La langue française

Épopée

Définitions du mot « épopée »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉPOPÉE, subst. fém.

Long poème ou vaste récit en prose au style soutenu qui exalte un grand sentiment collectif souvent à travers les exploits d'un héros historique ou légendaire. La poésie a trois âges, dont chacun correspond à une époque de la société : l'ode, l'épopée, le drame (Hugo, Cromw.,1827, p. 15):
1. L'Allemagne est plus faite pour l'épopée que pour l'histoire; elle garde la gloire pour ses vieux héros, et dédaigne volontiers le présent. Michelet, Introd. hist. univ.,1831, p. 452.
P. ext. Suite d'événements extraordinaires, d'actions éclatantes qui s'apparentent au merveilleux et au sublime de l'épopée. La révolution et l'empire n'ont produit aucun poème qui mérite d'être nommé; ils ont fait bien mieux. Ils nous ont laissé la plus merveilleuse des épopées en action (Renan, Avenir sc.,1890, p. 195):
2. Le drame qui ébranlait le monde, l'épopée quelque peu merveilleuse que les « Gaullistes » avaient entreprise sur leur propre continent, le spectacle des efforts que suscitait la guerre et qui modifiaient les conditions de leur existence, faisaient que (...) des millions d'hommes noirs, jusqu'alors courbés sous une misère millénaire, levaient la tête et interrogeaient leur destin. De Gaulle, Mém. guerre,1956, p. 31.
Au fig. Aventure fabuleuse. L'épopée de l'esprit. Ainsi, d'un bout à l'autre de l'épopée spirituelle française, le phénomène est constant (Faure, Espr. formes,1927, p. 109):
3. Le souffle d'épopée qui emportait Miette et Silvère, ces grands enfants avides d'amour et de liberté, traversait avec une générosité sainte les honteuses comédies des Macquart et des Rougon. Zola, Fortune Rougon,1871, p. 162.
Rem. On rencontre ds la docum. le subst. masc. épos. Chant épique grec. Il se forma une légende qui nous est parvenue dans une rédaction que l'on peut comparer aux plus beaux épisodes de l'épos grec (Renan, Hist. peuple Isr., t. 1, 1887-92, p. 326).
Prononc. et Orth. : [epɔpe]. Enq. : /epope/. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. [1623 Chaplain d'apr. Dauzat 73]; 1675 (R. Le Bossu, Traité du poème épique, p. 7). Empr. au gr. ε ̓ π ο π ο ι ι ́ α désignant la composition de ce genre de poème et ce poème lui-même. Fréq. abs. littér. : 557. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 036, b) 690; xxes. : a) 862, b) 595.

Wiktionnaire

Nom commun

épopée \e.pɔ.pe\ féminin

  1. (Littérature) Long poème narratif racontant les actions célèbres d’un héros ou d’un peuple dans un contexte souvent merveilleux.
    • Dans cet enfer, comme aujourd’hui, les poètes chantaient l’épopée qu’on allait vivre et mourir ; les uns en strophes ardentes, les autres avec un rire amer. — (Louise Michel, La Commune, Paris : P.-V. Stock, 1898, p. 7)
    • « Kevin contre la GroKo », cela pourrait être le titre d'une épopée enfantine et chevaleresque où un jeune héros finit par terrasser le monstre et réveiller la belle princesse endormie. Mais c'est bien autre chose. — (Thomas Schnee, Kevin contre la GroKo, dans Marianne, n° 1092 du 16 au 22 février 2018, p. 44)
    • Vêtus de feuilles, les derniers bardes folklorisaient à l'envi, mais le goût des mythes, la mise en place des aventures, des épopées, l'instinct d'aller voir dans les âmes désertaient la lande […]. — (Charles Le Quintrec, La Bretagne de Charles Le Quintrec, Éditions C. Bonneton, 1984, p. 118)
  2. (Par extension) Suite de faits historiques qui, par leur caractère héroïque, rappellent les récits merveilleux des poètes.
    • Qui oserait blasphémer contre cette sublime épopée, qui commence à Valmy, et qui se déroule, en traits de feu, jusqu’à la sombre catastrophe de Waterloo ; épopée qui débute par un hymne de triomphe, et qui se ferme sous les plaintes d'une douloureuse élégie ? — (« Charlet », dans L'Urne : Recueil des travaux de J. Ottavi, avec une biographie de l'auteur, par Léon Gozlan, Paris : chez Paulin, 1843, p. 254)
    • L'histoire de Leclerc va se confondre dès lors avec l’épopée de la 2e DB qui, au terme d'un entraînement intensif, débarque le 1er août 1944 à Utah-Beach et se trouve aussitôt engagée dans l'encerclement des armées allemandes dans la poche de Falaise-Chambois. […]. L’épopée de Leclerc, à la silhouette désormais célèbre avec sa canne et son éternel képi, ne s'arrête pas là. Il libère Strasbourg (23 novembre 1944) […]. — (Claude Quétel, Le Débarquement : Pour les Nuls, Éditions First, 2014)
  3. Voyage mouvementé, généralement connoté négativement.
    • Certes, Jean-Luc en tira l’avantage essentiel en utilisant ses talents de conteur qui transformaient en acte de bravoure sa fuite devant les policiers. Mais il eut le bon goût de m’associer dans le récit de son épopée. — (Jean-Pierre Hoss, Impasse Valmy, Mon Petit Éditeur, 2013, p. 41)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉPOPÉE. n. f.
Grande composition, généralement en vers, qui raconte quelque action héroïque, embellie d'épisodes, de fictions et d'événements merveilleux. L'Iliade, l'Énéide, la Jérusalem délivrée sont des épopées. Par extension, il signifie Suite de faits historiques qui, par leur caractère héroïque, rappellent les récits merveilleux des poètes. L'épopée napoléonienne. L'épopée des fusiliers marins pendant la grande guerre.

