La langue française

Épieur, épieuse

Sommaire

  • Définitions du mot épieur, épieuse
  • Étymologie de « épieur »
  • Phonétique de « épieur »
  • Évolution historique de l’usage du mot « épieur »
  • Citations contenant le mot « épieur »
  • Traductions du mot « épieur »
  • Synonymes de « épieur »

Définitions du mot épieur, épieuse

Trésor de la Langue Française informatisé

Épieur, euse, adj. et subst.a) Adj. Qui épie. Les regards allaient recommencer à s'échanger entre M. de Charlus et sa cousine, à la fois baissés et épieurs (Proust, Prisonn.,1922, p. 269).b) Subst. Personne qui épie. Il [Maurice] jetait un regard sur les haies d'alentour propices aux épieurs (H. Bazin, Qui j'ose aimer,1956, p. 143). [epjœ:ʀ], fém. [-ø:z]. 1reattest. 1260 espieur « espion » (Brunet Latin, Trésor, éd. J. Carmody, III 98, 3); du rad. de épier2, suff. -eur2*. Fréq. abs. littér. : 2.

Trésor de la Langue Française informatisé

Épieur, euse, adj. et subst.a) Adj. Qui épie. Les regards allaient recommencer à s'échanger entre M. de Charlus et sa cousine, à la fois baissés et épieurs (Proust, Prisonn.,1922, p. 269).b) Subst. Personne qui épie. Il [Maurice] jetait un regard sur les haies d'alentour propices aux épieurs (H. Bazin, Qui j'ose aimer,1956, p. 143). [epjœ:ʀ], fém. [-ø:z]. 1reattest. 1260 espieur « espion » (Brunet Latin, Trésor, éd. J. Carmody, III 98, 3); du rad. de épier2, suff. -eur2*. Fréq. abs. littér. : 2.

Wiktionnaire

Nom commun

épieur \e.pjœʁ\ masculin (dans le cas d’une femme : voir épieuse)

  1. Personne qui épie, qui observe.
    • Sans doute un épieur de ces satanés Français, dit le Blaireau en me regardant d’un œil rusé. — (Inès Nollier, Le magicien de Montpellier, Raymond Lulle, 1990)

Nom commun

épieuse \e.pjøz\ féminin (dans le cas d’un homme : voir épieur)

  1. Femme qui épie.
    • Un portrait en pied sur une page, pour que l’épieuse me reconnaisse, même sans besicles. — (Marcel Pellosso, L’Épissoir, 2015)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ÉPIEUR (é-pi-eur, eû-z') s. m.
  • Celui, celle qui épie, qui observe.

HISTORIQUE

XVe s. Ruffien, mourdeur et larron, Espierres qui bien sçavez Aler es bois, où il fait bon Desrober…, Deschamps, poésies mss. dans LACURNE.

XVIe s. Espieur de chemin [voleur], Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « épieur »

Épier 2.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De épier, avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « épieur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
épieur epiœr

Évolution historique de l’usage du mot « épieur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « épieur »

  • Amis de la Nature, de l’Aventure et du Monde, depuis plusieurs jours le mauvais temps a pris possession de la région balcone : pluie, vent, froid. Un gros coup de vent a déchiré la tente. Ma troussette de couture a été la bienvenue mais j’ai quand-même dormi deux nuits mouillé. A l’intérieur du duvet les plumes de Canard sont en vrac, ça protège du froid mais pas de l’humidité. Chez les Canards vivants, les plumes sont bien rangées, entretenues, et forment une couche très étanche que l’eau ne peut traverser. Heureusement ma bonne forme m’a permis de n’écoper que d’un petit rhume. Un autre problème a été de randonner en permanence sur un sol plat et souvent lisse, donc très glissant dès que les flaques se forment et quand elles sont stagnantes. J’ai voulu en profiter pour faire de l’aquaplaning, oui, en chaussures de marche, ça se fait. J’en ai subi quelques belles gamelles qui ont quelque peu endolori et mouillé mon postérieur, en plus des dents pétées sur les rambardes balcones. Vous savez, comme il ne se passe pas grand-chose ici, je m’amuse d’un rien : mon côté gamin sans doute ! Quant à mon côté observateur (voyeur, épieur) d’où vient-il ? Peut-être avez-vous une idée ? Toujours est-il que cette mauvaise météo a fait considérablement reculer ma moyenne de temps passé à observer, et des espèces répertoriées chaque jour. Ajouté à cela que la migration se termine et que nombre d’oiseaux ne poussent que peu la chansonnette à cause de leur inclinaison à couver ou chercher de la nourriture pour les nouveaux- nés, vous comprendrez que cette semaine a été assez creuse sur le plan naturaliste. , Safari en Balconie - (épisode 13) | ECHOSCIENCES - Grenoble
  • Outre le loot de billets verts, il existe un autre moyen de gagner de l'argent dans River City Girls : effectuer les quêtes de Godai, un énergumène épieur qui surgit un peu de n'importe où pour demander des services. Les missions confiées par le jeune homme blafard demandent d'explorer à nouveau une zone de jeu en éliminant un ennemi gênant ou bien en lui apportant un objet précis car, effectivement, le jeu met en avant une certaine liberté de mouvements. La carte du jeu est assez fournie et propose quelques embranchements dont l'accès peut être uniquement débloqué en avançant dans l'histoire ou en accomplissant des quêtes. En plus de ça, des bustes en pierre de Sabu, leader des yakuzas, sont dissimulés dans les différents décors, renforçant l'intérêt de l'exploration pour ceux que les collectables intéressent. , Test River City Girls (JEUX VIDEO multi) - ConsoleFun

Traductions du mot « épieur »

Langue Traduction
Anglais spipper
Espagnol spipper
Italien spipper
Allemand spipper
Chinois 喷头
Arabe سببر
Portugais spipper
Russe spipper
Japonais スピッパー
Basque spipper
Corse spipper
Source : Google Translate API

Synonymes de « épieur »

Source : synonymes de épieur sur lebonsynonyme.fr
Partager