La langue française

Godiveau

Définitions du mot « godiveau »

Trésor de la Langue Française informatisé

GODIVEAU, subst. masc.

A. − Hachis composé de viande, de graisse de rognons de bœuf et d'œufs, ou de poisson, et utilisé comme farce pour des quenelles ou pour la garniture d'un pâté chaud. Pâté, tourte de godiveau, aux godiveaux. Pour le godiveau de poisson, on emploie la chair de la carpe, du turbot ou du brochet (Lar. 19e). Farce de godiveau à quenelles ou Boulettes de pâtissier. Hachez fin un quart de chair très tendre de veau, volaille ou gibier (Audot, Cuisin. campagne et ville,1896, p. 180).
P. méton. Les boulettes elles-mêmes cuites dans de l'eau bouillante. Synon. quenelles.
P. métaph. Et mes souvenirs faisandés en godiveaux (Apoll., Alcools,1913, p. 62).
B. − P. méton. et p. ext. Pâté chaud, vol-au-vent dans lequel entrent diverses garnitures :
Une autre boutique (...) lui donnait des curiosités gourmandes (...). C'était une spécialité de godiveaux. Elle s'arrêtait dans la contemplation des godiveaux ordinaires, des godiveaux de brochet, des godiveaux de foies gras truffés; et elle restait là, rêvant, se disant qu'il faudrait bien qu'elle finît par en manger un jour. Zola, Ventre Paris,1873, p. 779.
Prononc. et Orth. : [gɔdivo]. Ds Ac. dep. 1694. Forme godivau (cf. Soulié, Mém. diable, t. 2, 1837, p. 126). Étymol. et Hist. 1546 « sorte d'andouillette » (Rabelais, Tiers Livre, éd. M. A. Screech, chap. 18 : un boisseau de guodiveaulx); 1746 pâté de gaudiveau (Nouveau cuisinier français, p. 207). Altération sous l'infl. de veau* de gaudebillaux, 1534 (Rabelais, Gargantua, éd. R. Calder, chap. 4 : gaudebillaux sont grasses tripes de coiraux) encore attesté dans le poit. godebeilla « gras-double » (Lalanne), composé du rad. god- (v. godelureau) et de beille, forme poit. de l'a. fr. buille « boyaux » (< lat. botulus « tuyau, boudin »), v. aussi boyau. Fréq. abs. littér. : 13.

Wiktionnaire

Nom commun

godiveau masculin

  1. Pâté chaud composé de hachis de viande de veau, de crêtes de coq, de champignons, d’andouillettes, de graisse de bœuf, on peut aussi y mettre des asperges, des fonds d'artichaut.
    • Elle s’arrêtait dans la contemplation des godiveaux ordinaires, des godiveaux de brochet, des godiveaux de foies gras truffés. — (Émile Zola, Le Ventre de Paris, Georges Charpentier, Paris, 1873)
    • Puis les marmitons apportèrent les viandes
      Des rôtis de pensées mortes dans mon cerveau
      Mes beaux rêves mort-nés en tranches bien saignantes
      Et mes souvenirs faisandés en godiveaux.
      — (Guillaume Apollinaire, Palais , in Alcools, 1913)
  2. (Par extension) Boulette de viande.
  3. (Région Rhône Alpes et Auvergne) Petite saucisse à griller ; chipolata.
    • En 1613, c'est « un faiseur de godiveaux et de saulcisses qui se plaint du trouble que les pâtissiers font à l'exercice de sa vacation » et le Consulat mande à sa barre « tant les maîtres pâtissiers esleus par lui pour la présente année que ceulx de l'année précédente pour estre ordonné ce que de raison. » — (Alphonse Sachet, Les rôtisseurs de Lyon, Lyon : éd. Cumin et Masson, 1920)
    • Les pâtissiers obtiennent de la sorte en 1606 un arrêt du Parlement interdisant à Hélène Baltazard, fille de pâtissier mais mariée, de « faire et débiter des saucisses appelées godiveaux à peine de confiscation desdites marchandises et de vingt livres parisis d'amende». — (Anne Montenach, Espaces et pratiques du commerce alimentaire à Lyon au XVIIe siècle: l'économie du quotidien, Presses universitaires de Grenoble, 2009, p. 225)
    • Dans une espèce qui a donné lieu à un arrêt de la Cour de Lyon du 5 mai 1966 (D., 1966.547) il était reproché à un charcutier d'avoir confectionné des produits de charcuterie, en l'espèce saucissons, saucisses ou godiveaux, contenant des matières grasses supérieures à un taux de 50%, ce qui l'avait mis en l'état infractionnel, eu égard aux usages locaux, loyaux et constants. — (Revue trimestrielle de droit commercial, volume 20, éd. Sirey, 1967, p. 304)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GODIVEAU. n. m.
T. de Cuisine. Pâté chaud composé d'andouillettes et de hachis de viande.

Littré (1872-1877)

GODIVEAU (go-di-vô) s. m.
  • Terme de cuisine. Sorte de pâté chaud composé d'andouillettes, de hachis de veau, etc. Tourte de godiveau. … Un godiveau tout brûlé par dehors Dont un beurre gluant inondait tous les bords, Boileau, Sat. III.

HISTORIQUE

XVIe s. Mangeans ensemble un boisseau de godiveaus [espèce d'andouillette], Rabelais, III, 18.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

GODIVEAU, s. m. (Cuisine.) espece de pâte de veau haché & mis en andouillettes, avec d’autres ingrédiens, comme culs d’artichaux, asperges, écrevisses, champignons, &c.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « godiveau »

(1534) D'après veau, du moyen français godebillaux, d'un radical god (« enflé ») et beille (« ventre »), du latin botulus (« boyau »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Origine inconnue ; à moins que, avec Scheler, on n'y voie un dérivé de l'ancien verbe goder (voy. GODINETTE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « godiveau »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
godiveau gɔdivo

Citations contenant le mot « godiveau »

  • Mixez ensemble les noix de saint-jacques, les blancs d’oeufs, la chair de poisson et la crème liquide dans un bol posé sur de la glace. Passez au tamis fin. Hachez la truffe, incorporez-la avec le jus de truffe, du sel et du poivre. Mettez l’appareil dans la poche munie de sa douille. Sur du film alimentaire, couchez l’appareil et roulez le film pour obtenir un cylindre, puis ficelez tous les 5 cm pour former des godiveaux. Fermez des deux côtés avec une ficelle. , Godiveaux de saint-jacques au léger goût de truffe, sauce coraline
  • Les élèves yssingelais  y sont parvenus avec des samossas pomme-fourme, des pizzas chèvre-miel et agneau-godiveau, des macarons au foie gras, du gratin de choux de Bruxelles, du pounty, un velouté de navet à la fourme de brebis, de l'échine de porc cuite à basse température dans un pain avec du foin, un tajine à la fleur d'oranger, amande et abricot. A ces propositions s'ajoutaient un plateau de fromages étoffé et des desserts mettant en musique les possibilités offertes par les confitures via des gâteaux roulés, simplissimes et positivement délicieux. , Yssingeaux : les lycéens de Chabrier face à de vrais clients pour la soirée Dégust'Yssim - La Commère 43
  • Pour se mettre en appétit, un pâté de godiveau au foie gras. Le godiveau est une farce du XVIIIe siècle, à base de viande de veau, de porc et de lard. Pour 6 personnes : 200 g de viande de veau (dans l’épaule), 200 g de viande de porc (dans l’échine) et 100 g de lard fumé. Passer le tout au hachoir. Assaisonner avec du sel, du poivre et du macis (fleur de muscade). Sur un rectangle de pâte feuilletée, placer un rectangle plus petit avec la farce, puis une ligne de foie gras, en tranches de 2,5 cm d’épaisseur. Rabattre les bords de la pâte, coller avec du jaune d’œuf ou du lait, refermer, enfourner à 210 degrés, pendant 5 à 10 minutes et baisser, à 170 degrés, pendant une demi-heure. Pour suivre, un filet de silure au pain d’épices. Pour 6 personnes : acheter 1 à 1,2 kilo de filets, sans peau. Placer les filets dans un mélange d’œuf, de sel et de farine. Confectionner une chapelure avec moitié de pain d’épices séché et moitié de pain normal séché. Le pain évite d’avoir quelque chose de trop sucré qui va caraméliser à la cuisson. Cuire à la poêle dans du beurre fondu, à feu moyen, pour que ça dore bien, des deux côtés. Enfourner 5 minutes à 150 degrés pour finir la cuisson. Pour le dessert, une szarlotka poire et chocolat (sorte de crumble polonais). Une base de sablé au chocolat avec 60 g de beurre qu’on fait fondre avec 50 g de chocolat noir. On incorpore 65 g de sucre, 150 g de farine, une pincée de sel et une demi-cuillère à café rase de levure chimique. On mélange pour obtenir une pâte sablée à grumeaux. On étale sur une plaque. Au four à 170 degrés pendant 15 minutes. On prépare la szarlotka avec une couche de sablé, une couche de compotée de poires en dés avec vanille et sucre et, à nouveau, une couche de sablé. Placer des petits morceaux de chocolat noir. Au four pendant 5 minutes. Il est préférable de préparer la szarlotka dans des ramequins individuels. , Recettes - Sylvain Rollot dévoile quelques recettes de son menu Marie Leszczynska. A la table de Stanislas
