La langue française

Jarre

Sommaire

  • Définitions du mot jarre
  • Étymologie de « jarre »
  • Phonétique de « jarre »
  • Citations contenant le mot « jarre »
  • Images d'illustration du mot « jarre »
  • Traductions du mot « jarre »
  • Synonymes de « jarre »

Définitions du mot « jarre »

Trésor de la Langue Française informatisé

JARRE1, subst. fém.

Grand vase, généralement en poterie, à panse et ouverture larges, servant de récipient pour les liquides, les aliments, les grains ou les salaisons, utilisée en particulier sur tout le pourtour de la Méditerranée. Jarre d'argile, de grès, de terre cuite ou vernissée, de porphyre, d'airain, de cuivre; jarres emplies d'eau, d'huile, de lait, de vin, de farine, de dattes, d'olives, de blé. Quelques rares esclaves (...) portaient (...) l'eau puisée au Nil dans des jarres suspendues à un bâton posé sur l'épaule (Gautier, Rom. momie,1858, p. 192).Dans les grands plats vermeils ou dans les jarres d'osier, des fruits, des masses de fruits, figues, dattes, pistaches, jujubes, grenades, abricots, énormes grappes de raisin (Benoit, Atlant.,1919, p. 136):
À Valverde, les femmes portent sur la tête des jarres qui sont debout quand elles sont pleines et couchées sur le flanc quand elles sont vides, à même un coussinet rond. Nous retrouverons à Cacérès cette manière d'aller à la fontaine. T'Serstevens, Itinér. esp.,1933, p. 165.
P. compar. ou p. métaph. [En parlant de la forme ou de la couleur du corps de la femme] Quelle belle couleur de jarre rouge, sur tout le corps si peu voilé! (Colette, Naiss. jour,1928, p. 28).Il la saisit par ses hanches courbes. Elle est comme une jarre entre ses mains (...). Il tient dans ses mains toute la rondeur de la jarre de chair (Giono, Regain,1930, p. 236).
Spécialement
ARCHÉOL. Jarre (funéraire). Vase servant à conserver les objets ou les restes de morts. Synon. urne.Le couloir (...) me conduit jusqu'aux jarres de terre cuite où sont enfermées les momies d'ibis (Du Camp, Nil,1854, p. 77).Il y a un lambeau d'étoffe trouvé dans une jarre funéraire et d'après lequel on a reconstitué cette grande cape des temps crépusculaires (Green, Journal,1938, p. 153).
ÉLECTR. Jarre électrique. Grande bouteille de Leyde à large col faisant office de condensateur. (Dict. xixeet xxes.).
Prononc. et Orth. : [ʒa:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1718. Homon. jar, jard, jars. Étymol. et Hist. 1. Ca 1200 [ms. fin xives.] jare « grand vase de terre ou de grès » (Assises Jérusalem, éd. A. Beugnot, II, 179 cité par R. Arveiller ds Z. rom. Philol. t. 92, p. 105); 1441 jarre (Traité d'Emmanuel Piloti sur le Passage en Terre Sainte, éd. P. H. Dopp, p. 135, ibid.); 1449 (A. Lecoy de La Marche, Extraits des Comptes et Mém. du roi René, no714); 2. 1820 électr. « cloche de verre ou de cristal dont on forme des batteries électriques » (Lav.); 1857 jarre électrique (Chesn., s.v. Bouteille de Leyde). Empr. à l'ar.ğarra « grand vase de terre »; cf. esp. jarra (xiiies.), ital. giarra (xives.). Le texte de ca 1200 atteste l'emploi de jare comme terme usuel du fr. parlé dans le royaume franc de Jérusalem. Le mot est ensuite parvenu en France par un intermédiaire ital. (1441) et un intermédiaire prov. (1449). Voir R. Arveiller, op. cit., pp. 104-105. Fréq. abs. littér. : 128.

JARRE2, subst. masc.

