La langue française

Impromptu

Sommaire

  • Définitions du mot impromptu
  • Étymologie de « impromptu »
  • Phonétique de « impromptu »
  • Citations contenant le mot « impromptu »
  • Images d'illustration du mot « impromptu »
  • Traductions du mot « impromptu »
  • Synonymes de « impromptu »

Définitions du mot « impromptu »

Trésor de la Langue Française informatisé

IMPROMPTU, -UE, adj., adv. et subst. masc.

I. − Adj. Qui est fait sur-le-champ et sans préparation. Synon. Improvisé.Bal, concert, discours, exposé impromptu; pièce, visite impromptue; vers impromptus. Une discussion aussi vive qu'impromptue sur l'influence aryenne dans les mouvements mexicains (Giraudoux, Siegfried et Lim.,1922, p. 49) :
1. − Peut-être, cher Monsieur Baryton, (...) que ces sortes de vacances impromptues que vous vous disposez à prendre ne formeront-elles en définitive qu'un (...) entr'acte heureux, dans le cours un peu austère certes de votre carrière? Céline, Voyage,1932, p. 540.
[En parlant d'un repas] Fait rapidement avec ce qui tombe sous la main. Synon. improvisé, qui est à la bonne franquette, à la fortune du pot.À chaque fois qu'ils cambriolent on retrouve dans la cuisine les restes d'un festin impromptu (Gide, Souv. Cour d'ass.,1913, p. 639).Nous aimons (...) les dîners impromptus, parce qu'ils nous réunissent pour une heure ou deux et parce qu'ils ne violent pas la paix de nos demeures (Colette, Naiss. jour,1928, p. 57).
II. − Adv., vieilli. Sans préparation, à l'improviste. Arriver, intervenir impromptu; parler, répondre impromptu. Vous ne m'aviez point parlé de ce jeune gentilhomme. − Aussi bien n'y pensais-je guère. Il est venu impromptu (A. France, Rôtisserie,1893, p. 153).Beaucoup eurent la faiblesse de patienter béatement, jusqu'au jour où on les embarqua impromptu nach Deutschland (Ambrière, Gdes vac.,1946, p. 222).
III. − Subst. masc.
A. − HIST. LITTÉR.
1. Petite pièce de vers du genre épigramme, improvisée ou paraissant l'être. Et mes vers, à propos?... Quand? − À l'instant même, madame, si vous voulez. − Oh! un impromptu alors?... bravo! (Feuillet, Mariage monde,1875, p. 8) :
2. Incapable de sentir la poésie, il demandait hardiment la permission de se promener pendant dix minutes pour faire un impromptu, quelque quatrain plat comme un soufflet, et où la rime remplaçait l'idée. Balzac, Illus. perdues,1837, p. 49.
P. plaisant. Un impromptu fait à loisir. Un poème bien préparé. Tous les vers excellents sont comme des impromptus faits à loisir (Joubert, Pensées, t. 2, 1824, p. 34).
2. Petite pièce de théâtre composée rapidement et gardant un caractère d'improvisation. L'Impromptu de Versailles (de Molière); l'Impromptu de Paris (de Giraudoux). Écrire un impromptu qui ne sente pas le pensum est difficile (Cocteau, Foyer artistes,1947, p. 41).
B. − MUS. Courte composition, généralement pour piano, de forme libre et de caractère improvisé. Les impromptus de Brahms, de Chopin, de Poulenc, de Schubert. Quand je faisais mentalement des réserves sur Fauré, celles-ci portaient sur les Barcarolles, les Nocturnes et les Impromptus (Du Bos, Journal,1928, p. 53).
C. − P. ext. Ce qui est fait sans préparation (notamment fête, dîner improvisé). Je voulais voir l'Empereur et surtout les domestiques éteignant les chandelles. C'était un impromptu incognito (Estaunié, Bonne dame,1891, p. 183) :
3. Restez à souper, dit le vicaire, j'ai donné à Rosette la précieuse habitude de toujours préparer ses « impromptus ». Je m'étonnerais qu'elle n'eût pas ce soir quelque poularde glacée. Giono, Angelo,1958, p. 154.
Loc. adv., littér.
À l'impromptu. À l'improviste. Talleyrand prévoyait à l'avance ses bons mots, que la circonstance lui tirait ensuite à l'impromptu (Sainte-Beuve, Pensées,1868, p. 125).Des visions charnelles vous assaillent; elles jaillissent, à l'impromptu, en éclair (Huysmans, Oblat, t. 1, 1903, p. 157).
D'impromptu. À l'improviste. Je ne savais pas que vous étiez marié. − Vous ne pouviez pas le savoir, je me suis marié d'impromptu, la veille de monter au front (Cendrars, Main coupée,1946, p. 291).Arrivant un samedi soir, très tard, après une longue journée d'automobile, d'impromptu chez des amis (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 320).
Prononc. et Orth. : [ε ̃pʀ ɔ ̃pty]. [-pty] sous l'infl. de l'orth. 1 seul témoin sur 17 ds Martinet-Walter 1973 : [-pʀ ɔ ̃ty]. Comparez avec promptitude : [prɔ ̃tityd] plus fréquent que [prɔ ̃ptityd]. Ac. 1762 : im-promptu; Ac. 1798-1935 : impromptu. Fér. Crit. t. 2 1787 est favorable à la graph. in-promptu, car il considère le mot comme ,,un assemblage de 2 mots séparés par une division``. Théoriquement le mot est invar. au fém. et au plur. Mais de nombreux aut. le jugeant parfaitement francisé l'accordent en genre et en nombre (cf. Grev. 1964, § 351 et 359 et supra ex.). Étymol. et Hist. A. Subst. 1. a) 1651 « morceau improvisé, fait sur-le-champ » (Loret, La Muse historique, I, 94 d'apr. FEW t. 9, p. 444a); cf. 1652 impromptus, rondeaux (Scarr., D. Japhet d'Arm., I, 3 ds Littré); b) 1669 « tout ce qui se fait sur-le-champ et sans préparation, ce qu'on improvise » (Widerhold Fr.-all.); 2. av. 1849 mus. (Fr. Chopin, Impromptu, dédié à Mlle Caroline de Cobau; deuxième Impromptu en fa mineur ds Lar. 19e, s.v. Chopin); cf. 1911 (Mathis-Lussy, Rythme, p. 6 : l'Impromptu en mi b de Schubert, op. 90). B. Adj. 1673 « qui est fait sans préparation; improvisé » un opéra impromptu (Molière, Malade Imaginaire, II, 5). C. Adv. av. 1755 loc. adv. a l'impromptu « sans préparation » (St-Sim., 392, 60 ds Littré); 1768 adv. (Rousseau, s.v. improviser : Improviser. C'est faire & chanter impromptu des Chansons, Airs & paroles). Empr. à la loc. lat.in promptu « sous les yeux, sous la main » d'où en fr. « sur-le-champ, sans préparation », elle-même composée de in « dans » et de promptu ablatif de promptus « fait d'être à la disposition de », formé sur le supin promptum de promere « tirer, faire sortir, produire »; le sens 2 est prob. empr. à l'all. impromtu (lui-même empr. au fr.), utilisé pour la 1refois comme terme de mus. en 1822 par H. Worzischek pour ses pièces lyriques; la même année paraissaient deux cahiers d'Impromptus de C. M. von Weber; en 1827 l'éditeur viennois Haslinger donnait ce titre à l'opus 90 de Schubert (œuvre dont Chopin s'est inspiré pour composer ses quatre Impromptus); v. E. Thiel, Sachwörterbuch der Musik, p. 208b. Fréq. abs. littér. : 79. Bbg. Gohin 1903, p. 296.

Wiktionnaire

Adjectif

impromptu \ɛ̃.pʁɔ̃p.ty\

  1. Sur-le-champ ; sans avoir été prémédité ou préparé.
    • Agressif ou flatteur, impromptu ou acharné, le dragueur égrène tout au long de son infructueuse quête sa concupiscente litanie. — (Djamila Saadi-Mokrane, « Petit lexique du dragueur algérois », dans La virilité en islam, sous la direction de Nadia Tazi & Fethi Benslama, Éditions de l'Aube & Intersignes, 1998, réédition de poche : Éditions de l'Aube, 2004, page 261)
    • Il ne s'agit plus de mener une grande guerre terrestre en Europe, mais de conduire des opérations impromptues (contingency) dans un ensemble interarmées et interallié, par tous les temps, en frappant simultanément dans toute la profondeur du champ de bataille, en utilisant touts les moyens pour écraser l'ennemi rapidement et avec le minimum de pertes. — (Défense nationale, n° 5-9, Paris, 1964, page 162)

Adverbe

impromptu \ɛ̃.pʁɔ̃p.ty\

  1. À l'improviste, sans avoir été prémédité, préparé.
    • Parler impromptu.

Nom commun

impromptu \ɛ̃.pʁɔ̃p.ty\ masculin

  1. Quelque chose fait sur-le-champ, sans préméditation.
    • Il ne nous attendait pas, le dîner qu’il nous donna était un impromptu.
    • Ce concert était un impromptu.
  2. (En particulier) Une épigramme, un madrigal, ou une autre petite pièce de poésie, de théâtre, de musique, faite sur-le-champ.
    • Pour comble de malheur, un jeune homme ayant composé, à la mode de province, un impromptu sur les danseurs, on attribua cette pasquinade à Tchitchikov. — (Nicolas Gogol, Les Âmes mortes, 1842 ; traduction de Henri Mongault, 1925, p. 199)
    • L'Impromptu de Versailles
  3. (En particulier) Un repas préparé sur-le-champ.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IMPROMPTU. Locution
adverbiale empruntée du latin. Sur-le-champ, sans avoir été prémédité, préparé. Parler impromptu. Il s'emploie comme adjectif invariable. Un dîner, un bal, un concert impromptu. Il s'emploie aussi comme nom. Il ne nous attendait pas, le dîner qu'il nous donna était un impromptu. Ce concert était un impromptu. Il se dit particulièrement d'une Épigramme, d'un madrigal, ou d'une autre petite pièce de poésie, de théâtre, de musique, faite sur-le-champ. L'Impromptu de Versailles. Un joli, un agréable impromptu. Un impromptu de Chopin. Aujourd'hui on lui donne ordinairement une s au pluriel. Faire des impromptus. Adjectivement, Des vers impromptus.

Littré (1872-1877)

IMPROMPTU (in-pron-ptu) s. m.
  • 1Tout ce qui se fait sur-le-champ et sans préparation. Ce concert était un impromptu. Madame, le mariage en impromptu étonne l'innocence, mais ne l'afflige pas, Marivaux, l'Épreuve, sc. 14.

    Fig. Ses gestes et ses mouvements étaient autant d'impromptus, Hamilton, Gramm. 9.

  • 2Il se dit particulièrement de quelque petite pièce de poésie faite sur-le-champ, madrigal, chanson et même pièce de théâtre. Je fais des impromptus, rondeaux et bouts rimés ; Bref, je suis bel esprit, et des plus renommés, Scarron, D. Japhet d'Arm. I, 3. L'impromptu de Versailles, Titre d'une comédie de Molière. L'impromptu est justement la pierre de touche de l'esprit, Molière, Préc. sc. 10. J'ai supputé, vous aurez achevé dans cinquante ans de traduire le Pétrarque à un sonnet par mois ; cet ouvrage est digne de vous, ce ne sera pas un impromptu, Sévigné, 82. Il met tous les matins six impromptus au net, Boileau, Art p. II. Le bienheureux nom d'impromptu Parmi les sots a la vertu De mettre à couvert de l'orage Toutes les fautes d'un ouvrage, Deshoulières, t. II, p. 166. Les impromptus lui étaient assez familiers, et il a beaucoup contribué à établir cette langue à Sceaux [chez la duchesse du Maine], où le génie et la gaieté produisent assez souvent ces petits enthousiasmes soudains, Fontenelle, Malézieu. L'Amour médecin est un impromptu fait pour le roi en cinq jours de temps, Voltaire, Vie de Molière. L'abbé Têtu, passionné pour les vers, célèbre par ses impromptus, Genlis, Mme de Maintenon, t. I, p. 104, dans POUGENS.

    Par plaisanterie. Un impromptu fait à loisir, petite pièce de poésie, bon mot, conte agréable, qui, préparé d'avance, est donné par l'auteur comme fait sur-le-champ. Je vous ferai un impromptu à loisir que vous trouverez le plus beau du monde, Molière, Préc. 12.

