La langue française

Escarpin

Sommaire

  • Définitions du mot escarpin
  • Étymologie de « escarpin »
  • Phonétique de « escarpin »
  • Évolution historique de l’usage du mot « escarpin »
  • Citations contenant le mot « escarpin »
  • Traductions du mot « escarpin »
  • Synonymes de « escarpin »
  • Antonymes de « escarpin »

Définitions du mot « escarpin »

Trésor de la Langue Française informatisé

ESCARPIN, subst. masc.

Chaussure légère à semelle fine qui laisse le cou-de-pied découvert. Crottant ses bas de soie et gauchissant ses escarpins (Balzac, Goriot,1835, p. 43).Il était chaussé de petits escarpins de bal (Gide, Faux monn.,1925, p. 1173):
− Une vraie dame, hein? dit Nadine en pivotant sur elle-même; avec son manteau de fourrure, ses bas, ses escarpins, elle avait l'air élégante et presque féminine. Beauvoir, Mandarins,1954, p. 96.
Loc. proverbiale. [Comme symbole de luxe ou d'un certain apparat] Le sabot vaut bien l'escarpin (Béranger, Chansons,t. 3, 1829, p. 202).
P. plaisant.
Lever, jouer de l'escarpin (fam.). S'enfuir. Cf. J.-F. Rolland, Dict. mauv. lang., 1813, p. 61.
Rem. Attesté ds Ac. 1835-1932.
Escarpins de bois, de Limoges, du Limousin Sabots. Des sabots baptisés, dans le langage de la prison, du nom « d'escarpins en cuir de brouette » (Goncourt, Élisa,1877, p. 166).
Prononc. et Orth. : [εskaʀpε ̃]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1509 escalpin « léger soulier découvert » (J. Lemaire de Belges, Illustrations de Gaule, I, 24 ds Hug.); 1534 escarpin (Rabelais, Gargantua, éd. R. Calder, M. A. Screech, V. L. Saulnier, chap. 54, 13, p. 297 : souliers, escarpins et pantofles). Empr. à l'ital. scarpino « id. », attesté dep. xive-xves. (doc. de Sienne ds Tomm.-Bell.), dér. de scarpa « chaussure » (v. escarpe1). Fréq. abs. littér. : 78. Bbg. Hope 1971, p. 189. − Sain. Sources t. 1 1972 [1925], p. 203.

Wiktionnaire

Nom commun

escarpin \ɛs.kaʁ.pɛ̃\ masculin

  1. (Vieilli) Soulier découvert et à simple semelle.
    • Léon, le lendemain, fenêtre ouverte et chantonnant sur son balcon, vernit lui-même ses escarpins, et à plusieurs couches. — (Gustave Flaubert, Madame Bovary, Michel Lévy frères, Paris, 1857)
    • Nous sommes les petits lapins,
      Gens étrangers à l’écriture
      Et chaussés des seuls escarpins
      Que nous a donnés la Nature.
      — (Théodore de Banville, Les Lapins)
  2. Soulier féminin découvert, rigide et à talons hauts.
    • À l'intérieur, trois douzaines et demie de paires de souliers alignés étincellent. Des ballerines blanches. Plusieurs sortes d’escarpins noirs, des sandales vernies, des chaussures brunes à lacets qui font penser à Mary Poppins, des richelieus, des tongs, des Converse rouges. — (Geneviève Brisac, Dans les yeux des autres, Éditions de l'Olivier, 2014, chap.15)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ESCARPIN. n. m.
Soulier découvert et à mince semelle. Danser en escarpin, avec des escarpins. Se mettre en escarpins. Prendre des escarpins pour faire des armes. Fig. et pop., Jouer de l'escarpin, S'enfuir.

Littré (1872-1877)

ESCARPIN (é-skar-pin) s. m.
  • 1Soulier léger qui laisse le cou de pied découvert, et qui est à semelle simple, excepté au talon où il y a deux épaisseurs.

    Fig. et familièrement. Jouer de l'escarpin, s'enfuir.

    Par plaisanterie. Escarpins de Limoges, des sabots, parce que les paysans limousins portent tous des sabots.

    L'escarpin, étant une chaussure élégante, se dit pour aristocratie, richesse. Au vrai bonheur puisqu'il mène, Le sabot vaut bien l'escarpin, Béranger, Turlupin.

  • 2 S. m. plur. Terme de tanneur. Souliers pour fouler les peaux.
  • 3Sorte de torture qui consistait dans le serrement des pieds. On lui a mis les escarpins.

HISTORIQUE

XIIe s. Toute dolente hors de la chambre esi [sortit], Desafublée, chaussée en eschapins, Garin, dans DU CANGE, scarpus.

XVe s. Aller sans chausses en eschappin, Tous les matins, quand il se lieve, Au trou de la pomme de pin, Villon, Test. rondeau.

XVIe s. Et lors, tout estant desgarni, se presente l'assaut ; ceux de dedans descouverts jusques à l'escarpin, D'Aubigné, Hist. III, 30. L'on luy donna les escarpins avec le feu, que l'on dit estre l'un des plus cruelz torments qui se peut appliquer sur l'homme, Condé, Mémoires, p. 588. J'ay cette aultre pire coustume, que, si j'ai un escarpin de travers, je laisse encores de travers et ma chemise et ma cappe : je desdaigne de m'amender à demy, Montaigne, IV, 67.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ESCARPIN. - ÉTYM. Ajoutez : M. Devic, Dict. étym., fait remarquer l'analogie de ce mot avec l'arabe askaf, cordonnier (voy. ESCAFE au Supplément), et demande si l'arabe ne devrait pas être pris en considération. Mais la forme ancienne du mot est eschapin, l'r y est épenthétique, et il faut le rapprocher plutôt de escape et de escafignon (voy. ces mots au Supplément) que de l'arabe.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ESCARPIN, s. m. (Cordonn.) la plus legere des chaussures d’homme ; c’est un soulier à simple semelle. Voyez Soulier.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « escarpin »

Picard, escrepin ; espagn. escarpin ; ital. scarpa et scappino ; bas-lat. scarpus. Mot difficile. Muratori le tire du latin carpisculus, sorte de chaussure ; mais carpisculus aurait donné escarpille, et il manque un intermédiaire pour rendre sûre cette étymologie. Diez ne voit dans l'italien scarpa, chaussure, qu'un même mot avec scarpa, escarpe, et venant, comme lui, de l'allemand scharf, aigu, c'est-à-dire ce qui se termine en pointe. Il faut remarquer, ce qui est singulier, que, dans une des formes italiennes et françaises scappino, eschapin, l'r a disparu.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1534) De l’italien scarpino[1] dérivé de scarpa (« chaussure » → voir escarpe).
Faisait eschapin[2] au XIIe ; mot apparenté[3][4], à escafe et à l’arabe اسكف, îskaf (« cordonnier »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « escarpin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
escarpin ɛskarpɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « escarpin »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « escarpin »

  • Sur les photos et les films d’époque de cet événement, on ne voit pas ses pieds. Dommage car le 2 juin 1953, jour de son couronnement en l’abbaye de Westminster, la reine Elizabeth II portait des chaussures made in France. La toute jeune souveraine, âgée de 27 ans, avait en effet choisi de confier la confection de ses escarpins à Roger Vivier. , Reine Elizabeth II, les superbes escarpins Roger Vivier de son couronnement revisités
  • Il a fallu pas moins de quatre ans de recherches entre  Christof Baum, et son père, chirurgien orthopédiste afin de concrétiser  une semelle de confort spécifique aux talons hauts. En effet, la semelle intérieure des escarpins de Maison Baum a été étudiée afin de redéplacer le poids vers l’arrière. Grâce au soutien de la voûte plantaire, le pied ne glisse plus vers l’avant. La posture est améliorée et la pression exercée sur l’avant du pied est réduite d’environ 50% . So Healthy, Maison Baum, l'expertise médicale au service de la mode - So Healthy
  • Chaque tendance a son histoire. Qu’elle soit grande ou petite, « M » s’amuse à la raconter à sa façon. Cette semaine, l’escarpin. Le Monde.fr, L’escarpin, un incroyable talon
  • Christof en a eu assez de voir sa sœur souffrir en talons hauts et a conçu l’idée d’une chaussure à talons qui soit belle et confortable. Pendant près de quatre ans, avec l’aide de son père chirurgien orthopédiste, il a développé des dizaines de prototypes afin de solutionner ce problème féminin. En 2017, il a déposé le brevet d’une semelle de confort révolutionnaire. Ensemble, ils ont imaginé et mis au point un escarpin luxueux, élégant et confortable. Une révolution dans le monde de la mode : mêler chic et confort ! So Healthy, Christof Baum et Sophie Tréhoret, co-fondateurs de l’emblématique Maison Baum - So Healthy
  • C’est un incontournable de la garde-robe féminine, mais qui n’est pas sans risque. Les escarpins peuvent très vite devenir vulgaires ou tout simplement très inconfortables. Tous nos conseils et astuces pour faire de ces escarpins votre nouvelle pantoufle (mais pas de verre). Femme Actuelle, Escarpins : 5 astuces pour bien les choisir : Femme Actuelle Le MAG
  • Les vacances d’été viennent à peine de commencer qu’il faut déjà prévoir son dressing de rentrée. La timing de la mode ne laisse rien au hasard. Certaines micro-tendances d’aujourd’hui seront de véritables valeurs sûres demain. Parmi elles, les babies. Également appelées « Mary-Jane » aux États-Unis, ces chaussures de poupée, vestiges des années 1960, font de nouveau parler d’elles. À mi-chemin entre la ballerine et l'escarpin, ces souliers agissent comme une véritable madeleine de proust. Nos premières années d’écoles, nos premières récréations… C’était avec elles. Des années plus tard, après avoir été rendues tendances puis ringardes, les babies retrouvent leurs lettres de noblesse. De Marine Serre en passant par Jonak, les marques et créateurs leurs offrent une seconde jeunesse. Dernièrement on les a vu aux pieds d’influenceuses à l’instar de Blanca Miro, la fille à suivre, mais également d' Harry Styles ou encore de la Princesse Charlotte et de sa mère, Kate Middleton. Une seule question persiste : comment les porter sans faire bébé ?  , Ces chaussures de notre enfance seront partout à la rentrée - Elle
  • Talon vertigineux, allure sculpturale: on prend de la hauteur grâce aux lignes parfaites de ces escarpins. LExpress.fr, Escarpins, stilettos, talons hauts... Les tendances printemps-été 2020 - L'Express Styles
  • Envie de vous lancer ? Comme on vous comprend... L'escarpin est la chaussure la plus féminine qui soit. Elle nous rend sexy en un rien de temps... The Body Optimist, 8 paires d'escarpins à petits prix dans lesquelles on se sent bien
  • Lors des grèves de 1995, Barbara, alors cadre bancaire, déambulait avec ses escarpins sur le bitume de la capitale. « J'ai marché des kilomètres et des kilomètres et j'ai eu une tendinite », se souvient-elle. Alors pour cette nouvelle fronde sociale, celle qui est désormais à la retraite a pris ses dispositions. « Dès la fin du mois de novembre, je suis allée acheter des chaussures de marche urbaine au magasin spécialisé Au Vieux Campeur. J'avais déjà des chaussures de randonnée pour la montagne mais on m'a dit que ce n'était pas bon pour la marche que j'allais faire. Elles m'ont quand même coûté 85 euros mais elles sont très très confortables et imperméables. Et sur les feuilles, ça ne glisse pas ! », s'enthousiasme cette Parisienne du 15e arrondissement, âgée de 63 ans. leparisien.fr, Grève dans les transports à Paris : échange escarpins contre baskets - Le Parisien

Traductions du mot « escarpin »

Langue Traduction
Anglais court shoe
Espagnol zapato de corte
Italien scarpa da tennis
Allemand pumps
Chinois 宫廷鞋
Arabe حذاء المحكمة
Portugais sapato de corte
Russe туфли-лодочки
Japonais 裁判所の靴
Basque epailearen zapata
Corse scarpa di a corte
Source : Google Translate API

Synonymes de « escarpin »

Source : synonymes de escarpin sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « escarpin »

Partager