La langue française

Amphore

Sommaire

  • Définitions du mot amphore
  • Étymologie de « amphore »
  • Phonétique de « amphore »
  • Évolution historique de l’usage du mot « amphore »
  • Citations contenant le mot « amphore »
  • Traductions du mot « amphore »
  • Synonymes de « amphore »

Définitions du mot amphore

Trésor de la Langue Française informatisé

AMPHORE, subst. fém.

A.− Vase.
1. ANTIQ. Vase de terre cuite, de forme ovoïde, à deux anses et à col allongé, servant à conserver et à transporter des liquides ou des grains :
1. Les vins de Grèce, de Sicile et d'Italie firent les délices des Romains; et comme ils tiraient leur prix soit du canton, soit de l'année où ils avaient été produits, une espèce d'acte de naissance était inscrit sur chaque amphore. J.-A. Brillat-Savarin, Physiologie du goût,1825, p. 266.
2. Ils avalaient à pleine gorge tous les vins grecs qui sont dans des outres, les vins de Campanie enfermés dans des amphores, les vins des Cantabres que l'on apporte dans des tonneaux, et les vins de jujubier, de cinnamome et de lotus. G. Flaubert, Salammbô,t. 1, 1863, p. 6.
Amphores panathénaïques. ,,Amphores au pied court et étroit qui contenaient l'huile offerte en prix aux vainqueurs des Jeux des Panathénées.`` (Lavedan 1964).
2. P. ext.
a) Récipient dont la forme rappelle celle d'une amphore :
3. Il en sera ainsi jusqu'à ce que les cigognes aient compris que l'assiette plate et le brouet clair ne sont pas des idées pures, tirées selon la doctrine kantienne de quelque catégorie de la raison. Alors seulement elles recommenceront à façonner, au lieu de ces plats commodes pour les seuls renards, des amphores profondes, au col étroit, adaptées à la forme de leur cou et qui garderont pour elles quelques bons morceaux. J. de Gaultier, Le Bovarysme,1902, p. 140.
4. Nous sommes descendus par le raidillon qui passe sous cette porte et mène à la Fuente Consejo où l'on recueille la meilleure eau du pays. Toutes les filles vont en chercher, leurs jarres sur la tête. Ce sont des amphores allongées, avec deux anses qui partent du haut du col et s'attachent au haut des flancs. (...) Quand on descend à la fontaine, les jarres vides sont couchées sur le flanc au milieu du coussinet; quand on en revient, on les porte toutes droites sur la tête, posées sur la rodilla, sans s'aider des mains pour assurer leur équilibre. Lorsqu'une fille remonte ainsi, les deux poings sur les hanches, elle répète la forme de l'amphore ses flancs arrondis et ses deux anses. A. T'Serstevens, L'Itinéraire espagnol,1933, p. 197.
Par métaph.
5. Le buste et les bras d'une ligne gracile et pure, les hanches riches, les chevilles fines, dans sa belle forme d'amphore vivante, elle lui plut toute. A. France, Le Lys rouge,1894, p. 152.
6. Dieu me donne une amphore : un vers aux belles lignes. Tout ce que j'y renferme est à jamais scellé, Que ce soit le nectar ou que ce soit le lait. F. Jammes, Les Géorgiques chrétiennes,Chant 5-6-7, 1912, p. 23.
b) Poét. Vase quelconque pouvant contenir un liquide :
7. Mettez sur ma table ces deux amphores de cristal, versez-y le vin rouge, rien n'est plus agréable à l'œil : je veux bannir l'ignoble mot bouteille. S. Mercier, Néologie ou Vocabulaire de mots nouveaux, t. 1, 1801, p. 34.
8. Quand l'amphore était pleine et que le lait fumant Débordait sur ses mains de son vase écumant, Pour empêcher le lait de fuir par l'orifice, Il cueillait dans les champs la rose et le narcisse, Et, semant de ces fleurs le breuvage enfermé, Le couvrait avec soin d'un bouquet parfumé. À la place où la Vierge avait trempé sa lèvre, Il en buvait un peu comme un chevreau qu'on sèvre, Puis élevant l'amphore avec ses bras nerveux, Et sous le poids de l'urne amassant les cheveux, Sur le front de l'enfant, dont le cou tremble et vibre, Il posait doucement le vase en équilibre; ... A. de Lamartine, La Chute d'un ange,1838, pp. 859-860.
B.− Emplois techn.
1. ASTRON. ,,Nom que les anciens donnaient quelquefois au Verseau, signe du zodiaque.`` (Besch. 1845); (cf. aussi Lar. 19e, Nouv. Lar. ill., Lar. 20e).
2. BOT. ,,Valve inférieure de certains fruits, qui se fendent en travers à l'époque de la maturité.`` (Ac. Compl. 1842); (cf. aussi Besch. 1845, Littré-Robin 1865, Lar. 19e).
3. MÉTROL. Mesure de capacité pour les liquides et pour les grains valant environ 20 litres chez les Athéniens, 24 litres chez les Romains.
DÉR.
Amphorique, adj.,méd. [En parlant d'un son stéthoscopique] Qui rappelle le bruit obtenu en soufflant dans un récipient vide. Bourdonnement amphorique, souffle amphorique; synon. amphorisme;cf. É. Zola, Une Page d'amour, 1878, p. 1061 et Dopter (F. Widal, P.-J. Teissier, G.-H. Roger, Nouveau traité de médecine, fasc. 4, 1920-1924, p. 49).
Prononc. : [ɑ ̃fɔ:ʀ]. Passy 1914 note la 1resyllabe avec [ɑ ̃ ˑ] mi-long. Dér. Amphorique : [ɑ ̃fɔ ʀik].
Étymol. ET HIST. − 1518 « vase à deux anses » (Faicts et Gestes des Saincts Peres, 20 vo, Trad. de Plotin ds Quem. t. 1 1959 : A ung souper il bevoit ung vaisseau plain de vin qu'on appelle amphore). Empr. au gr. α ̓ μ φ ο ρ ε υ ́ ς, ε ́ ω ς « amphore » (Hérodote, 4, 163 ds Bailly), de *α μ φ ι φ ο ρ ε υ ́ ς « qu'on porte par deux côtés ». Amphorique, 1865 (Littré-Robin).
STAT. − Fréq. abs. litt. : Amphore. 103. Amphorique. 1.
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Bél. 1957. − Bible 1912. − Bouillet 1859. − Chesn. 1857. − Gall. 1955, p. 87. − Garnier-Del. 1961 [1958]. − Gruss 1952. − Jal 1848. − Lar. méd. 1970. − Littré-Robin 1865. − Mont. 1967. − Perraud 1963. − Prév. 1755. − Privat-Foc. 1870.

Wiktionnaire

Nom commun

amphore \ɑ̃.fɔʁ\ féminin

  1. (Antiquité) Jarre à deux anses dans laquelle on mettait le vin, l’huile.
    • L’inscription en minuscule d’une amphore de provenance espagnole trouvée au Testaccio à Rome. — (Joseph Déchelette, Manuel d’archéologie préhistorique celtique et gallo-romaine, volume 6, partie 2, 1914)
  2. (Métrologie) (Désuet)
    • AMPHORE, en anglais amphora, en italien anfora. Mesure de capacité pour liquides, en usage à Venise. L’amphore ou anfora = 4 biconcie = 8 mastelli ou concie = 48 secchi = 192 bozze = 512 boccali = 768 quartucci = 26134 pouces cubes de Paris = 114.1 gallons = 518.4 litres.
      AMPHORE, Amphora, Amphoréus, Diota, Quadrantal. Mesure de capacité pour les liquides, en usage chez les anciens.
      En Grèce, l’amphore,
      amphoréus ou diota, se divisait en 6 conges ou chous = 36 xestès = 72 cotyles = 288 oxybaphes = 452 cyathes, et contenait le poids d’un talent d’eau ou les 72/100 d’un pied cube grec = 19.44 litres ou 4.2787 gallons.
      À Rome, l’amphore,
      amphora (amphoréus des Grecs), faisait dans le principe la 10e partie du culéus, et se divisait en 6 conges = 56 sextarii = 72 hémines = 288 acétabules = 432 cyathes = 19.44 litres = 4.2787 gallons.
      Par la suite, ces subdivisions furent changées : l’amphore représenta la capacité du pied cube romain, contenant 80 as ou livres romaines d’eau, et reçut le nom de
      quadrantal. Cette mesure forma la 20e partie d’un nouveau culéus qui fut substitué à l’ancien. Alors l’amphore ou quadrantal se divisa en 2 urnes = 8 conges = 48 setiers (sextarii) = 96 hémines = 192 quartiers (quartarii) = 384 acétabules = 576 cyathes = 2304 ligules, et valut 25.92 litres = 5.7049 gallons. — (Horace Doursther, Dictionnaire universel des poids et mesures, anciens et modernes, M. Hayez, Bruxelles, 1840)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AMPHORE. n. f.
T. d'Antiquité. Grand vase à deux anses dans lequel on mettait le vin, l'huile.

Littré (1872-1877)

AMPHORE (an-fo-r') s. f.
  • 1 Terme d'antiquité. Vase à deux anses où les anciens mettaient le vin et l'huile.
  • 2Mesure de capacité qui contenait 19 lit. 44.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

AMPHORE. Ajoutez : - REM. Mot introduit par Port-Royal, Génin, Variat. p. 317.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

AMPHORE, amphora, dans l’Ecriture, se prend souvent dans un sens appellatif, pour une cruche ou un vase à mettre des liqueurs : par exemple, vous rencontrerez un homme qui portera un vase plein d’eau, amphoram aquæ portans. Luc. XXII. 10. Ailleurs il signifie une certaine mesure : ainsi il est dit dans Daniel, qu’on donnoit par jour au dieu Belus six amphores de vin, vini amphoræ sex. c. xv. v. 2. mais l’amphore n’étoit pas une mesure hébraïque.

Amphore, s. f. chez les Grecs & les Romains, étoit un vaisseau de terre servant de mesure aux choses liquides. Voyez Mesure.

Elle est appellée dans Homere ἀμφίφορευς (en place dequoi on a dit aussi par syncope ἄμφορευς) à cause des deux anses qui étoient pratiquées aux deux côtés de ce vaisseau pour le porter plus facilement ; c’est la même chose que quadrantal. V. Quadrantal.

L’amphore étoit la vingtieme partie du culeus, & contenoit 88 septiers, qui pouvoient faire à peu près 36 pintes de Paris. Suétone parle d’un certain homme qui briguoit la questure, qui but une amphore de vin à un seul repas avec l’Empereur Tibere.

Le P. Calmet prétend que l’amphore romaine contenoit deux urnes ou 48 septiers romains, ou quatre-vingts livres de douze onces chacune ; & que l’amphore attique contenoit trois urnes ou cent-vingt livres aussi de douze onces, qui n’en font que quatre-vingts-dix des nôtres, poids de marc.

Amphore se disoit aussi d’une mesure de choses seches, laquelle contenoit trois boisseaux, &c. On en conservoit le modele au Capitole, pour empêcher le faux mesurage ; elle étoit d’un pied cubique.

Amphore se dit chez les Vénitiens d’une mesure de liquides, beaucoup plus grande que l’amphore Greque ou Romaine. Elle contient quatre bigots, soixante-seize mustachio, ou deux bottes ou muids. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « amphore »

Amphora, de ἀμφορεὺς, par abréviation pour ἀμφιφορεὺς, de ἀμφὶ, des deux côtés (voy. AMBE), et φέρειν, porter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Du latin amphora, lui-même issu du grec ancien ἀμφορεύς, amphoreús (« que l’on porte des deux côtés »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « amphore »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
amphore ɑ̃fɔr

Évolution historique de l’usage du mot « amphore »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « amphore »

  • Il plonge au large du Rouveau et découvre une amphore du IIe siècle avant notre ère Var-Matin, Il plonge au large du Rouveau et découvre une amphore du IIe siècle avant notre ère - Var-Matin
  • Le mois dernier, Christos Tsirogiannis, un chercheur d'origine grecque qui a passé plus de dix ans à parcourir des catalogues de ventes aux enchères et d'antiquités pour tenter d'identifier des objets grecs et romains volés, a repéré une amphore étrusque en vente dans une galerie de Midtown Manhattan. UNESCO, Un vase étrusque volé a été rendu à l'Italie
  • Au large de Majorque dans les Baléares, des archéologues ont exploré une épave romaine coulée depuis quelque 1.700 ans. Ils y ont découvert plus de 90 amphores, dont une grande partie intactes, qui devraient permettre d'en savoir plus sur l'histoire du navire. Geo.fr, Des archéologues découvrent des amphores préservées dans une épave romaine vieille de 1700 ans - Geo.fr
  • C'est une amphore que l'on a commencé à faire ; la roue tourne. Pourquoi en sort-il une cruche ? Horace en latin Quintus Horatius Flaccus, Art poétique, 21-22 V. Hugo dans Notre-Dame de Paris
  • Beauté grecque : femme laide portant une amphore. De Raymond Radiguet / Notes romanesques
  • Quand l'amphore est à sec, les amis se dispersent. De Horace / Odes
  • Sur sa propriété (Domaine de Chassorney), les fûts classiques ont - à dire vrai - déjà cédé du terrain à plusieurs concurrents de poids : 30 cuves ovoïdes en béton et une dizaine de jarres traditionnelles en terre cuite, renfermant ses trésors de vin nature. Si les « oeufs » géants viennent de Saône-et-Loire, Frédéric Cossard a dû remonter jusqu'à l'ouest de Tbilissi, en Géorgie, pour dénicher ses fameux kvevris de 12 hectolitres. Là-bas, un dénommé Zaliko Bodjaze fabrique depuis toujours, dans son atelier de fortune, des amphores d'argile à la main. Un must pour les viticulteurs du monde entier qui y voient une nouvelle façon de sublimer leur terroir. Les Echos, Amphore : la nouvelle révolution des vignerons | Les Echos
  • C'est une technique de vinification confidentielle, qui pourtant existe depuis l'antiquité. Dans une cave du Bordelais, les amphores romaines ont remplacé les tonneaux en bois. La terre cuite donne des produits plus authentiques et ses courbes douces permettent au vin de se mettre naturellement en mouvement. Pour l'instant, ils ne sont que cinq vignerons en AOC Côtes de Bourg à faire du vin en amphore. Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 13/06/2020 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 13 juin 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français. LCI, Les vins d'amphore connaissent un regain d'intérêt | LCI
  •  On regarde cette photo et, ce qu’elle représente, échappe à notre entendement. Un container gris rempli à ras bord de béton côtoie une sorte d’amphore décorative, d’une teinte saumon beigeasse tout à fait indécise. Ces deux objets ont servi de cercueil secret à un couple, Virginie Darras et Eric Sabatier qui, pendant six ans, quotidiennement, ont infligé de telles souffrances à leur petite fille Marina, que celle-ci, une fois de trop battue par son père, est morte, une nuit d’août 2009, gisant sur une couverture du sous sol de la demeure familiale. Le container a servi à enfouir le corps de l’enfant une fois enduit à la chaux vive, parce que l’amphore qui servait de pot de fleur n’était pas assez profonde pour le contenir. Les parents avaient d’ailleurs prévu de faire pousser en surface dudit pot, un palmier géant, pour parachever la dissimulation de leurs crimes inqualifiables. Club de Mediapart, La France: coupable et condamnée | Le Club de Mediapart
  • Notre excursion dans les vignes se poursuit aujourd’hui avec ce deuxième épisode de la série que nous consacrons à l’économie du vin. Après avoir fait le tour du monde des vignobles, de la Chine à l’Australie en passant par le Chili, cap sur la Gaule romaine.  Dès le IIème siècle avant Jésus-Christ, des milliers d’amphores venus de la péninsule italique débarquent sur les côtes méditerranéennes… C’est le point de départ d’un boom économique qui précède de peu la conquête de la Gaule par Jules César. Le commerce antique du vin s’étend alors sur plusieurs siècles et traverse l’empire romain dans son ensemble. France Culture, De l'amphore au tonneau : le commerce antique du vin - Ép. 2/4 - In eco veritas
  • Riche d’une tradition viticole millénaire, c’était la cave à vins de l’URSS. Aujourd’hui, les Géorgiens remettent au goût du jour leurs méthodes naturelles de vinification en amphore, une production qui reste confidentielle. Nous avons rencontré ces vignerons captivants et modestes qui attirent les experts du monde entier. , Géorgie : amphore au vin d’or
  • Maître Daria, amphore en céramique à figures rouges représentant la mort d’Actéon / Pouilles, vers 320 avant JC , En images: ces œuvres d’art, endommagées par les nazis, avant et après leur restauration en Russie - Russia Beyond FR
  • Le fil culture | C'est la Journée Mondiale des toilettes ! Occasion rêvée pour évoquer l'histoire des urinoirs publics, depuis les amphores de Rome jusqu'à aujourd'hui, sans oublier le temps des vespasiennes... où il s'en passait de belles ! France Culture, De l'amphore aux sanisettes : l'histoire (parfois érotique) des toilettes publiques

Traductions du mot « amphore »

Langue Traduction
Anglais amphora
Espagnol ánfora
Italien anfora
Allemand amphore
Portugais ânfora
Source : Google Translate API

Synonymes de « amphore »

Source : synonymes de amphore sur lebonsynonyme.fr
Partager