La langue française

Hétéronyme

Définitions du mot « hétéronyme »

Trésor de la Langue Française informatisé

HÉTÉRONYME, subst. masc. et adj.

I. − Subst. masc., LING.
A. −
1. [Dans une même langue] Mot dont le signifié est en rapport d'intersection avec celui (ceux) d'un (d') autre(s) mot(s) qu'on ne peut classer ni parmi ses synonymes, ni parmi ses antonymes (d'apr. D.D.L. 1976). Frère et sœur; chaise, fauteuil et banc (...) sont dits hétéronymes (d'apr. D.D.L. 1976).
2. Mot considéré comme étant plus ou moins l'équivalent d'un mot de sens voisin dans une autre langue. Les dictionnaires bilingues posent (...) un problème, car c'est justement la synonymie, représentée par un couple d'hétéronymes (par ex. Cat/chat) qui est inscrite au programme de microstructure, la définition n'intervenant que s'il n'existe pas de couples d'hétéronymes (J. Rey-Debove, Ét. ling. et sémiot. des dict. fr. contemp., The Hague, Paris, Mouton, 1971, p. 28).
B. − ,,Mot identique à un autre par la graphie, qui en diffère par la prononciation et la signification : fr. couvent (n.), couvent (v.), angl. tear (v. « déchirer » /tε ə/), tear (n. « larme » /tiə/)`` (Mounin 1974).
II. − Adj., BIOL. ,,1. Qui concerne deux organes, ou deux parties du même organe, situés de chaque côté du plan médian. 2. Plus généralement, qui se trouve en relation d'opposition. Ex. (...) image hétéronyme`` (Méd. Biol. t. 2 1971).
REM.
Hétéronymie, subst. fém.,,Qualité de noms qui, quoique empr. à des racines différentes, désignent des objets ou des êtres étroitement unis par le sens au point de constituer des couples, paires ou groupes naturels : frère et sœur, bouc et chèvre`` (Mar. Lex. 1933).
Prononc. : [eteʀ ɔnim]. Étymol. et Hist. 1. 1893 biol. (Gde encyclop., t. 19, s.v. hémianopsie); 2. 1970 ling. (Rob. Suppl.). Composé à partir de homonyme* par substitution de l'élém. hétéro-* à l'élém. homo-* (cf. angl. heteronymous attesté en ling. dès 1734 et dans le domaine sc. [optique] en 1881 ds NED).

Wiktionnaire

Adjectif

hétéronyme \e.te.ʁɔ.nim\ masculin et féminin identiques

  1. (Littérature) Publié, ou qui publie un livre, sous le nom véritable d’une autre personne.[1]
    • Cotin faisait un livre hétéronyme quand il publiait ses mauvais vers sous le nom de Boileau. — (Legoarant cité dans le Littré à l’article pseudonyme)
    • Auteur hétéronyme.
  2. (Linguistique) Qui ont un hyperonyme commun, en parlant de mots non-synonymes de la même langue, par exemple les noms de fruits, les adjectifs de couleurs, etc.[2]
  3. (Linguistique) Qui se prononce différemment d’un mot non-synonyme de la même langue pourtant écrit pareil (homographe), comme par exemple les mots fils \fis\ et fils \fil\.
    • Note : pour distinguer les deux usages linguistiques de l’adjectif hétéronyme (l’un lié aux mots ayant un hyperonyme commun, et l’autre lié à l’homographie non-homophone), il convient de le préciser par un autre terme (consulter la section « Synonymes » du nom commun).
  4. (Biologie) (Médecine) Qui est symétriquement opposé.
    • […] hémianopsie latérale est hétéronyme si elle atteint les côtés de noms différents des deux rétines (bitemporale ou binasale). — (Éric Tuil, Catherine Ganem-Albou, Ophtalmologie‎, Estem, 2000, page 194)

Nom commun

hétéronyme \e.te.ʁɔ.nim\ masculin

  1. (Littérature) Pseudonyme auquel un auteur a donné l’apparence d’exister réellement, ou pseudonyme calqué sur le nom d’un autre auteur.
    • […] je me demande parfois quelles erreurs auraient commises Fernando Pessoa, erreurs de correction et d’autre nature, avec tout cet embrouillamini d’hétéronymes, cela aurait donné lieu à une bagarre de tous les diables, je suppose. — (José Saramago, Histoire du siège de Lisbonne, 1989 ; traduit du portugais par Geneviève Leibrich, 1992, page 89)
    • Sous chacun de ses pseudonymes [à Fernando Pessoa] se sont révélées d’authentiques personnalités, les fameux hétéronymes, personn(ag)es autonomes possédant une vie propre, une date de naissance, un caractère, un vécu, des opinions personnelles, politiques et religieuses. — (Angelina Caussé, etablissements.ac-amiens.fr, 2007)
  2. (Linguistique) Mot lié à d’autres mots non synonymes de la même langue du fait qu’ils possèdent un hyperonyme commun, comme par exemple les noms de fruits, les adjectifs de couleurs, etc.
    • Un autre type de systémicité […] peut regrouper les termes formellement et sémantiquement apparentés, qui constituent un champ lexical morphosémantique, par exemple : synonyme, homonyme, antonyme, hétéronyme, hyperonyme, hyponyme, co-hyponyme, méronyme, néonyme, paronyme, anthroponyme, toponyme, exonyme (ex. Lisbonne pour Lisboa), etc. — (Rostislav Kocourek, Essais de linguistique française et anglaise, Peeters, Louvain, 2001, page 322)
  3. (Linguistique) Traduction dont le signifié ne recoupe pas exactement celui du mot traduit.
    • Un dictionnaire de synonymes n’apprend rien sur l’entrée chose-nommée […] Les dictionnaires bilingues posent alors un problème, car c’est justement la synonymie, représentée par un couple d’hétéronymes (par ex. cat/chat), qui est inscrite au programme de la micro-structure. — (Josette Rey-Debove, Le Métalangage : étude du discours sur le langage‎, Le Robert, 1978, pages 28–29)
  4. (Linguistique) Mot homographe d’un autre de la même langue mais dont la prononciation diffère, par exemple couvent \ku.vɑ̃\ et couvent \kuv\ en français, lead \liːd\ et lead \lɛd\ en anglais.[3]
  5. (Linguistique) Mot qui possède des sens contradictoires.
    • […] J. Poirier s’est attaché au problème de ce qu’il appelle les hétéronymes, c’est-à-dire les mots qui réunissent plusieurs valeurs sémantiques contradictoires. — (Paul Ottino, Un procédé littéraire malayo-polynésien. De l’ambiguïté à la pluri-signification, L’Homme, vol. 6, n°4, 1966, page 15)
  6. (Philosophie) Chose qui n’a de commun avec une autre ni le nom, ni la détermination logique.[4] Note : Concept aristotélicien lié à ceux de polyonyme, de synonyme, d’homonyme et de paronyme.
    • Les hétéronymes sont une pluralité de noms d’une pluralité de choses, par exemple âne et cheval qui sont [les noms] d’individus [différents]. — (Al-Ghazâlî, Logica, maneria prima, 5, éd. Ch. Lohr, Traditio, 21, 1965, page 246, traduit chez Alain de Libera, Métaphysique et noétique : Albert le Grand, Vrin, 2005, page 114)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

HÉTÉRONYME (é-té-ro-ni-m') adj.
  • Ouvrage hétéronyme, ouvrage publié sous le nom véritable d'un autre.

    Auteur hétéronyme, auteur qui publie un livre sous le nom véritable d'une autre personne.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « hétéronyme »

(Adjectif) (Date à préciser) De hétéro- et de -onyme. Probablement sur le modèle de homonyme. Attesté depuis le XIXe siècle.
(Nom) (Date à préciser) Par substantivation de l’adjectif.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Hétéro…, et ὄνομα, nom.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « hétéronyme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hétéronyme eterɔ̃im

Citations contenant le mot « hétéronyme »

  • La ville de Sidi-Bel-Abbès connue par l’hétéronyme « Petit-Paris » s’apprête comme toutes les villes et villages d’Algérie à commémorer le 73 ème anniversaire des massacres (En dix-neuf jours) du 08 Mai 1945 commis par le colonialisme Français dans le sillage de la victoire sur le nazisme et la libération de « Paris ». Même si officiellement, les Parisiens célèbrent la libération de leur ville le 24 août 1944 et donc un peu moins d’un an auparavant. Cependant, le jour du 8 mai fut choisi par les Alliés comme date commémorative de la capitulation de l’Allemagne Nazie à Reims (Notre photo). Mais, la véritable date qui fut retenue par l’histoire officielle était celle de la banlieue de Berlin le 08 mai à 23H 16 mn. Ceci dit, pour les Soviétiques, l’heure de Moscou indiquait 0h 16 mn. Ce qui explique pourquoi les Russes, jusqu’à aujourd’hui fêtent la capitulation Nazi le 09 mai 1945. Maghreb Online, Algérie : Le 8 mai 1945 à Sidi-Bel-Abbès. - Maghreb Online
  • La différence avec l’anonymat, bien sur, est que l’auteur est nommé et reconnaissable – mais ce nom ne correspond pas à son identité civile. La différence avec le pseudonymat est de degré : l’hétéronyme s’inscrit dans le temps, il s’invente une histoire passé et se construit une réputation, des relations, une œuvre, bref une existence dense et autonome. InternetActu.net, L’homonyme d’hétéronyme | InternetActu.net
  • 3. Pour la belle passion qui habite ce spectacle joyeux où l'on voit les hétéronymes de Pessoa dialoguer entre eux et avec leur inventeur en un vertigineux échange, philosophique et sacrément matérialiste.  LExpress.fr, Avignon 2011: Mystère Pessoa, Mort d'un hétéronyme la critique - L'Express
  • «Alors Kree se releva et se mit en marche.» Kree est le prénom d’une femme : Kree Toronto, une combattante, une survivante des guerres qui ont anéanti l’humanité. C’est son histoire que raconte Manuela Draeger, hétéronyme de la littérature post-exotique comme Elli Kronauer, Lutz Bassmann et le plus connu : Antoine Volodine, le seul à avoir été récompensé d’un prix Médicis, en 2014 pour Terminus radieux. Depuis quarante-trois livres ces quatre auteurs tissent un monde littéraire à l’envers du nôtre, un monde possible qui est la sanction inéluctable de la sempiternelle disposition de l’humain pour la violence et la haine. Les frontières de cet univers sont poreuses, aussi bien entre les narrateurs et les protagonistes, la vie et la mort, qu’entre la veille et le rêve. Libération.fr, «Kree» et chuchotements - Culture / Next
  • L’hétéronyme Manuela Draeger a commencé à publier à l’École des Loisirs en 2002 dans une collection « pour enfants » — celui qui écrit cet article a d’ailleurs été corrompu par le post-exotisme, dès son plus jeune âge, et sans le savoir, par la lecture d’Un œuf dans la foule. On invitera les lecteurs intéressés à se pencher de plus près sur ces petits contes, qui mettent en scène le jeune enquêteur Bobby Potemkine et sa compagne Lili Nebraska : leurs aventures étranges ont une puissance poétique assez rare qui les intègre au travail sur la narration et sur l’image que poursuit le post-exotisme depuis ses débuts. Parallèlement, à la rentrée 2010, en même temps qu’Ecrivains, signé Volodine, et Les aigles puent, signé Lutz Bassmann, Draeger publie son premier roman aux éditions de l’Olivier. DIACRITIK, Pour une esthétique du bizarre : comment vivre chez les morts-vivants (Kree)
