La langue française

Guérite

Sommaire

  • Définitions du mot guérite
  • Étymologie de « guérite »
  • Phonétique de « guérite »
  • Citations contenant le mot « guérite »
  • Images d'illustration du mot « guérite »
  • Vidéos relatives au mot « guérite »
  • Traductions du mot « guérite »
  • Synonymes de « guérite »

Définitions du mot guérite

Trésor de la Langue Française informatisé

GUÉRITE, subst. fém.

A. − Petite loge destinée à abriter contre les intempéries une sentinelle en faction. Guérite de factionnaire; faire sentinelle dans une guérite; monter la garde devant une guérite. Oh! les longues nuits de faction à la porte des ministères, la vieille guérite où la pluie entre, les pieds qui ont froid (A. Daudet, Lettres moulin,1869, p. 253).C'étaient des récits de sentinelles surprises, qu'on retrouvait le lendemain, écroulées dans leurs guérites, avec un couteau fiché entre les omoplates (Moselly, Terres lorr.,1907, p. 261).
P. métaph. Une jolie petite chemise soufrée, bien raide et bien rêche, une vraie guérite, avec un bonnet cornu (Bernanos, M. Ouine,1943, p. 1404).
B. − Baraque, construction légère destinée à abriter un employé, surtout pour un poste de contrôle, de surveillance. Guérite d'aiguilleur, de douanier, de gardien, de péage. Il ne voulut même pas repasser devant la guérite où travaillait Yvonne (Queneau, Pierrot,1942, p. 219) :
Il restait là, assis dans cette guérite vitrée, toutes ses heures libres, en surveillance. Le tender lui cachait le mécanicien; mais, grâce à son poste élevé, il voyait souvent plus loin et plus vite que celui-ci. Zola, Bête hum.,1890, p. 224.
C. − P. anal.
1. Fam. et p. plaisant. Confessionnal. Ces longues séances dans l'étroite guérite en bois de l'église des Minimes (Bourget, Disciple,1889, p. 83).Comme il serait simple à présent de me jeter dans la guérite d'un confesseur! (Gide, Journal,1912, p. 358).
2. Vieilli. Siège à capote, généralement en osier, servant à s'abriter du soleil ou du vent. J'avais remarqué, au milieu de la terrasse, un groupe diplomatique, assis en rond dans des rockings et dans des guérites d'osier (Farrère, Homme qui assass.,1907, p. 88).Au jardin, sous le marronnier, dans une petite guérite en sparterie et en toile au fond de laquelle j'étais assis et me croyais caché aux yeux des personnes qui pourraient venir faire visite à mes parents (Proust, Swann,1913, p. 83).
3. Vx. Refuge [La voûte du chemin de fer] présente des recoins, des angles, vraies guérites à voleur (Grison, Paris, 1882, p. 17).
Prononc. et Orth. : [geʀit]. Att. ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. a) Ca 1223 loc. a la garite! « sauve qui peut » (G. de Coinci , Miracles N.D., éd. V.F. Kœnig, II Mir. 29, 947); b) 1223 guarite « ouvrage de protection » (employé au fig. pour désigner la Vierge) (Id., ibid., 943). Prob. issu de garrette « guérite » (ca 1200, Destruction Rome, 1058) avec substitution du suff. -ite* (sans doute sur le modèle de fuite* (fuir*) au suff. -ette*, ce mot étant lui-même dér. de l'a. fr. guarir/garir « protéger » (v. guérir), cf. a. prov. a la guerida! « sauve qui peut » (1270-74, N'Austorc de Segret ds Provenzalische Inedita, éd. C. Appel, p. 16, 39); garida « abri sur les remparts » (ca 1219, Croisade albigeoise, éd. P. Meyer, 8200). L'explication de Corom. 2, 682 selon laquelle garite proviendrait de la substantivation de gari te « sauve-toi » est rejetée avec raison par FEW t. 17, p. 592, note 2, puisqu'on n'a aucun ex. de formation de ce genre, cf. DEAF, s.v. garir, 272. Fréq. abs. littér. : 124. Bbg. Archit. 1972, p. 172, 213 - Quem. DDL t. 16.

Wiktionnaire

Nom commun

guérite \ɡe.ʁit\ féminin

  1. Petit abri pour les militaires, policiers en faction.
    • Au bout d'une minute, la porte s'ouvrit et une fliquette en tenue,une brune plutôt mimi, mais gâchée par l'air sévère qu'elle se sentait obligée de prendre, sortit et avança vers la guérite. Laurent Chalumeau, Bonus, Editions Grasset, 2010, chap. Treize
    • C’est cette mâle ritournelle
      Cette antienne virile
      Qui retentit dans la guérite
      De la vaillante sentinelle.
      — (Fernande, Georges Brassens)
    • Si quelqu’un, du haut d’une guérite élevée, s’amusait à considérer le genre humain, comme les poètes disent que Jupiter le fait quelquefois, quelle foule de maux ne verrait-il pas assaillir de toutes parts la vie des misérables mortels. — (Érasme, Éloge de la folie, 1509 ; traduction de Thibault de Laveaux en 1780)
  2. Cabane de chantier.
    • Guylain se demandait s'il arrivait parfois à Yvon Grimbert de quitter sa guérite. — (Jean-Paul Didierlaurent, Le liseur de 6h27, Au Diable Vauvert, 2014, p. 17)
  3. Sorte de corbeille servant d’abri aux petits animaux de compagnie.
    • Quant à Octave [un chien], il gémit doucement, du fond d’une guérite d’osier doublée de molleton bleu, article de grand luxe pour petits animaux. — (Pierre Benoit, Monsieur de la Ferté, Albin Michel, 1934, Cercle du Bibliophile, page 225.)
  4. (Architecture) Dans les fortifications bastionnées, une guérite en pierre est une sorte d'échauguette permettant à un seul soldat de surveiller les alentours. Elle est généralement placée à l'angle d'un bastion, ou parfois sur la courtine entre deux bastions.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GUÉRITE. n. f.
Abri aménagé pour un soldat en faction.

Littré (1872-1877)

GUÉRITE (ghé-ri-t') s. f.
  • 1Refuge ; sens primitif conservé seulement dans cette locution : gagner la guérite, s'enfuir. Qui leur fit à la tin enfiler la guérite, Régnier, Sat. X.
  • 2Petit logement de bois ou de pierre, rond ou carré, qui sert de retraite aux sentinelles, dans les places de guerre, à certains gardiens, et partout où l'on fait faction. Le soldat dans sa guérite.
  • 3Petit donjon au haut d'un bâtiment pour avoir de la vue.
  • 4Dans une manche à vent, partie par laquelle le vent s'introduit.
  • 5 Terme de marine. Planche formant un petit rebord autour des hunes.

HISTORIQUE

XVe s. Finalement elle [la ville] fut conquise par force d'armes ; et les guerites, qui n'estoient que de palis, rompues et brisées, Froissart, I, I, 103. Ceux qui se tenoient amont en leurs garites estoient pourvus de plerres et de pieces de bois, Froissart, II, II, 209.

XVIe s. Ils avoient fortifié une maison de fossez, tours, et guerites de pierres de taille, D'Aubigné, Hist. III, 26. S'il eust vu deux galeres l'approcher avec la voile, il se fust aidé de leur vent et eust pris la guerite [la fuite], Carloix, I, 12.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

GUÉRITE, s. f. (Art mil.) espece de petites tours de maçonnerie ou de charpente, qu’on construit aux angles saillans des ouvrages de la fortification, pour découvrir ce qui se passe dans le fossé.

Les guérites des ouvrages de la fortification sont de niveau au terre-plein de ces ouvrages. On fait une coupure de trois piés de largeur dans le parapet, pour entrer dans la guérite du terre-plein du rempart de plain-pié.

