La langue française

Étau

Définitions du mot « étau »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉTAU, subst. masc.

TECHNOL. Mâchoire de métal ou de bois constituée de deux pièces que l'on peut rapprocher au moyen d'une vis de manière à enserrer l'objet à façonner. Étau d'établi, d'ébéniste; étau à main des serruriers. Ils vous cassaient les pouces des mains dans des étaux à vis (Huysmans, Là-bas,t. 2, 1891, p. 150).
P. métaph. ou au fig. Je me sens comme pris dans un étau, immobilisé par la dualité essentielle dont je ne me libérerai jamais (Martin du G., Devenir,1909, p. 131).Son haleine devenait courte, difficile, douloureuse, un étau lui serrait les côtes (Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 341):
Comment un corps avait-il pu même obscurément réagir et témoigner tout à coup d'une décision si forte qu'il avait serré sa compagne dans un étau et l'avait empêché de fuir? Huysmans, En route,t. 2, 1895, p. 214.
Prononc. et Orth. : [eto]. Ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1515 estotz plur. (Doc. ap. E. Drot, Recueil de doc. (...) déposés aux Archives de l'Yonne, p. 492); 1550 estau (Doc. ap. L. de Laborde, Les Comptes des Bâtiments du roi, t. 2, p. 314). De l'a. b. frq. *stok « souche, tronc d'arbre », v. estoc2. Fréq. abs. littér. : 166.

Wiktionnaire

Nom commun

étau \e.to\ masculin

  1. (Arts) Instrument dont se servent les ouvriers pour tenir fermes et serrés les objets qu’ils travaillent, et qui est formé de deux pièces métalliques, appelées mâchoires serrées par une vis horizontale. Suivant la destination, la coupe des mâchoires est différente et pour les menuisiers, il existe aussi des étaux en bois fixés contre un des pieds support de l'établi.
  2. (Figuré) Être pris ; bloqué.
    • Or c’est précisément dans le nord du royaume qu’habitaient les tribus turbulentes à l’origine des insurrections. Si l’une d’elles éclatait pendant un conflit contre les peuples du Danube inférieur, l’armée romaine risquait de se trouver coincée dans un étau ou au mieux privée des supplétifs thraces. — (Pierre Renucci, Claude, Perrin, Paris, 2012, page 209)
  3. (Figuré) Sentiment d’être pris comme dans un étau.
    • Une main d’enfant dans l’effroi a une étreinte de géant. L’angoisse fait un étau avec des doigts de femme. — (Victor Hugo, L’Homme qui rit, 1869, édition 1907)
    • Tu te sens prise au piège. L'étau ne se referme pas sur toi, mais en toi. Toute la poitrine se compresse. — (Anaïs Barbeau-Lavalette, La femme qui fuit, éditions Marchand de feuilles, Montréal, 2015, page 332)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉTAU. n. m.
T. d'Arts. Instrument dont les serruriers et quelques autres ouvriers se servent pour tenir fermes et serrés les objets qu'ils travaillent, et qui est formé de deux pièces de fer, appelées Mâchoires. Il y a aussi des étaux de bois, à l'usage de quelques artisans. Étau à main, Petit étau dont on se sert eu le tenant à la main.

Littré (1872-1877)

ÉTAU (é-to) s. m.
  • Instrument au moyen duquel les serruriers, les forgerons, etc. établissent et fixent les pièces auxquelles ils travaillent : les étaux sont formés de deux mâchoires qu'on serre par une vis.

    Étau à main, petit étau qu'on tient à la main.

    Fig. Être pris, serré comme dans un étau, et, simplement, être dans un étau, être très étroitement serré.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « étau »

Picard, etau, souche morte et coupée à quelque distance de la terre ; lorrain, eitauque, étau. Comme tout historique manque, on peut admettre que étau est pour estal (voy. ÉTAL), et signifie, étymologiquement, la chose dressée, ou qu'il se rapporte à l'ancien flamand stael, fût. Mais le picard etau semble se rapporter à estoc, et le lorrain eitauque s'y rapporte encore plus visiblement, de sorte que l'étau serait proprement le bâton, la tige (estoc ; allem. Stock), où l'on serre, Schraub-stock des Allemands. Tel est l'avis de Diez, qui paraît tout à fait fondé.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XVIe siècle) Du vieux-francique *stok (« souche d’arbre ») [1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « étau »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
étau eto

Évolution historique de l’usage du mot « étau »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « étau »

  • Même si, grâce au recul de l’épidémie, l’étau se desserre peu à peu aujourd’hui en France avec la levée progressive de certaines dispositions, cette loi se veut un frein d’urgence. Elle donne la possibilité au premier ministre de revenir sans tarder à une réglementation plus stricte si la situation sanitaire venait de nouveau à se dégrader. Une hypothèse qui est d’ailleurs clairement envisagée. Il y a deux jours, dans nos colonnes, le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, indiquait en effet qu’il fallait «se préparer à une deuxième vague» épidémique. Le Figaro.fr, Sortie de l’état d’urgence sanitaire: l’étau se desserre prudemment
  • Comment articuler la reprise ? Le tennis mondial doit lever le voile sur ses intentions lundi mais l’étau se resserre autour de l’US Open sous l’effet des réserves exprimées par joueurs et joueuses du haut du panier. petitbleu.fr, L’étau se resserre autour de l’US Open - petitbleu.fr
  • Mais derrière l’affaire Meng se cache une guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis, dans laquelle le Canada se retrouve pris en étau. Au cœur de cette lutte Huawei, étendard de la puissance chinoise et de la technologie 5 G, l’Internet à haut débit. La Croix, Affaire Huawei : le Canada pris en étau entre la Chine et les États-Unis
  • Johns Hopkins a renvoyé le crime de haine potentiel aux forces de l’ordre fédérales et a lancé sa propre enquête, dirigée par le Bureau de l’équité institutionnelle. Les responsables de l’université coordonnent leurs actions avec Plano-Coudon, le contractant qui a informé l’université de l’étau et lui a offert sa pleine coopération et son soutien. Garçonne Magazine, Étau trouvé dans un immeuble appartenant à une université d'élite - Garçonne Magazine

Traductions du mot « étau »

Langue Traduction
Anglais vice
Espagnol vicio
Italien vice
Allemand laster
Chinois
Arabe نائب
Portugais vício
Russe вице
Japonais
Basque bizioa
Corse vici
Source : Google Translate API

Synonymes de « étau »

Source : synonymes de étau sur lebonsynonyme.fr

Étau

Retour au sommaire ➦

Partager