La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « grimer »

Grimer

Définitions de « grimer »

Trésor de la Langue Française informatisé

GRIMER, verbe trans.

A. − Dans le domaine du théâtre et, p. ext., dans la vie quotidienne.
1. Vieilli. [Correspond à grime] [Au théâtre],,Peindre des rides sur le visage, transformer le visage en le vieillissant`` (Ac. 1932). Part. passé et emploi adj. Paulin Ménier, sérieux comme un avoué, faisant le gracieux et l'homme du monde, avec sa tête de bossu, ses traits marqués et comme grimés de rides (Goncourt, Journal,1861, p. 993).Les images mentales, surtout celles de nos rêves, ressemblent à des acteurs de pantomime plus ou moins grimés ou masqués (Warcollier, Télépathie,1921, p. 277).
2. [Le suj. désigne un animé; le compl. désigne une pers. (en partic. un comédien, p. méton. son visage)] Transformer (le visage d'un comédien) en (le) maquillant. Part. passé et emploi adj. Personnages bizarres, aux costumes hétéroclites, aux visages grimés (Balzac, Illus. perdues,1837, p. 92).Le théâtre était dans la serre (...) j'étais bien grimé et (...) M. Pourrat m'avait bien fait de la barbe avec du papier brûlé (Goncourt, Journal,1855, p. 217).La toile brilla de tous ses bleus, laissa voir tous les artifices du peintre, comme un visage grimé livre ses secrets sous le feu d'un projecteur (Colette, Naiss. jour,1928, p. 35).
[Avec un compl. introd. par en désignant le résultat obtenu] Je déguisais ma chère maîtresse en bardache, je la grimais en vieille salope sinistre et poivrée (Milosz, Amour. initiation,1910, p. 105).Part. passé et emploi adj. Ce sourire fut partagé par des jeunes gens du second rang moins bien grimés en vétérans (Vigny, Mém. inéd.,1863, p. 88).On eût dit Camille grimé en vieillard (Zola, T. Raquin,1867, p. 171).
Emploi pronom. réfl. Modifier son visage en le maquillant. Venture s'était si bien grimé que son adversaire hésitait à le reconnaître (Ponson du Terr., Rocambole, t. 5, 1859, p. 276).Toujours se grimer, disait-elle, comme si l'art du comédien ne tenait qu'à des crayons (Duhamel, Suzanne,1941, p. 238) :
Il n'y a pas, dans ce ménage, le maquillage usité chez les actrices et chez les filles, mais le simple compromis de nombre de femmes de la bourgeoisie qui, sans se grimer comme elles, se nuent tout bonnement la peau de poudre au bismuth, teintée en rose pour les blondes, en nuance Rachel pour les brunes. Huysmans, Art mod.,1883, p. 113.
[Avec un compl. introd. par en désignant le résultat obtenu] Le rôle d'un vieil alcade dans lequel il révéla pour la première fois son talent pour se grimer en vieillard (Balzac, Illus. perdues,1839, p. 338).
3. [Le suj. désigne un inanimé] Modifier le visage, l'apparence (de quelqu'un) en accentuant les traits, en vieillissant. La fatigue l'avait si bien grimé et le froid l'avait si bien enrhumé, qu'il avait l'air d'un poitrinaire authentique (Murger, Scène vie jeun.,1851, p. 233).Regardez un juge jauni par le mauvair air, grimé par l'impatience (Taine, Notes Paris,1867, p. 149).
B. − Au fig. Transformer l'apparence de quelque chose, l'état habituel ou naturel de quelque chose. Synon. maquiller.[Avec un compl. introd. par en désignant le résultat obtenu] L'assassinat policier, grimé en suicide, de Stavisky au Vieux logis (L. Daudet, Brév. journ.,1936, p. 76).
Emploi pronom. S'imagine-t-on l'innocence contrainte à se grimer, la vertu contrefaisant sa voix, la gloire mettant un masque? (Hugo, Travaill. mer,1866, p. 141).
REM.
Grimerie, subst. fém.,rare, péj. Pièce de théâtre comique. Bertrand, Suzette, Stanislas, toutes ces petites grimeries, assez drôles sous le régime des censeurs, n'ont pu supporter le grand air ni le grand jour de la liberté (Balzac, Œuvres div., 1830, p. 253).
Prononc. et Orth. : [gʀime]. Ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. 1823 « marquer (un acteur) de rides pour lui vieillir le visage » (Boiste); 2. 1827 « farder, maquiller pour le théâtre, etc., ou d'une manière outrancière » (Hugo, Préf. Cromwell, p. 44). Prob. dér. de grime* au sens de « grimace, ride ». Cf. encore grimer intrans. « faire des plis (d'une étoffe) » (1826 ds Fr. mod. t. 17, 1949, p. 292) et, peut-être aussi, dès 1803 : ,,grimer ou grincher, se dit de la croûte du pain inégale, éraillée`` (Boiste), que le FEW t. 21, p. 473b range parmi les mots d'orig. inconnue. Fréq. abs. littér. : 51. Bbg. Greimas (A.). Rem. pour servir à l'hist. des mots. Fr. mod. 1956, t. 24, p. 103. - Quem. DDL t. 2, 5.

Wiktionnaire

Verbe - français

grimer \ɡʁi.me\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se grimer)

  1. (Théâtre) (Désuet) Peindre des rides sur le visage, transformer le visage en le vieillissant.
  2. Modifier la physionomie par des crayons et des fards, pour représenter un certain personnage.
    • Se grimer.
    • Cet acteur excelle à se grimer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GRIMER. v. tr.
T. de Théâtre. Il signifiait autrefois Peindre des rides sur le visage, transformer le visage en le vieillissant. Il signifie plus généralement Modifier la physionomie par des crayons et des fards, pour représenter un certain personnage. On dit surtout Se grimer. Cet acteur excelle à se grimer.

Littré (1872-1877)

GRIMER (gri-mé) v. réfl.
  • Terme de théâtre. Se peindre des rides, et se donner la physionomie d'un vieillard, d'une duègne. Cet acteur se grime bien.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « grimer »

Dérivé de l'ital. grimo, ridé, que Diez tire de l'anc. h.allem. grim, colère, furieux (avec le front ridé). À Grimo tient grinza, ride, de l'anc. h. allem. grimmisôn, être courroucé.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Dénominal de grime → voir grimace.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « grimer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
grimer grime

Citations contenant le mot « grimer »

  • Se grimer le visage en noir n'est pas une bonne idée, même si ce n'est qu'une moitié. Même si ce n'était pas l'intention de l'Ukrainienne Dayana Yastremska, qui souhaitait sans doute montrer son soutien au mouvement BlackLivesMatter, cette pratique du "Blackface" est trop intimement liée avec l'Amérique ségrégationniste et est donc jugée comme un acte raciste. Antoine Griezmann l'avait appris à ses dépens lorsqu'il était apparu sur Twitter en Harlem Globe Trotter, avec la peau noircie. Comme toujours, la bonne intention ne suffit pas. L'Ukrainienne ayant reçu beaucoup de critiques, et ayant malgré elle blessé des personnes, a finalement retiré son tweet. , WTA - Les excuses de Dayana Yastremska après sa demie "Blackface" #Yastremska #Blackfaces #Twitter #BlackLivesMatter - TennisActu
  • L’agence de presse Associated Press avait consacré un article à cette polémique : plusieurs expertes des questions raciales s’opposaient au fait de se grimer en une personne de couleur pour se déguiser et ce quel que soit le déguisement. Yaba Blay, codirectrice du département d’études africaines de l’université Drexel de Philadelphie, expliquait : «La douloureuse histoire des minstrel show n’est pas suffisamment lointaine pour que nous puissions penser, d’une façon ou d’une autre, que nous pouvons le refaire d’une manière différente ou meilleure.» Libération.fr, Pourquoi le fait de se grimer en noir est associé à la pratique raciste du «blackface» ? - Libération
  • La star américaine du ballet reproche au théâtre russe de grimer ses danseuses en femmes noires, au lieu d’employer des danseurs de couleur, dans l’un de ses spectacles. Le Figaro.fr, Le Bolchoï juge «absurdes» les accusations de racisme de la ballerine Misty Copeland
  • On est en 2020 et t'as des employés du Slip français qui ont eu l'intelligence de se grimer en singe pour une soirée africa. Donc en gros une soirée africaine il faut être grimer et faire le singe. Ils vont nous dire qu'ils ne sont pas racistes qu'ils aiment juste l'Afrique pic.twitter.com/hLg5yGjkVP Valeurs actuelles, Une vidéo d'employés du Slip Français grimés en noir fait scandale | Valeurs actuelles

Images d'illustration du mot « grimer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « grimer »

Langue Traduction
Anglais make up
Espagnol maquillaje
Italien trucco
Allemand bilden
Chinois 补偿
Arabe ميك أب
Portugais maquiagem
Russe составить
Japonais 化粧
Basque makillajea
Corse custituisci
Source : Google Translate API

Synonymes de « grimer »

Source : synonymes de grimer sur lebonsynonyme.fr

Grimer

Retour au sommaire ➦

Partager