Hall : définition de hall


Hall : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

HALL, subst. masc.

A. − Salle située à l'entrée d'un établissement public ou privé ou d'une grande maison particulière. Hall d'entrée, de la banque, du château. Il monte à sa chambre. Il s'est plu à décorer le hall et l'escalier des portraits de tous ceux qui ont orné sa vie (Maurois, Disraëli,1927, p. 330).
B. − Vaste salle très haute de plafond et comportant une large entrée. Le hall du café Luitpold était tout vide, on ne voyait que la plaine de marbre des tables, comme un cimetière anonyme, et un étudiant à cicatrices, la tête dépassant à peine, essayait seul d'y ressusciter (Giraudoux, Siegfried et Lim.,1922, p. 89).Cette maison ouverte à tous comme un hall de gare (Bernanos, Mauv. rêve,1948, p. 876).La vente systématique à bas prix a été tentée (...) par de grands magasins utilisant pour cela des entrepôts, des halls d'usines désaffectées (Lesourd, Gérard, Hist. écon.,1966, p. 596).
Prononc. et Orth. : [o:l] init. asp. à l'angl. ds tous les dict. Barbeau-Rodhe 1930 admet, en outre, une prononc. francisée [al] init. asp. À cette dernière prononc. correspond l'homon. halle. Au plur. des halls. Étymol. et Hist. 1. 1672 « maison, hôtel où s'assemblent les membres d'un corps de métier en Angleterre » (Chamberlayne, Etat Prés. d'Anglet., II, 164 ds Bonn., p. 70); 2. a) 1872 « grande salle ou galerie d'un château (en Angleterre) » (Taine, Notes Anglet., p. 58); b) 1879 « grande salle d'une demeure » (A. Daudet, Rois en exil, p. 205). Empr. à l'angl.hall d'orig. ags. (cf. aussi fr. halle) désignant un vaste espace couvert, et, de là, toute grande salle, notamment les grands vestibules de certaines demeures, ainsi que tout immeuble ayant une telle salle (château, manoir, maison de réunion des membres d'un corps de métier, lieu de réunion de sociétés, etc. cf. NED, s.v. et MED). Fréq. abs. littér. : 366. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 24, b) 23; xxes. : a) 699, b) 1 101. Bbg. Boulan 1934, p. 110.

Hall : définition du Wiktionnaire

Nom commun

hall (h aspiré)\ol\ masculin

  1. (Construction) Grande salle.
    • Sous la lumière vive du hall central, au comptoir des soieries, deux jeunes gens causaient à voix basse. — (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883)
    • Georges poussa la porte, ouverte comme d’habitude. Il traversa à pas comptés le hall au carrelage glissant, trop bien astiqué, et commença de monter l'escalier. — (Laurent Adler, À fleur de peau, Paris : Éditions de Paris, 1956)
    • Dans le hall de l’Athletic Club, le chasseur se précipita dans un vieil ascenseur à cage ouverte et réapparut presque immédiatement en me faisant un signe de la tête. — (Raymond Chandler, La dame du lac, traduction de Danièle Darneau, dans Les ennuis, c’est mon problème, 2009.)
    • Victor Horta trouve dans le hall octogonal de l’hôtel Tassel une solution élégante au problème posé par l’encombrement des radiateurs. — (Françoise Aubry, Art nouveau, art déco & modernisme, Bruxelles, éd. Racines, 2006, page 147)
    • Une flamme tremblotante orangea le hall d’entrée. La porte s’ouvrit. Lola apparut. — (Jean Siccardi, L'Ivresse des anges, Calmann-Lévy, 2014, chap.25)

Nom commun

hall \ˈhaɫ\

  1. Problème.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « hall »

Étymologie de hall - Wiktionnaire

De l’anglo-saxon heall.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de hall - Wiktionnaire

(1672)[1] De l’anglais hall, apparenté à halle.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « hall »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hall ol play_arrow

Citations contenant le mot « hall »

  • "Elle a été installée dans le hall du futur Mobe, qui ouvrira ses portes dans quelques mois, vraisemblablement début 2021, non sans quelques frayeurs", confie Laure Danilo, responsable du Muséum d’Orléans pour la biodiversité et l’environnement (MOBE). www.larep.fr, La girafe a trouvé sa nouvelle place dans le hall du muséum d'Orléans - Orléans (45000)
  • Il n’existe que trois joueurs qui ont cumulé 1000 yards au sol et dans les airs dans une même saison : Marshall Faulk, Christian McCaffrey et Roger Craig. Ce dernier a connu une riche carrière durant laquelle il a notamment participé à la dynastie des 49ers, obtenant trois titres dans les années 80. , [Tribunal du Hall of Fame] À l'attaque ! L'équipe type des oubliés | Touchdown Actu (NFL Actu) - News, analyses et résultats de la NFL
  • L'aéroport rouvre le hall A du terminal 1 (Crédit DR) Gomet, Reprise progressive du trafic : l'aéroport rouvre le hall A du terminal 1 - Gomet'
  • En immobilier, comme ailleurs, la première impression est déterminante et cette première impression est transmise dès l’entrée par le hall d’accueil. Alors mettez le paquet car vous avez beaucoup à perdre en cas de déception des visiteurs ! MySweetimmo, Home Staging : Hall d'entrée - MySweetimmo
  • Plus tard je voudrais être chef d’orchestre, trapéziste, artiste de music-hall, n’importe quoi, mais pas adulte. De François Morel (acteur) / Les Habits du dimanche
  • La définition du music-hall, c’est de faire rêver avec des choses toutes simples. De Dany Boon / Evene.fr - Décembre 2006

Images d'illustration du mot « hall »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « hall »

Langue Traduction
Corse lobby
Basque lobby
Japonais ロビー
Russe лобби
Portugais lobby
Arabe ردهة
Chinois 大堂
Allemand empfangshalle
Italien atrio
Espagnol vestíbulo
Anglais lobby
Source : Google Translate API

Synonymes de « hall »

Source : synonymes de hall sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires