La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « grincher »

Grincher

Définitions de « grincher »

Trésor de la Langue Française informatisé

GRINCHER1, verbe trans.

Arg., vieilli. Voler. Il grinche les outils des autres et ceux du patron, ça ne fait pas un pli (Poulot, Sublime,1872, p. 77) :
− Eh bien, voilà, reprit Mahurel. C'est moi qui ai trouvé, hier soir, la boucle d'oreille de Madame Armand... Oh! je ne l'ai pas « grinchée », ma parole!... Je l'ai ramassée par terre, dans la coulisse. Coppée, Coupable,1897, p. 216.
Emploi abs. Moi (...) je grinche en risquant ma peau (Sue, Myst. Paris, t. 6, 1843, p. 45).En somme, on dévalise un peuple au coin d'un bois. On détrousse, on dépouille, on grinche, on rafle, on pille (Hugo, Année terr.,1872, p. 111).
Prononc. : [gʀ ε ̃ ʃe], (il) grinche [gʀ ε ̃:ʃ]. Étymol. et Hist. 1800 (P. Leclair, Hist. brig. et assass. Orgères, p. 139). Var. nasalisée d'un verbe remontant à l'a.b.frq. *grîpjan « saisir, agripper », formation en -jan sur *grîpan (v. gripper), et que l'on peut restituer d'apr. l'a.h.all. chripfen « dévaliser », m.h.all. kripfen, gripfen « saisir »; cf. aussi, dans les pat. fr., les formes agricher, agrichi « agripper », largement attestées dans le domaine d'oïl (FEW t. 16, p. 751a). Bbg. Dauzat Ling. fr. 1946, p. 274.

GRINCHER2, verbe intrans.

[Correspond à grincheux] Fam. Manifester de la mauvaise humeur, se montrer grincheux, hargneux. Synon. bougonner, grommeler, grogner.L'office n'est pas gai. En plus de moi, il n'y a que deux domestiques, une cuisinière qui grinche tout le temps, un jardinier-cocher qui ne dit jamais un mot (Mirbeau, Journal femme ch.,1900, p. 34).Moore observait en grinchant : « Tissot a fait cela, ce fichu peintre! Mânet peignait à Argenteuil, restez chez vous, comme Dègas... » (Blanche, Modèles,1928, p. 219).
REM.
Grincherie, grinche, subst. fém.Manifestation de mauvaise humeur, de hargne. Il paraît que les grincheries me sont uniquement réservées! (Gyp, Éduc. prince,1890, p. 189).Sauf Bigot, amoureux de la contradiction et de la grinche comme Brunetière, tous maudissaient le tour d'esprit qui pousse à plaindre le meurtrier, non la victime (L. Daudet, Dev. douleur,1931, p. 233).
Prononc. : [gʀ ε ̃ ʃe], (il) grinche [gʀ ε ̃:ʃ]. Étymol. et Hist. 1896 (Delesalle, Dict. arg.-fr. et fr.-arg.). Forme dial. de grincer* (FEW t. 16, pp. 393b-394a), également attestée pour le sens propre : gryncher ses dents (1530, Palsgr., p. 501a). Cf. encore, pour le sens, gringe « de mauvaise humeur » (1784, Mmede Charrière ds Brunot t. 6, 2, pp. 1245-1246, note 6; Pierreh.) et grinche « revêche, acariâtre » (1840, Ac. Compl. 1842). Bbg. Greimas (A.). Rem. pour servir à l'hist. des mots [guinche, grimer, grincher...]. Fr. mod. 1956, t. 24, pp. 103-108.

Wiktionnaire

Verbe 2 - français

grincher \ɡʁɛ̃.ʃe\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Variante de grincer.
    • Les premiers hommes grognent sous le joug courroucé de leurs rivaux tandis que d'autres geignent, grinchent et grognassent. — (Aumale d'Orsan, L'Heure bleue, 2015)

Verbe 1 - français

grincher \ɡʁɛ̃.ʃe\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Attraper, voler, dérober, saisir.
    • Moi (…) je grinche en risquant ma peau. — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
    • En somme, on dévalise un peuple au coin d'un bois. On détrousse, on dépouille, on grinche, on rafle, on pille. — (Victor Hugo, Année terrible, 1872)
  2. Se dit du pain dont la chaleur du four fait trop lever la croûte.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GRINCHER. v. intr.
Il se dit au sens de GRINCER. Voyez ce mot.

