La langue française

Hôtelier, hôtelière

Sommaire

  • Définitions du mot hôtelier, hôtelière
  • Étymologie de « hôtelier »
  • Phonétique de « hôtelier »
  • Citations contenant le mot « hôtelier »
  • Traductions du mot « hôtelier »
  • Synonymes de « hôtelier »

Définitions du mot hôtelier, hôtelière

Trésor de la Langue Française informatisé

HÔTELIER, -IÈRE, adj. et subst.

I. − Substantif
A. − Personne qui gère un hôtel, une auberge. Synon. (vieilli) aubergiste.À peine fut-il à l'auberge que Bournisien demanda où était la femme du médecin d'Yonville. L'hôtelière répondit qu'elle fréquentait fort peu son établissement (Flaub., MmeBovary, t. 2, 1857, p. 120).Il se mit à la recherche de l'hôtelier qui se trouve être une grande femme maigre, plus que maigre, qui faisait sa caisse derrière un comptoir (Queneau, Pierrot,1942, p. 169) :
1. Telles sont nos habitudes d'esprit, que le mot d'auberge éveille en nous l'idée d'un hôtelier joufflu, pansu, drappé [sic] dans un tablier blanc, et riant d'un gros rire sous son bonnet de coton; une servante haute en couleur, un valet à figure niaise; tous empressés, maître, valet, servante, autour du voyageur... About, Grèce,1854, p. 406.
B. − Religieux chargé d'accueillir et de nourrir les hôtes, dans certaines abbayes. (Dict. xixeet xxes.).
Emploi adj. − L'abbé, le confesseur, le père hôtelier ont le droit de converser avec les hôtes; vous n'aurez affaire qu'à eux seuls (Huysmans, En route, t. 1, 1895, p. 250).Elle avait été mère hôtelière un an (Jouhandeau, M. Godeau,1926, p. 82).
II. − Adj. Relatif à l'hôtellerie, à l'exploitation des hôtels. Crédit hôtelier; syndicat hôtelier. Je lève mon verre à la prospérité de cette belle industrie hôtelière, l'une des plus utiles à la prospérité de la ville de Paris (Barrès, Cahiers, t. 10, 1917, p. 244).J'étais peu au courant de la profession hôtelière et comprenais mal que, si on ne sait pas les langues étrangères, on ne peut pas compter sur une situation (Proust, Sodome,1922, p. 989) :
2. Une des causes de la crise hôtelière provient de l'erreur dans laquelle on maintient toute une classe de voyageurs étrangers, en leur racontant que les prix pratiqués en France sont ridiculement bas. Ils prennent un paquebot ou un rapide, descendent quelque part, examinent l'addition, s'étonnent d'avoir été trompés, et repartent mécontents. Fargue, Piéton Paris,1939, p. 241.
École hôtelière. École dispensant un enseignement professionnel adapté aux divers emplois de l'hôtellerie. Il était très supérieur aux jeunes gens que l'École Hôtelière jette sur le marché par promotions (Fargue, Piéton Paris,1939p. 227).Il existe (...) des écoles hôtelières préparant à un brevet d'enseignement hôtelier (Jocard, Tour. et action État,1966, p. 102).
Prononc. et Orth. : [otəlje] ou [ɔ-], fém. [-jε:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1694; ds Ac. 1694 et 1718, s.v. hostelier. V. hôtel. Étymol. et Hist. A. 1. Ca 1130 adj. « hospitalier » (Vers del Juise, 82 ds T.-L.); cf. 1269-78 (J. de Meun, Rose, éd. F. Lecoy, 11705 : vielles pustains hostelieres); 2. 1906 industrie hôtelière (L'Illustration, 8 déc., 391c ds Quem. DDL t. 4). B. 1. Ca 1180 subst. masc. « moine d'un couvent chargé de l'accueil des étrangers » (G. de Berneville, S. Gilles, 2409 ds T.-L.); 2. 1270-1300 [ms. fin xiiie-début xives.] « celui qui tient un hôtel » (Ordonnance [non datée] ap. E. Boileau, Métiers, 353 ds T.-L.); ca 1250 osteliere (Chevalier aux deux épées, 8309, ibid.). Dér. de hôtel*; suff. -ier*, -ière*; cf. lat. médiév. hospitalarius, v. hospitalier. Fréq. abs. littér. : 216. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 129, b) 388; xxes. : a) 501, b) 297.

Wiktionnaire

Adjectif

hôtelier

  1. Qui concerne l’hôtellerie.
    • Il est vrai qu'à cette époque, les parents et leur progéniture ne partaient pas en « ouikende » prolongé, les syndicats hôteliers ne s'immisçaient pas dans la pédagogie, le corps médical pondait moins de fadaises quant au rythme biologique […]. — (Jacques Mallouet, Les jours chiffrés, éd. Payot, 1999, page 234)
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

hôtelier \ɔ.tə.lje\ masculin (pour une femme on dit : hôtelière)

  1. Celui, celle qui tient un hôtel pour voyageurs.
    • Mais c’est faisable, dit La Mole en se préparant comme son compagnon à rouer l’hôtelier de coups de fouet. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre IV)
  2. (Religion) Se disait, dans quelques abbayes, d’un religieux chargé de recevoir et de nourrir les hôtes de passage.

