La langue française

Indépassable

Sommaire

  • Définitions du mot indépassable
  • Étymologie de « indépassable »
  • Phonétique de « indépassable »
  • Citations contenant le mot « indépassable »
  • Traductions du mot « indépassable »
  • Synonymes de « indépassable »

Définitions du mot « indépassable »

Trésor de la Langue Française informatisé

INDÉPASSABLE, adj.

Qui ne peut être dépassé. Limite, modèle, vitesse indépassable. Mon patron effondra quelques piles, feuilleta quelques chemises, acheva un désordre qu'on eût cru parfait et indépassable (Arnoux, Chiffre,1926, p. 176).Tous les Hollandais du xviiesiècle (...) sont indépassables au point de vue de la précision et de la vérité (Lhote, Peint. d'abord,1942, p. 143).Je savais d'avance que Les Nuits de Cabiria ne pourraient m'atteindre du coup de lance que me fut La Strada, chef-d'œuvre indépassable (Mauriac, Bloc-notes,1958, p. 376).
Emploi subst. Ce qui ne peut être dépassé. Nous pouvons souffrir encore plus. Encore plus! Encore descendre! Il faut que nous touchions le fond. Parce qu'alors, après l'indépassable, on remonte (Montherl., Encore inst. bonh.,1934, p. 728).Si l'Autre m'aime, je deviens l'Indépassable, ce qui signifie que je dois être la fin absolue (Sartre, Être et Néant,1943, p. 436).
REM.
Indépassé, -ée, adj.Qui n'a pas été dépassé. L'harmonie arithmétique De la ville indépassée Noyait le chaos chimérique De ses pensées amenuisées [d'un rôdeur] (Queneau, Si tu t'imagines,1952, p. 172).
Prononc. : [ε ̃depasabl̥]. Étymol. et Hist. 1886 (Bloy, Désesp., p. 124). Dér. de dépasser*; suff. -able*; préf. in-1*. Fréq. abs. littér. : 12.

Wiktionnaire

Adjectif

indépassable \ɛ̃.de.pa.sabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui ne peut être dépassé.
    • Quand des magazines tels que le Nouvel Observateur ou le Point, chacun avec sa sensibilité, se penchent sur Marx, cela fournit au moins l’indice de quelques fissures dans un paysage médiatique encore dominé par l’idéologie du capitalisme comme horizon indépassable de l’histoire. — (Quel retour à Marx pour penser notre temps ?, L’Humanité, 17 avril 2010)
    • Il peut sembler au premier abord que les capitalistes, […], n’ont pas besoin d’exprimer leur haine des prolétaires ni même de l’éprouver tant leur position présente semble inébranlable et indépassable si on n’accorde pas une importance exagérée au lot inévitable des grèves sporadiques, des émeutes populaires et coups de colère en apparence sans lendemain. — (José Chatroussat, La haine du prolétariat par les classes dominantes, dans Variations n°15, 2011)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « indépassable »

Dérivé de dépassable avec le préfixe in-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « indépassable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
indépassable ɛ̃depasabl

Citations contenant le mot « indépassable »

  • Je ne fais pas de l’argent l’horizon indépassable de toute éthique et de toute politique. De Michel Onfray / 26 février 2015
  • Il n'y a aucune tradition "indépassable" qui puisse justifier la terreur, la mutilation, la torture, l'esclavage de toute personne humaine. De Noël Mamère / Ma république
  • C'est devenu l'un des arguments phares des contempteurs du nucléaire. Longtemps écartée du débat en raison de la rentabilité supposée indépassable de l'atome, la notion de compétitivité des différentes sources d'énergie s'invite avec force dans le débat sur le choix du mix énergétique français pour les décennies à venir.   LExpansion.com, Nucléaire contre renouvelable : la guerre des chiffres - L'Express L'Expansion
  • Seule l’application permet de mesurer l’efficacité d’une technologie, d’où l’avantage indépassable de la liberté pour améliorer les choses le plus rapidement et le plus efficacement possible. Contrepoints, Quand la science devient la servante de la politique | Contrepoints
  • Dès lors peut se poser cette question : la nation est-elle un horizon politique indépassable ? France Culture, La nation constitue-t-elle un horizon politique indépassable ?
  • Cette absence de volonté politique révèle combien le modèle de villes concentrées dans des métropoles qui s’est imposé en France ces dernières décennies est devenu une représentation collective, un horizon indépassable de l’urbanisme. Les risques qu’elle nous fait courir sur le plan sanitaire doivent pourtant nous décider à abandonner ce modèle et à revenir à des densités plus raisonnables – en France en tout cas. Cela n’implique pas de reconstruire une frontière entre villes et campagnes qui n’existe plus, mais de redonner sa place à un urbanisme périurbain et rural. The Conversation, Villes denses, villes vertueuses : un modèle indépassable ?
  • « Je me garderai bien de donner la moindre leçon, mais... » Mais en réalité, elles n'ont fait que cela. Auditionnées par la commission d'enquête sur la gestion de la crise sanitaire, au lendemain de la comparution d'Agnès Buzyn, les deux ex-ministres de la Santé Marisol Touraine et Roselyne Bachelot n'ont pas ménagé leurs critiques - toujours à fleurets mouchetés à l'encontre de celle qui leur a succédé et qui déclarait la veille que la gestion des masques n'était pas de son ressort. « Est-ce qu'être ministre, c'est être au courant de tout ? Oui. Quand on est en charge de l'État et d'un ministère, il faut tout connaître », a lancé l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy, visiblement excédée par cette nouvelle génération de politiques formés à l'efficience et à l'optimisation. « Les plans de lutte imaginés à froid sont des brodequins d'acier qui contraignent la décision », a-t-elle jugé, tranchante, rappelant l'impératif de vrais choix politiques : « En matière de santé publique, il n'y a pas de demi-choix. La seule stratégie est la prévention maximum. » Une série de demi-choix a-t-elle amplifié la crise, notamment - sujet récurrent, indépassable - sur la politique des masques ? Boursorama, Coronavirus : les cafouillages de Touraine, la mémoire de Bachelot - Boursorama
  • Cela étant dit, il n’est pas question, non plus, de nier le lien puissant qui unit Israël et les juifs de par le monde. Répéter chaque année « l’an prochain à Jérusalem » pendant la fête de Pessah qui commémore la sortie d’Egypte, prédispose d’un attachement certain à cette terre, de même que la visite du mur occidental à Jérusalem, vestige du mur d’enceinte du Temple, rend naturellement tout juif qui se sent un tant soit peu concerné par l’histoire biblique, sionisto-compatible. Seulement l’alyah est une alternative, un choix, l’aboutissement d’un processus personnel, d’une démarche intime, et non un horizon indépassable. Halte à l’assignation identitaire, pour le juif français, son « chez lui », c’est d’abord la France. IsraelValley, Idées, la France et Israël. Noémie Halioua, auteure de "L'affaire Sarah Halimi" (Cerf). - IsraelValley

Traductions du mot « indépassable »

Langue Traduction
Anglais unsurpassable
Espagnol inmejorable
Italien imbattibile
Allemand unübertrefflich
Chinois 不可逾越的
Arabe لا يمكن تجاوزه
Portugais insuperável
Russe не могущий быть превзойденным
Japonais 卓越した
Basque unsurpassable
Corse insuperabile
Source : Google Translate API

Synonymes de « indépassable »

Source : synonymes de indépassable sur lebonsynonyme.fr
Partager