Littré (1872-1877)

ÉPOPÉE (é-po-pée) s. f.
  • 1Dans un sens très général, narration en vers d'actions grandes et héroïques. L'Iliade chez les Grecs, le Mahabarata chez les Indiens, les Nibelungen chez les Allemands, chez nous les poëmes de Roland et d'Artus sont des épopées.

    Épopées primitives, poëmes dans lesquels certains peuples, avant la culture littéraire, ont célébré leurs dieux et leurs héros.

  • 2Dans un sens plus restreint, le poëme épique proprement dit, soumis à ses règles, avec son merveilleux, ses épisodes, etc. C'est l'imitation, ou récit, d'une action intéressante et mémorable ; ainsi l'épopée diffère de l'histoire, qui raconte sans imiter ; du poëme dramatique, qui peint en action ; du poëme didactique, qui est un tissu de préceptes ; et des fastes en vers, qui ne sont qu'une suite d'événements sans unité, Marmontel, Élém. littér Œuv. t. VII, p. 264, dans POUGENS.

    Épopée comique, badine ou héroï-comique, poëme épique où les événements sont travestis, soit que le poëte plaisante sur un grand sujet, par exemple le Roland furieux de l'Arioste, soit qu'il en rehausse un petit, par exemple le Lutrin de Boileau.

    Fig. Suite d'actions éclatantes et dignes de l'épopée. Ce n'était pas alors, sire, cette épopée Que vous aviez naguère écrite avec l'épée, Arcole, Austerlitz, Montmirail, Hugo, Crépusc. 5.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « épopée »

(Date à préciser) Du grec ancien ἐποποιία, epopoiía (« récit en vers »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ἐποποιΐα, de ἔπος, poëme, et ποιεῖν, faire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « épopée »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
épopée epɔpe

Évolution historique de l’usage du mot « épopée »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « épopée »

  • Plus que jamais la guerre est une épopée héroïque. De Russell Banks / le Monde des Livres, 16 janvier 2015
  • L'épopée de notre époque est la révolution mondiale, elle ne peut se terminer avant d'avoir englobé le monde entier. De Paul Baran et Paul Sweezy / Le Capitalisme monopoliste
  • Je me souviens que, lorsque je consultai, il y a plus de douze ans, sur ma Henriade, feu M. de Malézieu, homme qui joignait une grande imagination à une littérature immense, il me dit : Vous entreprenez un ouvrage qui n'est pas fait pour notre nation ; les Français n'ont pas la tête épique. François Marie Arouet, dit Voltaire, Essai sur la poésie épique, Conclusion
  • L'épopée disparaît avec l'âge de l'héroïsme individuel ; il n'y a pas d'épopée avec l'artillerie. Ernest Renan, Dialogues et fragments philosophiques, II, Probabilités , Lévy
  • L’épopée est hybride, entre revue, roman et guide de territoire, elle revêt l’aspect d’un roman, d’un carnet de voyage ou d’un grimoire contemporain d'une cinquantaine de pages. Les pré-commandes du premier numéro sont dès à présent ouvertes, de même que la cagnotte de financement participatif. tema.archi, L'épopée, un récit générationnel à la conquête de nos territoires - tema.archi
  • Dès les premières secondes, nous “prenons” part à ces festivités ; les grandes artères de la capitale sont pleines de monde : des manifestants ont envahi Didouche, Audin, la Grande-Poste, munis de banderoles à l’effigie des héros de la guerre ou encore de pancartes… des images qui nous projettent dans un passé récent, un certain 22 février 2019. Sur les murs des bâtisses, nous pouvons lire : “L’avenir appartient à la jeunesse”, “La terre à ceux qui la travaillent” et le légendaire “Un seul héros, le peuple”. Pour le narrateur (voix off), ces tags représentent le signe de liberté retrouvée, signe de joie, signe d’espoir qui racontent une “épopée”, celle du combat pour l’indépendance. Après l’euphorie, place à la réalité. http://www.liberte-algerie.com/, Épopée d’un pays en construction: Toute l'actualité sur liberte-algerie.com
  • Quelle incroyable aventure que celle du groupe Indochine, formé en 1981. Plus qu’une aventure d’ailleurs, c’est une folle épopée commencée avec l’Aventurier, Bob Morane et son ami Bill Ballantine, un colosse écossais fan de whisky on s’en doute, né de l’imagination de l’auteur belge Henri Vernes. « A la recherche de l'Ombre Jaune, sauvé de justesse des crocodiles, isolé dans la jungle birmane, dérivant à bord du Sampang » : les paroles de ce premier tube vendu à 500 000 exemplaires continuent encore aujourd’hui de nous faire voyager dans des contrées lointaines. , L’incroyable épopée d’Indochine qui célèbre ses 40 ans de carrière | lepetitjournal.com
  • Cette épopée de cauchemar, qui dura les quatre mois où ils furent bloqués en mer, et s’est terminée mercredi 24 juin au large des côtes de la province d’Aceh, en Indonésie, n’est certes pas la première tragédie vécue par les Rohingya, cette minorité musulmane de la province birmane de l’Arakan. Surtout depuis que, en 2016 puis en 2017, ils ont dû fuir l’extraordinaire violence d’opérations de « nettoyage » lancées à leur encontre par l’armée du Myanmar, nom officiel de leur pays d’originie. Ils sont désormais plus de 700 000 entassés dans des camps de réfugiés situés près de Cox’s Bazar, au sud du Bangladesh. Le Monde.fr, L’épopée cauchemardesque de Rohingya abandonnés en mer
  • "L’Appel du 18-Juin n’est pas le texte d’un soir, il est le début d’une épopée : celle de la France libre puis de la France combattante", a rappelé Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées, dans le message officiel pour la journée nationale commémorative de l’appel historique du général de Gaulle. "Le général de Gaulle est la première voix à s’opposer publiquement à l’armistice et à expliquer pourquoi le combat doit se poursuivre. Il proclame que la défaite de la France n’est pas définitive […] Enfin, il conclut par un message d’espoir. Il allume ce flambeau de la résistance dont la flamme allait grandir sans jamais s’éteindre". 80 ans plus tard, cette manifestation qui aurait dû revêtir un caractère tout spécifique doit encore se dérouler en petits comités pour cause de covid-19. ladepeche.fr, Lectoure. Le début d’une épopée - ladepeche.fr
  • Le Nouveau Monde est une épopée. Il suffit, pour s’en assurer, de constater que les premiers mots du film sont quasiment identiques à ceux qui débutent les textes attribués à Homère : une invocation à une divinité pour qu’elle aide à la narration de ce récit. Nous sommes ici dans une épopée des origines, l’origine d’un continent, d’un peuple, d’une culture. Et comme dans toute épopée, Le Nouveau Monde se déroule sur plusieurs niveaux. Il est un film spirituel, sur notre rapport au monde, sur la fusion avec les forces naturelles. Pas question ici d’un christianisme qui est, forcément, étranger aux tribus indiennes, mais d’un panthéisme solaire dont la princesse est la grande représentante, multipliant à l’envi ce geste consistant à lever ses mains vers le soleil. La spiritualité passe forcément par un rapport apaisé avec la nature. L’humain n’est pas maître de la nature, il n’en est pas le possesseur. Il est assez intéressant de constater que, dans les films de Malick, la nature est quasi indifférente aux sorts des humains. Les arbres, le soleil, les animaux même regardent les gesticulations humaines sans que cela ne les intéresse le moins du monde. Mais les humains sont une des composantes de la nature, d’une nature qui forme un tout supérieur. Les Occidentaux, avec leur philosophie matérialiste, oublient facilement le côté spirituel des choses. Il faut voir la différence entre la nature sauvage, virginale, de l’Amérique, et la nature dominée, artificielle, stérile, du jardin royal à Londres. Le Nouveau Monde est donc, aussi, la rencontre de deux cultures que tout semble opposer. C’est de cette rencontre que naîtra l’Amérique actuelle, et peut-être tout est-il déjà là, dans ce tiraillement entre la violence et la spiritualité, dans cette incompréhension entre les Européens et les Indiens, dans cette soif de domination et cet écrasement par la force de la nature, dans cette volonté d’entreprendre, de découvrir, liée paradoxalement à ce rejet de l’autre. Car Le Nouveau Monde est une histoire de rejets. Deux peuples qui se rejettent mutuellement, une princesse rejetée hors de sa tribu, un “capitaine” rejeté par “son” armée… LeMagduCine, Le Nouveau Monde, épopée continentale et intimiste | LeMagduCine
  • Il rassemble actuellement près de 400 pièces notamment le premier scaphandre autonome, les scaphandres pieds lourds… et des documents qui retracent l’épopée des Espalionnais et de leurs inventions, et l’histoire des scaphandriers des origines à nos jours. centrepresseaveyron.fr, Les objets traditionnels et l’épopée du scaphandre - centrepresseaveyron.fr

Traductions du mot « épopée »

Langue Traduction
Anglais epic
Espagnol épico
Italien epico
Allemand epos
Chinois 史诗
Arabe الملحم
Portugais épico
Russe эпический
Japonais 大作
Basque epiko
Corse epica
Source : Google Translate API

Synonymes de « épopée »

Source : synonymes de épopée sur lebonsynonyme.fr

Épopée

Retour au sommaire ➦

Partager