Littré (1872-1877)

GRINCHER (grin-ché) v. n.
  • Se dit en parlant du pain dont la chaleur du four fait trop lever la croûte.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « grincher »

Probablement le même que grincer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Apparenté à griffer et gripper et, pour le sens, agripper.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « grincher »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
grincher grɛ̃ʃe

Évolution historique de l’usage du mot « grincher »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « grincher »

  • Sûr que si vous arrivez à placer au dîner du 24 décembre quelques impressions sur ce film racontant un moment marquant de l’histoire contemporaine du catholicisme, votre famille acceptera sans grincher que vous fassiez l’impasse sur la messe de minuit. Le HuffPost, Les meilleurs films de Netflix à regarder à Noël selon votre humeur | Le HuffPost
  • Quand il la joue corpo: «N’en déplaise aux grincheux» Le saviez-vous? L’Olympique Lyonnais est le plus grand club français. Les grincheux vont grincher. , Jean-Michel Aulas: Les meilleures sorties du président de l'OL sur Twitter
  • Le syndicat CGT n'entend pas avaler la pilule sans grincher. Depuis l'été 2018 et le vote du pacte ferroviaire au Parlement, malgré la grève perlée du printemps dernier, les guichets ferment à 17 heures en gare SNCF. D'où l'action l'action symbolique menée par la CGT Cheminots vendredi dernier dès 17 heures. Les syndicalistes ont rouvert les guichets au moment symbolique de leur fermeture et fait fait signer une pétition en faveur du maintien des anciens horaires. lindependant.fr, Gare SNCF de Narbonne : "17 heures, ce n'est pas un horaire pour fermer les guichets !" - lindependant.fr
  • L’éventuel retour de la star brésilienne au Barça fait grincher des dents. Une possible arrivée qui est loin de faire l’unanimité auprès des dirigeants catalans. En effet, après la démission du vice-président, Jordi Mestre, souvent très critique à l’égard du brésilien et de son père, la presse a vite fait la corrélation. Il ne faisait guère de doute que la décision de Mestre est liée au cas Neymar. Le président du Barça, Josep Maria Bartomeu, a cru pouvoir digérer facilement la chose en assurant qu’il assumerait la fonction de vice-président. Seulement voilà, il y a quelques minutes, c’est le directeur sportif, Pep Segura, qui a donné à son tour sa démission. Ce chaos interne est révélateur des dissensions que le retour de Neymar a provoquées. , CRISE – Démission de deux hauts responsables catalans : L’affaire Neymar pollue l’ambiance au Barça | Lequotidien Journal d'informations Générales
  • En Amérique du Nord, la langue française baigne depuis trois siècles dans une mer anglophone. Cela ne nous a jamais empêché de parler, de chanter et d’écrire en un français de qualité. Or, voilà qu’une nouvelle mouture de notre langue vient grincher nos oreilles. l-express.ca, Le français prend un mauvais virage
  • Ce DJ spécialiste du Néo Rétro vous scotche à la piste toute la soirée, quelque soit votre âge ! En effet, avec tous les style de l’époque remis au gôut du jour, il va vous faire « grincher » sur de l’Electro-Swing, du Neo-Swing, du Charleston ou encore de la Soul-Jazz. frequence-sud.fr, Fête de la Libération à Six Fours - Du 24/08/2019 au 25/08/2019 - Six-Fours-les-Plages - Frequence-sud.fr

Images d'illustration du mot « grincher »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « grincher »

Langue Traduction
Anglais squeak
Espagnol chirrido
Italien superare di poco
Allemand quietschen
Chinois
Arabe صرير
Portugais rangido
Russe писк
Japonais きしむ
Basque squeak
Corse scemu
Source : Google Translate API

Synonymes de « grincher »

Source : synonymes de grincher sur lebonsynonyme.fr

Grincher

Retour au sommaire ➦

Partager