  • Chef au savoir encyclopédique, Yannick Alleno et son second, Frédéric Savigny, proposent des plats d’hier comme ce godiveau (quenelle) de bar au persil plat, jus de coque à l’huile de chorizo (26 euros) et la cassolette de ris de veau à la fondue de tomates (40 euros), lesquels voisinent avec le foie de veau à la lyonnaise et sa purée (36 euros), la fine escalope viennoise et ses condiments (35 euros) et les délicates coquillettes cuisinées comme un risotto de homard à l’or fin: le chef-d’œuvre du Dali (48 euros). Rarissime omelette aux fines herbes (15 euros) et hamburger de viande française, frites au couteau (36 euros). Slate.fr, Une sélection de bons restaurants d'hôtels parisiens | Slate.fr
  • 5- Vous adorez les godiveaux. Vous aimez donc… – les boulettes de viande pochées à l’eau bouillante Langue sauce piquante, Week-End Quiz – Langue sauce piquante
  • Du godiveau dans les qu´nelles ?! V´là aut´chose… À boire et à manger, Réaliser une quenelle – À boire et à manger
  • Le menu avait de quoi donner le tournis tant par le nombre de plats - une vingtaine, sans compter le plat chaud et les six desserts - que par l'imagination de ses créateurs. «C'est une balade à travers notre cuisine entre le XIVe siècle et aujourd'hui», a résumé Yves Pinard, dont les recettes ont permis à la dizaine de cuisiniers de réaliser (en huit jours !) cette belle série de plats invitant à remonter le temps. Avec des mets tels que tourte de godiveau (XVIe siècle), potage de canard au panais, petits pois pour Sa Majesté (XVIIe), homard à la républicaine et quenelle de saumon en bellevue (XVIIIe), filet de bœuf Wellington, etc., accompagnés au claré (XIVe), il y avait de quoi rassasier le roi et ses convives. «On dit qu'au Moyen Âge on mangeait beaucoup. C'est faux !», a tenu à préciser Yves Pinard, qui nous apprendra qu'à l'époque, il y avait pas moins de 70 plats ! ladepeche.fr, Hiis. Voyage dans le temps pour les 60 ans de Guy Abbadie - ladepeche.fr
  • Depuis les Romains, quenelle, panade et autre godiveau apparaissent régulièrement dans l'histoire des cuisines mais la lyonnaise serait née dans les années 1830 des mains de Charles Morateur, pâtissier de la région, qui décida de mettre de la chair de brochet dans de la pâte à choux et d'enfourner. Dans son Dictionnaire universel de cuisine pratique (1890) Joseph Favre signale une recette composée de 500 gr de brochet, 250 gr de "graisse et moelle de boeuf", 250 gr de pâte à choux et "un décilitre de coulis d'écrevisse". Elle se distingue des autres par la juxtaposition d'éléments "maigre" (le brochet) et "gras" (la graisse de boeuf ou de rognon). Le Monde.fr, Désir de quenelles
  • Exemple de métissage culinaire, le cas du pâté créole : la synthèse originale des différentes cultures culinaires est manifeste dans la composition du « pâté créole, où la pâte safranée, sucrée et salée est visiblement d’inspiration indienne mais où la farce de porc et de poulet rôti porte le vieux nom français de godiveau. » (Marie Valentin : La cuisine réunionnaise). Clicanoo.re, [Société] Nout manjé, nout mémoire, nout l'histoire | Clicanoo.re

Traductions du mot « godiveau »

Langue Traduction
Anglais godiveau
Espagnol godiveau
Italien godiveau
Allemand godiveau
Chinois godiveau
Arabe جوديفو
Portugais godiveau
Russe godiveau
Japonais ゴディボー
Basque godiveau
Corse godiveau
Source : Google Translate API

Synonymes de « godiveau »

Source : synonymes de godiveau sur lebonsynonyme.fr

Godiveau

Retour au sommaire ➦

Partager