  • Sabrina Ambre Biller pousse loin son instinct de création à tête chercheuse, et dans bien des directions. Graphiste, plasticienne, photographe, auteure, elle est également illustratrice sous l'hétéronyme de Virginia Mons. Elle a publié trois ouvrages aux éditions des Presses Littéraires, mêlant poésie et photographie (»Terra incognita», avec des textes de Lior Nadjar), poésie et graphisme («Particules d'encre», signé tel un Janus par Sabrina et Virginia), et enfin «Éphémérides», aux illustrations colorées signées Virginia, aux textes poétiques empruntant aux formats courts japonais du Haiku et du Tanka, paru au mois de mars 2019. L'auteure sera le samedi 23 novembre à l'espace culturel du centre Leclerc à Castelsarrasin, pour présenter et dédicacer ses ouvrages, l'occasion d'une belle rencontre avec un personnage à l'art bien affirmé, et aux multiples univers. ladepeche.fr, Castelsarrasin. Rencontre avec l'auteure Sabrina Ambre Biller - ladepeche.fr
  • « J’aimerais avoir la tranquillité et le temps suffisants Pour ne penser à rien, Pour ne même pas me sentir vivre, Pour ne me connaître que dans le regard des autres, réfléchi. » C’est au point que les hétéronymes, les poètes inventés par Pessoa se répondent dans les œuvres qui leur sont respectivement attribuées. Exemplairement, le « futuriste » Álvaro de Campos, dans sa veine la plus moderniste, trouve une issue aux visions d’Alberto Caiero dans la rythmique visuelle qu’il éploie dans ses grandes odes, à travers l’ordonnancement même de l’espace de la page : « Je veux vivre libéré dans l’air. Je veux bouger hors de mon corps », s’écrie-t-il dans son « Salut à Walt Whitman » que Pessoa projetait de publier en 1915 dans le numéro 3 d’Orpheu. Fernando Pessoa qui chérissait la littérature de langue anglaise rencontre ici la prodigieuse défense et illustration (la connaissait-il ?) du vers-libre qu’a laissée D. H. Lawrence dans la préface de l’édition de ses New Poems en 1919 (traduite notamment par Loránd Gáspár dans le recueil Sous l’étoile du Chien, paru dans la collection Orphée de La Différence). La poésie « ne veut aller nulle part », y relatait Lawrence. « Simplement elle a lieu. » Quel autre sentiment ou état de l’art de la circonstance poétique aurait bien pu animer l’auteur mémorable de Tabacaria – Bureau de tabac ? « […] Vou à janela O homem saiu da Tabacaria (metendo troco na algibeira das calças ?) Ah, conheço-o : é o Esteves sem metafisica. (O dono da Tabacaria chegou à porta.) Como por um instinto divino o Esteves voltou-se e viu-me. Acenou-me adeus gritei-lhe Adeus ô Esteves !, e o universo Reconstruiu-se-me sem ideal nem esperança, e o dono da Tabacaria sorriu. » Club de Mediapart, Fernando Pessoa, inépuisé | Le Club de Mediapart
  • « L’œuvre pseudonyme est celle de l’auteur « en sa propre personne », moins la signature de son nom ; l’œuvre hétéronyme est celle de l’auteur « hors de sa personne », elle est celle d’une individualité totalement fabriquée par lui, comme le seraient les répliques d’un personnage issu d’une pièce de théâtre quelconque écrite de sa main » [2]. , Les doubles de Monsieur Personne - Fernando Pessoa - La Revue des Ressources
  • Ou plutôt, il y aura 72 bustes, sculptés par Paul Savoie, représentant autant d’hétéronymes du mystérieux écrivain portugais, et les voix de cinq comédiens lisant des textes des plus célèbres de ces signatures. Le Devoir, Paul Savoie signe une exposition sur les hétéronymes de Fernando Pessoa | Le Devoir

Traductions du mot « hétéronyme »

Langue Traduction
Anglais heteronym
Espagnol heterónimo
Italien eteronimo
Allemand heteronym
Chinois 异名
Arabe مغاير
Portugais heterônimo
Russe гетероним
Japonais 異名
Basque heteronym
Corse heteronimu
Source : Google Translate API

Synonymes de « hétéronyme »

Source : synonymes de hétéronyme sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « hétéronyme »

Hétéronyme

Retour au sommaire ➦

Partager