  • 3 Adjectivement. Un bal impromptu. Des vers impromptus Des vers impromptus ne sont jamais bons que pour celle en l'honneur de qui ils sont faits, Voltaire, Zadig, 4. D'avance il aiguisa tous les traits qu'il décoche, Et tout son esprit impromptu Était en brouillon dans sa poche, Delille, Convers. 1.
  • 4Adverbialement. Parler impromptu sans avoir une minute pour me préparer, Rousseau, Confess. VI.
  • 5À l'impromptu, loc. adv. Sans préparation ou méditation. Il [Villeroy] se mit, comme à l'impromptu, à pousser plus avant, avec sa façon de conversation sans suite et rompue, Saint-Simon, 392, 60.

REMARQUE

Comme mot étranger, l'Académie ne donne point d's à impromptu, au pluriel ; mais elle note que quelques-uns lui donnent l's. Boileau a dit en effet six impromptus ; et suivre la règle générale des pluriels est toujours préférable.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « impromptu »

(Siècle à préciser) Du latin in promptu (« fait, visible, évident »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. in, en, dans, et promptu, visibilité, mise dehors, de promere, étaler, faire voir ; in promptu veut dire visiblement, publiquement, aux yeux de tous ; in promptu aliquid facere, faire quelque chose sous les yeux des assistants ; de là la transition à faire une chose sur-le-champ, à la minute, devant vous.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « impromptu »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
impromptu ɛ̃prɔ̃pty

Citations contenant le mot « impromptu »

  • La mort s'encombre rarement de délicatesse. Elle arrive impromptu, vous coupant la parole sans souci ni du lieu ni de l'heure et encore moins des bienséances. De Sylvie Germain / Eclats de sel
  • Pour Catherine Prunet, vice-présidente du conseil départemental du Lot en visio, comme pour Marie-Claire Luciani, adjointe à la culture de Figeac, la présentation officielle de "L’impromptu Festival 2020" a résonné hier dans la salle de L’Usine à Saint-Céré comme un retour à la vie. Non seulement cela va donner de la teneur à un paysage culturel local en mal d’animation et de festival, mais comme chacune l’a souligné ce pari de "repenser" les deux festivals locaux n’était pas aisé à coordonner pour l’équipe du ScénOgraph vu le contexte et les dispositions sanitaires. ladepeche.fr, Figeac. L’Impromptu Festival éclaire l’été culturel - ladepeche.fr
  • "B.R.A.V", quatre lettres et un symbole : celui de la répression policière pendant les mouvements des "gilets jaunes". Chaque samedi, lorsqu'ils occupaient l'espace public, cette brigade motorisée était chargée de démanteler les attroupements. Lors d'un échange impromptu avec Emmanuel Macron le 14 juillet, des "gilets jaunes" ont demandé la suppression de la BRAV.  midilibre.fr, Qu'est-ce que la "Brav" et pourquoi les gilets jaunes demandent son démantèlement à Emmanuel Macron ? - midilibre.fr
  • Robin Jacques est finalement condamné à 24 mois de prison dont six mois avec sursis probatoire, annulation du permis de conduire avec interdiction de le repasser avant trois ans. Enfin à verser 6 700 euros de dommages et intérêts aux policiers parties civiles et autres victimes de ce stock-car impromptu et délictuel. , Faits-divers - Justice | Manosque : la virée au McDo finit en course-poursuite
  • Après la kyrielle de festivals annulés, ceux reformulés en version « corona-compatible », voici le premier festival né du Covid-19. Sorti tout armé de la crise sanitaire et de l’esprit de Raphaël Pichon, le fondateur de l’ensemble Pygmalion, il s’intitule Pulsations-Festival impromptu et se tiendra dans différents lieux bordelais, du 23 au 31 juillet. « Des pans entiers de notre activité qui s’affaissent, la saison prochaine qui fond comme neige au soleil, il nous fallait réagir : quitter le temps des lamentations et prendre notre destin en mains », assure Raphaël Pichon. Le Monde.fr, Musique : à Bordeaux, un festival né du coronavirus

Images d'illustration du mot « impromptu »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « impromptu »

Langue Traduction
Anglais impromptu
Espagnol improvisado
Italien improvvisato
Allemand impromptu
Chinois 即兴
Arabe مرتجلة
Portugais improvisado
Russe экспромтом
Japonais 即興
Basque impromptu
Corse impruvisu
Source : Google Translate API

Synonymes de « impromptu »

Source : synonymes de impromptu sur lebonsynonyme.fr
Partager