La langue française

Étrécissement

Sommaire

  • Définitions du mot étrécissement
  • Étymologie de « étrécissement »
  • Phonétique de « étrécissement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « étrécissement »
  • Citations contenant le mot « étrécissement »
  • Traductions du mot « étrécissement »
  • Antonymes de « étrécissement »

Définitions du mot étrécissement

Trésor de la Langue Française informatisé

Étrécissement, subst. masc.Action d'étrécir; résultat de cette action. Une sorte d'économie sordide semble avoir dicté l'emplacement et l'étrécissement des demeures, où seuls puissent réaliser un semblant de bonheur des êtres également sordides (Gide, Journal,1930, p. 1000).L'idée d'un étrécissement progressif du temps est éminemment suggestive et fertile en applications (J. Rostand, La vie et ses probl.,1939, p. 125). [etʀesismɑ ̃]. Ds Ac. 1718-1932. 1reattest. 1573 (Liebault, p. 830 ds Gdf.); du rad. de étrécir, suff. -(e)ment1*. Fréq. abs. littér. : 3.

Wiktionnaire

Nom commun

étrécissement \e.tʁe.sis.mɑ̃\ masculin

  1. Action d’étrécir ou état de ce qui est étréci.
    • L’étrécissement du lit de la rivière accélère le cours de l’eau.
    • La zone de gauche est un étrécissement, de l’infini à un, la zone de droite un élargissement de un à l’infini. — (Robert Lafont, Le Travail et la langue, 1978)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉTRÉCISSEMENT. n. m.
Action d'étrécir ou État de ce qui est étréci. L'étrécissement du lit de la rivière accélère le cours de l'eau.

Littré (1872-1877)

ÉTRÉCISSEMENT (é-tré-si-se-man) s. m.
  • Action d'étrécir ; état de ce qui est étréci. L'étrécissement du lit de la rivière accélère le cours de l'eau.

HISTORIQUE

XVIe s. Les planches et quarreaux seront tant longs que voudra, mais seulement larges de quatre à cinq pieds, afin que par tel estroicissement des costés l'on puisse attaindre avec la main jusqu'au milieu, De Serres, 632.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « étrécissement »

Étrécir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « étrécissement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
étrécissement etresisœmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « étrécissement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « étrécissement »

  • Jocelyn Létourneau creuse à sa façon ce sillon tout du long de son ouvrage, en donnant néanmoins l’impression de buter lui aussi contre une pierre qui conduit à l’étrécissement identitaire de l’histoire, selon la largeur de vision nationale prédéterminée, en l’occurrence les siennes. S’il n’y a pas chez lui, comme il le dit, « une entreprise radicale de révision de l’histoire du Québec », on ne sent pas non plus, dans ce livre du moins, une volonté bien nette d’envisager l’histoire avec suffisamment de dégagement et de souplesse pour éviter une crispation autour d’une perspective érigée au nom de l’ambiguïté de la société observée. Le Devoir, «La condition québécoise»: l’histoire du Québec sous le regard de Jocelyn Létourneau | Le Devoir
  • Or l'historien que je suis depuis plus de quarante ans, pourtant habitué aux polémiques politico-idéologiques les plus violentes comme lors de la publication du Livre noir du communisme, en 1997, est resté stupéfait par l'aveu livré d'emblée: "L'ambition de ce livre est politique" et veut "mobiliser une conception pluraliste de l'histoire contre l'étrécissement identitaire qui domine aujourd'hui le débat public. par principe elle refuse de céder aux crispations réactionnaires l'objet 'histoire de France' et de leur concéder le monopole des narrations entraînantes."  LExpress.fr, Histoire et météorologie politique: attention, M. Boucheron! - L'Express
  • En tant que cimetière urbain, le lieu témoigne de l’étrécissement formidable du rapport des Français aux animaux à partir de la fin du XIXe siècle : ici gisent, pour l’essentiel, et conformément au projet initial, des chiens, et des chats et des oiseaux – bien que le cimetière ait accepté un cheval de course, des lapins et toutes sortes de rongeurs, quelques singes, des canaris et des poissons rouges. Je me penche sur la plaque tombale d’Ezequielle : j’apprends que cette tortue (de Floride, me semble-t-il) est née le 12 novembre 2002 est morte quatorze ans plus tard, un 17 mars. Quant au bestiaire canin, disons-le : le yorkshire y domine ; et d’une façon plus générale, les chiens d’appartement, voire de manchon. Personne, à ma connaissance, n’a jamais consacré de tombeau à des phasmes ou à des vers de terre. J’ai bien connu un original qui avait pour animal de compagnie fort peu invasif un axolotl, cette créature aquatique fascinante qui inspira au grand Julio Cortázar une nouvelle splendide ; mais enfin l’original en question était – ­comment dire ? – peu socialisé. La Croix, Le cimetière des chiens d’Asnières
  • Réfuter en 146 dates l’histoire figée et téléologique qui conduit tout droit au nationalisme est en effet l’ambition à la fois ludique et insolente de cet ouvrage collectif, qui rassemble les contributions de 122 historiens. D’Homo sapiens et ses somptueuses peintures témoins de rituels animaliers il y a 40 000 ans dans la grotte Chauvet au retour du drapeau dans les rues et aux fenêtres après les attentats de Paris en 2015, l’ambition affichée est en effet de « mobiliser une conception pluraliste de l’histoire contre l’étrécissement identitaire qui domine aujourd’hui le débat public ». Dans les pages débats de L’Obs, Éric Aeschimann souligne le propos : « il n’y a pas d’histoire de France qui vaille si on oublie tout ce qui lui est venu de l’extérieur ». Même aux périodes de plus grand rayonnement, celui du Roi-Soleil, le faste de Versailles n’avait pas seulement pour but de subjuguer la noblesse pour asseoir le pouvoir absolu, mais il était aussi destiné à épater les cours européennes, comme en témoigne l’accueil réservé aux princes étrangers, et les premiers guides publiés à leur intention, dont ceux écrits par Louis XIV lui-même. Les entrées par date autorisant la lecture « à sauts et gambades » on passe de Versailles à Pamiers, « bourgade de l’Ariège, où Antoine Simon, esclave noir de Barcelone, a trouvé refuge » en 1446. Lorsque son propriétaire veut le récupérer, les habitants prennent sa défense en opposant à son maître une coutume locale selon laquelle tout homme qui a mis les pieds sur le territoire de la ville est réputé libre. L’occasion de découvrir au passage que l’esclavage était répandu autour de la Méditerranée, jusqu’à Montpellier, Marseille ou Avignon. Et d’illustrer que l’hospitalité peut s’apparenter à une forme de résistance à l’ordre établi, tout comme aujourd’hui dans la vallée de la Roya… Aux adeptes du récit national on peut conseiller la lecture du chapitre sur la « défaite glorieuse » d’Alésia, une invention du XIXeme siècle, qui inaugure la « curieuse fascination » française pour les batailles perdues, de Sedan à Diên Biên Phu, du moment qu’elles vont dans le sens de l’Histoire. « Il n’y aurait pas eu d’Alésia s’il n’y avait pas eu Waterloo » affirme Yann Potin, qui rappelle qu’il y a bien eu un affrontement dans ce coin de Bourgogne, sans qu’on sache ni quand, ni où exactement, César ne lui consacrant qu’une petite page dans sa Guerre des Gaules. Et même l’identité de Vercingétorix est sujette à caution : on ne sait pas au juste s’il s’agit d’un patronyme ou d’un titre de chef. La dernière livraison de la revue Esprit est consacrée aux prophètes de tout acabit, au seuil de l’année, car ils ouvrent le temps et annoncent le futur. François Hartog y revient sur la tâche que Foucault assignait à la philosophie : « diagnostiquer le présent ». Comme on voit, l’histoire peut aussi s’y employer. France Culture, Actualité de l'histoire

Traductions du mot « étrécissement »

Langue Traduction
Anglais narrowing
Espagnol estrechamiento
Italien strozzatura
Allemand verengung
Chinois 缩小
Arabe تضيق
Portugais estreitamento
Russe уменьшение
Japonais 狭める
Basque estutzea
Corse ristrettu
Source : Google Translate API

Antonymes de « étrécissement »

Partager