. : [lεdʀ ɔ ̃], [le-]. Ac. dep. 1694 laideron, subst. masc. (Ac. 1718, 1740, avec des ex. au fém., et 1935) et fém. (Ac. 1694 et 1762-1878). Béranger, Chans., t. 3, 1829, p. 243 : laidron. Étymol. et Hist. 1. a) Fém. av. 1544 layderon (Cl. Marot, Epigramme, CXLII, 2, éd. C. A. Mayer, p. 227); b) masc. 1769 laidron (J.-J. Rousseau, Confessions, VII, éd. B. Gagnebin et M. Raymond, t. 1, p. 315); 2) av. 1692 laideronne (Tallemant des Réaux, Historiettes, IX, 18 ds Fonds Barbier). Dér. de laide, fém. de laid*; suff. -(er)on*. Fém. à l'orig., le mot est devenu masc. sous l'infl. du suff. -on, gén. réservé à la formation de dér. masc. L'hésitation du genre du mot explique la création d'un correspondant fém. laideronne. Fréq. abs. littér. : 52. Bbg. Dauzat Ling. fr. 1946, p. 56. - Jourjon (A.). Rem. lexicogr. R. Philol. fr. 1929, t. 41, p. 132.

Wiktionnaire

Nom commun

laideron \lɛ.dʁɔ̃\ masculin et féminin identiquesNote : Si le nom est du genre masculin actuellement, Littré le considère encore au féminin.

  1. (Péjoratif) Jeune fille ou jeune femme laide.
    • Cela m’amusait, j’en tombe d’accord, de voir que, pour danser avec une laideron comme moi, tu laissais de côté une belle fille […] — (George Sand [Amantine Aurore Lucile Dupin, baronne Dudevant], La Petite Fadette, Michel Lévy, 1849)
    • Pouah ! mes salives desséchées,
      Roux laideron
      Infectent encor les tranchées
      De ton sein rond !
      — (Arthur Rimbaud, Mes petites amoureuses, 1871)
    • Il avait pris un laideron pour secrétaire et un laideron pour femme. N'était-ce pas ce qu'il voulait ? Il en avait soupé de la beauté, non ? — (Agatha Christie , Le Vallon, traduit de l'anglais par Alexis Champon, Editions du Masque, 2012, chap. 3)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LAIDERON. n. m.
Jeune fille ou jeune femme laide. C'est un laideron, mais qui plaît par son esprit.

Littré (1872-1877)

LAIDERON (lè-de-ron) s. f.
  • Jeune fille ou jeune femme laide. Je vous avertis que Mlle Corneille est une laideron extrêmement piquante, Voltaire, Lett. Richelieu, 27 janv. 1762.

REMARQUE

1. Voltaire et Béranger ont écrit laidron. Est-il vrai que vous vous êtes opposé à la réception de la petite Duranci ? pourquoi ? il me semble qu'on en peut faire une très jolie laidron de soubrette, Voltaire, Lett. d'Argental, 25 juill. 1760. D'un laidron je deviens l'époux, Priant qu'il ne soit que volage, Béranger, Ange gard.

2. On voit aussi que Béranger l'a fait masculin. En effet quelques personnes, à cause de la finale, disent un laidron.

HISTORIQUE

XVIe s. La bonne laideron ressemble à la poule de qui la plume est meprisée, et la chair estimée, Yver, p. 562.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « laideron »

Dérivé de laid.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XVIe siècle) De laid avec suffixe -eron. D’abord féminin (cf. exemple), laideron est devenu masculin sous l’influence du suffixe -on, généralement masculin, ce qui a entrainé l’apparition du féminin laideronne.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « laideron »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
laideron lɛdœrɔ̃

Citations contenant le mot « laideron »

  • trop belle Laeticia sa change de la carpe de Laura et de son cus et ses gencives mdr mdr un laideron l'alcoolo de Laura Closermag.fr, Laeticia Hallyday "mystique" : ce rituel "pesant" pour Jade et Joy à Saint-Barth - Closer
  • Quand j’ai partagé sur ma page Facebook mon sentiment de frustration après ce que j’avais vécu sur Twitter, j’ai reçu beaucoup de réponses bien intentionnées (mais tout aussi frustrantes) de gens qui me disaient que j’étais belle. C’était gentil, et j’ai apprécié leur soutien, mais ce n’était pas ce que j’avais besoin d’entendre. Je n’étais pas bouleversée parce qu’on m’avait traitée de laideron, et je ne cherchais pas à être rassurée sur mon physique. J’étais frustrée que la discussion intelligente que j’essayais d’avoir ait été détournée et se soit concentrée sur la question de mon apparence. Le Huffington Post, Non, tout le monde n’est pas beau, et nous ferions mieux d’arrêter de prétendre le contraire | Le Huffington Post LIFE
  • Je suis plutôt bien placée pour ne pas me surprendre des attaques dont les politiciennes sont victimes. Œuvrant moi-même dans la sphère publique, je suis sidérée de constater à quel point, quand je travaille sur un sujet qui dérange, je suis vilipendée par certains, non pas sur le contenu, mais sur mes attributs physiques ou ma vie sexuelle. «Mal baisée, laideron, grosse conne, etc.»    Le Journal de Montréal, Grosse connasse mal-baisée | Le Journal de Montréal
  • En ce mois d’août, le Royal Blog de Paris Match s’intéresse aux femmes du roi Louis XV. Deuxième épisode: l’une de ses maîtresses, Pauline-Félicité, était un vrai laideron affublé d'une odeur de bouc. , Quand Louis XV est amoureux fou d’un vrai laideron, qui en plus sent mauvais
  • En effet, l’adolescente a révélé avoir passé une période difficile pendant 4 ans, de la 6ème à la 3ème. Elle a expliqué qu’elle était victime de moquerie sur son poids à l’école, même dans les couloirs, les autres élèves la traitaient de grosse et de laideron. amomama.fr, Manon "The Voice Kids" : les applaudissements l'aident à combattre ses difficultés

Traductions du mot « laideron »

Langue Traduction
Anglais ugly
Espagnol feo
Italien brutta
Allemand hässlich
Chinois 丑陋
Arabe البشع
Portugais feio
Russe уродливый
Japonais 醜い
Basque itsusiak
Corse brutta
Source : Google Translate API

Synonymes de « laideron »

Source : synonymes de laideron sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « laideron »

Partager