Poil rigide et grossier de la toison laineuse ou du pelage des animaux. C'est par mutation que naquirent (...) toutes les formes plus ou moins baroques que recherchent les amateurs : (...) poules à plumage de soie, chiens sans poil, lapins sans jarre, chats angoras, etc. (J. Rostand, La Vie et ses probl.,1939, p. 171).
Prononc. et Orth. : [ʒa:ʀ]. Homon. jar, jard. Littré : jars (var.). Étymol. et Hist. 1260 gart « poil dur qui se trouve accidentellement dans une toison et qui la déprécie » (Étienne Boileau, Métiers, 124 ds T.-L.); 1680 jarre (Rich.); 1862 jars (Comptes rendus hebdomadaires des séances de l'Ac. des sciences, t. 55, p. 238, cf. Littré, s.v. jarre2); 1900 jard (DG). De l'a. b. frq. *gard « épine », cf. le m. néerl. gaert « id.; baguette pointue », a. h. all., m. h. all. gart « aiguillon », m. b. all. gart « aiguillon, dard ». Les représentants fr. de *gard subsistent dans les pat. du Centre et de l'Est, où ils désignent des objets pointus ou d'aspect hérissé, tels le dard d'une guêpe, les écailles de poisson, le duvet, ou le poil dur qui se trouve dans une toison (supra). V. aussi jarde (s. v. jardinage2), jardinage2, jardineux et jars1.
DÉR.
Jarré, -ée, jarreux, -euse, adj.Qui contient du jarre. Feutre jarré, jarreux. Laine jarreuse (DG). Les tailleurs (...) faits de flanelles jarrées, d'alpaga (Le Figaro,9-10 févr. 1952, p. 7, col. 2).[ʒaʀe]; [ʒaʀø], fém. [-ø:z]. 1resattest. a) 1260 filé gardeux, laine jardeuse (Étienne Boileau, Métiers, 124 ds T.-L.), 1779 jarreux (J.-J. Schmidlin, Catholicon : poil jarreux, laine jarreuse), b) 1410 laine jartée (Stat. des drap., Arch. mun. Chauny ds Gdf.), 1752 laine jarrée (Trév.); de gart, jarre2, a suff. -eux*, b suff. *.
BBG. Bugge (S.). Etymol. rom. Romania. 1875, t. 4, p. 362.

Wiktionnaire

Nom commun 1

jarre \ʒaʁ\ féminin

  1. Récipient généralement en terre cuite, de forme ovoïde et de différentes dimensions, où l’on conserve l’eau, l’huile, les olives.
    • En fermant les yeux, Jeanne revoit cette boutique minuscule où s’entassent les jarres d’huile et les sacs de farine, où pendent, au plafond, des balais et des brosses, des salamis et des cordes à sauter. — (Jean-Michel Olivier, Notre Dame du Fort-Barreau : récit, éditions L'Âge d'Homme, 2008, p. 30)
  2. Fontaine de terre cuite dont on se sert dans les maisons.
  3. (Vieilli) Dans un moulin, futaille où tombe le son.

Nom commun 2

jarre \ʒaʁ\ masculin

  1. (Filage) Mauvaise laine, poil de vigogne, de castor.
    • Le castorin, que les Anglais appellent newter, a une petite queue écailleuse ; sa peau porte un jarre qui recouvre un poil soyeux, trop peu fourni pour la pelleterie, mais très propre à la chapellerie. — (Tarif des douanes, édition de 1844)
    • Les toisons où le jars domine ne se sont montrées ni plus ni moins fréquentes chez mes bêtes que chez celles de mes voisins. — (Beaudouin, Académie des sciences (Comptes rendus, t. LV))
    • L’alpaga a une laine blanche ou noire, quelquefois brune, et presque dépourvue de jarre. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  2. Poil plus long et plus épais mélangé à la fourrure des animaux.
    • La fourrure du chat est composée de différents types de poils. Entre autres, le duvet, composé de poils fins, sert à l’isolation thermique. Le poil de jarre, plus long et plus épais, porte les motifs de la robe.

Nom commun 3

jarre \ʒaʁ\ féminin

  1. (Ouest de la France) Bancs de sable, de rapides qu’une rivière présente.
    • Le tirant d’eau, à l’étiage également, se réduit, dans la partie supérieure du fleuve, au-dessus de Digoin, à 0m, 15 et 0m, 20 sur les rapides ou jarres ; mais, dans les mouilles, il est souvent de 0m, 80 E. — (Grangez, Voies navigables de France)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

JARRE. n. f.
Récipient de terre cuite, de forme ovoïde et de différentes dimensions, où l'on conserve l'eau, l'huile, les olives. Mettre de l'eau dans des jarres. Les jarres sont en usage dans les pays méridionaux.

Littré (1872-1877)

JARRE (jâ-r') s. f.
  • 1Grand vaisseau de terre vernissée. Une jarre d'eau, d'huile. Les jarres se fabriquent en Provence.
  • 2Nom donné quelquefois aux fontaines de terre cuite dont on se sert dans les maisons.
  • 3Dans un moulin, futaille où tombe le son.
  • 4 Terme de laboratoire. Jarre électrique, grand bocal de verre garni intérieurement de deux feuilles d'étain qui en font une grande bouteille de Leyde.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

JARRE, s. f. (Commerce.) cruche de terre à deux anses, dont le ventre est fort gros. Ce mot vient de l’espagnol jarre ou jarro, qui signifie la même chose.

C’est aussi une espece de mesure : la jarre d’huile contient depuis 18 jusqu’à 26 jallons ; la jarre de gimgembre pese environ cent livres.

M. Savari dit que la jarre est une mesure de continence pour les vins & les huiles dans quelques échelles du levant, particulierement à Mételin où elle est de six orques, qui font environ quarante pintes de Paris. Voyez Orque & Pinte. Diction. de Commerce. (G)

Jarre, terme dont les Chapeliers se servent pour désigner le poil long, dur & luisant, qui se trouve sur la superficie des peaux de castor, & qui n’étant pas propre à se feutrer, est tout-à-fait inutile, & ne peut pas entrer dans la manufacture des chapeaux.

Arracher le jarre, c’est l’ôter de dessus les peaux avec des especes des pinces. On emploie ordinairement à cet ouvrage des ouvrieres qu’on appelle arracheuses ou éplucheuses.

Les chapeliers se servent du jarre pour remplir des especes de pelotes couvertes de chifons de laine, avec lesquelles ils frottent les chapeaux, & leur donnent le lustre. Voyez Chapeau, voyez aussi Castor.

Jarre se dit aussi du poil de vigogne.

Jarres ou Giares, plur. (Marine.) ce sont de grandes cruches ou vaisseaux de terre, dans lesquels on met de l’eau douce pour la conserver meilleure que dans les futailles ; on les place ordinairement dans les galeries du vaisseau. (Q)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « jarre »

Provenç. jarra, guarra ; catal. gerra ; espagn. et portug. jarra ; ital. giara, giarro ; de l'arabe djara, vase d'argile à large bouche.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Nom 1) De l’arabe جَرَّة, jarra (« vase d’argile à large bouche »).
(Nom 2) De l’ancien français gard (« pointe, durillon ») avec évolution régulière de \ɡ\ en \ʒ\ → voir jarde, jardin, jargon et jars et assourdissement de la finale -ard écrit -arre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « jarre »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
jarre ʒar

Citations contenant le mot « jarre »

  • Qui a perdu un aiguille dérange une jarre. De Proverbe amharique
  • Un tout petit caillou peut briser une grande jarre. De Proverbe chinois
  • L’eau qu’on prend pour rincer une jarre suffit à remplir une cruche. De Proverbe amharique
  • Une jarre parfaitement conservée retrouvée sous le futur escalier de la médiathèque de Grasse Nice-Matin, Une jarre parfaitement conservée retrouvée sous le futur escalier de la médiathèque de Grasse - Nice-Matin
  • Ils ont vécu une première aventure gastronomique à Lescar pendant 3 ans. Karim et Hana Mounir ont géré pendant 3 ans le restaurant "La parenthèse". L'ancien restaurant d'une capacité de 60 places étant trop petit par rapport à la demande en perpétuelle hausse, il a été nécessaire de changer d'établissement.  La jarre fêlée à ouvert ses portes il y a quelques mois à Billère dans un cadre plus grand (150 couverts en salle et 90 en, terrasse) près de l'Europub. Vous pouvez réserver la salle pour vos baptêmes, Mariages, anniversaires et réunion, tout au long de l'année. Karim Mounir reste le chef de cuisine de l'établissement et vous propose tous les jours un menu avec deux entrées, deux plats et deux desserts. France Bleu, Lons : La jarre fêlée ou le nouveau paradis des épices
  • La jarre a été réalisée par l'atelier de poteries Marie et Michel Bérodot de Sembadel, la finition et la signalétique métallique par les artistes plasticiens Isabelle et Pierre Rousseau dont l'atelier Pieris est situé au Puy-en-Velay. www.leveil.fr, La jarre installée à l’entrée de la Porte-de-Monsieur - Allègre (43270)

Images d'illustration du mot « jarre »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « jarre »

Langue Traduction
Anglais jar
Espagnol tarro
Italien vaso
Allemand krug
Chinois
Arabe إناء
Portugais jarra
Russe яс
Japonais
Basque jar
Corse jar
Source : Google Translate API

Synonymes de « jarre »

Source : synonymes de jarre sur lebonsynonyme.fr
Partager