La langue française

Impérialisme

Définitions du mot « impérialisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

IMPÉRIALISME, subst. masc.

A. − Tendance favorable au régime impérial, à tel empereur ou à telle impératrice. À Auxerre, Napoléon III réchauffe l'impérialisme campagnard contre les traités de 1815 (Amiel, Journal,1866, p. 279).
B. − Tendance à constituer un empire; tendance d'un État à mettre d'autres États sous sa dépendance politique, économique, culturelle; doctrine correspondante. Impérialisme américain, soviétique. Vous avez été complices et de l'impérialisme romain et de la féodalité (Michelet, Journal,1846, p. 654).Votre impérialisme [des Anglais] est un coup de filet sur le monde (Tharaud, Dingley,1906, p. 37) :
Dans son ouvrage l'Impérialisme, stade suprême du capitalisme, Lénine a montré que l'impérialisme est la continuation de toutes les propriétés fondamentales du capitalisme. Bouv.-Ibar. 1975.
P. méton. Gouvernement, puissance impérialiste. Fins ignobles que visent les impérialismes qui les paient [les espions] (Nizan, Conspir.,1938, p. 66).
C. − Toute domination, toute suprématie exercée par quelqu'un ou quelque chose (institution, théorie) sur une personne ou une chose. Vous ne traitez jamais les gens à égalité (...); votre générosité, c'est de l'impérialisme (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 157).L'histoire s'est saisie (...) de toutes les sciences de l'humain; (...) elle s'est abandonnée à un impérialisme juvénile (Traité sociol.,1967, p. 87).V. aussi bureaucratique ex. 2.
Prononc. et Orth. : [εpeʀjalism̥]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. 1832 « doctrine, esprit favorables au régime napoléonien » (L. de Cormenin, Libelles politiques, II, 187 ds Quem. DDL t. 12); 2. 1846 « système de gouvernement et de domination de l'Empire romain » l'impérialisme romain (Michelet, loc. cit.); 3. 1880 Imperialism « expansionnisme dans des colonies, politique d'extension de l'Empire britannique » (Hosemann, Figaro, p. 5, col. 2, 4 février ds Bonn., p. 76); 1900 l'impérialisme anglais (Barrès, Cahiers, t. 2, p. 169). Dér. de impérial*; suff. -isme*. Pour le sens 3, empr. à l'angl. imperialism attesté dans cet emploi dep. 1878 (cf. NED et NED Suppl.2). Fréq. abs. littér. : 128. Bbg. Dub. Pol. 1962, p. 319. - Jourjon (A.). Rem. lexicogr. R. Philol. fr. 1917-18, t. 30, p. 66. - Maulnier (Th.). Le Sens des mots. Paris, 1976, pp. 113-117.

Wiktionnaire

Nom commun

impérialisme \ɛ̃.pe.ʁja.lism\ masculin

  1. (Vieilli) Doctrine des partisans du régime impérial.
  2. Esprit de domination chez un peuple ou ses dirigeants, sur un autre peuple.
    • Sous la pression, pourtant prévisible, des impérialismes adverses naît, en réalité, avec Lénine, l’impérialisme de la justice. Mais l’impérialisme, même de la justice, n’a d’autre fin que la défaite, ou l’empire du monde. — (Albert Camus, L’Homme révolté, in Essais, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1965, p. 636)
    • Les généraux renégats sont les représentants d’une classe qui, pour survivre en tant que telle, a renoncé à la nation chilienne et est sciemment devenue l’alliée de l’impérialisme nord-américain. — (Armando Uribe, Le livre noir de l’intervention américaine au Chili, traduction de Karine Berriot & Françoise Campo, Seuil, 1974)
  3. (Figuré) Tendance à la domination morale, psychique ou intellectuelle.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IMPÉRIALISME. n. m.
Esprit de domination chez un peuple. Crise d'impérialisme.

Littré (1872-1877)

IMPÉRIALISME (in-pé-ri-a-li-sm') s. m.
  • Opinion des impérialistes.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « impérialisme »

(1832) De impérial avec le suffixe -isme
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « impérialisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
impérialisme ɛ̃perjalism

Citations contenant le mot « impérialisme »

  • La maison d'édition La Croisée des Chemins a annoncé cette semaine la parution de l’ouvrage «Dette publique et impérialisme au Maroc (1856 – 1956)» d’Adam Barbe, préfacé par Thomas Piketty. , Parution du livre «Dette publique et impérialisme au Maroc» aux éditions La Croisée des Chemins
  • Tribune. Les sciences économiques s’attaquent depuis longtemps à des sujets traditionnellement considérés comme « non économiques », s’attirant souvent la foudre d’autres disciplines – et parfois aussi de certains économistes − pour cette manifestation d’impérialisme méthodologique. Cette tendance à sortir des sujets traditionnels du chômage, de l’inflation et de la croissance a été popularisée par la publication en 2005 (en France, Folio, 2007) de Freakonomics, un livre de Steven Levitt et Stephen Dubner, vendu à plus de 4 millions d’exemplaires. Le Monde.fr, Paul Seabright : « Toutes les facettes de l’humain »
  • En 1898, les États-Unis aidaient Cuba à chasser les Espagnols… et devenaient en réalité maîtres de l’île. À travers une balade poétique et politique à La Havane, Hubert Sauper, le réalisateur du “Cauchemar de Darwin” ausculte cet acte fondateur de l’impérialisme américain. Avant la sortie du documentaire “Epicentro”, le 19 août, voici en exclusivité sa bande-annonce. Télérama, Exclu : découvrez la bande-annonce d’“Epicentro”, un docu sur Cuba et l’impérialisme américain
  • Cette deuxième guerre civile s’est accompagnée d’une lente descente aux enfers pour le peuple libyen – et aussi pour les réfugiés fuyant la famine, pris au piège de la guerre civile et devenus les otages des seigneurs de guerre. Soucieuse d’endiguer le flot des réfugiés, la très démocratique Union Européenne a en effet décidé de soutenir financièrement les différents chefs miliciens qui tiennent la cote libyenne, à condition qu’ils empêchent les réfugiés de prendre la mer. Libre à eux de traiter ensuite ces réfugiés comme ils le souhaitent. Le résultat de cette politique de « sous-traitance » a été le retour de l’esclavage en Libye, et même l’organisation de ventes publiques d’esclaves africains. On touche là au point culminant de la barbarie provoquée par les guerres de l’impérialisme dans la région. Révolution : Tendance marxiste internationale, Manœuvres impérialistes en Libye - Révolution : Tendance marxiste internationale

Traductions du mot « impérialisme »

Langue Traduction
Anglais imperialism
Espagnol imperialismo
Italien imperialismo
Allemand imperialismus
Chinois 帝国主义
Arabe الإمبريالية
Portugais imperialismo
Russe империализм
Japonais 帝国主義
Basque inperialismoaren
Corse imperialismu
Source : Google Translate API

Synonymes de « impérialisme »

Source : synonymes de impérialisme sur lebonsynonyme.fr

Impérialisme

Retour au sommaire ➦

Partager