La langue française

Poivrer

Sommaire

  • Définitions du mot poivrer
  • Étymologie de « poivrer »
  • Phonétique de « poivrer »
  • Citations contenant le mot « poivrer »
  • Images d'illustration du mot « poivrer »
  • Traductions du mot « poivrer »
  • Synonymes de « poivrer »

Définitions du mot poivrer

Trésor de la Langue Française informatisé

POIVRER, verbe trans.

A. −
1. Assaisonner de poivre. Le cuisinier poivre trop, ne poivre pas assez ses sauces (Ac.1835-1935).
[P. ell. du compl.] Retirer les morceaux, faire tomber la cuisson presque à glace. Monter la sauce avec un bon bol de crème fraîche, deux jaunes d'oeufs et un bon morceau de beurre fin. Saler, poivrer et une pointe de jus de citron (Gdes heures cuis. fr.,F. Point, 1955, p.205):
1. Lorsque Zéphyrin levait la tête, il regardait Rosalie prendre de la farine, hacher du persil, saler, poivrer, d'un air profondément intéressé. Alors, de loin en loin, une parole lui échappait. −Fichtre; ça sent trop bon! La cuisinière, en plein coup de feu, ne daignait pas répondre tout de suite. Au bout d'un long silence, elle disait à son tour: −Vois-tu, il faut que ça mijote. Zola, Page amour, 1878, p.864.
2. Vieux
a) FAUCONN. Poivrer l'oiseau. Débarrasser l'oiseau de sa vermine en le lavant avec de l'eau additionnée de poivre. (Dict.xixeet xxes.).
b) Poivrer des vêtements. Saupoudrer des vêtements de poivre dont l'odeur éloigne les insectes. Ah!... savez-vous poivrer les habits?... Voici l'été et nous avons l'habitude pour qu'ils ne se mangent pas aux vers (Labiche, Trente millions Gladiator, 1875, iii, 4, p.69).
B. − P. anal.
1. Irriter comme le ferait du poivre. André haussa les épaules et, crachant le jus de tabac qui lui poivrait la bouche, dit simplement... (Huysmans, En mén., 1881, p.1).
2. Pop. ou arg.
a) Arroser de plombs, mitrailler (d'apr. Duchartre 1973). Si nous sommes du côté de Rovereto, peut-être même un peu plus haut, de grands garçons peuvent se débrouiller à travers les arrière-gardes. Non seulement elles ont des pains de munitions dans la musette, et même de la saucisse, mais poivrer les côtes à des gens qui ouvrent la bouche pour tout avaler est pain bénit (Giono, Bonheur fou, 1957, p.370).
b) Donner une maladie vénérienne. Ces saintes nitouches-là sont pires que les autres et (...) ce sont elles qui daubent et poivrent le plus congrument un homme! (Huysmans, En mén., 1881, p.146):
2. Il interroge Adoum en blaguant. C'est en passant à Fort-Crampel que le pauvre garçon s'est fait poivrer, il y a précisément quarante jours, cette fameuse nuit d'orgie qui nous était demeurée mystérieuse. Douloureux spectacle de ce beau corps, aux lignes si pures, si jeune encore, tout abîmé, flétri, déshonoré par ces hideuses plaies. Gide, Voy. Congo, 1927, p.788.
c) ,,Enivrer`` (Esn. 1966).
Empl. pronom. [De neuf heures du soir à six du matin,] Yvette et lui s'étaient poivrés, en copains (Le Breton, Rififi, 1953, p.132).
C. − Au fig.
1. Rendre piquant, caustique. Pour le moment, c'est la grâce qui nous appelle, une grâce particulière, inconnue certes jusqu'ici, où le bizarre et l'étrange salent et poivrent l'extrême douceur, la simplicité divine de la pensée et du style (Verlaine, OEuvres compl., t.4, Poètes maud., 1884, p.23).
2. Fam, vieilli. Faire payer trop cher quelque chose à quelqu'un. Synon. saler.,,Charger une note, une addition, −dans l'argot des consommateurs. C'est poivré! C'est cher!`` (Delvau 1866, p.309).
Prononc. et Orth.: [pwavʀe], (il) poivre [pwa:vʀ ̥]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. I. 1. a) Déb. xiiies. mangier d'un päon pevré (Raoul de Houdenc, Vengeance Raguidel, 756 ds T.-L.); xiiies. [ms.] gastiaus pevrez (Robert de Reims, Touse de vile champestre... III, 7, éd. W. Mann ds Z. rom. Philol. t.23, p.99); fin xiiies. venoisons pevrées (D'un Ermite et du prévôt d'Aquilée ds Méon, Nouv. rec. de fabliaux, t.2, p.192); b) 1285 pevrer (Roques t.1, I, 1971); 2. 1549 cynégétique poivrer l'oiseau (Est.); 3. 1579 p.anal. menthe poivrée (Buisson, Classes et noms des plantes ds Roll. Flore t.9, p.43). II. Fig. A. 1. 1534 «maltraiter» (Rabelais, Gargantua, II, 87, éd. R. Calder et M. A. Screech, p.29); 1546 (Id., Tiers livre, XXV, éd. M. A. Screech, p.78: seras de ta femme battu, et d'elle seras desrobbé [...] Tu seras bien poyvré, homme de bien); 2. 1562 poivré «malade, en délire» (Id., 5elivre, XLVI, éd. J. Plattard [Textes fr.], p.171: Comment [...] vous rithmez aussi: par la vertu de Dieu, nous sommes tous poivrez); 3. 1640 se poivrer; poivré «prendre quelque mal vénérien; qui a la vérole» (Oudin Curiositez); 1644 trans. «transmettre (à quelqu'un) une maladie vénérienne» (Saint-Amant, Caprice, 115 ds OEuvres, éd. J. Lagny, t.3, p.90: Toy louve, toy guenon, qui m'as si bien poivré); 4. 1829 «empoisonner» (relevé dans l'Allier par Esn.); 5. 1895 «enivrer» (d'apr. Esn.). B. 1. 1761 poivré «(d'une oeuvre littéraire) assaisonné, relevé comme avec du poivre» (Voltaire, Lettre au comte d'Argental, 9 janv. ds Corresp., éd. Th. Besterman, t.22, p.446: Avez-vous lu l'ouvrage...? Cela est poivré); 2. a) 1740 poivrer «vendre cher» [cette chose] a été bien poivrée (Ac.); 1808 marchandise bien poivrée (Hautel); b) 1829 [d'une personne] poivré «qui a payé cher» (Boiste). Dér. de poivre*; suff. -é*; dés. -er.

Wiktionnaire

Verbe

poivrer \pwa.vʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Cuisine) Assaisonner de poivre.
    • Ce cuisinier poivre trop, ne poivre pas assez ses sauces.
  2. (Argot) Véroler, transmettre la syphilis ou une maladie sexuelle.
    • Ah ! ça ! mais... s'écria le docteur, voilà un petit jeune homme qui s'est fait poivrer de la bonne manière ! — (Curnonsky, « Histoire morale » in Paris-soir, 22 février 1924, p. 5)
  3. (Argot) Saouler.
    • Si tu t'arrêtais de te poivrer la gueule, tu pourrais peut-être redevenir professeur. — (Alphonse Boudard, Les Sales mômes, 1983)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

POIVRER. v. tr.
Assaisonner de poivre. Ce cuisinier poivre trop, ne poivre pas assez ses sauces. Une cuisine très poivrée. Le participe passé signifie, figurément et familièrement, Qui est fortement épicé. Un récit poivré.

Littré (1872-1877)

POIVRER (poi-vré) v. a.
  • 1Assaisonner de poivre.
  • 2 Terme de fauconnerie. Poivrer l'oiseau, laver un oiseau avec de l'eau et du poivre, pour tuer la vermine, ou pour l'assurer quand il est farouche.
  • 3 Fig. Faire payer trop cher. On l'a poivré dans ce magasin.
  • 4Bassement. Communiquer une maladie honteuse. Pour se venger d'un homme, elle prit du mal exprès pour le poivrer, Tallemant, dans les Excentricités du langage.

HISTORIQUE

XVIe s. Nous sommes tous poivrez [nous en tenons], Rabelais, p. 215, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

POIVRER, v. act. (Cuisine.) c’est assaisonner de poivre.

Poivrer, terme de Fauconnerie ; on dit poivrer l’oiseau ; c’est le laver avec de l’eau & du poivre quand il a la gale ou la vermine ; on poivre aussi l’oiseau pour l’assurer.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « poivrer »

(Date à préciser) Dénominal de poivre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Poivre ; wallon, peûvré.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « poivrer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
poivrer pwavre

Citations contenant le mot « poivrer »

  • Mélanger de l'huile d'olive, du vinaigre balsamique noir, du paprika, des herbes de Provence et une gousse d’ail hachée, saler et poivrer. , Barbecue : cette astuce de chef permet de réaliser des viandes encore plus tendres et savoureuses
  • Pour paner cette préparation, passer les morceaux dans la farine puis dans le mélange d’œuf battu et de lait, saler et poivrer. Rouler cette préparation dans la mie de pain séchée et enfin faire dorer dans une noisette de beurre. nrpyrenees.fr, Simple et rapide : Les croquettes au fromage - nrpyrenees.fr
  • Dans un saladier, mettre la courgette. Saler et poivrer et mélanger. Ajouter le vinaigre et mélanger. Ajouter l’huile et mélanger. Dessus déposer les tranches d’andouille. Répartir les herbes et servir. France Bleu, Duo Andouille et courgettes
  • Dans un bol, mélanger la ricotta et le jus du citron. Saler, poivrer et réserver au frais. Le Huffington Post, Une semaine de recettes végétariennes faciles | Le Huffington Post LIFE
  • Disposer les ranches de poisson fumé en forme de puits sur les galettes et les garnir de crème au gingembre, parsemer avec l’herbe de votre choix et poivrer puis poser une galette sur le dessus avant de passer quelques secondes au four chaud (th 8). Servir ensuite cette jolie préparation sans attendre dans des assiettes décorées de feuilles de mâche et d’une rosette en poisson fumé. ladepeche.fr, Galette de poisson fumé aux deux parfums - ladepeche.fr
  • Dans une sauteuse, faire suer au beurre les échalotes hachées, mettre les grenouilles, mouiller avec le riesling et le fumet de poisson, saler, poivrer et laisser mijoter à couvert 5 min. Verser les grenouilles sur une passoire. Passer le fond de cuisson au chinois et le remettre dans la sauteuse pour le faire réduire de moitié. Lier le fond de cuisson réduit avec la cuillère de roux et faire bouillir, ajouter 25 cl de crème et monter la sauce avec 50 g de beurre en morceaux bien froids. Ajouter le jus de citron, saler, poivrer. , Magazine Gastronomie et Vins | La recette de la mousseline de grenouilles de l'Auberge de l'Ill à Illhaeusern (68)
  • Faire fondre la terrine de pieds de cochon quelques minutes à la casserole. Ajouter les champignons, les pommes de terre, puis en dernier la compotée d’oignon. Bien mélanger le tout. Saler, poivrer, assaisonner au vinaigre de Xipister, ajouter la ciboulette ciselée.   Franceinfo, À la carte. Portraits de chefs. Vivien Durand, l'homme du terroir basque
  • Saler, poivrer et saupoudrer de paprika le poulet. Chauffer l’huile d’olive dans une poêle et dorer les filets de poulet 8 à 10 minutes en les retournant de temps en temps. À la fin de la cuisson, couper les filets en lanières. , Magazine Gastronomie et Vins | Des wraps au comté et au poulet... pour un pique-nique AOC !

Images d'illustration du mot « poivrer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « poivrer »

Langue Traduction
Anglais pepper
Espagnol condimentar con pimienta
Italien pepe
Allemand pfeffer
Chinois 胡椒
Arabe فلفل
Portugais pimenta
Russe перец
Japonais コショウ
Basque piper
Corse pimentine
Source : Google Translate API

Synonymes de « poivrer »

Source : synonymes de poivrer sur lebonsynonyme.fr
Partager