Forme d’adjectif

hôtelière \ɔ.tə.ljɛʁ\

  1. Féminin singulier de hôtelier.

Nom commun

hôtelière \ɔ.tə.ljɛʁ\ féminin singulier

  1. Féminin singulier de hôtelier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HÔTELIER, IÈRE. n.
Celui, celle qui tient un hôtel pour voyageurs. Il se disait particulièrement, dans quelques abbayes, d'un Religieux chargé de recevoir et de nourrir les hôtes de passage.

Littré (1872-1877)

HÔTELIER (ô-te-lié, liè-r') s. m.
  • 1Celui, celle qui tient une hôtellerie. Tous ceux qui logent des étrangers sont réputés hôteliers, et par conséquent sujets aux droits, Arrêt du conseil d'État, 18 mars 1710.
  • 2Dans quelques abbayes, hôtelier, religieux chargé de recevoir et de nourrir les hôtes, les passagers.

HISTORIQUE

XIIIe s. Et se li couratier [courtier] est hostelier, il puet avoir deux tonniaux de vin en son hostel pour ses hostes, Liv. des mét. 357.

XVe s. Lettres accordées par frere Jehan Chertier [J. Chartier l'historien], commandeur et hostellier de l'abbaye de St-Denis, à Guillaume Ganneron et sa femme pour exercer le menu mestier de la ville de Saint-Denis (voy. MENU), Bibl. des ch. 4e série, t. III, p. 482.

XVIe s. Luy dist en riant, mais c'estoit ris d'hostelier, Despériers, Contes, t. II, p. 117, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « hôtelier »

 Dérivé de hôtel avec le suffixe -ier.
(c. 1180) osteler (« moine chargé de recevoir les étrangers »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Hôtel ; provenç. hostalier, ostelier ; catal. hostaler ; anc. espagn. hostalero. On disait aussi hostelain.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « hôtelier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hôtelier otœlie

Citations contenant le mot « hôtelier »

  • Né à Amsterdam en 1996, Booking.com est vite devenu une mine d'or pour les hôteliers, rabattant des clients du monde entier en les référençant sur une plateforme unique et simple d'utilisation, et permettant aux professionnels d'améliorer leur taux de remplissage. Mais avec le temps, la plateforme est devenue incontournable… et trop gourmande. Le Point, Les hôteliers déclarent la guerre à Booking.com - Le Point
  • Depuis le 12 juin 2020, le complexe hôtelier Le Lac et ses hôtels Le Lac***, Beau Site**, La Poste** et ses trois restaurants ont rouvert au public. Une parfaite occasion pour passer ses vacances d'été dans ces lieux incontournables, reconnus pour leur qualité et leur convivialité. macommune.info, Le complexe hôtelier Le Lac à Malbuisson… pour des vacances exceptionnelles en Franche-Comté ! • macommune.info
  • Accor ouvre à Madrid un nouveau concept hôtelier combinant deux enseignes et une marque gastronomique Hospitality ON, Accor ouvre à Madrid un nouveau concept hôtelier combinant deux enseignes et une marque gastronomique | Hospitality ON
  • Que devient Richard Virenque ? Son projet hôtelier controversé Gala.fr, Que devient Richard Virenque ? Son projet hôtelier controversé - Gala
  • Après avoir passé quatre ans à la tête du lycée hôtelier de Thonon-les-Bains, Karim Zatar prendra, à la rentrée, la direction d’un lycée lyonnais. Le Messager, Lycée hôtelier de Thonon : le proviseur s’en va - Le Messager
  • « Dans la réflexion, la ville de Cluny s’est vite imposée comme une destination de choix, pour plusieurs raisons. Dans cette ville à l’attrait touristique indéniable, la capacité hôtelière est insuffisante face à une demande importante. Par ailleurs, depuis de nombreuses années, Cluny avait pour ambition d’accueillir un nouveau complexe hôtelier pour étoffer l’offre. Mais le projet n’a jamais été au bout », explique le promoteur mâconnais Valéry Moret. , Société | Cluny : Panorama 360 , le futur complexe hôtelier de luxe quatre étoiles
  • Directrice de l’hôtel Mercure Vieux Lille, Kawtar Bansar a pris la présidence du Club hôtelier Lille métropole en janvier. La profession a été percutée par la crise sanitaire, mais se mobilise pour sauver la saison estivale. Portrait d’une ambassadrice. La Voix du Nord, Kawtar Bansar à la tête du Club hôtelier Lille métropole
  • Sans aucune rentrée d’argent durant un mois, Thomas Mugnier, hôtelier aux Gets, a décidé de se tourner vers son avocat afin de tenter d’avoir gain de cause auprès de sa compagnie d’assurance. Celle-ci refuse en effet de couvrir ses pertes d’exploitation liées à la crise sanitaire. Le Messager, Pertes d’exploitation : un hôtelier des Gets envisage d’attaquer son assureur - Le Messager

Traductions du mot « hôtelier »

Langue Traduction
Anglais hotelier
Espagnol hotelero
Italien albergatore
Allemand hotelier
Chinois 旅馆业者
Arabe فندق
Portugais hoteleiro
Russe хозяин гостиницы
Japonais ホテル経営者
Basque hotelier
Corse hotelier
Source : Google Translate API

Synonymes de « hôtelier »

Source : synonymes de hôtelier sur lebonsynonyme.fr
Partager