Excrétion : définition de excrétion


Excrétion : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

EXCRÉTION, subst. fém.

A.− Action par laquelle certaines matières ou substances, les déchets, sont évacués de l'organisme. L'excrétion des urines, des matières fécales, peut quelquefois se suspendre, s'accélérer (Bichat, Rech. physiol. vie et mort,1822, p. 66).Quand la quantité des urines d'un malade diminue, c'est bien qu'il transpire davantage, mais il faut toujours que l'excrétion se fasse (Proust, Sodome,1922, p. 625).
Spéc. Action par laquelle les substances élaborées par une glande sont évacuées de cette glande ou de l'organisme. Les produits d'excrétion ou de sécrétion, qui sont souillés abondamment par l'exsudat des pustules (Nocard, Leclainche, Mal. microb. animaux,1896, p. 371).
B.− P. méton., au plur. Les déchets, les substances, les matières évacuées d'une glande ou de l'organisme. Les humeurs, mal dépurgées par des excrétions incomplètes ou languissantes, se décomposent de plus en plus (Cabanis, Rapp. phys. et mor.,t. 1, 1808, p. 252).[Un vieillard] toujours préoccupé de ses sécrétions et de ses excrétions (Amiel, Journal,1966, p. 398).Cellules cylindriques à cils vibratiles, avec des îlots de cellules plates stratifiées, livrant passage aux excrétions d'une multitude de glandes muqueuses (Calmette, Infection bacill. et tubercul.,1920, p. 128):
Si chaque jour s'opère l'addition de ce qui manque et la soustraction de ce qui excède, la santé se maintiendra en parfait équilibre. Sanctorius, l'inventeur de cette loi, employa un demi-siècle à peser quotidiennement sa nourriture avec toutes ses excrétions et se pesait lui-même, ne prenant de relâche que pour écrire ses calculs. Flaubert, Bouvard,1880, t. 1, p. 66.
Rem. La docum. atteste qq. emplois au fig. ou p. métaph. Le monde n'est que l'excrétion de l'esprit infini, le dépôt visible de cet océan invisible (Amiel, Journal, 1866, p. 148).
Prononc. et Orth. : [εkskʀesjɔ ̃]. Cf. é-1. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1. 1534 « action par laquelle certains conduits naturels rejettent hors du corps des matières liquides ou solides » (Rabelais, Gargantua, éd. R. Calder, chap. 21 : excretion des digestions naturelles); 2. 1792 « le déchet ainsi éliminé » (Encyclop. méthod. Méd.). Dér. du rad. du lat. excretum, supin du lat. impérial excernere « cribler, séparer, trier »; « rendre par évacuation ». Fréq. abs. littér. : 43. Bbg. Gohin 1903, p. 364.

Excrétion : définition du Wiktionnaire

Nom commun

excrétion \ɛks.kʁe.sjɔ̃\ féminin

  1. (Physiologie) Action par laquelle les matières liquides ou solides sécrétées sont poussées au-dehors ou portées dans les réservoirs où elles doivent séjourner.
    • La transpiration se fait par excrétion.
    • Les mucus s'échappent par l'excrétion.
    • L'excrétion de l’urine, des matières fécales…
    • Sans voie spécifique d’excrétion, le bilan en cholestérol de l’organisme serait systématiquement positif. — (Georges Hennen, Endocrinologie, 2001)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Excrétion : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EXCRÉTION. n. f.
T. de Physiologie. Action par laquelle les matières liquides ou solides sécrétées sont poussées au-dehors ou portées dans les réservoirs où elles doivent séjourner. La transpiration se fait par excrétion.

Excrétion : définition du Littré (1872-1877)

EXCRÉTION (èk-skré-sion) s. f.
  • Terme de physiologie. Action par laquelle certains organes creux rejettent au dehors les matières liquides ou solides qu'ils contiennent. L'excrétion des matières fécales L'excrétion de l'urine. L'excrétion de la salive, du mucus nasal, etc.

    Les excrétions, les matières excrémentitielles elles-mêmes. L'urine, les exhalations cutanées et pulmonaires, les déjections alvines, etc. sont des excrétions.

HISTORIQUE

XVIe s. L'excretion et retention, Paré, XX, 15.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « excrétion »

Étymologie de excrétion - Littré

Lat. excretionem, de excretum, supin de excernere (voy. EXCRÉMENT).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de excrétion - Wiktionnaire

Du latin excretio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « excrétion »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
excrétion ɛkskresjɔ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « excrétion »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « excrétion »

  • Cette méta-analyse d’une équipe internationale, dirigée au Swedish Medical Center de Washington suggère que si 12% des patients COVID-19 présentent des symptômes gastro-intestinaux, l’excrétion fécale de SAR-CoV-2 est bien observée chez plus de 40% d’entre eux. En contribuant à une meilleure compréhension de l’évolution et des manifestations cliniques de la maladie, cette analyse, présentée dans le JAMA Open met aussi en évidence la nécessité de nouvelles mesures pour empêcher -par l’intermédiaire des eaux usées par exemple- a propagation de ce pathogène hautement contagieux. santé log, COVID-19 : 1 patient sur 10 éprouve des symptômes gastro-intestinaux | santé log
  • Alors que pour certaines femmes, les douleurs menstruelles ne sont que quelques minutes ici et là, d’autres peuvent y faire face pendant des heures et parfois même des jours. La plupart du temps, la douleur est normale et fait partie de l’excrétion de la muqueuse utérine. Cependant, cela peut également être le signe d’une condition médicale sous-jacente. News 24, Pourquoi les femmes ressentent de la douleur pendant les règles et quand consulter un médecin à ce sujet - News 24
  • Les auteurs, Ai-Long Hua de l'Université médicale de Chongqing et ses collègues, ont constaté que ces patients, mis à l'isolement en hôpital, avaient une durée médiane d'excrétion virale de 19 jours, contre 14 jours chez 37 patients présentant des symptômes (fièvre, toux, essoufflement...). Cette durée d'excrétion n'équivaut pas cependant à une infectiosité, qui reste à évaluer, relèvent les auteurs. Europe 1, Covid-19 : l'immunité des patients asymptomatiques pourrait être plus faible
  • On se rappelle cette étude de l’United State Air Force School of Aerospace Medicine qui testait positif les grilles de ventilation des salles de soin de patients COVID-19, précisant l’étendue de l’excrétion, la transmission et la contamination du virus SARS-CoV-2. Ces bioingénieurs de l’Université de Houston qui viennent de créer un filtre à air capable de tuer le coronavirus, apportent, dans la revue Materials Today Physics, une première réponse à la diffusion du virus par ventilation ou climatisation et une solution pour les établissements de santé. Un développement efficace également contre de multiples pathogènes déjà en cours de déploiement dans les lieux prioritaires, à risque élevé d'exposition.   santé log, COVID-19 : Un filtre à air nickel contre le coronavirus | santé log

Traductions du mot « excrétion »

Langue Traduction
Corse excrezione
Basque iraizketa
Japonais 排泄
Russe экскреция
Portugais excreção
Arabe إفراز
Chinois 排泄
Allemand ausscheidung
Italien escrezione
Espagnol excreción
Anglais excretion
Source : Google Translate API

Synonymes de « excrétion »

Source : synonymes de excrétion sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires