La langue française

Fanatiser

Définitions du mot « fanatiser »

Trésor de la Langue Française informatisé

FANATISER, verbe trans.

A.− Emploi trans. Rendre fanatique, inspirer un zèle ardent et excessif (pour une cause, une doctrine, une personne, etc.). Fanatiser une foule; un moine fanatisé. Il [Bonaparte] sait comment on entraîne les peuples et comment on les fanatise (Coppée, Bonne souffr.,1898, p. 105):
... toujours conscient de jouer un personnage, même dans la vie, il aimait avoir un public, être entouré de spectateurs; pour travailler avec entrain il lui fallait un cercle d'assistants disponibles et fanatisés, prêts à toutes les besognes, à tous les dévouements... Martin du G., Souv. autobiogr.,1955, p. LXVI.
Rem. On rencontre parfois fanatiser employé absol. Les vrais saints ne fanatisent pas ainsi (Sand, Hist. vie, t. 4, 1855, p. 260).
P. métaph. Des cérémonies religieuses plus propres à fanatiser les sens qu'à édifier les âmes (Lamart., Nouv. Confid.,1851, p. 156).
B.− Emploi pronom. Devenir fanatique. Il se fanatisa pour la royauté (Balzac, C.Birotteau,1837, p. 35).Que l'homme au ciel s'égare ou qu'il se fanatise (Hugo, Religions et religion,1880, p. 218).
Rem. On rencontre ds la docum. a) Fanatisant, ante, part. prés. en emploi adj. M. Ingres, dont l'enseignement a je ne sais quelle autorité fanatisante (Baudel., Salon, 1846, p. 154). Les fanatisants souvenirs (Balzac, Lettres Étr., t. 3, 1850, p. 128). b) Fanatiseur, subst. masc. Celui qui fanatise. Race de chair, combien prenable aux grossiers fanatiseurs, aux dévotions sensuelles et corruptrices (Michelet, Journal, 1843, p. 532).
Prononc. et Orth. : [fanatize], (je) fanatise [fanati:z]. En syll. non finale, demi-longueur du [i] ds Passy 1914. Ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1752 « faire le fanatique » (Trév.); 1793 « rendre fanatique » (Frey). Dér. de fanatique*; suff. -iser. Fréq. abs. littér. : 54.

Wiktionnaire

Verbe

fanatiser \fa.na.ti.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Rendre fanatique.
    • Une revue aux Tuileries, la dernière qu’y fit Napoléon et à laquelle Philippe assista, l’avait fanatisé. — (Honoré de Balzac, La Rabouilleuse, Furne, Paris,1843)
    • Sous la première République, au moment même où toute l’Europe nous tombait sur le dos, c'est les curés qui ont excités la guerre civile en Vendée, fanatisant les paysans, les menant au combat, et leur promettant le paradis s'ils étaient tués. — (Émile Thirion, La Politique au village, p. 203, Fischbacher, 1896)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FANATISER. v. tr.
Rendre fanatique. Il les fanatisa par ses prédications.

Littré (1872-1877)

FANATISER (fa-na-ti-zé) v. a.
  • Rendre fanatique pour une religion, pour un parti. Il les fanatisa par ses publications furibondes.

    Se fanatiser, v. réfl. Devenir fanatique.

REMARQUE

Fanatiser, qui n'est ni dans Furetière ni dans Richelet, n'est dans le dictionnaire de l'Académie qu'à partir de l'édition de 1835.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « fanatiser »

Composé de fanatique et du suffixe -iser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Voy. FANATIQUE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « fanatiser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fanatiser fanatize

Évolution historique de l’usage du mot « fanatiser »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fanatiser »

