Grime : définition de grime


Grime : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

GRIME, subst. masc.

[Au théâtre] Rôle de vieillard ridé et un peu grotesque (s'oppose au rôle de père noble). Un cuir de Cordoue tailladé de ces rides spéciales aux grimes, aux pitres, à tous les visages forcés par des contorsions continuelles (A. Daudet, N. Roumestan,1881, p. 41).Seule la pièce policière, au cours de laquelle nous suivons un grime ingénieux, rapporte quelque chose à son auteur (Colette, Jumelle,1938, p. 133) :
... j'ai suffisamment appris au lecteur ce qui se pratiquait alors pour les accessoires obligés des repas, où l'on ne manquait pas de faire intervenir les comédiens, les chanteurs, les mimes, les grimes, et tout ce qui peut contribuer à augmenter la joie des personnes qui n'ont été convoquées que dans le but de se divertir. Brillat-Sav., Physiol. goût,1825, p. 269.
P. méton. Ride réalisée artificiellement pour donner à un acteur l'apparence d'une vieille personne. Je me hâtai de me déshabiller, d'enlever mes grimes (A. Daudet, Entre les frises et la rampe,p. 49 ds Pauli 1921).
Boîte à grime. Boîte renfermant ce qui est nécessaire au maquillage des comédiens. V. Colette, Entrave, 1913, p. 96.
Prononc. et Orth. : [gʀim]. Ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1. 1778 grimme « rôle de vieillard ridicule » (Grimod de La Reyniere ds Barb. Misc. 16, p. 261); 2. 1825 « acteur qui joue un rôle de vieillard ridicule », supra ex. Prob. déverbal de grimer*, lui-même dér. de grime « grimace » (1694, Mén. : faire la grime, c'est faire la moue), ce dernier étant issu, par suppression du suff., de grimace* (FEW t. 16, p. 64b, 65a). Le terme fr. s'est sans doute développé indépendamment de l'ital. grimo (xvies. « vieillard » ds Batt.) d'orig. germ. également, et qui n'est pas propre à la lang. du théâtre. Bbg. Pauli 1921, p. 88.

Grime : définition du Wiktionnaire

Nom commun 1

grime \ɡʁim\ masculin

  1. (Théâtre) Personnage de vieillard ridicule.
    • Jouer les grimes, les rôles de grime.
    • Cet acteur est un excellent grime.
    1. Ride réalisée artificiellement pour donner à un acteur l'apparence d'une vieille personne.
      • Je me hâtai de me déshabiller, d'enlever mes grimes. — (A. Daudet, Entre les frises et la rampe, p. 49 ds Pauli 1921)
      • Boîte à grime, boîte de maquillage des comédiens. — (Colette, Entrave, 1913, p. 96)
  2. Mauvais écolier [2].
    • C'est un grime.

Nom commun 2

grime \ɡʁim\ masculin au singulier uniquement

  1. (Musique) Style musical ayant émergé à Londres, au Royaume-Uni, au début des années 2000 principalement influencé par le garage, le drum and bass, le hip-hop et le dancehall.
    • Le grime émerge à Londres et trouve ses origines grâce à des radios pirates britanniques.

Forme de verbe

grime \ɡʁim\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de grimer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de grimer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de grimer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de grimer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de grimer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Grime : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GRIME. n. m.
T. de Théâtre. Personnage de vieillard ridicule. Jouer les grimes, les rôles de grime. On dit dans le même sens Cet acteur est un excellent grime.

Grime : définition du Littré (1872-1877)

GRIME (gri-m') s. m.
  • 1Mauvais écolier. C'est un grime.
  • 2 Terme de théâtre. Personnage des vieillards ridicules, par opposition à père noble. Jouer les grimes, ou, adjectivement, les pères grimes.

    On dit dans le même sens : Cet acteur est un excellent grime.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « grime »

Étymologie de grime - Littré

Grime a deux sens ; pour celui de vieillard ridé, il vient de l'italien grimo, ridé (voy. GRIMER) ; quant à l'autre, il paraît en venir aussi comme grimaud ; car le cas est le même.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de grime - Wiktionnaire

(1778) Apparenté à grimace ; (1694) faire la grime, c'est faire la moue [1].
Pour le sens de « mauvais écolier » → voir grimaud.
(XXIe siècle) De l’anglais grime pour le style musical.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « grime »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
grime grim play_arrow

Citations contenant le mot « grime »

  • Dans une série de tweets, le rappeur plaisantait sur l'utilisation d'une guitare et d'une pédale et disait : "J'en ai marre que les gens utilisent le grime pour paraître bon pendant deux minutes."Les messages de Wiley viennent après qu'Ed et Stormzy ont dévoilé un remix de leur chanson "Take Me Back To London".Stormzy a défendu Ed Sheeran, le qualifiant d'authentique. BBC News Afrique, Ed Sheeran accusé par Wiley d'"utiliser le grime pour paraître bon" - BBC News Afrique
  • Vu de France, le grime est une curiosité exotique qui intéresse presque exclusivement les amateurs d’exceptions culturelles britanniques en général et de musique des faubourgs populaires londoniens en particulier. Vu du Royaume-Uni, cette expression hautement volatile, agrégée à équidistance des sound systems reggae, des raves en appartement et des freestyles dans les cours d’école, est inséparable du destin du pays, de ses cités HLM à sa famille royale. L’année 2002, date de la fondation du collectif Roll Deep et de la sortie du morceau Pulse X de Musical Mob, généralement considérés comme les deux premières pierres à l’édifice du genre, fut celle du jubilé d’or d’Elizabeth II. L’hiver 2019, moment de la sortie du deuxième album très attendu de Stormzy, restera dans les annales de la monarchie britannique comme celui de la démission de Meghan Markle et du prince Harry de leurs engagements royaux. Or, entre le jeune power couple britannico-américain en quête de liberté et le rappeur londonien d’origine ghanéenne, il y a plus de points communs qu’on ne pourrait le soupçonner - en premier, cette inextinguible perplexité face à la couronne qu’on leur destine à porter. Libération.fr, Stormzy, grime de lèse-majesté - Culture / Next
  • Mais pour bien comprendre la montée en puissance du phénomène, il faut lier celle-ci à l’histoire d’un genre musical né à l’aube des années 2000 (déjà) : le grime. Encore méconnu du grand public, ce rap frontal et très dansant tire ses influences du UK garage et du dancehall. Popularisé par le rappeur Wiley, il raconte frénétiquement les galères des jeunes issus des classes modestes anglaises sur fond de sonorités drum and bass. Wiley s’associe à Dizzee Rascal pour former le collectif Roll Deep, en 2002, mais le genre reste encore coltiné à l’underground. Arrive un peu plus tard Skepta, « celui qui a mis le grime sur la carte mondiale », comme le titrait Les Inrocks en 2016. La déclamation brute de décoffrage et l’accent so british, les deux caractéristiques propres au grime, sont enfin reconnus dans le rap game grâce aux collaborations du vétéran avec le new-yorkais A$AP Rocky, notamment en 2018 sur le brûlant morceau « Praise the Lord ». parismatch.be, Stormzy, le grime avant la tempête
  • Sorti ce vendredi 22 novembre, le morceau “Own it” du rappeur britannique Stormzy en collaboration avec Burna Boy et Ed Sheeran remet sur le devant de la scène le genre du grime. Rap authentique et accent british affirmé, focus sur ce genre musical venant tout droit des faubourgs londoniens. Numéro Magazine, Brève histoire du grime
  • Le grime est un style musical né dans les quartiers pauvres de Londres. Littéralement « crasse » en anglais, il se définit pour faire (très) court comme un savant mélange entre uk garage, hip hop, drum & base et dancehall. Ses instrus sont reconnaissables de par le rythme très saccadé sur lequel les MC posent. Hip Hop Corner, Playlist : dix titres pour comprendre (et adopter) le grime | Hip Hop Corner
  • Star de l’autre côté de la Manche, le rappeur est l’un des meneurs du grime, courant musical entre le dancehall et le hip-hop. Si le succès est là, il n’en oublie pas de dénoncer le climat politique actuel. Le Monde.fr, Stormzy, l’arme du grime
  • Comme toute bonne histoire, celle du grime commence par une anecdote invérifiable, racontée par la touche-à-tout Christelle Oyiri (journaliste, mais aussi productrice et DJ) dans l’excellent numéro de l’émission No Fun dédié au grime en fin d’année 2015. La scène se déroule donc au début des années 2000, quand un pauvre père de famille se fait prendre à partie par un professeur. En cause, l’absence d’ordinateur au sein du foyer familial, qui empêcherait le fils, un adolescent du nom de Prince Owusu-Agyekum, de faire convenablement ses devoirs. Quelques deniers sont alors investis dans une machine d’occasion. Celle-ci n’a cependant pas été formatée correctement, et le gamin censé travailler le traitement de texte tombe sur un logiciel qui va changer sa vie : Fruity Loops. Sans la moindre ambition et surtout sans la moindre idée de ce qu’il compte faire, celui qui prendra pour nom de scène Prince Rapid pose avec sa bande de potes, sur l’ordinateur familial, les bases d’un nouveau genre musical.  Mouv, 2020, l’année du grime en France ?

Images d'illustration du mot « grime »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « grime »

Langue Traduction
Corse sgrettu
Basque grime
Japonais 汚れ
Russe грязнить
Portugais sujeira
Arabe وسخ
Chinois 污垢
Allemand schmutz
Italien sporcizia
Espagnol mugre
Anglais grime
Source : Google Translate API

Synonymes de « grime »

Source : synonymes de grime sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires