La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « épicer »

Épicer

Définitions de « épicer »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉPICER, verbe trans.

A.− Assaisonner avec des épices. Mariette l'avait trop épicé [le lièvre], reprenait Mademoiselle, je lui dis toujours de faire doux pour mon oncle et pour moi (Balzac, Vieille fille,1836, p. 325).Il [Ondicola] défendit au cuisinier d'épicer davantage les mets, et il proscrivit les sauces (Jammes, Robinsons,1925, p. 16).
B.− Au fig. Ajouter du piquant à un sentiment, une situation; parsemer de traits égrillards ses propos. Le cornac qui les a amenés folâtre autour d'eux, leur embrassant le ventre, les reins et disant des facéties gaillardes pour épicer la chose qui est déjà claire par elle-même (Flaub., Corresp.,1850, p. 140).Avec juste cette pointe de remords qui épice le contentement (Arnoux, Double chance,1958, p. 17).
Prononc. et Orth. : [epise], (j')épice [epis]. Homon. épisser. Ds Ac. 1694-1932. Conjug. Prend une cédille devant a ou o : j'épiçai(s), nous épiçons. Étymol. et Hist. 1. Mil. xives. « emmagasiner des épices; en faire le commerce (?) » (Abavus, 483, éd. M. Roques, Lexiques, II, p. 254); 2. xves. espicié a point (G. de La Buigne, Deduis, éd. Å. Blomquist, 11008, leçon des mss J et T); 1549 espicer « assaisonner avec des épices » (Est.). Dér. de épice*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 6. Bbg. Sain. Arg. 1972 [1907], p. 127.

Wiktionnaire

Verbe - français

épicer \e.pi.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Assaisonner avec des épices.
    • Épicez moins ce pâté.
    • (Absolument) Ce cuisinier épice beaucoup trop.
  2. (Figuré) En parlant d'une conversation, d'une publication, ajouter des traits gaillards et lestes.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉPICER. v. tr.
Assaisonner avec des épices. Épicez moins ce pâté. Absolument, Ce cuisinier épice beaucoup trop. Il n'aime ni salé ni épicé. Par extension, Cuisine épicée. Le participe passé

ÉPICÉ, ÉE, s'emploie aussi figurément comme adjectif, en parlant de Conversations, de publications qui contiennent des traits gaillards et lestes. Littérature épicée.

Littré (1872-1877)

ÉPICER (é-pi-sé. Le c prend une cédille devant a ou o : nous épiçons, épiçant) v. a.
  • 1Assaisonner avec des épices.

    Absolument. Ce cuisinier a le défaut d'épicer trop.

  • 2Autrefois on disait qu'un juge épiçait rudement, pour signifier qu'il taxait trop haut les épices d'un procès.

HISTORIQUE

XVIe s. Ainsi l'or n'y aura, ny la faveur, accez, Et ne sera besoin d'espicer les procez, Du Bellay, J. VIII, 52, recto.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ÉPICER.
2Ajoutez : Lorsqu'il s'agit de juger de leurs contestations, ils les épicent à leur caprice et d'une manière toute exorbitante, Arrêt du Conseil, 5 déc. 1719.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « épicer »

Épicer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de épice, avec le suffixe -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « épicer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
épicer epise

Évolution historique de l’usage du mot « épicer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « épicer »

  • Après avoir acheté ce qu’elle pensait être du fenugrec pour épicer un plat, une famille indienne a dû être emmenée à l’hôpital. L’enquête a rapidement conclu qu’ils avaient ingurgité du cannabis à leur insu. Le maraîcher qui leur avait vendu l’herbe a ensuite avoué qu’il souhaitait faire une blague et a été arrêté. , Victime d’une plaisanterie, une famille prépare un plat avec du cannabis et se retrouve à l’hôpital - Sputnik France
  • Depuis son lieu de résidence bordelais, Laurent Blanc apprécie son quotidien mais il préférerait, quand même, l'épicer d'un retour sur le banc d'un club. Après l'échec des négociations avec l'Olympique Lyonnais, en cours de saison dernière, l'ancien entraîneur du Paris-Saint-Germain se veut un peu plus déterminé, encore, pour exercer de nouveau son métier, quatre ans après son licenciement par les champions de France. L'Équipe, Transferts : la piste Valence pour Laurent Blanc - Foot - Transferts - L'Équipe
  • Éliminés en Ligue des Champions et en Coupe d'Angleterre, privés de célébrations collectives par le huis clos généralisé et les interdictions de rassemblements près du stade, il ne resterait au Reds qu'une chasse aux records pour épicer la fin de saison. Les Echos, Titre promis à Liverpool mais enjeux intacts en Premier League | Les Echos
  • Pourriez-vous l'épicer un peu ? Il existe d'innombrables recettes de cocktails à base d'eau pétillante. Que diriez-vous de Lazy Summer , Bittersweet Symphony ou Sangria Blanca ? sudinfo.be, Staycation: voici comment créer vos propres cocktails de vacances... à la maison

Traductions du mot « épicer »

Langue Traduction
Anglais spice
Espagnol especia
Italien spezia
Allemand würzen
Chinois 香料
Arabe التوابل
Portugais especiaria
Russe пряность
Japonais スパイス
Basque espezie
Corse spezia
Source : Google Translate API

Synonymes de « épicer »

Source : synonymes de épicer sur lebonsynonyme.fr

Épicer

Retour au sommaire ➦

Partager