La langue française

Gratis

Sommaire

  • Définitions du mot gratis
  • Étymologie de « gratis »
  • Phonétique de « gratis »
  • Citations contenant le mot « gratis »
  • Images d'illustration du mot « gratis »
  • Traductions du mot « gratis »
  • Synonymes de « gratis »

Définitions du mot « gratis »

Trésor de la Langue Française informatisé

GRATIS, adv., adj. et subst. masc. inv.

I. − Adv. Synon. de gratuitement.
A. −
1. Sans contrepartie pécuniaire. Distribuer, donner, offrir quelque chose gratis. Ce médecin traite les pauvres gratis (Ac.). C'est ici qu'un spectacle nouveau Vous charmera gratis : oui, messieurs, à la porte On ne prend point d'argent, je fais tout pour l'honneur (Florian, Fables,1792, p. 79).Tout se paye à l'église, et (...) le pauvre ne saurait même se faire enterrer gratis (Tocqueville, Anc. Rég. et Révol.,1856, p. 290) :
1. ... toutes ces merveilles, dès que vous montez en chemin de fer, vous les avez gratis; oui, gratis, car vous payez pour être transporté, non pour voir des vallées, des fleuves et des montagnes. La vie est pleine de ces plaisirs (...) qui ne coûtent rien... Alain, Propos,1910, p. 92.
Loc. proverbiale. Demain*, on rase gratis.
2. P. ext. Sans contrepartie, sans recherche de compensation. Je ne connais dans ce temps-ci qu'un homme qui ait véritablement aimé le peuple gratis : c'est Barbès (Goncourt, Journal,1880, p. 79).Prinet (...) se donnait gratis, sans rien contrôler et sans rien attendre (Montherl., Songe,1922, p. 29).
B. − Vx. Sans fondement, sans justification. Dire une chose gratis (Ac. 1835).
II. − Adj. inv. Qui est fait ou donné, ou dont on peut profiter sans contrepartie pécuniaire. Synon. gratuit.Distribution gratis. Spectacles gratis qu'elle [la nature] donne aux gens vaguant à pied à travers les cinq parties du monde (E. de Goncourt, Zemganno,1879, p. 27).Billets (...) gratis ou forts chers, au gré des prenants (Blanche, Modèles,1928, p. 13) :
2. Un entrepreneur de spectacles, ayant prié M. de Villars d'ôter l'entrée gratis aux pages, lui dit : « Monseigneur, observez que plusieurs pages font un volume. » Chamfort, Caract. et anecd.,1794, p. 166.
III. − Subst. masc. inv., vx. Gratuité. Il a obtenu le gratis de ses bulles (Ac. 1835, 1878).
En partic. ,,Dans l'ancienne Université de Paris, L'établissement du gratis, L'établissement de l'instruction gratuite`` (Ac. 1835, 1878).
Pop. Représentation gratuite. Faut que je vous raconte la comédie de Phède et Hypolite que j'ai vu aux Français le dernier gratis (Gabriel, Moreau, Carmouche, L'Innocente et le mirliton, Paris, Huet Masson, 1807, p. 12).
Rem. Ds la lang. contemp., le mot est souvent ressenti comme familier.
REM.
Gratis pro Deo, loc. lat.[Le plus souvent entre guillemets ou en it.] .Gratuit(ement) pour [l'amour de] Dieu. On enterre et on marie les pauvres, gratis pro Deo, et l'argent touché des obsèques et des noces de gens qui eurent le moyen de payer, est mis de côté pour acheter du bois que l'on distribue (...) aux indigents (Huysmans, Oblat, t. 1, 1903, p. 225).Le génie il pourrit sur place! (...) Il ne se vend pas! Il se ramasse! Il est « Gratis pro Deo ». C'est moins cher que les allumettes (Céline, Mort à crédit,1936, p. 519).
Prononc. et Orth. : [gʀatis]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. Subst. 1468 « affranchissement d'impôts » (Lettres de Louis XI, III, 213-214 ds Bartzsch, p. 117 : gratis, dons ou radiacions dudit emolument de nostredit seel), attest. isolée; 1474 « gratification » (G. Chastellain, Chron., éd. Kervyn de Lettenhove, V, 251); en partic. 1629 « remise gratuite de certains actes » (Richelieu, Corresp. III, 245 ds Haschke Richelieu, p. 99); emploi subst. ,,vieilli`` ds DG. B. Adv. 1. 1495 [éd. 1531] « sans qu'il en coûte rien » (J. de Vignay, Mir. hist., II, 8 ds. Delb. Notes mss : Ce ne seroit pas grace si elle n'estoit donnee gratis); 2. 1677 « sans preuve » (Bezançon, Le Médec. à la Censure, 310 ds Brunot t. 4, p. 342). C. Adj. 1811 spectacle gratis (Mozin-Biber). Lat. gratis, var. de gratiis, ablatif plur. de gratia « faveur, grâce » (v. grâce) « par faveur, par grâce ». Fréq. abs. littér. : 208. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 463, b) 381; xxes. : a) 219, b) 153. Bbg. Gall. 1955, p. 29, 67.

Wiktionnaire

Adverbe

gratis \ɡʁa.tis\

  1. Sans qu’il en coûte rien, gratuitement.
    • Marc, au banquet, avait aperçu à la table d'honneur Caribe, sa femme et Le Garrec, faufilés en cette agape comme dans tous les autres spectacles gratis. — (Paul Margueritte, Jouir, 1918, t. 2, p. 260)
    • On lui a expédié ses provisions, ses lettres gratis.
    • On a donné la comédie gratis.
    • Ce médecin traite les pauvres gratis.
    • À l’évidence, il ne s’agit, dans son esprit, ni de celui qui a embauché Penelope, ni de celui qui a fait rémunérer ses enfants par l’Assemblée, ni de celui qui leur a demandé de rembourser une partie du fric, et encore moins de celui qui est allé chez le tailleur pour se faire prendre les mesures avant d’embarquer trois costumes gratis. — (Louis-Marie Horeau, Fillon-la-terreur et son dernier pétard mouillé, Le Canard enchaîné, 12 avril 2017, page 3)

Adjectif

gratis \ɡʁa.tis\ invariable

  1. Gratuit.
    • Logiciel gratis.

Adjectif

gratis \Prononciation ?\

  1. Gratuit.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GRATIS. (On prononce l'S.) adv.
Mot emprunté au latin. Sans qu'il en coûte rien. On lui a expédié ses provisions, ses lettres gratis. On a donné la comédie gratis. Ce médecin traite les pauvres gratis.

Littré (1872-1877)

GRATIS (gra-tis') adv.
  • 1Gratuitement, par pure grâce, sans qu'il en coûte rien. Ce médecin traite les pauvres gratis. Bal gratis. Mais où les habitants gratis Contentent tous leurs appétits, Scarron, Virg. VII. Primo, la maison que j'occupe appartient au docteur qui m'y loge gratis ; et moi, en reconnaissance, je lui promets dix pistoles d'or par an gratis aussi, Beaumarchais, Barb. de Sév. I, 4. À Madrid si j'ai vendu cher, Et cher à Moscou même, J'ai donné gratis à Pantin, Béranger, Vivandière.

    Spectacle gratis, entrée gratuite aux spectacles accordée au peuple en certaines solennités. Le bas peuple d'Athènes entrait au spectacle, et il n'y entre pas chez nous, excepté quand on lui donne un spectacle gratis, dans des occasions solennelles ou ridicules, Voltaire, Lett. H. Walpole, 15 juill. 1768.

    Fig. Dire une chose gratis, avancer quel que chose sans en fournir la preuve (locution vieillie).

    Substantivement. Gratis est mort, plus d'amour sans payer ; En beaux louis se content les fleurettes, La Fontaine, F. avare. C'est une méchante économie de ne payer ni les médecins ni les avocats, parce qu'ils vous laisseront là quand ils trouveront de meilleure besogne, et c'est une périlleuse marque de distinction que de vouloir être distingué par des gratis, Anti-menagiana, p. 124. La justice, dit-on, devait se rendre gratis avant la renaissance des anciens parlements ; quel gratis que quarante mille francs d'entrée de jeu, et cela parce que l'on a voulu vous voler ! Voltaire, Lett. Richelieu, 25 janvier 1775.

  • 2 S. m. Terme de la chancellerie romaine. Remise gratuite. Le pape donne le gratis qui est de 180 000 livres, Sévigné, 609. Le gratis de l'abbaye de Saint-Lucien m'a été accordé par le sacré collége, Bossuet, Lett. 17. Bissy, évêque de Meaux, nommé par le roi au cardinalat, eut l'abbaye de Saint-Germain des Prés, et le gratis entier, comme si déjà il avait été cardinal, Saint-Simon, 370, 159.

    Dans l'ancienne université de Paris, l'établissement du gratis, l'établissement de l'instruction gratuite.

  • 3 Terme de théâtre. Nom qu'on donne à ceux qui entrent avec des billets donnés. Ce sont des gratis.

HISTORIQUE

Les hommes communement portent envie à ceux qui ont la gloire et la vertu gratis, ou sans qu'il leur couste guere, Amyot, dans le Dict. de DOCHEZ.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

GRATIS.
3Ajoutez :

Nom qu'on donnait aux représentations gratuites. Depuis [1772], les représentations gratuites se renouvelèrent assez fréquemment ; on les appelait tout simplement des gratis, Monit. univ. 14 août 1868, p. 1197, 4e col.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « gratis »

Lat. gratis, de pure grâce, de gratus, agréable (voy. GRÉ).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin gratis → voir gratus et gratia.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du latin gratis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « gratis »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gratis gratis

Citations contenant le mot « gratis »

  • A un riche, le diable berce les enfants gratis ; à un pauvre, il ne le veut pas, même pour l'argent. De Ivan Olbracht / Nicolas Suhaj, le brigand
  • Goguenard, graillonnant et rogue, gorgé de hargne et de grands mots, le démagogue offre sa drogue gratis et gruge les gogos. De Roger Kervyn de Marcke ten Driessche / Journal de bord
  • La société est coupable de ne pas donner l’instruction gratis ; elle répond de la nuit qu’elle produit. De Victor Hugo / Les Misérables

Images d'illustration du mot « gratis »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « gratis »

Langue Traduction
Anglais free
Espagnol gratis
Italien gratuito
Allemand frei
Chinois 自由
Arabe مجانا
Portugais livre
Russe свободно
Japonais 自由
Basque doan
Corse liberu
Source : Google Translate API

Synonymes de « gratis »

Source : synonymes de gratis sur lebonsynonyme.fr
Partager