Impressionnisme : définition de impressionnisme


Impressionnisme : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

IMPRESSIONNISME, subst. masc.

A. − Ensemble des techniques picturales, des conceptions et attitudes artistiques qui sont communes aux peintres impressionnistes et qui sont considérées comme caractéristiques d'une école dans l'histoire de la peinture; p. méton., cette école. Tout l'impressionnisme − la mort du bitume, etc., etc. − est fait par la contemplation et l'imitation des impressions claires du Japon (Goncourt, Journal,1884, p. 334).On peut (...) définir l'impressionnisme comme une révolution de la technique picturale, parallèle à un essai d'expression de la modernité (Mauclair, Maîtres impressionn.,1923, p. 33) :
1. ... la poursuite de la pure énergie lumineuse, à laquelle se livre l'impressionnisme, va dissoudre la matière elle-même. Désintégrée, éparpillée en des myriades d'éclats colorés, elle est abandonnée en holocauste à la lumière vibrante. Les notions fixes qui avaient permis de concevoir et de voir une réalité permanente sont immolées pour acquérir les deux éléments les plus réfractaires à la peinture : le mouvant et sa conséquence, la durée. Huyghe, Dialog. avec visible,1955, p. 158.
Cet ensemble de techniques, conceptions et attitudes tel qu'il est illustré dans l'œuvre d'un peintre. Sa maturité [de Claude Monet] puis sa vieillesse n'ont fait qu'accentuer son impressionnisme, pousser celui-ci à l'extrême de son développement logique. Il est le plus impressionniste des impressionnistes (Encyclop. univ.t. 8, 1970, p. 764).
Manière de traiter un élément visuel rappelant l'approche picturale des peintres impressionnistes. Il existe un impressionnisme de la ligne analogue à celui de la lumière et de la couleur (Hourticq, Hist. Art, Fr., 1914, p. 432).
B. − P. anal. Tendance artistique (prenant pour modèle ou rappelant l'impressionnisme en peinture) cherchant à exprimer et à transposer les impressions ressenties face au monde dans un langage spontané, libéré des conventions artistiques traditionnelles, en privilégiant les notations fugitives à la recherche de formes structurantes.
1. Sans valeur dépréc.
a) LITT. Une autre forme de la réaction contre le naturalisme est le passage au symbolisme et à l'impressionnisme lyrique qui est représenté, en Allemagne, par deux Autrichiens, Hugo von Hofmannsthal et Rainer Maria Rilke (Arts et litt.,1936, p. 48-3).Si l'impressionnisme en littérature est de saisir la sensation et de la traduire par une équivalence de mots, ni dans Fantaisie, ni dans la Rêverie de Charles VI, ni dans Delfica, il ne s'agit vraiment d'impressionnisme (Durry, Nerval,1956, p. 17) :
2. « Ralenti par l'analyse psychologique ou contrarié par la vision impressionniste, dit-il [Lacretelle], le roman français perdra en tout cas son ordonnance et sa composition (...) » Alors que l'impressionnisme ainsi défini est dévolu à Jean Giraudoux, à Paul Morand, M. de Lacretelle se range parmi les analystes et les psychologues. Massis, Jugements,1924, p. 127.
Caractère impressionniste d'une œuvre. Après avoir fort bien défini l'« impressionnisme » des Rois en exil, il [Brunetière] se dit qu'après tout ce n'est là qu'une « forme inférieure de l'art » (Lemaitre, Contemp.,1885, p. 230).
b) MUS. L'impressionnisme de Debussy, de Ravel. À l'expressionnisme de la décadence musicale s'oppose un impressionnisme objectif (Schaeffer, Rech. mus. concr.,1952, p. 173).Un autre de mes maîtres fut cet Erik Satie dont la ligne s'opposait à l'impressionnisme musical et dont la musique dégraissée, délivrée de sauces et de voiles paraissait trop naïve au dilettante (Cocteau, Poés. crit.,1960, p. 188).
2. Avec une valeur dépréc. L'époque de l'impressionnisme, de la vision rapide et superficielle (Gide, Journal,1910, p. 310).Ceux qui exaltent l'impressionnisme contre les productions où intervient l'intelligence ordonnatrice assimilent volontiers celles-ci à des constructions purement utilitaires, fabriquées en série et dénuées par essence de toute saveur et de toute vie (Benda, Fr. byz.,1945, p. 103).
3. P. anal., PHILOS. ,rare. Attitude philosophique privilégiant la description et l'étude des phénomènes au détriment du problème de l'être. Un impressionnisme philosophique qui réduit la substance à ses modes (Jankél., Je-ne-sais-quoi,1957, p. 3).
C. − P. ext., dépréc. Attitude intellectuelle de celui qui ne se fonde que sur ses impressions. Renan n'a jamais rien fait que pratiquer le subjectivisme le plus absolu et s'abandonner à l'impressionnisme et à la fantaisie de sa nature mobile (Massis, Jugements,1923, p. 128).
Prononc. et Orth. : [ε ̃pʀ εsjɔnism̥] ou [ε ̃pʀe-]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. 1874 peint. (Castagnary, in Le Siècle, 29 avr. ds Quem. DDL t. 15); 2. 1885 litt. (Lemaitre, loc. cit.). D'apr. impressionniste*; de impression*, suff. -isme*. Fréq. abs. littér. : 77.

Impressionnisme : définition du Wiktionnaire

Nom commun

impressionnisme \ɛ̃.pʁe.sjɔ.nism\ masculin

  1. (Peinture) Mouvement artistique qui s’est proposé de traduire, non plus la réalité elle- même ni ses détails, mais une impression d’ensemble produite sur l’artiste (peintre ou musicien) par la réalité.
  2. (Littérature) (Par extension) Genre littéraire qui a essayé de substituer des visions synthétiques aux analyses du réalisme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Impressionnisme : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IMPRESSIONNISME. n. m.
Ensemble des principes d'une École de peinture qui s'est proposé de traduire, non plus la réalité elle-même ni ses détails, mais une impression d'ensemble produite sur l'artiste par la réalité. Par extension, il désigne un Genre littéraire qui a essayé de substituer des visions synthétiques aux analyses du réalisme.

Impressionnisme : définition du Littré (1872-1877)

IMPRESSIONNISME (in-prè-sio-ni-sm') s. m.
  • Néologisme. En peinture, procédé qui consiste à produire des impressions à tout prix et telles quelles. Ce qu'il y a de neuf dans l'impressionnisme est faux ; ce qu'il y a de vrai n'est pas neuf, V. Cherbuliez, Rev. des Deux-Mondes, 1er juin 1876, p. 515. L'horreur de la composition est le signe caractéristique de l'impressionnisme ; il repousse tout effet obtenu par des apprêts intellectuels et subjectifs, il n'admet que les arrangements libres de la nature, Bergerat, Journ. offic. 17 avril 1877, p. 2918, 1re col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « impressionnisme »

Étymologie de impressionnisme - Wiktionnaire

(XIXe siècle) Du nom d’une célèbre toile de Claude Monet : « Impression, soleil levant » (voir illustration ci-dessous). Louis Leroy, critique d’art au Charivari, dans un article acerbe envers le tableau, créa le terme d’« impressionniste » que les peintres du groupe reprirent à leur compte lors de leurs expositions suivantes, d’où le terme d’« impressionnisme ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « impressionnisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
impressionnisme ɛ̃presjɔnism play_arrow

Citations contenant le mot « impressionnisme »

  • « Lorsque l'on m'a demandé si je pouvais imaginer une autre toile pour Rouen, après celle que j'ai consacrée à Jeanne d'Arc, il n'y avait que l'impressionnisme qui m'inspirait. […] Je me souviens de la première fois que je me suis retrouvé sur le parvis de la cathédrale à Rouen. C'était incroyable. Des frissons m'ont parcouru tout le corps. […] J'ai demandé qu'on me fasse confiance et je me suis lancé avec les mêmes techniques que les peintres de l'époque… ». leparisien.fr, En Normandie, voyage à 360° au cœur de l’impressionnisme - Le Parisien
  • Le festival Normandie Impressionnisme se décline aux Pêcheries, jusqu’au 15 novembre2020. Thème choisi par l’équipe du musée de Fécamp : « Eugène Le Poittevin, un peintre et ses amis à l’aube de l’impressionnisme ». Un peintre du XIXe siècle (né en 1806, il est mort en 1870) qui avait un lieu de prédilection : Étretat. « Alors que le romantisme connaît son apogée, Eugène Le Poittevin découvre Étretat en 1831, avec le peintre de marines Eugène Isabey, explique Marie-Hélène Desjardins, conservatrice en chef du musée. Dès les années 1840, avant qu’il ne s’y fasse édifier une villa, ses séjours y deviennent réguliers et la vie étretataise apparaît comme son principal motif. » www.paris-normandie.fr, Une exposition sur Eugène Le Poittevin à l’aube de l’impressionnisme au musée de Fécamp
  • S’intéressant par la suite à l’école de Rouen, il joua le rôle de mécène pour Albert Lebourg, Joseph Delattre ou encore Robert Pinchon, en faisant leur promotion jusqu’au Pays de Galles. Grâce à la donation de cinquante-trois toiles qu’il fit à la ville de Rouen en 1909, il contribua à mettre en lumière l’impressionnisme. Pour aller plus loin, deux salles du musée sont consacrées à Léon-Jules Lemaître, l’un des peintres de l’école de Rouen. L’exposition regroupe une série de vues de Rouen dans des formats souvent très allongés correspondant aux rues étroites de la ville. Toutelaculture, L’impressionnisme colore les rues de Rouen - Toutelaculture
  • FactuelAprès un report de trois mois lié à la crise sanitaire, ce rendez-vous artistique attendu, fait résonner, jusqu’au 15 novembre, dans plusieurs villes normandes, impressionnisme et art contemporain. Le Monde.fr, Festival Normandie impressionniste : du Havre à Caen, l’art reprend des couleurs
  • Philippe Piguet, commissaire général du festival Normandie impressionniste, a voulu jeter des ponts entre l’impressionnisme et l’art contemporain. Le Monde.fr, « Les impressionnistes cultivent l’esprit de révolte »
  • Un matin, l'un de de nous manquant de noir, se servit de bleu : l'impressionnisme était né. De Pierre-Auguste Renoir / Propos rapportés par G. Coquiot

Traductions du mot « impressionnisme »

Langue Traduction
Corse impressionisimu
Basque inpresionismoa
Japonais 印象派
Russe импрессионизм
Portugais impressionismo
Arabe انطباعية
Chinois 印象派
Allemand impressionismus
Italien impressionismo
Espagnol impresionismo
Anglais impressionism
Source : Google Translate API

Synonymes de « impressionnisme »

Source : synonymes de impressionnisme sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires