La langue française

Épi

Sommaire

  • Définitions du mot épi
  • Étymologie de « épi »
  • Phonétique de « épi »
  • Évolution historique de l’usage du mot « épi »
  • Citations contenant le mot « épi »
  • Traductions du mot « épi »
  • Synonymes de « épi »

Définitions du mot « épi »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉPI, subst. masc.

A.− BOT. Type d'inflorescence indéfinie, dans lequel les fleurs sont sessiles, ou presque sessiles, sur un axe simple. Épi simple, composé; être disposé, rangé en épi. L'inflorescence, qui est lâche et forme une panicule chez l'Avoine, les Bromes, les Fétuques, devient dense et constitue un épi chez le Maïs, le Blé (...), le Seigle, l'Orge (Bot.,1960, p. 878 [encyclop. de la Pléiade]).
B.− Usuel. Partie terminale de la tige de certaines graminées formée par la réunion des graines et que l'on coupe pour récolter le grain. Épi barbu, mûr, lourd; épi de blé; moissonner les épis. Ils firent les semailles très dru. Des orages survinrent. Les épis versèrent (Flaub., Bouvard,t. 1, 1880, p. 29).Ils [les blés] sont beaux, grâce à Dieu, d'épis bien grainés et pesants, et les gerbes, comme on dit, feront le setier (Pourrat, Gaspard,1931, p. 202).Il [le blé] ne fait rien qu'à moitié, surtout son épi plus plein de bale que de grain (Pesquidoux, Livre raison,1932, p. 194):
1. À peine la moissonneuse (...) a-t-elle couché les épis, par petits paquets, sur la terre ardente, que les propriétaires voisins accourent pour aider à lier en gerbes ces épis, à former des tas de dix gerbes, puis à charger ces tas sur les grandes charrettes et à bâtir le gerbier. Des métayers aux petits propriétaires paysans, il y a le même échange de services. Jaurès, Ét. socialistes,1901, p. 14.
SYNT. Épi blond, doré, vert, dru, gros; épi de maïs, de seigle; moissonner, faucher, égrener, glaner les épis.
P. métaph. :
2. J'ai glané l'épi de la guerre Que la faucille de César Avait oublié par hasard Dans le sillon de l'Italie. Quinet, Napoléon,1836, p. 194.
C.− P. anal. :
1. [Anal. d'aspect gén.] Type d'ornement en forme d'épi. D'un brin de muguet [elle] sait faire un épi de diamants (Sandeau, Sacs,1851, p. 15).[Un] schako avec gourmette et plumet dans son étui, un épi de plumes de coq noires (Pesquidoux, Livre raison,1932p. 214).
2. [L'anal. privilégie l'axe vertical]
a) Épi de cheveux, de poils. Touffe ou mèche isolée ou poussant dans une direction contraire à celle des autres en se redressant. Ses cheveux roux (...) se cabraient en épi sur le front (Martin du G., Thib.,Pénitenc., 1922, p. 799):
3. Marie n'avait plus de cheveux, et la ligne sèche du crâne apparut ébourriffée par-ci par-là de rares épis blonds grossièrement tailladés. Fabre, Mon Oncle Célestin,1881, p. 393.
b) ARCHIT. Épi de faîtage. Motif décoratif surmontant les extrémités d'un faîtage. L'extrémité pointue d'une vieille tour accommodée en colombier et surmontée d'un épi de terre cuite (Boylesve, Leçon d'amour,1902, p. 43).
c) Corps de rayonnage placé au milieu d'une salle et présentant deux surfaces de rangement. Le module de 1 m 80, entr'axe des poteaux en plan et des verticales en façades, fut déterminé par les dimensions des tablettes destinées aux paquets de journaux et l'espace nécessaire aux circulations : 0,90 m pour chaque épi et pour chaque circulation entre épis (Cain, Transform. Bibl. nat. de 1936 à 1959,1959, p. 33).
3. [L'anal. privilégie le type de disposition]
a) Ranger, disposer en épi. Ranger, disposer des objets parallèlement l'un à l'autre, mais en oblique. Il ne se passait pas de jour qu'un service d'ordre spécial (...) ne canalisât la circulation et ne fit ranger les voitures en épi (Druon, Rendez-vous enfers,1951, p. 9).
b) Système de courtes ramifications latérales d'une voie principale de chemin de fer. Des aiguillages en épis qui mènent nulle part (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 305).
c) Digue construite dans le lit d'un cours d'eau ou dans la mer perpendiculairement ou en oblique par rapport à la rive ou au rivage. Un système d'épis et d'estacades, qui devait museler la mer (Zola, Joie de vivre,1884, p. 896).
Prononc. et Orth. : [epi]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1170 « partie terminale de la tige des plantes graminées renfermant un grain » (B. de Ste-Maure, Chronique des ducs de Normandie, éd. C. Fahlin, 14842); p. anal. 1606 la queue espiée d'un chien, qui est rengée de poil en forme d'espi (Nicot); 1679 « retour de poil qui se forme au front du cheval » (Rich.); 2. 1451 « ornement pointu qui termine le toit d'un clocher » (16 nov., Compt. du R. René, Lecoy, p. 6 ds Gdf.); 3. 1701 « inflorescence dans laquelle les fleurs sont disposées le long d'un axe allongé » (Fur.). Du lat. spicum, var. du class. spica, ae « pointe, épi ». Fréq. abs. littér. : 736. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 141, b) 936; xxes. : a) 1 484, b) 761.

Wiktionnaire

Nom commun

épi \e.pi\ masculin

  1. (Agriculture) Partie du blé et de plusieurs autres plantes graminées, qui est placée au sommet de la tige, et formée par la réunion des graines.
    • Le chaume flexible des graminées de nos prairies, dont les épis légers ne s'élèvent que peu au-dessus du sol et que le moindre souffle du zéphyr suffit à bercer mollement , est remplacé dans certaines contrées de l'Asie par les tiges de bambous, riches en nœuds et d'un diamètre si considérable, […]. — (Frédéric de Tschudi, Lectures agricoles dédiées à la jeunesse suisse, traduit de l'allemand (Suisse) sous la direction de A. Mauron, Frauenfeld : chez J. Huber, Fribourg : chez J. Labastroy & Lausanne : chez Jacques Chantrens, 1865, p. 168)
    • Vers le soir, il entre dans un champ de blé, de blés hauts et mûrs, dont la brise balance mollement les beaux épis d’or. — (Octave Mirbeau, « La Mort du chien » dans Lettres de ma chaumière, 1886)
    • Il soulevait les gerbes et les ameulonnait en dizeaux tous les quarante pas. Les épis cariés, atteints de bruine et de charbon laissaient échapper une poudre noire quand il les secouait. — (Serge Montigny, L'âme en feu, Éditions du Seuil, 1961, chap. 19)
  2. (Botanique) (Par extension) Toute inflorescence dont les fleurs sont disposées autour d'un axe central, sans pédicelle ou avec un pédicelle très court.
    • La plupart des céréales portent des épis.
    • Le bouillon blanc a ses fleurs en épi.
  3. (Coiffure) Mèche rebelle de cheveux qui se dressent et s’écartent les uns des autres.
    • J’en enduisis mes cheveux, que je lissai longuement à la brosse, avec l’espoir de rabattre un épi, qui se redressait obstinément sur le sommet de mon crâne, comme on en voit sur certains perroquets. — (Marcel Pagnol, Le temps des secrets, 1960, collection Le Livre de Poche, page 124)
  4. (Médecine) Sorte de bandage dont les tours représentent en quelque manière un épi d’orge.
  5. (Architecture) Disposition des briques d’un pavé, posées de chant et diagonalement.
  6. (Architecture) Travaux hydrauliques ayant pour objet de modifier le mouvement des eaux et de solidifier les berges.
  7. (Mobilier) Meuble de bibliothèque placé au milieu d’une salle et non le long des murs.
  8. (Mathématiques) Synonyme de épimorphisme.
  9. (Automobile) Type de stationnement ni parallèle, ni perpendiculaire à la route.
  10. (Architecture) Élément décoratif placé sur le faîtage d'une toiture.
    • Elles apercevaient, par-dessus une forêt d’arbres l’extrémité pointue d'une vieille tour accommodée en colombier et surmontée d'un épi de terre cuite. — (René Boylesve, La leçon d’amour dans un parc, Calmann-Lévy, 1920, collection Le Livre de Poche, page 35)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉPI. n. m.
Partie du blé et de plusieurs autres plantes graminées, qui est placée au sommet de la tige, et formée par la réunion des graines. Épi long, court, serré. Épi bien garni. Épi maigre. Épi de blé, d'orge. Quand les blés sont en épis, montent en épi. Par analogie, on donne souvent le nom d'Épi à Ce qui en rappelle la forme, par exemple, en termes de Botanique, à la Réunion des fleurs qui doivent donner les graines et aux Fleurs quelconques attachées, rangées le long d'un axe commun, à l'extrémité de la tige. Le bouillon blanc a ses fleurs en épi, disposées en épi; à une Plante qui croît dans les étangs et les marais, et dont les fleurs sont en épi et qu'on nomme Épi d'eau; en termes de Joaillerie, à un Assemblage de diamants qui a la forme d'un épi de blé. Épi de diamants; à une Mèche de cheveux qui se dressent et s'écartent les uns des autres; en termes de Chirurgie, à une Sorte de bandage dont les tours représentent en quelque manière un épi d'orge (on le nomme aussi Spica); en termes d'Architecture, à Différentes choses qui ont plus ou moins de ressemblance avec un épi : tel est l'assemblage des chevrons autour du poinçon d'un comble pyramidal, Épi de faîtage; telle est encore une certaine disposition des briques d'un pavé, posées de chant et diagonalement, etc.; à des Travaux hydrauliques ayant pour objet de modifier le mouvement des eaux et de solidifier les berges. Il se dit aussi d'un Meuble de bibliothèque placé au milieu d'une salle et non le long des murs.

Littré (1872-1877)

ÉPI (é-pi) s. m.
  • 1Partie du blé, du froment et de plusieurs autres graminées, qui, placée au sommet de la tige, est formée par la réunion des graines. Graines, fleurs, disposées en épi. Épi serré. Fleurs en épi. Les prémices des épis que l'on rôtit sur le feu, Sacy, Rible, Paralip. I, XXIII, 29. Ainsi sur les moissons quand l'orage a soufflé, Reposent confondus dans le sillon comblé Et le pavot sanglant et le bluet céleste, Et l'ivraie ennemie et les épis de blé, Masson, Helvét. VII. Près de la borne où chaque État commence, Aucun épi n'est pur de sang humain, Béranger, Sainte alliance des peuples. La vie a dispersé, comme l'épi sur l'aire, Loin du champ paternel les enfants et la mère, Lamartine, Harm. III, 2.

    Fig. Du champ que ton pouvoir féconde [Amour], Vois la mort trancher les épis, Béranger, Prière d'un épic.

    Terme de botanique. Inflorescence du type indéfini, composée de fleurs rapprochées sessiles, disposées le long d'un axe indéfini. Épi simple, disposition des fleurs qui sont attachées immédiatement sur un axe ou pédoncule commun et allongé, le plantain, par exemple ; épi composé, épi formé d'épillets ou petits épis, le blé, par exemple.

  • 2 Par extension. Un épi de diamants, un assemblage de diamants montés en forme d'épi.
  • 3Disposition par petites touffes. Les Tartares n'ont que peu de barbe, et elle est par petits épis comme celle des Chinois, Buffon, De l'homme, Variétés.

    Épi de cheveux, petite touffe de cheveux qui ont une direction contraire aux autres.

    Chez le cheval, ligne plus ou moins régulière formée, sur certains points du corps, par des changements de direction des poils.

  • 4 Terme d'architecture. Assemblage de charpentes dont la disposition rappelle la forme d'un épi.

    Terme d'architecture hydraulique. Ouvrage de charpente, de maçonnerie ou de fascines, qui part de la rive d'un cours d'eau, et s'étend en long ou en travers. Le vendredi dix-septième, je fis commencer un épi à l'embouchure du pont neuf qui était ouvert, pour empêcher que ladite embouchure ne fût remplie de sable au reflux de la mer, Bassompierre, Mémoires, t. III, p. 382, dans LACURNE.

    Terme de construction. Crochet de fer placé sur un mur d'appui, pour empêcher qu'on ne l'escalade.

  • 5Épi d'eau, nom vulgaire d'une plante qui croît dans les étangs et dont la fleur est en épi (potamogéton flottant).

    Épi celtique, le nard (nardus stricta, L. graminées).

  • 6 Terme d'astronomie. Épi de la Vierge, étoile de première grandeur qui se trouve dans la constellation de la Vierge.
  • 7 Terme de géologie. Épi de blé, fossile rapporté soit à une tête d'encrine, soit à un épi de graminée.
  • 8 Terme de chirurgie. Nom d'un bandage qu'on désigne plus ordinairement par celui de spica.

    PROVERBE

    Jamais avril ne se passa sans épi.

HISTORIQUE

XIIe s. Ausi cum cil, ceo m'est avis, Qui vont coillant les bons espis, E ce laissent qui n'a valor, Benoit de Sainte-Maure, II, 12667.

XIVe s. Et li jeunes paiens point ne s'en esbahi, Ainçois en mercia Mahomet le pourri ; Il ne vous prise tous la monte d'un espi, Guesclin. 15740.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ÉPI. Ajoutez :
9Couronnement de métal, de plomb, de faïence, de terre cuite ; c'était une pointe plus ou moins ornée qui surmontait les extrémités de la ligne supérieure d'un toit.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « épi »

Du latin spicum, variante de spica « pointe, épi ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenc. et espagn. espiga ; ital. spiga ; du latin spica, épi.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « épi »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
épi epi

Évolution historique de l’usage du mot « épi »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « épi »

  • L'épi naissant mûrit de la faux respecté. Sans crainte du pressoir, le pampre tout l'été Boit les doux présents de l'aurore. André de Chénier, La Jeune Captive
  • Au chaume on reconnaît l'épi. Homère, L'Odyssée, XIV, 214-215 (traduction V. Bérard)
  • Un épi est tout le blé. Octavio Paz, Libertad bajo palabra, I, Condición de nube
  • Filles, voyez l'épi de blé. Quand il est beau, il baisse la tête. De Proverbe
  • La démesure en fleurissant produit l'épi de la folie, et la récolte est une moisson de larmes. De Eschyle
  • Deux moineaux sur le même épi ne sont pas longtemps unis. De Miguel de Cervantès / Les Nouvelles Exemplaires
  • La crise du Covid-19 n’est pas la cause directe de la fermeture de l’épicerie solidaire située rue des Fontinettes, à Calais. Elle aura juste fait fermer plus tôt cette structure, qui devait de toute façon baisser le rideau mi-juin. La Voix du Nord, Calais: l’épicerie solidaire Cal’épi ferme définitivement ses portes
  • Groupez des hommes, ils s'écouteront ; groupez des femmes, elles s'épieront. De Madame de Maintenon / Correspondance
  • Dès que l'on commence à épier son corps, le vieillissement a commencé. De Claudette Boucher / Jamais plus les chevaux
  • Quand on jette deux grains de blé à un oiseau, il en prend un, et Dieu fait un épi de l'autre. De Proverbe français
  • Nous ne regardons pas la télévision. La télévision nous regarde, nous épie, nous interroge, exploite nos faiblesses, nous hypnotise, nous effraie. De Jean-Paul Lebourhis / L'exil intérieur
  • De l’épi au demi, c’est la promesse (presque) tenue de La Nouge. Depuis un an, Pierre Bousseau, l’agriculteur de Salles-Lavalette, et Jérémie Santoni, le brasseur venu de Paris, ont créé ensemble la première microbrasserie 100 % bio de Charente, et la seule en capacité de fabriquer ses bières à base de céréales, bercées par le ciel et la terre du Sud Charente. SudOuest.fr, Salles-Lavalette (16) : de l’épi au demi, le pari bio du paysan et du brasseur
  • Afin de cibler au plus près les insectes foreurs des maïs, Corteva Agriscience travaille avec le spécialiste de la pulvérisation Berthoud sur des appareils équipés de pendillards sur les rampes. « Il y a ainsi très peu de produit à toucher le sol, beaucoup de produit sur l’épi », explique Guillaume Quinot, responsable technique France en maïs et betteraves pour la société de protection des cultures. Avec ces tiges qui descendent dans l’interrang, l’efficacité de la solution contenant du Spinosad est augmentée de 20 %. Journal Paysan Breton - Hebdomadaire technique agricole, Insecticide : Une solution naturelle cible la pyrale | Journal Paysan Breton
  • Pourtant, depuis une dizaine d'années, le nombre de références sans gluten a considérablement augmenté dans les rayons des grandes et moyennes surfaces. Le marché a progressé de 10 % en 2016 et + 12 % en 2017, selon les derniers chiffres disponibles de l'institut d'études Xerfi. 1 % de la population française serait diagnostiquée de la maladie cœliaque, qu'on appelle aussi l'intolérance au gluten. Pour ces malades, ces nouvelles propositions apparaissent comme une chance de diversifier leur alimentation. D'autant plus que, lorsqu'ils sont certifiés par un logo (un épi barré), ces aliments leur sont remboursés à hauteur de 60 % par la sécurité sociale. Mais les autres consommateurs, ni intolérants ni allergiques au gluten, doivent savoir que ces produits « sans » sont vendus en moyenne 2 à 5 fois plus cher que les autres ! leparisien.fr, VIDÉO. Le sans gluten est-il vraiment meilleur pour la santé ? - Le Parisien

Traductions du mot « épi »

Langue Traduction
Anglais ear
Espagnol oído
Italien orecchio
Allemand ohr
Chinois
Arabe أذن
Portugais orelha
Russe ухо
Japonais
Basque belarria
Corse l'arechja
Source : Google Translate API

Synonymes de « épi »

Source : synonymes de épi sur lebonsynonyme.fr
Partager