  • Si la condition des populations noires et le fléau des violences policières n’ont en rien été réglés, le contexte politique, lui, s’avère radicalement différent. Donald Trump doit gérer une crise sociale d’une ampleur inédite depuis la Grande Dépression des années 1930. Selon la Réserve fédérale, le taux de chômage atteindra, courant juin, un pic de 25 % de la population américaine et la « majorité », qui penche nettement dans les enquêtes d’opinion en faveur du démocrate Joe Biden, entend protester bruyamment contre la politique d’un Donald Trump déterminé à fanatiser encore davantage une base électorale blanche, anxieuse, mais étriquée. « Il a l’air de devenir plus incohérent » à mesure qu’il prend du retard dans les sondages, déclarait le challenger démocrate en début de semaine dernière, au moment où la vidéo du meurtre de George Floyd devenait virale et embrasait les « États désunis ». L'Humanité, Trump, un président en guerre civile | L'Humanité
  • On connaît les paroles de la chanson de Luce Dufault, qui voulait « donner le pouvoir aux enfants ». Rien ne m’a jamais semblé aussi dangereux que cette idée. L’embrigadement idéologique de la jeunesse est le propre des régimes totalitaires. C’est que la jeunesse, qui s’enthousiasme facilement, se laisse aisément fanatiser. Le Journal de Montréal, Greta sur son voilier | Le Journal de Montréal
  • "Très facile de fanatiser un enfant". L'endoctrinement passe lui par plusieurs étapes : des cours d'école reformatés jusqu'au maniement des armes en passant par "des exercices pratiques". Dans une vidéo, on voit ainsi un tout jeune garçon d'à peine 5 ans décapiter son ours en peluche. "Très tôt, on cherche à les désensibiliser à la violence. (...) Du coup en grandissant, il passe naturellement de cet ourson en peluche à une autre personne", souligne Nikita Malik dans l'enquête. Plus l'enfant est jeune, plus l'endoctrinement est aisé. "Il est très facile de fanatiser un enfant car c’est un moment d’hyper mémoire. Le cerveau bouillonne à ce moment-là", indique le neuropsychiatre Boris Cyrulnik dans une interview. Europe 1, "Les enfants de Daech" : au cœur de la machine à retourner le cerveau de l'EI
  • Après les prophéties manquées d’Al Gore et autres éco-dictateurs, on nous annonce pour la énième fois qu’il ne reste que 12 ans pour sauver la planète. Or, les discours annonciateurs de cataclysmes imminents n’émeuvent plus les adultes. Pour relancer l’alarmisme climatique, l’élite de l’écologisme mise maintenant sur l’instrumentalisation d’une adolescente pour relayer un discours apocalyptique et fanatiser les jeunes. Cette élite profite de l’inexpérience de la jeunesse et du conformisme qui la caractérise pour la terroriser et former une armée de petits soldats obéissants entraînés à défendre l’agenda écolo-gauchiste. Le Journal de Montréal, Les «jeunesses écologistes» | Le Journal de Montréal
  • Dans le monde, des écologistes politiques utilisent des méthodes sournoises aux relents dictatoriaux pour s’imposer au peuple récalcitrant. Alors, pour imprégner les esprits, ils déploient une propagande médiatique tous azimuts afin de radicaliser, fanatiser, discréditer, jeter l’anathème, supprimer et interdire, toujours et encore au nom de la Planète. Contrepoints, Le danger de l’écologie politique pour la liberté | Contrepoints
  • C’est d’ailleurs la question de fond que pose ce livre : Marco Pantani s’est-il suicidé ou a-t-il été aidé à mourir ? Philippe Brunel trempe sa très belle plume dans la plaie laissée béante par le décès glauque et brutal de celui qui a su fanatiser les foules en allant très loin dans la souffrance, grâce à un rapport poids-puissance lui permettant d’enrouler de grands développements dans les cols comme un enfant dévore un gelato pistache le long de la côte Adriatique. www.leberry.fr, Un livre sport pour le confinement : "Vie et mort de Marco Pantani" se lit comme une enquête - Bourges (18000)

Traductions du mot « fanatiser »

Langue Traduction
Anglais fanaticize
Espagnol fanatizar
Italien fanaticize
Allemand fanatisieren
Chinois 狂热
Arabe متعصب
Portugais fanatizar
Russe становиться фанатиком
Japonais 熱狂する
Basque fanaticize
Corse fanatizà
Source : Google Translate API

Synonymes de « fanatiser »

Source : synonymes de fanatiser sur lebonsynonyme.fr

Fanatiser

Retour au sommaire ➦

Partager