La langue française

Épatamment

Sommaire

  • Définitions du mot épatamment
  • Étymologie de « épatamment »
  • Phonétique de « épatamment »
  • Évolution historique de l’usage du mot « épatamment »
  • Citations contenant le mot « épatamment »
  • Traductions du mot « épatamment »
  • Synonymes de « épatamment »

Définitions du mot épatamment

Trésor de la Langue Française informatisé

Épatamment, adv.,fam. De façon épatante. Ça a marché épatamment (Queneau, Pierrot,1942, p. 196).Les tranchées étaient soigneusement défilées, les postes de mitrailleuses épatamment camouflés, les champs de tir bien dégagés (Cendrars, Homme foudr.,1945, p. 20). [epatamɑ ̃]. 1reattest. 1866 (R. Delorme ds Tintamarre, 28 janv. ds Delvau, p. 162); de épatant, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 4.

Wiktionnaire

Adverbe

épatamment \e.pa.ta.mɑ̃\

  1. D'une manière épatante.
    • Toutes les semaines on nous exhibe ici des coucous comme celui-là, avec quelque truc qui doit révolutionner l'aviation, quelque nouveau système de casse-gueule qui vole épatamment... sur le papier. — (William Faulkner, Sartoris, trad. René-Noël Raimbault & Henri Delgove, éd. Gallimard, 1937, rééd. Folio, p. 455)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « épatamment »

Dérivé de épatant, par son féminin épatante, avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « épatamment »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
épatamment epatam

Évolution historique de l’usage du mot « épatamment »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « épatamment »

  • faussement subversif, relativement mysogine, épatamment incompétent, paroles bidons qui servent à rien, moins-value de la scène française, nique ta mère Damien Saez Glamour, Damien Saez choque les internautes avec son dernier titre "Ptite pute" | Glamour
  • D’ailleurs, des motos, ce n’est pas ce qui va manquer ces jours-là à Dax, puisqu’on en attend quelques cinq cents dans l’enceinte du parc d’exposition. Du blues, du talent, de la fête, voilà de quoi fêter épatamment ses dix ans, non ? PresseLib, Il est la tête d’affiche de la dixième édition du festival. On attend aussi un bon demi milliers de motos. Du blues, du talent, de la fête… - PresseLib
  • La pédagogie, ce véhicule qui permet à travers ses théories l’apprentissage et l’éducation, a perdu de son sublime où des enseignants, certifiés par l’Etat se réfèrent aux vulgarités et à l’indécence au giron sacré de la morale. Une perfide lutte s’est manifestée pour la répugnance pour le travail. Des mains activent, des voix chuchotent dans les ténèbres, afin d’épauler épatamment l’infamie et souiller exhaustivement l’honneur. C’est le produit d’une jalousie qui reste la seule maladie ruinant nos meilleurs, une défectuosité qui refuse toute reconnaissance devant l’argumentation de la logique. DzVID, L’Algérie, piège ou malédiction ?
  • Chers parents J'ai bien reçu la dernière carte de papa et la lettre de maman. Ici rien de nouveau. L'hiver s'écoule avec un froid de 15° au-dessous en moyenne, la nuit cela descend jusqu'à 17°. Nous patinons toujours. [...] Je me porte toujours épatamment, mais je ne sais pas si c'est le froid intense qui souffle bientôt depuis un mois, j'ai attrapé des joues rouges et grosses qui ne peuvent pas me quitter.   LExpress.fr, Céline en toutes lettres - L'Express
  • Il pleuvait quand j'ai vu la Moreau pour la première fois au théâtre Antoine, le 29 janvier 1953, un samedi, dans "L'heure éblouissante". L'éblouissement, c'était pour moi –je l'ai toujours d'ailleurs– tant m'avait tapé dans l'œil cette comédienne à la voix "si fatale". Et qui se payait le luxe de jouer épatamment deux rôles, dont un au pied levé, Suzanne Flon étant tombée malade... Le HuffPost, "Aucune actrice ne peut égaler la profondeur de jeu de Jeanne Moreau et l'étendue de son art" | Le HuffPost
  • Notre avis : Qu’est ce qu’être juif ? Yvan (Yvan Attal joue son propre rôle), à peine sorti du théâtre où il vient de se produire, est abordé par un gentil « beauf » qui, enchanté par sa prestation sur scène, tient absolument à lui offrir un verre. Quand il comprend qu’Yvan est juif, son enthousiasme se tempère et les préjugés sur la judaïcité s’enchaînent. Un dialogue drôle, enlevé et direct ! Bien calé dans notre fauteuil, on se réjouit de ce démarrage fulgurant. Le fil conducteur de l’histoire est alimenté par des séances chez le psy où Yvan, face caméra, se confie, à la fois fier et inquiet sur sa condition de juif français bourgeois dans un pays laïc et sur ses interrogations concernant le sort réservé à ses coreligionnaires depuis des millénaires. Thérapie assurée pour lui et éclairage intéressant pour nous. Histoire d’alléger la gravité du sujet, le réalisateur a l’idée de s’attaquer à quelques-unes des idées reçues antisémites les plus courantes en les illustrant à l’aide de sketches sur un ton supposé être tragi-comique. Sur le thème « ils sont partout » (dans les medias, la finance, la politique) le premier épisode met en scène une Valérie Bonnetton hilarante transformée en une Marine Le Pen brune éructante, affublée d’un mari (épatamment interprété par Benoit Poelvoorde) qui découvre sur le tard sa judaïcité et en profite pour lui voler la première place du parti.....Réjouissant !Hélas, ensuite, le fil se rompt. Tous les autres épisodes s’éloignent inexorablement du cœur du sujet proposé. On finit par ne même plus savoir de quoi il est question. La palme de la vulgarité revient au couple Dany Boon (un juif sans le sou pathétique) /Charlotte Gainsbourg (une mégère mal embouchée qui le harcèle violemment). Et que penser de ce sketch évoquant dans un style de science-fiction et à grands coups de soucoupes volantes le retour du Messie et le reproche qui serait fait aux Juifs d’avoir tué le Christ ? un court métrage délirant qui dessert sans aucun doute la cause qu’Yvan Attal s’acharne pourtant à défendre et qui offre à Gilles Lellouche l’un de ses plus mauvais rôles. Malgré un casting haut de gamme, les comédiens ne parviendront jamais à sauver ce scénario bancal. La meilleure prestation viendra de l’intervention courte mais bluffante de Patrick Braoudé incarnant un François Hollande à la ressemblance saisissante. Yvan Attal affirme qu’il n’a pas l’espoir de faire changer d’avis les antisémites. Son intention première est d’amener les prochaines générations à réfléchir à la façon de lutter conte l’antisémitisme. Nous aussi, nous aurions aimé que son œuvre ait cette utilité mais pas sûr qu’il ait emprunté le meilleur chemin pour y arriver. Après ces égarements, son exhortation au « vivre ensemble » maintes fois ressassée mais toujours bonne à rappeler et son souhait d’éviter les cases dans lesquelles on a trop souvent coutume de ranger « les juifs », « les musulmans », « les roux », « les obèses »......sont salutaires. Ce ne sont tous que des êtres humains s’écrit-il avant que la dernière image ne disparaisse. Plaidoyer juste mais tardif ! Avoir Alire - Critiques de films, Livres, BD, musique, séries TV, Spectacles, Ils sont partout - la critique du film

Traductions du mot « épatamment »

Langue Traduction
Anglais amazingly
Espagnol asombrosamente
Italien incredibilmente
Allemand erstaunlich
Chinois 惊人地
Arabe مثير للدهشة
Portugais surpreendentemente
Russe удивительно
Japonais 驚くほど
Basque amazingly
Corse meravigliosamente
Source : Google Translate API

Synonymes de « épatamment »

Source : synonymes de épatamment sur lebonsynonyme.fr
Partager