La langue française

Étrave

Définitions du mot « étrave »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉTRAVE, subst. fém.

MAR. Forte pièce (de bois ou de métal) qui termine la coque vers l'avant en formant la proue d'un navire. Étrave concave, courbe, droite; étrave en bulbe; fausse étrave. La longueur d'un navire se mesure de l'étrave à l'étambot (Ac.1798-1932).Il demeura dans un coin de la passerelle à suivre le jeu de la houle que l'étrave de l'« Étoile-des-mers » tranchait et brisait en éclats de cristal (Peisson, Parti Liverpool,1932, p. 112).La quille s'assemble à l'avant avec une autre pièce, l'étrave qui en est pour ainsi dire la continuation (Quinette de Rochemont, Trav. mar.,t. 1, 1900, p. 124).
P. compar. La pointe de Manhattan, portée à l'incandescence par le couchant, enfonçait comme un fer rouge son étrave dans une mer sillonnée de chalands (Morand, Homme pressé,1941, p. 202).
P. anal. :
Je suis descendu vers cent mètres. Le sol charrie vers nous, à cinq cent trente kilomètres-heure, de grands rectangles de luzerne ou de blé et des forêts triangulaires. J'éprouve un plaisir physique bizarre à observer cette débâcle des glaces, que divise inlassablement mon étrave. Saint-Exup., Pilote guerre,1942, p. 359.
P. ext., AVIAT. Partie antérieure de la coque d'un hydravion (cf. Guillemin, Constr., calcul et essai avions, 1929, pp. 173-174).
Prononc. et Orth. : [etʀa:v]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1573 estrave (Dupuys). De l'a. nord. stafn, de même sens (De Vries Anord.); l'absence d'attest. plus anc. s'explique prob. par la technicité du terme. Bbg. La Landelle (G. de). Le Lang. des marins. Paris, 1859, p. 24.

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉTRAVE, subst. fém.

MAR. Forte pièce (de bois ou de métal) qui termine la coque vers l'avant en formant la proue d'un navire. Étrave concave, courbe, droite; étrave en bulbe; fausse étrave. La longueur d'un navire se mesure de l'étrave à l'étambot (Ac.1798-1932).Il demeura dans un coin de la passerelle à suivre le jeu de la houle que l'étrave de l'« Étoile-des-mers » tranchait et brisait en éclats de cristal (Peisson, Parti Liverpool,1932, p. 112).La quille s'assemble à l'avant avec une autre pièce, l'étrave qui en est pour ainsi dire la continuation (Quinette de Rochemont, Trav. mar.,t. 1, 1900, p. 124).
P. compar. La pointe de Manhattan, portée à l'incandescence par le couchant, enfonçait comme un fer rouge son étrave dans une mer sillonnée de chalands (Morand, Homme pressé,1941, p. 202).
P. anal. :
Je suis descendu vers cent mètres. Le sol charrie vers nous, à cinq cent trente kilomètres-heure, de grands rectangles de luzerne ou de blé et des forêts triangulaires. J'éprouve un plaisir physique bizarre à observer cette débâcle des glaces, que divise inlassablement mon étrave. Saint-Exup., Pilote guerre,1942, p. 359.
P. ext., AVIAT. Partie antérieure de la coque d'un hydravion (cf. Guillemin, Constr., calcul et essai avions, 1929, pp. 173-174).
Prononc. et Orth. : [etʀa:v]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1573 estrave (Dupuys). De l'a. nord. stafn, de même sens (De Vries Anord.); l'absence d'attest. plus anc. s'explique prob. par la technicité du terme. Bbg. La Landelle (G. de). Le Lang. des marins. Paris, 1859, p. 24.

Wiktionnaire

Nom commun

étrave \et.ʁav\ féminin

  1. (Marine) Pièce centrale de bois ou de fer où viennent s’assembler les pièces qui forment l’avant, la proue d’un navire.
    • Le mât de beaupré s’appuie sur l’étrave.
    • La longueur d’un navire se mesure de l’étrave à l’étambot.
    • Au jour je remarquai que le doublage en cuivre était arraché à l’étrave, juste au dessous de la flottaison. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • […], la bateau heurte un premier récif. Agrippé par l'étrave, il gémit dans ses membrures, s'immobilise un instant. Bientôt une lame énorme le renfloue, mais la machine s'arrête, arrêtant les pompes, et la proue enfonce. — (José Gers, Sur la mort du Pourquoi pas ?, France libre, vol. 6, 1936)
    • Gardez votre forme, soyez permanents comme l'étrave [...] — (Antoine de Saint-Exupéry, Citadelle (1948), XXX)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉTRAVE. n. f.
T. de Marine. Pièce de bois ou de fer où viennent s'assembler les pièces qui forment l'avant, la proue d'un bâtiment. Le mât de beaupré s'appuie sur l'étrave. La longueur d'un navire se mesure de l'étrave à l'étambot. On dit aussi ÉTABLE. Voyez FRANC-ÉTABLE.

Littré (1872-1877)

ÉTRAVE (é-tra-v') s. f.
  • Terme de marine. Nom des pièces de bois courbes, qui forment la proue du vaisseau. Le mât de beaupré s'appuie sur l'étrave.

    Fausse étrave, pièce de bois qui recouvre l'étrave d'un grand bâtiment, et qui en suit la courbure extérieure.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « étrave »

(XVIe siècle) estrave. Deux étymologies possibles[1] :
  1. Du moyen français estrave ; du vieux norrois stafr, apparenté au néerlandais steven (« proue »), au suédois stæf et stav (« barre ») et à l'anglais staff (« bâton, mât, soutien »).
  2. Du latin trabs ; De l’indo-européen commun *trb-, apparenté à l'italien trave (« poutre »), au portugais trave (« faisceau, poutre »), à l'anglais trave (« traverse »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Holland. steven : suéd. staef.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « étrave »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
étrave etrav

Évolution historique de l’usage du mot « étrave »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « étrave »

  • Navigant en couple sa femme, Michel a imaginé équiper son voilier d'un propulseur d'étrave. Il envisage de faire souder un tunnel à l'étrave. Mais le coût prohibitif de l'installation et la complexité de l'ensemble freinent rapidement ses ardeurs. Bateaux.com, Invention : des pods électriques à l'arrière en guise de propulseur d'étrave
  • Je suis Luce Molinier. Je vais vous raconter un moment de pure liberté de sensations où je me suis sentie vraiment en symbiose, en phase avec la mer et le large. C'est dans les alizés. Avec 15 - 20 nœuds de vent. Le bateau glisse sous spi. Tout est facile, il fait chaud, soleil. Je suis dans le cockpit. Le bateau barre tout seul, il est sous pilote automatique. À ce moment-là des dauphins arrivent. L'image est parfaite. Je rêve assise au-dessus de l'étrave... Je ressens une espèce de sensation de liberté, de pur bonheur d'être à ma place, au bon endroit. Finalement au large, il y a des moments où je suis sereine et enfin apaisée. C'est un sentiment de bien être et de bonheur d'être libre ! Bateaux.com, Skipper de course au large, Luce Molinier recherche la liberté en mer
  • Le chantier corse qui se targue d’être le seul producteur de semi-rigides de l’île a donné à son navire amiral le nom de l’un des vents dominants de la région : le libecciu. C’est un sacré pas en avant pour U Fanale, dont la gamme s’arrêtait jusqu’alors à 8 mètres et quelques. Nous avons découvert le bateau au mouillage devant la plage d’Isolella en baie d’Ajaccio. L’étrave haute et bien défendue, la console profilée et le T-top donnent fière allure à ce pneu. , Essai U Fanale Libecciu 1000 - Un semi-rigide qui représente un sacré pas en avant - Voile & Moteur
  • B. tH. : Je lui ai fait un refit total, en remplaçant ce dont je n’étais pas sûr et en renforçant tout ce que je pensais qui ne tiendrait pas la distance. Cela comprend : tout le gréement dormant, ridoirs et cadènes inclus ; un étai a été ajouté pour le solent ; les lignes de vie sont neuves, comme la majorité du gréement courant (drisses et écoutes) ; des modifications ont été apportées à l’étrave afin d’y fixer le code zéro et le spi asymétrique ; les tangons ont été renforcés pour supporter la charge supplémentaire par gros temps au portant ; les enrouleurs de trinquettes et de solent sont neufs. L’ancien régulateur d’allures a été changé pour un Monitor ; un hydrogénérateur tracté a été embarqué, ainsi qu’un jeu de nouvelles batteries, avec son alternateur et son onduleur ; des pompes de cale ont été ajoutées ; des toiles de protection en tissus épais ont été confectionnées pour tous les hublots et panneaux, ainsi que pour le guindeau et la descente, et toutes les portes de placards et les tiroirs ont des bloqueurs. Comme voiles neuves, il y a un foc à 110 %, un à 70 % monté sur l’étai de solent, un code zéro et deux tourmentins. voilesetvoiliers.ouest-france.fr, A 61 ans, il fait le tour du monde à la voile en solitaire : retour d’expérience
  • L’analyse du marché Rouleau détrave de bateau mondial de 2015 à 2017 est un rapport de marché qui a été compilé via l’étude et la compréhension de tous les facteurs qui influent le marché de manière positive comme négative. Certains des facteurs principaux qu’il faut prendre en compte sont : divers rudiments orientant le marché, les opportunités à venir, les freins, les analyses régionales, divers types & applications, l’analyse des impacts du COVID-19 et les principaux acteurs clefs du marché Rouleau détrave de bateau.se connecter à la vente dexperts [email protected] or call us on +1-312-376-8303. Instant Interview, Étude du marché Rouleau d’étrave de bateau de juin 2020 avec les impacts de l’épidémie de COVID-19 sur la Production et les Ventes pour les meilleurs acteurs Anchorlift, Aritex, Batsystem, CEREDI, China Industry Marine Hardware – Instant Interview

Images d'illustration du mot « étrave »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « étrave »

Langue Traduction
Anglais bow
Espagnol arco
Italien arco
Allemand bogen
Chinois
Arabe ينحني
Portugais arco
Russe лук
Japonais
Basque brankan
Corse arcu
Source : Google Translate API

Synonymes de « étrave »

Source : synonymes de étrave sur lebonsynonyme.fr

Étrave

Retour au sommaire ➦

Partager