La langue française

Fertilement

Définitions du mot « fertilement »

Trésor de la Langue Française informatisé

Fertilement, adv.D'une manière fertile. Attesté notamment ds Ac. 1798-1932, Littré, DG, Lar. Lang. fr.

Wiktionnaire

Adverbe

fertilement

  1. (Rare) D’une manière fertile.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FERTILEMENT. adv.
D'une manière fertile. Il est peu usité.

Littré (1872-1877)

FERTILEMENT (fèr-ti-le-man) adv.
  • D'une manière fertile.

HISTORIQUE

XVIe s. Fertilement, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « fertilement »

(Siècle à préciser) Dérivé de fertile avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Fertile, et le suffixe ment.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « fertilement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fertilement fɛrtilœmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « fertilement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fertilement »

  • Quant aux musiques, elles n’ont en commun que leurs trajectoires : marginales et communautaristes à leurs débuts, elles irriguent fertilement les scènes locales, les transforment, et ouvrent la voie aux sons dominants d’aujourd’hui, les « musiques urbaines ». Un joyeux parcours riche de plus de 600 objets montre le sens de cette histoire. Au début dominent les chanteurs français et les rockeurs anglais, comme le montre la photo de Sylvie Vartan entourée par les Beatles à l’Olympia en 1964. La même année, la chanteuse jamaïcaine Millie Small se déhanche timidement sur My Boy Lollipop le premier grand succès international du ska… La Croix, Musique, des migrations réussies
  • Enfin si vous n'arrivez plus à vous exprimer ailleurs, commentez fertilement les billets d'Ivan Rioufol et laissez les autres commentateurs en paix. Liberté d'expression, Oui, les journalistes ont des comptes à rendre - Liberté d'expression
  • "Etre homme, c'est confier la forme de son destin à la littérature". Qu'en est-il donc, de ceux d'entre nous « confiant la forme de leur destin » à une pratique et à un savoir-faire non littéraires ? En seraient-ils moins hommes ? L'écriture, la lecture, la position généralement assise, le mouvement oculaire, le tournement des feuilles, et l'émotion virtuellement engendrée, gouverneraient-ils l'aventure humaine, définiraient-ils à eux seuls l’expression, l’expansion vitale de l’être ? Et le texte écrit défilant sous nos yeux serait-il plus « formateur de destin » que par exemple, le spectacle de l'arbre (qu'on abat pour faire du papier), du fleuve, de l'horizon... Ou le travail du sol ? N'est-il sage quelquefois, de sentir nos œillères - didactiques, culturelles, lexicales ? Ne faut-il quelquefois débusquer l'idolâtrie littéraire, et l'emprise du monde dit "de l'esprit", cet univers où l'encre et le papier tiennent lieu de chair et de sang ? L'un de nos dieux d'Europe, lucide, ironique, désabusé, tout cultivé qu'il est, a senti que la vie résidait ailleurs que dans les in-folio. Ex-brillant collégien, "très intelligent", il s'est davantage senti frère des êtres d'une autre vie, vie inculte au sens scolaire mais pas moins vraie, peut-être plus vraie encore, incarnée et concrétisée dans l'action pratique. Il a poussé l'expérience au-delà de limites que nous amoureux du livre, nous arpenteurs du monde imprimé, ne concevons que très mal ou même pas du tout... Quelques clics sur la toile, quelques heures de vol... Voici l'Afrique, l'Inde, la Chine et cent contrées, cent mondes nous offrant leurs poètes, leurs chantres virtuoses, leurs shamans exaltés - naïfs, conscients, lucides, maîtres de leurs moyens, inspirés dans leur art. Leurs langues, classiques, dialectales, leurs styles secs ou fleuris y portent aussi bien à l’émotion intime qu’à l’introspection ou à la transe collective. Les fioritures extrêmes du kriti, le « récitatif aux huit timbres », le « chant chuchoté » - tant d’extraordinaires particularités de tous les arts de l'homme, les uns traditionnels, les autres récents (y compris les concerts de l’art pop, l’art vidéo, les « performances », la « culture urbaine »…) vivent manifestement hors cadre littéraire, mais saisissent le rapport au monde et rythment l’action non moins sensiblement qu’un auteur dans son livre. La leçon n’est pas tendre. Notre religion n’est plus la bonne. Notre Terre n’est plus le centre de l'Univers. Car nous vivons ce temps où sous toutes latitudes, de toutes nations, toutes langues, - mieux instruits des visages multiples de leur art, éclairés des progrès des sciences du langage -, les hommes voués à l'expression de l'espèce peuvent enfin comparer leurs approches, leurs efforts respectifs, mesurer fertilement les chemins déjà faits, œuvrer de conséquence, en conscience plus grande. Écrire, pour quoi faire ? Assistante de la mémoire, transmission de signes à des êtres hors de portée de voix. Répertoire de calcul, marquage de territoire... On en vient à écrire pour... écrire... A écrire pour faire des livres. L'écriture cherche encore à se dire elle-même. Le Figaro.fr, Les rois Lire
  • La leçon n’est pas tendre. Notre religion n’est plus la bonne. Notre Terre n’est plus le centre de l’Univers. Mais nous vivons ce temps où sous toutes latitudes, de toutes nations, toutes langues, – mieux instruits des visages multiples de leur art, éclairés des progrès des sciences du langage, les poètes peuvent enfin comparer leurs approches, leurs efforts respectifs, mesurer fertilement les chemins déjà faits, œuvrer de conséquence, en conscience plus grande…  » La Règle du Jeu, Yann Moix, Cet homme n’est pas Rimbaud - La Règle du Jeu - Littérature, Philosophie, Politique, Arts
  • La sensible gestion des écoles assignée aux directeurs dégénère en une tâche de plaisance. Des injonctions arbitraires sont intimées aux enseignants diligents de se mettre au diapason des paresseux. Un malaise autrefois localisé ne cesse de ronger nos laboratoires d'esprits. Les procédures d'inspection telles que remarquées dans quelques circonscriptions divulguent la partialité de quelques inspecteurs qui établissent une discrimination entre les enseignants en exécutant un certain népotisme en fonction des relations. Les visites d'inspection qu'ils effectuent dans le but de contrôler, orienter et promouvoir les instituteurs de très grandes facultés à élever un citoyen positif deviennent le privilège de quelques-uns dont ceux qui usent de moyens douteux pour corrompre la personne de l'inspecteur par des formules de séduction afin d'obtenir des faveurs au détriment de la vraie productivité scolaire qui mettent toutes les générations en péril. Les points d'inspections, devenus le souci suprême des uns et l'intention unique des autres, octroient aux inspecteurs le droit de doter ses amis dans la tribu des enseignants en matière de points en troquant la noblesse de ce métier contre les services qui lui seront rendus par les fossoyeurs de l'enseignement national. Des éloges hypocrites ornent les rapports de nos chefs comportement qui rend l'ânerie une vertu influente consolidée par l'impéritie ovationnée de nos directeurs. D'anciennes procédures d'inspection sont, à ce jour, maintenues, celles basées sur un contrôle sommairement élaboré qui divulguent une déficience perceptible en matière de la déontologie où la majeure partie de nos inspecteurs recourent à l'instrument répressif comme seul moyen de s'affirmer au foyer sublime de la bienveillance. Ce digne titre à qui on a scandaleusement alloué la particularité du bricolage a contribué dans l'expansion ségrégative du favoritisme. Les enseignants soumis à l'examen de ces responsables sont sévèrement sommés d'embellir leurs documents, enjoliver leurs répartitions à la limite de la perfection, tout en dédaignant la véritable évaluation de l'instituteur à travers ses élèves qui sont réellement un repère infaillible afin d'estimer le rendement scientifique et pédagogique de cet enseignant. Une liberté de ruiner dans les écoles est tolérée par les circulaires tantôt ministérielles, qui prônent une insouciance exécutée par le truchement de nos responsables dont l'opportunisme sert fertilement le pouvoir en place, et tantôt intérieures qui pullulent quotidiennement à l'encontre d'excellents éducateurs qui pâtissent des tourments ineffables de la jalousie.  Le Matin d'Algérie, Faut-il réformer la réforme de l’école algérienne ? | Forums
  • Peu importe, ce que je sais, c’est que ces attentats sont d’une énormité telle que, même après tout ce que vous avez pu lire sur Reopen, vous êtes encore loin de l’énormité de la chose. C’est totalement hors de toute imagination fertilement putride. C’est encore pire. AgoraVox, Intox sur France 2 : Bigard et Kassovitz face à de « soi-disant » journalistes - AgoraVox le média citoyen

Traductions du mot « fertilement »

Langue Traduction
Anglais fertile
Espagnol fértil
Italien fertile
Allemand fruchtbar
Chinois
Arabe خصبة
Portugais fertil
Russe плодородный
Japonais 肥沃な
Basque emankorrak
Corse fertili
Source : Google Translate API

Synonymes de « fertilement »

Source : synonymes de fertilement sur lebonsynonyme.fr

Fertilement

Retour au sommaire ➦

Partager