La langue française

Humainement

Définitions du mot « humainement »

Trésor de la Langue Française informatisé

HUMAINEMENT, adv.

A. − [Correspond à humain I C 1]
1. En homme, en tant qu'homme. Molière veut que, même dans la tragédie, on parle naturellement, humainement (Sainte-Beuve, Caus. lundi, t. 1, 1851-62, p. 204) :
1. Il [Jésus] a aimé comme un homme, humainement, l'humble hoirie de l'homme (...) la paix du soir qui tombe, et les enfants jouant sur le seuil. Il a aimé tout cela humainement, à la manière d'un homme, mais comme aucun homme ne l'avait jamais aimé... Bernanos, Joie, 1929, p. 684.
Humainement parlant. En considérant les choses d'un point de vue humain. Alors on aura fait pour lui [le dernier-né du Béarnais] ce qu'humainement parlant on peut faire (Chateaubr., Mém., t. 4, 1848, p. 41).
2. Par les forces, les capacités d'un homme. Elle fait ce qui est humainement possible (Stendhal, Rouge et Noir, 1830, p. 506).Un problème humainement insoluble (Le Monde, 19 janv. 1952, p. 9, col. 3).
B. − [Correspond à humain I C 2] Avec bonté, avec générosité :
2. Sois toujours bon, honnête, à la guerre. Songe à tes parents, à tous ceux pour lesquels tu donnerais ta vie et traite humainement les étrangers, afin qu'ils agissent de même à l'égard des nôtres. Erckm.-Chatr., Conscrit 1813, 1864, p. 68.
Prononc. et Orth. : [ymεnmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1. Ca 1180 humeinement « en tant qu'homme, selon la nature de l'homme » (G. de Berneville, St Gilles, éd. G. Paris et A. Bos, 2109); 2. fin xiies. humainement « avec bonté » (Sermons St Grégoire sur Ezéchiel, éd. K. Hofmann, p. 71). Dér. de humain*, -aine; suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 195.

Wiktionnaire

Adverbe

humainement invariable \y.mɛn.mɑ̃\

  1. Comme un homme, comme il convient à un homme.
    • À la table s’asseoir, manger humainement […] — (Mathurin Régnier, Satires, VI (L’Honneur ennemi de la vie))
    • […] il me semble qu’un roi qui s’entretient tout seul avec son capitaine des gardes, parle un peu plus humainement, et ne prend guère ce ton de démoniaque. — (Molière, L’Impromptu de Versailles, 1663, 1)
  2. Suivant la portée, la capacité, le pouvoir de l’homme.
    • Je vous parle humainement, à cause de la faiblesse de votre chair. — (Louis-Isaac Lemaistre de Sacy, Bible, Épitre de Saint Paul aux Romains, VI, 19)
    • Les manières libres de Cratès plurent tellement à Hyparchia, sœur de Métrocle, qu elle ne voulut point entendre parler de plusieurs autres personnes considérables qui la recherchoient avec empressement ; elle menaça ses parents que si on ne la marioit pas à Cratès, elle se tueroit elle-même. Ses parents firent humainement tout ce qu’ils purent pour lui ôter cette idée de l’esprit ; ils n’y purent jamais réussir […] — ((attribué à) François de Salignac de La Mothe-Fénelon, Abrégé des vies des anciens philosophes : Cratès, 1725)
    • […] et n’est-ce pas penser trop humainement d’un Dieu qu’on nous fait si grand […] — (Jean-Baptiste Massillon, Sermon pour le lundi de la première semaine de Carême : Sur la vérité d’un avenir)
  3. Avec humanité, avec bonté.
    • Alexandre traita humainement les Milésiens, et vendit ce qu’il y trouva d’étrangers. — (Charles Rollin, Œuvres complètes de Rollin, tome II (Histoire ancienne), livre XV (Histoire d’Alexandre), 4)
    • (Ironique) […] Albéroni lui [le marquis de Leyde] écrivit humainement que les soldats sont faits pour mourir quand cela convient. — (Charles Pinot, Œuvres complètes de Duclos, tome III, Ire partie, Régence du Duc d’Orléans)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HUMAINEMENT. adv.
Suivant la portée, la capacité, le pouvoir de l'homme. Cela est humainement impossible. On ne saurait humainement faire davantage. Humainement cela ne peut se faire. Il signifie aussi Avec humanité, avec bonté. Il le reçut humainement. Traiter humainement les vaincus. Humainement parlant, En parlant selon les idées communes. Il signifie aussi En considérant les choses suivant l'ordre de la nature, par opposition à l'ordre surnaturel. Humainement parlant, les choses devaient arriver ainsi.

Littré (1872-1877)

HUMAINEMENT (u-mè-ne-man) adv.
  • 1Comme un homme, comme il convient à un homme. À la table s'asseoir, manger humainement, Régnier, Sat. VI. Il me semble qu'un roi qui s'entretient avec son capitaine des gardes parle un peu plus humainement et ne prend guère ce ton de démoniaque, Molière, Impr. de Versailles, 1.
  • 2Suivant la portée, la capacité, le pouvoir de l'homme. Je vous parle humainement, à cause de la faiblesse de votre chair, Sacy, Bible, St Paul, Épit. aux Rom. VI, 19. Les parents [de la jeune fille] firent humainement ce qu'ils purent pour lui ôter cette idée de l'esprit [d'épouser Cratès], Fénelon, Cratès. N'est-ce pas penser trop humainement d'un Dieu qu'on nous fait si grand ? Massillon, Carême, Avenir.

    Humainement parlant, en se conformant aux idées communes, reçues. Pour parler plus humainement et plus intelligiblement, il était entre cinq et six, Scarron, Rom. com. I, 1.

    Humainement parlant, en parlant suivant l'ordre de la nature, par opposition à surnaturellement. En parlant même humainement, nous ne pouvons périr, Pascal, Prov. 3. Dans un climat si sec et si égal [l'Égypte], ce qui a subsisté quarante siècles en peut subsister cent, humainement parlant, Voltaire, Lois de Minos, Notes.

  • 3Avec humanité, avec bonté. Alexandre traita humainement les Milésiens et vendit ce qu'il y trouva d'étrangers, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. VI, p. 206, dans POUGENS.

    Ironiquement. Alberoni lui écrivit humainement que les soldats sont faits pour mourir quand cela convient, Duclos, Mém. rég. Œuv. t. V, p. 336, dans POUGENS.

HISTORIQUE

XVIe s. Humainement [doucement], Amyot, Pyrrh. 77. Qu'il se veoid plus souvent cette faulte, que les theologiens escrivent trop humainement, que cette aultre, que les humanistes escrivent trop peu theologalement, Montaigne, I, 401.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « humainement »

Dérivé de humain, par son féminin humaine, avec le suffixe adverbial -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Humaine, et le suffixe ment ; wallon, umainnmain.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « humainement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
humainement ymɛnmɑ̃

Citations contenant le mot « humainement »

  • Rien d’humainement grand n’est né de la réflexion. De Joseph Conrad / Souvenirs
  • L’artiste doit être apolitique, mais engagé humainement. De Juliette Binoche / Evene.fr - Mars 2007
  • A parler humainement, la mort a un bel endroit, qui est de mettre fin à la vieillesse. De Jean de La Bruyère / Caractères
  • Tout reste fondé sur le défi et la révolte. Le "donné" est, et sera toujours humainement inacceptable. De Paul Nougé
  • L’important, c’est ce qu’on est, moralement, humainement, pas notre physique, notre apparence qui est appelée à se dégrader plus ou moins vite de toute manière. De Rachid El-Daïf / Fais voir tes jambes, Leïla !
  • Aujourd’hui, sur juillet et août, j’ai seulement le tiers du « booking » que j’ai en année normale : 250 000 réservations sur 780 000 places. On perd aussi sur le fret. Entre mars et la fin de l’exercice, le 31 octobre, la perte de chiffre d’affaires avoisinera sans doute les 200 à 250 M€. Ce qui ne veut pas dire que la Brittany Ferries va se retrouver avec un trou de 250 M€, car nous avons été aidés. Et il y a des charges que nous n’avons pas eues (taxes portuaires, carburant). Nous avons pu aussi mettre 1 311 marins et environ 400 personnels sédentaires en chômage partiel. Nous nous battons pour préserver l’emploi. Je le dis aux salariés, nous allons repartir. Reste qu’actuellement, la situation est humainement difficile et économiquement terrible. Le Telegramme, La situation est « humainement difficile et économiquement terrible » à Brittany Ferries [Interview] - Économie - Le Télégramme
  • Ne serait-ce pas plutôt parce que la réponse à la question qui nous rassemble est non, on ne peut pas entreprendre humainement, qu’il faut pour cela une formation, que si l’enseignement des écoles de managers prédispose à former de bons managers, il n’est pas prédisposé à former des managers humains, qui répugnent à des comportements répréhensibles aux yeux de la morale et de la loi. Que si l’école apprend à l’étudiant comment faire des affaires, elle ne lui apprend nullement comment les faire humainement, et que faire avec humanité.  C’est pour cela que depuis les années 70, on voit ainsi émerger un enseignement de l’éthique dans les établissements de formation au monde des affaires. Quid.ma, Peut-on entreprendre humainement ?

Traductions du mot « humainement »

Langue Traduction
Anglais humanly
Espagnol humanamente
Italien umanamente
Allemand menschlich
Chinois 人为的
Arabe بشري
Portugais humanamente
Russe по-человечески
Japonais 人間的に
Basque humanly
Corse umanamente
Source : Google Translate API

Synonymes de « humainement »

Source : synonymes de humainement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « humainement »

Humainement

Retour au sommaire ➦

Partager