La langue française

Entropie

Définitions du mot « entropie »

Trésor de la Langue Française informatisé

ENTROPIE, subst. fém.

,,Grandeur thermodynamique exprimant le degré de désordre de la matière`` (Sc. 1962). Loi d'entropie :
... quand un ferromagnétique est porté peu à peu vers son point de Curie, son aimantation spontanée (...) diminue de plus en plus rapidement : le désordre s'établit parmi les orientations des moments élémentaires et il en résulte un accroissement d'entropie qui s'ajoute à l'entropie des autres mouvements atomiques. Hist. gén. des sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 243.
P. ext., THÉORIE DE L'INFORM. Quantité moyenne d'information attribuable à un message constitué par un ensemble de signaux, représentant le degré d'incertitude où l'on est de l'apparition de chaque signal (d'apr. Piéron 1963, Ling. 1972). L'information, c'est l'entropie avec le signe contraire (Ruyer, Cybernétique,1954, p. 46).
Rem. On rencontre ds la docum. entropique, adj. Qui se rapporte à l'entropie (cf. Id., ibid., p. 147). Diagramme entropique. Diagramme où l'on porte en abscisse l'entropie d'un système et en ordonnée la température (cf. Lar. 20e).
Prononc. : [ɑ ̃tʀ ɔpi]. Étymol. et Hist. 1877 (Littré Suppl.). Prob. empr. à l'all. Entropie « id. » (formé p. anal. avec énergie, à partir du gr. ε ̓ ν τ ρ ο π η ́ littéralement « action de se retourner » pris au sens de « action de se transformer »), terme proposé en 1850 par le physicien all. R. J. Clausius [1822-1888] cf. 1865 (Pogg. Ann. CXXV, 390 ds NED) pour désigner à l'origine, la quantité d'énergie qui ne peut se transformer en travail. Fréq. abs. littér. : 12.

Wiktionnaire

Nom commun

entropie \ɑ̃.tʁɔ.pi\ féminin

  1. (Physique) Quantité physique qui mesure le degré de désordre d’un système.
    • L’inégalité T > 0 provient de l’hypothèse de croissance monotone de l’entropie avec l'énergie interne (Callen, 1985). — (Vincent Honorat, Analyse thermomécanique par mesure des champs élastomères, thèse de doctorat, Université de Montpellier II, janvier 2006, p.79)
    • ...D'autres mouvements sont plus radicaux : je pense par exemple aux Extropiens de Max More, qui font le pari de pouvoir inverser l'entropie, le deuxième principe de la thermodynamique, qui conduit l'univers à sa dégradation. — (Jean-Michel Besnier (professeur de philosophie à l'Université de Paris Sorbonne) - « Pour les transhumanistes, seules les technologies peuvent sauver l'humanité». – Journal La Croix, page 13, 3 novembre 2015)
  2. (Communication) Manque d’information.
  3. (Fantastique) Type de magie laissant au hasard la puissance des sorts lancés[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ENTROPIE (an-tro-pie) s. f.
  • Terme de thermodynamique. Quantité dont la valeur dépend, pour chaque corps, de l'état actuel de ce corps, et qui reste constante lorsque le corps passe par une série de transformations pendant lesquelles il ne reçoit ni ne perd de chaleur ; elle représente la valeur de l'intégrale du rapport de l'accroissement infiniment petit de la quantité de chaleur communiquée à un corps, à la température absolue de ce corps ; cette expression est toujours intégrable.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « entropie »

(1869) Du grec ancien ἐντροπία, entropia (« tour »), via l’allemand. → voir en-, trope et entropion
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ἐντροπία, retour, de ἐν, en, et τρέπω, tourner.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « entropie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
entropie ɑ̃trɔpi

Évolution historique de l’usage du mot « entropie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « entropie »

  • L'étude des machines à vapeur a conduit au développement de concepts comme l'entropie qui sont une façon de décrire l'information contenue dans le système. Pourlascience.fr, Et l’entropie devint information | Pour la Science
  • Clausius a inventé le terme "entropie" en 1865 pour mesurer la perte de chaleur d'un système thermodynamique. Il a voulu ce mot proche du terme énergie et du terme grec de transformation. Club de Mediapart, Entropie, drôle de nom pour une drôle de théorie | Le Club de Mediapart
  • L’entropie, c’est la mesure du désordre. Une des lois fondamentales de la thermodynamique énonce que l’entropie d’un système fermé à une tendance inexorable à augmenter. C’est pourquoi au début de l’Univers, tout était beau et bien rangé dans une boule minuscule contenant toute la matière existante, et qu’après le Grand Boum (oui d’accord, on dit le Big Bang) la matière est tout en désordre, un foutoir sans nom, les planètes par ci, les soleils par là, la gravité qui te courbe l’espace, et tout le tralala. , Informatique de santé, entropie et tueur en série
  • Qu’est ce que l’entropie ? Comment ce concept a-t-il émergé en thermodynamique ? Quelles contributions par des savants comme Carnot, Clausius, Boltzmann ? Pour décrire quels types de phénomènes ? Tous les processus naturels sont-ils soumis à l’entropie ? France Culture, Entropie : la théorie du chaos
  • L’étude donnée sur le rapport du marché de World Entropy Monitoring explique les taux de croissance et la valeur de marché d’Entropy Monitoring sur la base de la dynamique du marché d’Entropy Monitoring, de la production, du taux de consommation et bien plus encore. Le rapport global sur le marché de la surveillance de l’entropie a été analysé à l’aide de facteurs primitifs tels que différentes opportunités, les tendances futures, l’analyse SWOT, les aspects conventionnels et élémentaires de l’industrie, etc. Instant Interview, Recherche sur le marché de la surveillance de l’entropie (impact de COVID-19) 2020-2026: GE Healthcare, Mennen Medical, Masimo Corporation – Instant Interview
  • Techniquement, la compression est similaire au H.265. Avec toutefois des améliorations sur le partitionnement, la prédiction et l’entropie. Silicon, H.266 standardisé : un tremplin vers l'ère de la vidéo 8K | Silicon
  • Déjà, les bâtisseurs pragmatiques d’Ars Industrialis sont parvenus à démontrer qu’aucun « progrès » technique n’a de valeur réelle, et même économique, si l’on oublie de prendre en compte la thermodynamique et la fameuse loi de l’entropie qui régit l’univers. Alors que parait le nouvel essai de Bernard Stiegler intitulé « Bifurquer », coécrit avec le « collectif Internation », lui-même en discussion avec l’ONU, voici sous forme d’Abécédaire quelques-unes des préoccupations du philosophe. L'Obs, Addiction, Bêtise, Capitalisme… Bernard Stiegler de A à Z
  • Cela amène les visiteurs à se poser des questions sur leur processus de consolidation identitaire. «Il faut se demander comment la technologie, l’entropie universelle, notre identité est toujours compromise, changeante et en transformation», ajoute l’artiste. La Nouvelle Union et L'Avenir de l'Érable, Entropie : une expo techno et pleine de sens - La Nouvelle Union et L'Avenir de l'Érable
  • Néanmoins, une telle bifurcation politique semble difficile à concevoir dans le contexte actuel. Dans le champ de l’écologie sociale aussi, l’entropie semble régner. Le sociologue Wolfgang Streeck décrit en effet la crise actuelle du système capitaliste comme « l’âge de l’entropie sociale ». Pour lui, loin de permettre l’émergence d’un nouvel ordre ou de nouvelles organisations sociales, la « fin » du capitalisme se caractérise par une désintégration du système sous l’effet de ses contradictions internes (baisse de la croissance, déclin de la démocratie, accumulation des inégalités, marchandisation du travail, de la terre et de l’argent, désordres systémiques, corruption, démoralisation généralisée, etc.). The Conversation, Panser l'après : vers un monde habitable et désirable
  • B. S : Il est crucial de partir de la notion d’entropie, qui un est principe fondamental du vivant… ou plutôt, de ce contre quoi il lutte. Car ce qui caractérise notre époque - et ce qui se passe dans la biosphère - est une augmentation vertigineuse de l’entropie. Il s’agit au départ d’un concept de la physique, qui renvoie à la dissipation de l’énergie d’un système, menant à son dépérissement. De ce point de vue, la dissipation énergétique conduit à l’heure actuelle à une augmentation délétère de la température, qui détruit notre planète. Mais l’entropie est aussi biologique. Elle se traduit par une chute dramatique de la biodiversité - on parle aujourd’hui de sixième extinction des espèces. Enfin, l’entropie est « informationnelle ». La Croix, Face à la crise climatique et sociale, jusqu’où revoir nos modèles ?
  • Concept thermodynamique subtil, l'entropie suscite encore moult débats et interprétations parmi les physiciens. Information inaccessible pour les uns, mesure du désordre ou de l'imprédictibilité pour les autres... mais tous s'entendent sur une chose : elle ne fait qu'augmenter. Lorsqu'on l'évalue à l'échelle du cosmos, notre ignorance de sources d'entropie potentielles interdit de prédire l'avenir de l'Univers. Quand on l'étudie dans les monstruosités cosmiques que sont les trous noirs, des paradoxes apparaissent. Elle explique aussi la dynamique des galaxies. Bref, l'entropie est partout - et peut-être même à l'origine de la gravitation, pensent certains. Un concept subtil... et majeur. , L'Entropie, comprendre une grande énigme scientifique | larecherche.fr
  • Le rapport sur le marché mondial À Haute Température De Matériaux À Changement De Phase est une avancée solide tirée par l’utilisation dans les principaux marchés en développement. Plus de chances de développement se présenter quelque part dans la fourchette de 2020 et 2029 contrastent avec quelques années en arrière, ce qui suggère le rythme rapide des progrès. Selon le développement financier mondial, la mesure du marché À Haute Température De Matériaux À Changement De Phase est évaluée à partir de $$ millions de dollars en 2018. Le marché À Haute Température De Matériaux À Changement De Phase doit dépasser plus de $$ millions US $$ par 2029 à un TCAC de XX% dans la trame de période d’estimation donnée. La À Haute Température De Matériaux À Changement De Phase scène de marché et la scène marchande ainsi qu’un examen SWOT des principaux vendeurs sont clarifiés. Les acteurs remarquables du marché mondial des À Haute Température De Matériaux À Changement De Phase sont les suivants BASF, Honeywell, Laird PLC., Croda International PLC., L’entropie des Solutions LLC, Henkel AG & Company KGaA, Cryopak, Microtek Laboratories Inc., Le Changement De Phase De L’Énergie Des Solutions Inc., Rubitherm Technologies GmbH, Outlast Technologies LLC, DOW Corning Corporation. the walkingdeadfrance, À Haute Température De Matériaux À Changement De Phase Marché || Analyse et prévisions de récupération du COVID-19 2020-2029: Laird PLC., BASF and Honeywell - the walkingdeadfrance
  • L’entropie est la dernière et la plus mystérieuse des cinq grandeurs physiques (température, pression, volume, énergie interne, entropie) définissant l’état d’un système thermodynamique, c'est-à-dire d’un ensemble matériel délimité capable d’échanger de la chaleur et du travail avec le milieu extérieur. Connaissance des Énergies, Entropie : définition, histoire, principes de thermodynamique
  • Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles les Mac ont tendance à avoir moins de problèmes d'entropie que les PC. Mais une grande partie du problème est l'intégration verticale du matériel et des logiciels. Sur un PC classique, vous trouverez des composants conçus et fabriqués par de nombreuses sociétés différentes, contrôlés par une carte mère conçue par une autre prestataire, faisant tourner un système d'exploitation conçu par une autre acteur. ZDNet France, Apple fait passer ses Mac vers Arm. Est-il temps pour les utilisateurs de Mac de passer à Windows ? - ZDNet
  • L’économie-monde est productrice d’inégalités entre les nations et à l’intérieur de celles-ci. Ces fractures sont apparues à plusieurs niveaux  ; dans la faculté inégalitairement distribuée de disposer d’une épargne ou d’actifs qui permettent de traverser des moments difficiles, dans la possibilité d’accéder à des soins de qualité, mais également dans la différence de  vulnérabilité des groupes humains selon l’historique des fragilités déjà constituées, notamment les comorbidités issues des conditions de vie difficiles. Ces inégalités sont liées au système de production de la  valeur ajoutée de l’économie-monde et à ses modes de redistribution, aux règles du commerce international et à la division internationale du travail. Le système économique mondial est structurellement construit pour produire de l’inégalité et accélère l’entropie du vivant. Il faudra désarticuler cette architecture, refonder les institutions qui la sous-tendent, repenser leurs missions (OMC, Institutions  Multilatérales, …) et inventer de nouveaux processus de régulation des relations macro et microéconomiques ; déconcentrer les pouvoirs et défaire les monopoles. Nous vivons dans un monde où un seul individu détient une richesse supérieure au PIB de 179 pays cumulés [5],  ce qui représente 3,4 milliards d’individus et 43, 7 % de l’humanité. Voici l’étendue de la folie. Elle se passe de commentaires. Nous pourrions produire des règles qui plafonnent les richesses détenues par les individus, parce qu’à partir d’un certain seuil, une minorité pathologiquement accumulatrice, prive une majorité de ressources  nécessaires à une vie digne ou limite ses possibilités d’y accéder.   France Culture, Felwine Sarr : "Pour une économie du vivant"
  • Donc j’enseigne encore comme toujours, la puissance motrice du feu au cœur de la civilisation thermo-industrielle qui n’est ni durable, ni soutenable. Et pourtant je ne boude pas mon plaisir. J’enseigne aux étudiants ces machines thermiques idéales, le cycle de Carnot associé et son rendement, avec l’entropie à la clé. The Conversation, Enseigner l’énergie au-delà de la civilisation thermo-industrielle, un défi de notre temps
  • Ensuite, et surtout, ce n’est pas le temps qui passe, c’est l’entropie qui augmente. Et ça, c’est autrement plus angoissant, parce qu’irréversible. Il ne suffit pas de fermer les yeux, ou d’occulter l’affichage, pour que l’entropie cesse d’augmenter, inexorablement. MacGeneration, Timeless propose une solution pour résoudre l'anxiété du temps qui passe | MacGeneration
  • De plus, il ne faut pas oublier qu’un trou noir isolé (qui n’agrège plus rien autour de lui) s’évapore avec le temps qui passe, certes très lentement, mais inéluctablement, mais d’autant plus vite qu’il devient plus petit. Le rayonnement de Hawking qui en serait (sera) la preuve, emporte entropie et information ; ainsi l‘entropie effective et aussi l’entropie maximale possible d’un trou noir diminuent avec le temps, puisque cette entropie maximale possible est d’autant plus petite que le trou noir est plus petit, parce que moins massif et que son horizon est aussi plus petit. Je pense qu’il y a loin entre une MT et un trou noir. Exploration spatiale, Les trous-noirs, monstres destructeurs avec lesquels il nous faut vivre – Exploration spatiale
  • La temporalisation effective de l’entropie étant liée à la dissipation d’énergie, il y a création d’information. Mais l’irréversibilité liée au principe d’évolution ne contraint pas le paradoxe de la vie : alors que, selon l’entropie, le désordre général ne fait que croître, le phénomène vivant, lui, accroît son ordre propre. Cet accroissement se fait cependant au prix d’une augmentation du désordre général, processus qui exige un échange de matière et d’énergie, mais aussi une hausse de la quantité d’information créée. In fine, comme l’ont montré au début du XXe siècle les mathématiciens Alfred James Lotka et Vito Volterra, le processus de sélection naturelle s’apparente à une conséquence des lois de la thermodynamique, et donc du principe d’évolution. The Conversation, L’évolution : un principe universel
  • Avant de s’approcher de Bernard Stiegler, il faut avoir les idées claires sur deux concepts centraux dans son travail philosophique : «l’entropie» et «la néguentropie». L’entropie définit la dissipation de l’énergie : contrairement à l’énoncé «rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme», il y a dans l’univers des pertes d’énergie. Donc, l’univers aura une fin, son refroidissement. Vient alors l’entropie négative, ou néguentropie : la capacité à différer dans le temps la dissipation de l’énergie. Voilà. C’est en utilisant cette clé de lecture que le philosophe Bernard Stiegler, également directeur de l’Institut de recherche et d’innovation (IRI), a développé ces dernières décennies sa réflexion sur les sciences et la technique. Libération.fr, Bernard Stiegler : «Même s’ils le voulaient, les Etats n’auraient pas les concepts pour changer» - Libération
  • Paraplégie, sommeil paradoxal et entropie des trous noirs : c’est le programme chevelu qui les nôtre pour l’heure qui vient. Bienvenue dans La méthode scientifique. France Culture, Paraplégie / Sommeil paradoxal / Entropie des trous noirs
  • En témoignant une fois de plus d’un intérêt notable pour les réalités sociales de son époque (l'entropie étant, selon le dictionnaire Larousse, « l'état de désordre d'un système »), le Magasin des horizons prend le parti, avec ce nouveau projet d’exposition, que la nécessaire destruction de certaines logiques de domination peut être fertile. Et comme il est toujours bon d’allier la théorie à la pratique, Entropie, j’écris ton nom réunit une majorité d’artistes femmes ainsi qu’un bon nombre d’artistes non-occidentaux, contribuant ainsi, à son échelle, à renverser le modèle dominant. , Expositions Grenoble : Exposition - "Entropie, j’écris ton nom" : l’art du désordre au Magasin des horizons - article publié par Benjamin Bardinet
  • Chapitre 4: Présentation de Papier RYO et MYO. Analyse des facteurs de marché. Cinq forces, chaîne d’approvisionnement / valeur, analyse PESTEL, entropie de marché, analyse des brevets / marques. , Le marché du papier RYO et MYO 2020 percevra la plus grande tendance et opportunité d’ici 2027 – Pêche Alliance
  • S’inspirant de Joseph Schumpeter, Marx et Engels, ou encore Alfred Lotka et Rudolf Clausius, il analyse les mécanismes de ce qu’il nomme le pharmakon : la technique comme remède et comme poison, l’entropie et la destruction créatrice. France Culture, La voie néguentropique - Ép. 4/5 - Bernard Stiegler
  • Les structures dissipatives maximisent la vitesse à laquelle elles dissipent l’énergie, on peut aussi bien dire qu’elles maximisent le taux de production d’entropie : il existerait une loi de production maximale d’entropie (MaxEP, selon l’acronyme anglais). Cette loi, empirique, n’a pu encore être parfaitement démontrée par les mathématiques. Oil Man, François Roddier par-delà l’effet de la Reine Rouge – Oil Man
  • La notion d'entropie a été introduite par Rudolf Clausius, en rapport avec le second principe de la thermodynamique. Son importance en physique ne saurait être sous-estimée. En témoigne son rôle dans la saga de la théorie du corps noir et ses multiples ramifications. Si, par définition, l'Univers est tout ce qui est, la croissance inéluctable de l'entropie d'un système isolé implique alors en effet qu'il adviendra un jour où toute l'énergie de l'Univers ne sera plus utilisable. Elle ne pourra alors plus servir à faire briller des étoiles ni fonctionner les cellules vivantes. Puisque l'Univers semble, d'après les observations actuelles, en expansion éternelle, se refroidissant sans cesse, il devrait terminer son histoire dans un état de vide presque parfait, froid et dépourvu de structures complexes. Futura, L'entropie de l'Univers – son désordre – revue à la hausse
  • Chapitre 4: Présentation de Plastiques moulés par injection. Analyse des facteurs de marché. Cinq forces, chaîne d’approvisionnement / valeur, analyse PESTEL, entropie de marché, analyse des brevets / marques. , Avantages du marché des plastiques moulés par injection, développements à venir, opportunités commerciales et investissements futurs jusqu’en 2027 – Pêche Alliance
  • – Les créations françaises attendues de : Christoph Marthaler qui, avec ses inoubliables interprètes, rend hommage à Dieter Roth ; Alexander Zeldin qui, par touches presque imperceptibles, met en scène des existences affrontant leur apocalypse personnelle ; Gisèle Vienne qui invite Adèle Haenel au plateau ; Silvia Costa qui recréée Comédie de Samuel Beckett ; Marion Siéfert qui convie sur instagram une Jeanne d’Arc du XXIe siècle ; Jérôme Bel qui confie à Valérie Dréville des solos… de danse ; Mohamed El Khatib qui – en collaboration avec Patrick Boucheron – nous présente des collectionneurs de boules à neige ; Pierre-Yves Macé qui a puisé dans un corpus de chants du monde que l’ensemble Les Cris de Paris recueille depuis plusieurs années ; Meg Stuart qui cherche à résister à l’entropie qui gagne les corps et l’espace dans une scénographique de Philippe Quesne ; David Christoffel & Alessandro Bosetti qui réinventent une prosodie qui se joue de la réverbération de l’église Saint-Eustache; Sylvain Creuzevault qui crée deux pièces à partir de Dostoïevski. Sceneweb, La programmation du Festival d’Automne 2020
  • L’entropie caractérise l’incapacité de l’énergie contenue dans un système à fournir du travail. Qu'en est-il de la néguentropie ? (©photo) Connaissance des Énergies, Néguentropie : définition et histoire
  • [14] En théorie des systèmes dynamiques, la percolation est le passage d'un système d'un état (ou une phase) vers un état inférieur et moins performant (entropie) ou supérieur et plus performant (auto-organisation, néguentropie). Cette mutation se produit soit de façon soudaine et abrupte, soit en passant par une « phase de transition » plus ou moins indécise et plus ou moins chaotique ou au contraire peu active (stase). Club de Mediapart, Théorie de l'Economie à Equilibre Dynamique, Stéphane Hairy, Benjamin Albouy | Le Club de Mediapart
  • Le nom de Jacob Bekenstein n'est pas aussi célèbre que celui de Stephen Hawking. Pourtant, c'est lui qui révéla l'entropie des trous noirs conduisant Hawking à sa mémorable découverte de leur évaporation et du problème de l'information qui en découle. Il avait aussi produit des travaux notables sur une alternative à la matière noire. Futura, Jacob Bekenstein, le découvreur de l'entropie des trous noirs, est mort
  • La deuxième loi de la thermodynamique dicte qu’un système fermé ne peut aller que de l’ordonné vers le désordonné, soit de l’entropie basse vers une entropie élevée. Par exemple, lorsque l’on mélange du lait dans du café, l’entropie est d’abord basse, le lait se distingue bien, puis il se mélange et le café devient homogène, donc son entropie devient élevée. Impact Campus, Quel est le moteur du temps? - Impact Campus
  • Le Laboratoire d’étude en entropie sous-marine de Ciboure est dédié au développement de procédés et de protocoles de transformation (notamment fermentaires) de produits organiques en milieu marin. Pour aboutir à la transformation de produits grâce à l’environnement sous-marin, le Laboratoire d’étude en entropie sous-marine ambitionne de développer dans un premier temps des matériels spécifiques à l’immersion (à un impact nul sur la faune et la flore sous-marine) avec un programme de R&D, objet de la demande d’aide régionale.  SudOuest.fr, Ciboure : 250 000 euros d’aide au Laboratoire d’étude en entropie sous-marine
  • L'imagerie cérébrale peut permettre de redéfinir l'intelligence, montrent ces travaux de l'Université de New York qui utilisent une technologie d'imagerie spécialisée permettant d’évaluer « l'entropie » du cerveau ou sa capacité à analyser des informations désorganisées ou imprévues ainsi que la variété des circuits nerveux qu’il utilise pour interpréter le monde. L’étude, présentée dans la revue PLoS ONE apporte une nouvelle façon de définir et d'évaluer les capacités réelles du cerveau ou « l’intelligence ». santé log, INTELLIGENCE : L’imagerie cérébrale permet d’y voir plus clair | santé log
  • Partisan de la diversité, le Premier ministre canadien a fait une belle gaffe lors d’un récent discours, annonçant que la diversité était «une forme d’entropie», un mot qui caractérise pourtant…la désorganisation et lechaos. , La diversité, «une forme d’entropie»: l’étrange lapsus de Justin Trudeau - Sputnik France
  • Le travail du collectif s’articule autour d’une proposition consistant à expérimenter dans des territoires laboratoires mis en réseau de nouvelles méthodes de recherche dites contributives, associant des chercheurs issus de différentes disciplines et des acteurs du territoire (associations, entreprises, acteurs publics, habitants), afin de créer des activités économiques solvables luttant contre l’entropie. L’hypothèse est que cette proposition pourrait pourrait devenir opérationnelle à travers la publication par l’ONU d’un appel d’offre invitant les acteurs de territoires candidats à s’engager collectivement dans de telles démarches de recherche contributive. Club de Mediapart, Internation : Penser les Localités dans la Mondialisation | Le Club de Mediapart
  • De l’état de conscience : Lors de cet état de conscience, le cerveau doit activement intégrer et écarter des données apportées par nos différents sens et va donc consommer plus d'énergie que lorsqu'il est inconscient. En utilisant ces données d’enregistrements neuronaux de participants, pendant l’éveil, le sommeil, le coma et les crises d’épilepsie, des états cérébraux majeurs, l’équipe constate que l’entropie pendant la conscience est plus élevée que pendant les états inconscients. Ici, l'entropie étant associée au nombre de configurations de réseaux cérébraux synchronisés ou "connectés". Cette entropie élevée est associée à une « dissipation » plus importante de l’énergie : « De l'énergie est dissipée au fur et à mesure que davantage de neurones sont connectés », expliquent les chercheurs. Leurs modèles utilisant des équations thermodynamiques montrent que les états sains et conscients entraînent en effet une plus grande dissipation. santé log, CONSCIENCE ou « FOLIE » : Une nouvelle théorie de l'organisation du cerveau | santé log
  • Cette théorie s'appuie sur les vues des extropiens, mouvement fondé par Max More, qui pensent que l'on peut augmenter l'homme indéfiniment. Ils se nomment ainsi car ils soutiennent que l'homme est capable d'éliminer l'entropie, ce qui est totalement antiscientifique. Ces gens peuvent tenir ce discours parce que la théorie de l'entropie, qui est essentielle, n'est toujours pas enseignée au lycée et au collège, ce qui est scandaleux. Pourquoi ? Parce que l'économie actuelle est basée sur l'exploitation de l'entropie. Beaucoup de gens construisent sur ces questions un story-telling, un marketing de très haut niveau, tel Elon Musk qui prétendait il y a quelques années partir à la conquête du système solaire et qui est aujourd'hui en dépression (sans "segment sol" il n’y a pas de voyage interplanétaire possible). L'entropie est insurmontable, tout comme la mortalité. La biosphère impose des limites. Marianne, "L'agressivité à l'encontre de Greta Thunberg est proportionnelle à la gravité de l'accusation qu'elle lance"
  • Quant au Second Principe, il pose que toute transformation d'un système thermodynamique s'effectue avec augmentation de l'entropie globale incluant l'entropie du système et du milieu extérieur. On dit alors qu'il y a création d'entropie. C'est ce que traduit la formule fondamentale; E (entropie) plus grand ou égal à zéro. Le terme d'entropie a été introduit en 1865 par Rudolf Clausius à partir d'un mot grec signifiant « transformation ». Il caractérise le degré de désorganisation, ou d'imprédictibilité du contenu en information d'un système. Autrement dit, toute évolution d'un système ordonné se traduit par des résultats désordonnés. Il est impossible d'envisager l'inverse, c'est-à-dire la création (sans apport d'énergie) d'ordre à partir du désordre.Ainsi, concernant l'Univers, il est passé d'un état de basse entropie, caractérisant l'ordre régnant peu après le Big Bang, à une explosion de systèmes à haute entropie désordonnés, galaxies, planètes et vie au sein d'une de celle-ci, la Terre. Il en découle notamment un Temps qui s'écoule de façon irréversible. Pour la Mécanique Quantique, au contraire, qui s'appliquait initialement à des particules élémentaires individuelles dite particules quantiques, deux particules peuvent être « intriquées », l'état de l'une s'appliquant immédiatement à l'autre, et en état de superposition, la particule pouvant être à la fois dans un état de basse et de haute énergie. Il en résulte notamment, concernant le Temps, qu'il peut être réversible. Plus précisément, la MQ ne fait pas appel au Temps. Rappelons que ces deux grands systèmes théoriques ont été amplement prouvés par l'expérience. Une science en développement, la Gravitation quantique, s'efforce actuellement de les concilier. Nous avions précédemment rappelé que le physicien italien Carlo Rovelli en est aujourd'hui le meilleur théoricien.  Club de Mediapart, La révolution de la Thermodynamique quantique | Le Club de Mediapart
  • C’est une excellente question et un facteur de différenciation essentiel pour 6K. Comme indiqué ci-dessus, UniMelt utilise des déchets usinés certifiés, de la poudre usagée, etc. comme matière première, ce qui ouvre des nouvelles possibilités à la fabrication additive. Voici quelques exemples clés dont nous avons fait la démonstration à Formnext  : Inconel 718, Inconel 625, Ti-6Al-4V, Molybdenum, Rhenium, