La langue française

Insurpassable

Sommaire

  • Définitions du mot insurpassable
  • Étymologie de « insurpassable »
  • Phonétique de « insurpassable »
  • Citations contenant le mot « insurpassable »
  • Traductions du mot « insurpassable »
  • Synonymes de « insurpassable »

Définitions du mot « insurpassable »

Trésor de la Langue Française informatisé

INSURPASSABLE, adj.

Qui ne peut être surpassé; qui, dans un ensemble donné, ou d'un certain point de vue, atteint un degré de qualité qui ne peut être dépassé. Beauté, dignité insurpassable. C'est [le violoncelle] un merveilleux « baryton-ténor » dont le chant est insurpassable dans son timbre, son intensité et ses accents (Migot, Lex. termes mus.,1935, p. 142).Le wagon-lit procure le maximum d'isolement et d'indépendance. Il est indispensable pour les voyageurs d'un certain âge. À ce point de vue, il est insurpassable (Defert, Pol. tour Fr.,1960, p. 70):
Il appartenait à une grande génération, qui devait laisser, à ceux qui étaient maintenant dans les classes enfantines, le souvenir d'une audace et d'une virilité insurpassables. Ce qu'il allait faire égalerait son nom aux noms des deux Iturria, de Ortega, aux noms des plus fameux représentants de cette fameuse génération. Larbaud, F. Marquez,1911, p. 75.
Rare. [En parlant d'une pers.] Les gens du commerce qui se tiennent tous pour des petits et grands astucieux de profession s'avèrent le plus souvent dans la pratique comme d'insurpassables gaffeurs (Céline, Voyage,1932, p. 217).Emploi subst. Des as insignes, ces Aztèques-là, des insurpassables! (Arnoux, Rhône,1944, p. 112).
REM.
Insurpassé, -ée, adj.Qui n'a pas été surpassé. Une réussite insurpassée. C'est en effet par quoi Jean-Sébastien est, pour nous, le plus moderne, le plus novateur et le plus rénovant, − beaucoup plus que par sa maîtrise insurpassée du contrepoint (Rolland, Beethoven,1937, p. 283).
Prononc. : [ε ̃syʀpasabl̥]. Étymol. et Hist. 1554 (Le Caron, Poesies, 71 rods Hug.); de nouv. 1867 (Littré). Dér. de surpasser*; préf. in-1*; suff. -able*.

Wiktionnaire

Adjectif

insurpassable masculin et féminin identiques

  1. Qui ne peut pas être surpassé.
    • Le Christ est l’accomplissement insurpassable des Écritures. — (Bruno Chenu, Disciples d’Emmaüs, Bayard, Paris, 2003, p. 88)
    • […] en vérité, sa grâce était aussi insurpassable que ma propre difformité. — (Amélie Nothomb, Attentat, Albin Michel, Paris, 1997, p. 55)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

INSURPASSABLE (in-sur-pa-sa-bl') adj.
  • Qui ne peut être surpassé.

HISTORIQUE

XVIe s. Insurpassable, Loys le Caron, f° 71, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « insurpassable »

 Dérivé de surpassable avec le préfixe in-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

In… 1, et surpasser.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « insurpassable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
insurpassable ɛ̃syrpasabl

Citations contenant le mot « insurpassable »

  • Un léopard a été filmé en Afrique du Sud en train de chasser un guépard insouciant. Ce dernier a cependant réussi à s’enfuir grâce à sa vitesse insurpassable. , Un guépard échappe de justesse aux griffes d’un léopard – vidéo - Sputnik France
  • « Une belle manifestation du hip hop du New Jersey. Ce chef-d’œuvre est riche en contenu lyrique, en samples et en production. Humoristique, mélodique, anecdotique, nostalgique. Absolument insurpassable et intemporel. » Diane + Ralph Benzine Magazine, 5+5 = Les disques préférés de Ralph of London - Benzine Magazine
  • Le nouveau garde des Sceaux est né pénaliste. Entier, têtu, mauvais perdant, le verbe violent, il connaît par cœur les petitesses humaines auxquelles il n’échappe pas davantage que ses contemporains. Généreux, drôle, fidèle en amitié, orateur insurpassable dans ses bons jours, il est moins théoricien que praticien. Le Figaro.fr, Eric Dupond-Moretti, un homme entier qui devra s’approprier les codes d’un monde feutré
  • N’aurions-nous pas failli en nous gargarisant d’un modèle insurpassable que les autres pays n’avaient qu’à reprendre tel quel? Le Temps, L'esprit des Lumières est-il en péril? - Le Temps
  • Dès lors, le flamboyant combo australien entamera son déclin jusqu’au dramatique suicide de Michael Hutchence en 1997. Le groupe tentera de lui survivre sans jamais trouver de successeur à sa (dé)mesure. INXS se séparera en 2012. Mais vingt ans plus tôt, les Farriss & Co tutoyaient les dieux du stade à Londres. Ce triple CD/DVD ou Blu-ray nous remémore cet instant fugace où INXS, sur scène, fut insurpassable. , Culture - Loisirs | Le disque du jour : INXS, les dieux du stade

Traductions du mot « insurpassable »

Langue Traduction
Anglais unsurpassable
Espagnol inmejorable
Italien imbattibile
Allemand unübertrefflich
Chinois 不可逾越的
Arabe لا يمكن تجاوزه
Portugais insuperável
Russe не могущий быть превзойденным
Japonais 卓越した
Basque unsurpassable
Corse insuperabile
Source : Google Translate API

Synonymes de « insurpassable »

Source : synonymes de insurpassable sur lebonsynonyme.fr
Partager