La figure des guérites est ronde, pentagonale ou exagonale. Le diametre en-dedans est d’environ quatre piés, & la hauteur de six à la naissance de la calotte, ou de la partie supérieure qui les termine.

Les guérites doivent être percées de quatre ou cinq ouvertures ou petites fenêtres ouvertes, de maniere que la sentinelle qui est dedans puisse découvrir le fond du fossé & le chemin couvert.

On fait aussi des guérites aux différentes entrées de la place, mais elles ne servent qu’à mettre à couvert de la pluie les sentinelles placées à ces endroits. Ces dernieres guérites sont ordinairement de bois, & de figure quarrée.

On donnoit anciennement le nom d’échauguette aux guérites. Voyez Echauguette. (Q)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « guérite »

(Date à préciser) De l’ancien français garrette (« guérite »), ce mot étant dérivé de garir, guarir (« protéger, garantir »), il a suivi l’évolution phonétique de guérir en substituant le suffixe -ite (sans doute sur le modèle de fuite de fuir) à -ette.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. guerida, refuge, retraite ; anc. catal. guarita ; espagn. et portug. guarida. C'est le participe féminin de guérir, qui signifie protéger, défendre : la guérite est proprement un lieu défendu, fortifié. Guérite est formé comme réussite.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « guérite »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
guérite gerit

Citations contenant le mot « guérite »

  • Six ressources supplémentaires ont été embauchées pour contrôler l'accès au site et gérer le stationnement. «On a mis en place une guérite pour contrôler le nombre de personnes sur le site, mais aussi pour bien les accueillir», a expliqué la coordonnatrice des loisirs à la municipalité, Karine Gagné-Plourde. Le Journal de Québec, Lac-Saint-Jean: seulement certaines plages sont accessibles | JDQ
  • Un soldat réserviste âgé de 20 ans a été tué, mercredi en fin d’après-midi, par un "tir accidentel", dans une guérite - un poste de garde - installée devant le palais du gouverneur militaire de Metz (Moselle), a annoncé le chef d’état major de l’armée de Terre jeudi matin. Un autre soldat, avec qui il s’apprêtait à partir en patrouille, a accidentellement ouvert le feu. Il a été placé en garde à vue, a appris France Bleu Lorraine Nord auprès du procureur de la République de Metz. L’accident a eu lieu vers 18h30 mercredi. Les deux soldats du 40e régiment d’artillerie de Suippes (Marne) se préparaient à partir en patrouille, quand l’un d’entre eux a ouvert le feu, à la suite d’une mauvaise manipulation de son arme, touchant à la tête l’artilleur première classe Alexis Battu. Le réserviste a été transporté en état de mort cérébrale au CHU de Nancy (Meurthe-et-Moselle), où il est décédé de ses blessures peu de temps après. Franceinfo, Metz : un soldat réserviste âgé de 20 ans tué par un "tir accidentel" en pleine tête
  • Le mercredi 24 juin, les musées thononais rouvrent gratuitement leurs portes au public dans le respect des mesures sanitaires : port du masque obligatoire à partir de 11 ans, gel hydroalcoolique à disposition, accès limité (huit maximum au musée du Chablais et une personne ou une famille par guérite à l’écomusée) et bien sûr désinfection régulière des locaux. , Culture - Loisirs | A Thonon, l’entrée des musées sera gratuite le 24 juin

Images d'illustration du mot « guérite »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Vidéos relatives au mot « guérite »

Traductions du mot « guérite »

Langue Traduction
Anglais gatehouse
Espagnol puerta de entrada
Italien portineria
Allemand pförtnerhaus
Chinois 门房
Arabe الحراسة
Portugais portaria
Russe сторожка у ворот
Japonais ゲートハウス
Basque gatehouse
Corse gatehouse
Source : Google Translate API

Synonymes de « guérite »

Source : synonymes de guérite sur lebonsynonyme.fr
Partager