La langue française

Figuratif

Définitions du mot « figuratif »

Trésor de la Langue Française informatisé

FIGURATIF, IVE, adj.

A.− Qui donne d'un élément une représentation (au naturel ou conventionnelle) qui en rende perceptible (surtout à la vue) l'aspect ou la nature caractéristique.
1. Domaine de la vue :
a) [Représentation au naturel, ou fidèle quant aux traits fondamentaux]
α) [Par des moyens plastiques] Document, objet figuratif; représentation figurative. L'expression figurative du canon égyptien (Ch. Blanc, Gramm. arts dessin,1876, p. 42).Droit des peintres à se placer eux-mêmes dans un coin de leur tableau, en guise de signature figurative (Montesquiou, Mém.,t. 3, 1921, p. 36):
1. ... ce bois si pittoresque, si mystérieux et si frais est encore un cimetière (...). Voyez, à travers les massifs d'arbres (...) des cippes en marbre blanc de la hauteur d'un homme (...). Plusieurs de ces pierres figuratives ont la tête cassée... Nerval, Voy. Orient,t. 3, 1851, p. 24.
Poème (poésie) figuratif (ive). Poème où, en manière de jeu, on figure l'objet décrit en utilisant la longueur et la disposition des vers. (Ds DG, Rob., Lar. Lang. fr., Lar. 19e-Lar. encyclop., Quillet). Synon. usuel calligramme.
B.-A. Qui s'attache à donner une représentation plastique reproduisant exactement l'apparence des objets représentés. Art figuratif, tendance figurative (cf. figuration ex. 2).Différences que présentent la peinture figurative et la peinture abstraite (Schaeffer, Rech. mus. concr.1952, p. 160).
Emploi subst. masc. Artiste dont les œuvres sont de caractère figuratif. Cf. infra : non(-)figuratif.
À valeur de neutre. Tendance figurative en art. La représentation de ce qui est ou la construction plastique (le figuratif et l'abstrait, pour employer le vocabulaire actuel) (Huyghe, Dialog. avec visible,1955, p. 89).
Non(-)figuratif. Qui est de tendance inverse. L'art non-figuratif (Huyghe, Dialog. avec visible,1955p. 161).Une aquarelle non figurative (Dorival, Peintres XXes.,1957, p. 117).Emploi subst. Il échappe au néant où les « non-figuratifs », l'un après l'autre, s'engloutissent (Mauriac, Nouv. Bloc-notes,1961, p. 101).
β) [Par le geste ou une action] Sacrifice figuratif. Les cérémonies figuratives de son culte [chez le peuple juif] (Lamennais, Indifférence,t. 2, 1817-23, p. 297):
2. Et ceci serait encore plus vrai des danses guerrières non figuratives, dans lesquelles, par conséquent, ne sont pas employées d'armes; les danses guerrières figuratives préparent au combat, comme les autres, et doivent donc provoquer la certitude de la victoire par l'ivresse pressentie qu'elle suscitera. Cuisinier, Danse sacrée,1951, p. 40.
b) [Représentation souvent schématique, à valeur conventionnelle]
[Représentation de choses visibles] On étala les plans figuratifs de la concession (Reybaud, J. Paturot,1842, p. 38).
[Représentation graphique d'éléments perçus, essentiellement, par l'ouïe]
[Sons musicaux] Une forme spéciale de neumes-accents du XIesiècle (...) donne naissance à un système de reproduction figurative des sons très curieux (Bénédictins, Paléogr. mus.,t. 2, 1889, p. 21).
[Éléments du lang.] En se rappelant les orthographes figuratives de Balzac (Baudel., Hist. extr.,1856, p. 78).Les uns [mots anglais], en petit nombre, entrés par l'oreille, ont été naturellement francisés puisque leur écriture figurative était ignorée (Gourmont, Esthét. lang. fr.,1899, p. 84).
[Dans les écritures non-syllabiques et non-alphabétiques] Les cursives dérivées de ce système, c'est-à-dire l'écriture hiératique et la démotique, sont la stylisation des graphèmes figuratifs de la hiéroglyphique (Langage,1968, p. 534).Les pictogrammes, écriture de type archaïque, figurative, qui représente le contenu du langage (et non le langage avec les mots et les sons) (Ling.1973, p. 176).
[Représentation graphique de phénomènes] Sur la carte figurative de l'infection palustre à la surface de la terre (Vincent, Rieux dsNouv. Traité Méd.,fasc. 5, 1, 1924, p. 226).La droite reliant le point figuratif du liquidus G et le point figuratif de la phase solide coexistante D (Niggli, Loi phases minér. et pétrogr.,t. 2, 1938, p. 48).
2. Domaine de l'esprit[Par analogie, dans certains cas, avec l'emploi B.-A. cf. supra A 1 a α] Qui suscite à l'esprit l'image de quelque chose. Au tour d'imagination et de poésie figurative qui est particulier à son pays (Sainte-Beuve, Prem. lundis,t. 2, 1869, p. 64):
3. Baudelaire est le poète du réel, le moins romantique qui soit, au point que le langage que sa poésie a inventé est (...) le plus figuratif, comme on dit aujourd'hui, soumis étroitement à l'objet, qu'il s'agisse d'une petite vieille hagarde (...) ou d'une charogne aux pattes écartées et au ventre fourmillant. Mauriac, Mém. intér.,1959, p. 48.
B.− Qui donne (ou qui constitue), d'un élément, la représentation typique, le plus souvent en vertu d'une analogie de nature ou de valeur entre des éléments dont l'un est conçu comme la représentation de l'autre. (Quasi-) synon. symbolique.Je laissais courir sans scrupule élans et plaintes, et même de figuratifs aveux : elle était tantôt le saule du bord qui m'empêchait d'être emporté par le fleuve (Sainte-Beuve, Volupté,t. 2, 1834, p. 46).Toute l'histoire est figurative, toutes ses époques sont fatidiques (Proudhon, Révol. soc.,1852, p. 154).Depuis trente ans je tâche de dissimuler mes secrets dans un langage figuratif à l'adresse de ceux qui savent lire (Cocteau, Maalesh,1949, p. 104).
Emploi subst. masc. à valeur de neutre. Le témoin véridique, de qui le mot m'est venu, n'en avait entendu que la lettre, et n'en saisissait ni le poétique ni le figuratif (Sainte-Beuve, Portr. littér.,t. 2, 1844-64, p. 174).
THÉOL. [Dans l'interprétation des Écritures] Sens figuratif. [Dans l'Écriture sainte] chaque événement y a tout ensemble une existence réelle et une signification figurative (Ozanam, Philos. Dante,1838, p. 81).Jeanne m'a demandé si, parmi les souffrances prophétiques et figuratives dont il est parlé dans l'Écriture, j'ai remarqué le Silence (Bloy, Journal,1895, p. 177).
LING., vieilli. Lettre figurative ou p. ell. figurative. ,,Nom donné par l'ancienne grammaire à l'élément qu'on appelle aujourd'hui plus communément une caractéristique, [c'est-à-dire] (...) élément commun à un groupe de formes, susceptible de les faire apparaître, comme constituant un système morphologique`` (Mar. Lex., pp. 81-82).
Rem. Dans un passage de M. Aymé, figuratif semble employé au sens de figuré (cf. ce mot A 2 b). Passons au deuxième [vers] : Et mon sein où chacun s'est meurtri tour à tour... Je veux bien que « meurtri » soit figuratif, mais il rappelle fâcheusement la comparaison du premier vers et impose abusivement l'image du sein de pierre (Aymé, Confort, 1949, p. 28).
Prononc. et Orth. : [figyʀatif], fém. [-i:v]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Fin xiies. « selon un mode d'expression imagé, symbolique » (Sermons St Grégoire sur Ezechiel, 28, 34 ds T.-L.); 2. a) 1740 « qui présente l'image de quelque chose » plan figuratif (Ac.); b) 1952 spéc. en parlant de l'art peinture figurative (Schaeffer, supra A 1 α). Empr. au lat. chrét. figurativus « symbolique ». Fréq. abs. littér. : 39.
DÉR.
Figurativement, adv.a) Rare. D'une manière qui implique la représentation visible de quelque chose. De plus rares [papillons] se déguisent figurativement en serpent, ou en hibou, pour terrifier l'adversaire (Montesquiou, P. Hellen,1913, p. 27).b) En recourant à des moyens qui donnent une représentation typique, fondée sur une analogie. Aussi, vais-je faire faire les deux alliances; je porterai la mienne, quoique ce soit défier la fortune, il est si doux de se sentir unis figurativement, que je n'y résiste plus (Balzac, Lettres Étr.,t. 2, 1850, p. 227).Cf. expulsion ex. 1.Spéc., théol. [Dans l'interprétation des Écritures] . Jésus emporté par Satan sur la montagne... Aucun théologien sérieux n'ose plus affirmer : « Oui, cette descente a eu lieu, matériellement... Oui, cette montagne a existé, matériellement ». Ils avouent aujourd'hui : « C'est figurativement » (Martin du G., J. Barois,1913, p. 242).Rem. Dans un passage d'Arnoux, figurativement a le sens de figurément. Vous vous exprimez, j'imagine, figurativement, tropologiquement (Rhône, 1944, p. 102). [figyʀativmɑ ̃]. Ds Ac. 1718-1932. 1reattest. ca 1450 (Mistère du Vieil Testament, éd. J. de Rothschild, t. 2, p. 337, 16958); de figuratif, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 6.
BBG. − Schmidt (H.). Fr. vivant. Praxis. 1969, t. 16, p. 431.

Wiktionnaire

Adjectif

figuratif \fi.ɡy.ʁa.tif\ masculin

  1. Qui reproduit la forme, la figure de telle ou telle chose.
    • J’abandonne ma peinture au regardeur. Je ne mets pas de mode d’emploi dessous, je ne mets pas de titre anecdotique comme le font souvent les peintres figuratifs qui sont dans la nécessité de le faire. — (Pierre Soulages, Outrenoir. Entretiens avec Françoise Jaunin. La Bibliothèque des Arts, 2012, p.67)
    • Plan figuratif d’un lieu, d’un bois.
    • Carte figurative.
    • Écriture figurative : Écriture composée de la figure des objets que l’on veut désigner.
    • Les hiéroglyphes sont une écriture figurative.
  2. Qui représente une chose par symbole.
    • Tout était figuratif dans l’ancienne loi.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FIGURATIF, IVE. adj.
Qui reproduit la forme, la figure de telle ou telle chose. Plan figuratif d'un lieu, d'un bois. Carte figurative. Écriture figurative, Écriture composée de la figure des objets que l'on veut désigner. Les hiéroglyphes sont une écriture figurative. Il signifie aussi Qui représente une chose par symbole. Tout était figuratif dans l'ancienne loi.

Littré (1872-1877)

FIGURATIF (fi-gu-ra-tif, ti-v') adj.
  • 1Qui représente la figure, la forme d'un objet. Plan figuratif. Carte figurative.

    Écriture figurative, celle qui est formée de la représentation des objets. Les hiéroglyphes sont une écriture figurative.

  • 2 Terme de jurisprudence. Confrontation figurative, acte qui a lieu lorsque, le témoin ne pouvant être présent, on fait usage de sa déposition que l'on communique à l'accusé.
  • 3 Terme de grammaire grecque. Lettre figurative ou, substantivement, la figurative, la lettre caractéristique de certains temps des verbes grecs, et, particulièrement, du futur et du parfait, et qui sert à les figurer ou former ainsi que les autres temps qui dérivent de ceux-là.
  • 4Qui expose par figure, par symbole. Pour montrer que l'Ancien Testament n'est que figuratif, et que les prophètes entendaient par les biens temporels d'autres biens, Pascal, Figuratifs, 16, édit. FAUGÈRE. S'il en était de nous ainsi que de ces victimes figuratives de la loi qu'on ne pouvait offrir à Dieu que lorsqu'elles jouissaient d'une santé parfaite, Massillon, Panég. Ste Agnès. Dieu n'était jaloux à ce point de la sainteté d'un temple et d'un sacerdoce vide et figuratif [celui des Juifs] que pour nous tracer de loin la pureté angélique qu'exigerait le sacerdoce chrétien, Massillon, Confér. Vocation. Je lui expliquai [au chancelier] le fond, la raison, l'esprit de cette grande cérémonie [le sacre], par l'histoire, et tout ce qu'elle a de figuratif, Saint-Simon, 299, 97.

HISTORIQUE

XIVe s. Sens mystique ou figuratif, Oresme, Thèse ae MEUNIER.

XVIe s. Ceste parole ne pouvoit estre quelque lueur se monstrant seulement par dehors, ou figurative, Calvin, Instit. 90.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

FIGURATIF, (Jurisp.) en style de Palais, se dit de ce qui représente la figure de quelque chose, comme un plan figuratif d’une maison, c’est-à-dire la figure de cette maison représentée en relief, en petit, à la différence d’un simple plan géométral, qui ne figure que l’emplacement de la maison par des lignes. Voy. Plan & Figuré. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « figuratif »

Du latin figurativus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. figuratiu ; espagn. et ital. figurativo ; du latin figurativus, de figurare, figurer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « figuratif »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
figuratif figyratif

Évolution historique de l’usage du mot « figuratif »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « figuratif »

  • Demander à un homme qui raconte des histoires de tenir compte de la vraisemblance me paraît aussi ridicule que de demander à un peintre figuratif de représenter les choses avec exactitude. De Alfred Hitchcock / Hitchcock-Truffaut
  • On résume un peu trop vite Yves Brayer (1907-1990) à ses aquarelles primesautières d’une Provence ensoleillée. Le musée dévoile d’autres aspects de cet artiste qui ne craignait pas d’être néo-classique, résolument figuratif, mais aussi grand voyageur au regard affûté. midilibre.fr, La Provence d’Yves Brayer - midilibre.fr
  • Pour la 6e année consécutive, le peintre Waluc a ouvert les portes de sa galerie rue Damade. Les amateurs de vielles pierres et de peinture retrouvent avec plaisir la fraîcheur des voûtes qui accueillent au fil des ans les nouvelles œuvres de l’artiste. Fidèle à sa démarche, Waluc expose des travaux variés, oscillant encore une fois entre l’abstrait et le figuratif. Explosions de couleurs sur de grands formats ouvrant sur de vastes espaces que chacun peut interpréter avec son propre imaginaire, ou toiles de petites dimensions au travail plus minutieux. Un éventail de sensibilités s’offre aux visiteurs qui pourront admirer, cette année, en plus des toiles de Waluc, les superbes sculptures longilignes d’Hélène Rosset, symbiose de terre et de bois, parfois énigmatiques, parfois humoristiques. Ouvert tout l’été. midilibre.fr, Waluc : une expo en couleurs - midilibre.fr
  • En second, les ailes d’avion rappellent que Compans est dans une zone aéroportuaire, son dessin est "extrêmement stylisé et épuré pour donner une impulsion tonique moderne et un contraste à l’ensemble figuratif. Le bleu choisi est un clin d’oeil à la Biberonne et au ciel pour accentuer l’ambiance rurale, toujours dans un esprit de contraste entre le côté rural et urbain". , Compans ► La commune a trouvé son nouveau logo
  • Notons que l’artiste au style très figuratif a réalisé une série de toiles façon Soulages qui a remporté un franc succès. midilibre.fr, Françoise Delcant expose à la Galerie Courbet - midilibre.fr
  • 2/ Les candidats doivent se positionner sur le territoire de la commune de Villers-sur-Mer, à l’emplacement de leur choix et y réaliser un tableau figuratif représentant le paysage sous leurs yeux. Tout les supports et toutes les techniques sont admises (huile, acrylique, aquarelle, fusain, pastel…) Unidivers, 6ème journée des peintres Villers-sur-Mer samedi 29 août 2020
  • Pourquoi ce mi-chemin entre l’abstrait et le figuratif ? L’abstrait est l’âme de mon art. Avec lui, je ne cherche pas a représenter la réalité visible mais plutôt un sentiment, une vision, une imagination. A contrario, avec le figuratif, c’est véritablement le réel que l’on cherche à copier. C’est ça qui est formidable: l’art n’a aucune limite et les artistes peuvent passer d’un style à un autre, voire en conjuguer plusieurs. Pour ma part, je mixe les deux. LesEco.ma, Lamiaa Menhal, une artiste libre et passionnée qui a choisi de vivre à Dubaï (entretien) - LesEco.ma

Traductions du mot « figuratif »

Langue Traduction
Anglais figurative
Espagnol figurativo
Italien figurativo
Allemand bildlich
Chinois 比喻的
Arabe رمزي
Portugais figurativo
Russe изобразительный
Japonais 比喩的な
Basque figuratiboa
Corse figurativo
Source : Google Translate API

Synonymes de « figuratif »

Source : synonymes de figuratif sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « figuratif »

Figuratif

Retour au sommaire ➦

Partager