La langue française

Insoucieux

Sommaire

  • Définitions du mot insoucieux
  • Étymologie de « insoucieux »
  • Phonétique de « insoucieux »
  • Citations contenant le mot « insoucieux »
  • Traductions du mot « insoucieux »
  • Synonymes de « insoucieux »
  • Antonymes de « insoucieux »

Définitions du mot insoucieux

Trésor de la Langue Française informatisé

INSOUCIEUX, -EUSE, adj.

A. − Insoucieux de qqc., de qqn.[En parlant d'une pers.] Qui ne se soucie pas de quelque chose, de quelqu'un. Insoucieux de l'avenir, du danger, de sa fortune, de l'heure, du temps. Baccarat (...) était bien changée. Ce n'était plus cette jeune femme élégante et folle dont la vie était une longue fête pleine de bruits et d'éclats de rire, insoucieuse du lendemain et ne songeant qu'au plaisir (Ponson du Terr., Rocambole, t. 1, 1859, p. 701).Fort pauvre d'esprit d'ordre et de suite, insoucieux des affaires, je passais sans cesse de la dissipation à la lésine (Milosz, Amour. initiation,1910, p. 33).MmeDesgrès des Sablons parla la première, souverainement insoucieuse de ce que des personnes à côté pussent entendre (Malègue, Augustin, t. 2, 1933, p. 375):
Le père de Vanessa, démagogue intrigant, convaincu de participation dans une émeute des faubourgs qu'il avait soudoyée de sa grosse fortune, avait été la dernière victime de ces bannissements répétés; cette circonstance, grossie par l'imagination d'un très jeune homme, nuança d'un respect exalté et romantique mes relations avec Vanessa; elle était l'un des plus riches partis de la ville, et fort insoucieuse d'un père qu'elle avait à peine entrevu : je protégeai, je vénérai en elle une orpheline menacée. Gracq, Syrtes,1951, p. 57.
Rem. On rencontre a) Les constr. α) Insoucieux de + inf. Insoucieux de faire qqc. Ces mendiants, en plein soleil, insoucieux de chercher une ombre dont leur peau boucanée n'éprouve sans doute plus la douceur (Tharaud, Rabat, 1918, p. 41). β) Insoucieux que + subj. Il était depuis longtemps insoucieux qu'Odette l'eût trompé et le trompât encore (Proust, J. filles en fleurs, 1918, p. 524). Mllede Sçaavedra, déesse naturellement, se hâtait vers la plage, insoucieuse que, toute, on la put voir (Toulet, Demois. La Mortagne, 1920, p. 81). b) Un emploi anal. en parlant d'un animal. Elle [une fouine] était retournée à son bois, insoucieuse des empreintes dénonciatrices de ses pattes (Pergaud, De Goupil, 1910, p. 91).
Absol. Qui ne se fait pas de souci. Romanesque à l'excès, folle des modes nouvelles, coquette, vaine, insoucieuse (Dumas père, Piquillo,1837, II, 3, p. 237).Son nouvel amant, M. Alexis (...) se plaignait à Musette de la trouver un peu légère et un peu insoucieuse lorsqu'il lui parlait de son amour (Murger, Scènes vie boh.,1851, p. 175).Ô remontrances enfantines de quand, insoucieux moutard, je poussais et tapais mon cerveau novice (Verlaine, Œuvres posth., t. 2, Souv. et prom., 1896, p. 130).
Emploi subst., rare. Voici le matin bleu. Ma rose et blonde amie Lasse d'amour, sous mes baisers, s'est endormie. Voici le matin bleu qui vient sur l'oreiller Éteindre les lueurs oranges du foyer. L'insoucieuse dort (Cros, Coffret santal,1873, p. 44).
[P. méton. du déterminé] Sa face blonde et sanguine, d'ordinaire insoucieuse et riante, montrait une gravité anormale, le tourment d'un obscur souci (Genevoix, Raboliot,1925, p. 11).
B. − Qui témoigne, manifeste de l'insouciance; exempt de souci.
1. [En parlant d'une manière d'être ou de faire] Attitude insoucieuse, comportement insoucieux. Les allures insoucieuses de ces dames (Villiers de L'I.-A., Contes cruels,1883, p. 123).
2. [En parlant d'une période de temps, de la vie d'une pers.] Du Tillet avait assisté à la toilette de Claparon, (...) car il tremblait que les habitudes grossières de cette vie insoucieuse ne vinssent à éclater à la surface du banquier (Balzac, C. Birotteau,1837, p. 68).Nous parlions, en tout cas, sans aucune tristesse de souvenirs, d'années insoucieuses, et nous regardions en avant avec cette confiance aveugle qui nous rend si vulnérables (Green, Journal,1941, p. 78).
3. [En parlant d'une qualité ou d'un état] Insoucieuse confiance, générosité; pauvreté insoucieuse. Il s'y trouvait [sur le pantalon du juge Popinot] par places des lignes blanchâtres, rouges ou luisantes qui dénonçaient une avarice sordide ou la pauvreté la plus insoucieuse (Balzac, Interd.,1836, p. 117).Elle était devenue grave, d'une beauté douloureuse et irritée qui la transfigurait. Et, brusquement, sa gaieté coquette, son insoucieuse légèreté revinrent, au milieu d'un invincible rire (Zola, Débâcle,1892, p. 561).Il portait (...) un vieux chapeau de feutre gris dont la forme, le mouvement autour de son front, l'inclinaison au revers de sa tête, avaient je ne sais quelle grâce désinvolte, quelle élégance insoucieuse et rare (Genevoix, Laframbroise, Lac Fou, 1942, p. 123).
Rem. Certains dict. (Dupré 1972) notent qu'insouciant s'emploie gén. de façon absolue et insoucieux avec un compl.; la docum. ne permet pas de confirmer ce fait.
REM.
Insoucieusement, adv.De façon insoucieuse. Les journaux ont rapporté l'histoire d'un ouvrier, qui vient de se faire électrocuter. Il maniait insoucieusement des fils de transmission; le voltage n'était pas très fort; mais son corps était (...) en sueur. On attribue sa mort à cette couche humide qui permit au courant d'envelopper son corps (Gide, Faux-monn.,1925, p. 1162).Parce que le duc paie insoucieusement ses intendants et collecteurs d'impôts, ses fournisseurs et ses flatteurs, ses avocats et ses poètes, le champ du travail est toujours lieu de pillage (Alain, Propos,1931, p. 1002).
Prononc. et Orth. : [ε ̃susjø], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. 1878 et 1935. Étymol. et Hist. 1. 1787 « qui n'a aucun souci » (Fér. Crit. t. 2, avec citat. d'aut.); 2. 1801 insoucieux de « qui ne se soucie pas de (quelque chose) » (Mercier Néol.); 3. a) 1829 « qui est exempt de soucis, de préoccupations » (Balzac, Chouans, p. 333 : vie insoucieuse); b) 1837 « qui témoigne de ce caractère » (Soulié, Mém. diable, t. 2, p. 5 : air insoucieux). Dér. de soucieux, -euse*; préf. in-1*. Fréq. abs. littér. : 172. Bbg. Gohin 1903, p. 285.

Wiktionnaire

Adjectif

insoucieux \ɛ̃.su.sjø\

  1. Qui n’a aucun souci d’une chose.
    • J’étais insoucieux de tous les équipages,
      Porteur de blés flamands ou de cotons anglais.
      — (Arthur Rimbaud, Le Bateau ivre, 1871)
    • Car, insoucieux en effet du temps, ivre de vin et de discussions métaphysiques, le Mousse avait visité une à une toutes les fermes du plateau, […]. — (Louis Pergaud, Le retour, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Insoucieux de ses intérêts, il ne songeait qu’à l’intérêt public.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INSOUCIEUX, EUSE. adj.
Qui n'a aucun souci d'une chose. Insoucieux de ses intérêts, il ne songeait qu'à l'intérêt public.

Littré (1872-1877)

INSOUCIEUX (in-sou-si-eû, eû-z') adj.
  • Qui n'a point de souci, qui ne se soucie pas de. [Le Napolitain] Prie un saint et s'endort sous une cotonnade, Insoucieux du lendemain, Méry, dans LEGOARANT. Il voulut deviner par quel ancien mystère, Quel charme souverain l'homme était retenu, Insoucieux de l'heure, aux bords du rocher nu, ID. Naissance de la rime, dans Revue de Paris, 2e période, t. X, p. 182.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « insoucieux »

In… 1, et soucieux.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Dérivé de soucieux avec le préfixe in-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « insoucieux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
insoucieux ɛ̃susjø

Citations contenant le mot « insoucieux »

  • Emmanuel Macron, j'extrapole encore, a pu respecter ce ministre qui exigeait une promotion immédiate. Parfois, les impatients se reconnaissent. Est-ce étonnant? Notre président a passé son existence à faire fi de son âge biologique et à saisir sa vie quand elle se présentait. Cela lui donna, lui donne encore, un entrain romantique, qui l'imposa à nous. Mais aussi bien –en même temps– l'homme brillant et précoce se révèle impatient, impérieux, tellement convaincu de son juste pouvoir et de son droit, insoucieux des raisons des autres. Peut-on lire cette volonté de relancer la réforme des retraites contre les partenaires sociaux, Medef inclus, comme une déclinaison lointaine, incongrue, de ces autres impatiences qui agitent les garçons? Slate.fr, Gérald D. et les garçons impatients | Slate.fr
  • Le Mali est insoucieux de ses véritables ennemis très présents et bien connus. Malheureusement,seule la lutte pour le pouvoir les intéresse. , Mali / Répression des manifestants: Le M5 – RFP dénonce une «volonté claire et préméditée de tuer» | maliweb.net
  • Forts de ces quelques constats et questionnements, nous, Centrafricains, devrons désormais être conséquents, oser un audace national, et réussir un patriotisme politique orgueilleux et jaloux pour ne plus nous faire manipulés ou nous faire complices de la destruction de notre pays. Nous devons nous regarder frontalement, ainsi que les autres, et définir consensuelle ment les lignes directrices d’actions politiques pour que les prochaines élections soient apaisées et acceptables. Cette vision s’impose après les échecs de nombreuses formules de compromis, uniquement, entre les agresseurs de la République ou belligérants, les pouvoirs publics et la communauté internationale. Avec le énième dialogue de Khartoum, à travers lequel le Président TOUADERA a voulu s’allier les groupes armés, afin de généraliser l’insécurité et l’utiliser pour renvoyer aux calendes grecques les élections, et rester au pouvoir, dont certains, nantis d’une amnistie cachée au Peuple Centrafricain, ont déjà repris les tueries de masse dans les Préfectures de la Basse Kotto, du Mbomou, du Haut Mbomou, de la Haute Kotto, du Bamingui-Bangoran, de l’Ouham-Pendé, de la Nana Mambéré, et bientôt dans d’autres, pour rendre ingouvernable le pays. Aussi, il importe de relever que la communauté internationale réalise enfin que la gestion militaire de la crise depuis le 15 septembre 2014 par les Nations Unies ne constitue pas l’idoine donne politique pour sortie définitive du cycle infernal de crises militaro-politiques dans lequel Centrafrique a été plongé depuis 1966, d’où convergence de vues politiques que les années 2020-2021 se veulent une nouvelle ère d’engagements et de défis à relever par nous, Centrafricains, appuyés par cette communauté internationale, pour mettre fin au désordre politique instauré depuis 1966, devenu véritable fonds de commerces depuis 2012-2013, pour mieux organiser de crédibles élections et permettre au Peuple Centrafricain de se prendre désormais en charge. Donc, considérons comme clos, les ères de manipulations politiciennes, d’excessifs enrichissements par des gouvernants insoucieux de la misère du Peuple, de l’insécurité comme moyen d’enrichissements faciles, de dénis de responsabilités politiques et autres excès en toute impunité. Corbeau News Centrafrique, LES PREALABLES IMPERATIFS POUR DES ELECTIONS APAISEES ET ACCEPTABLES EN CENTRAFRIQUE... - Corbeau News Centrafrique Corbeau News Centrafrique
  • On pourrait être tenté de dire que ces citoyens sont insoucieux de leur santé ou de la santé des autres. Mais sont-ils à blâmer si l’on songe à l’inconsistance des messages des autorités concernant le port du masque depuis quelques mois. RCI | Français, Lentement mais sûrement, l’obligation de porter un masque s’accélère au pays – RCI | Français

Traductions du mot « insoucieux »

Langue Traduction
Anglais carefree
Espagnol despreocupado
Italien spensierato
Allemand sorglos
Chinois 畅快
Arabe براحة البال
Portugais despreocupado
Russe беззаботный
Japonais のんき
Basque carefree
Corse carefree
Source : Google Translate API

Synonymes de « insoucieux »

Source : synonymes de insoucieux sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « insoucieux »

Partager