Frouement : définition de frouement

chevron_left
chevron_right

Frouement : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

FROUEMENT, subst. masc.

CHASSE
Action de frouer; bruissement provoqué par le mouvement brusque d'un animal. Le frouement des ailes. Dissimulé parmi les branchages, Venant se passionna à suivre leurs ébats : ce n'était que frouement de plumes, nuages de duvet, tournoiements et volètements de canards de toutes sortes (Guèvremont, Survenant,1945, p. 72).Ce sont les biches (...) vers lesquelles quelque risée de brise a dû porter mon odeur d'homme et qui, dans un brusque frouement (...) se sont réellement envolées (Genevoix, Routes avent.,1958, p. 21).
Prononc. : [fʀumɑ ̃]. Étymol. et Hist. 1838 (Ac. Compl. 1842). Dér. du rad. de frouer*; suff. -(e)ment*1.

Frouement : définition du Wiktionnaire

Nom commun

frouement \fʁu.mɑ̃\ masculin

  1. (Rare) Cri du hibou, de la chouette ou du pigeon.
    • Rien ne lui échappait : le susurrement sucré de la jeune vedette héroïne, le parler guttural du caïd sans scrupules, les nasillements du faux-frère, les jacassements de la commère, le jargon du bellâtre amoureux, les caracoulements du jeune premier, les gémissements de l’orpheline, les piaulements des villageois, les babillements des ouvrières, les graillements de la douairière, les braillements du nouveau riche en train de se pavaner, les sifflements du beau-parleur, les craillements des hommes avides, les croassements des maîtres-chanteurs, les coqueriquements des hâbleurs, les jabotements de la fille de joie, les cacardements de l’oie blanche, les pépiements des enfants, les gazouillements de l’alerte soubrette, les glatissements du foudre de guerre, les glapissements de la grue de service, les piaillements de la valetaille, les gloussements de la poule émoustillée, les hôlements du maître-chanteur, les frigottements de sa victime, les glougloutements du dindon de la farce, les coucoulements du pique-assiette, les frouements de la vieille femme acariâtre, les pupulements de la coquette, les gringottements du jeune chanteur, les cajolements du faraud, les grisolements de la mauviette, les margottements de la petite caille grassouillette, les criaillements de la grande pintade efflanquée, les trissements de l’hirondelle des faubourgs. — (Christine Longepierre, Alinéa, Orizons, Paris, 2010)
  2. (Chasse) Action de frouer, résultat de cette action.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Frouement : définition du Littré (1872-1877)

FROUEMENT (frou-man) s. m.
  • Terme de chasse. Action de frouer ; résultat de cette action.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « frouement »

Étymologie de frouement - Wiktionnaire

 Dérivé de frouer avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « frouement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
frouement frwœmɑ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « frouement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « frouement »

Langue Traduction
Corse frouement
Basque frouement
Japonais フルーメント
Russe frouement
Portugais frouement
Arabe frouement
Chinois 装饰物
Allemand frouement
Italien frouement
Espagnol frouement
Anglais frouement
Source : Google Translate API

Synonymes de « frouement »

Source : synonymes de frouement sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires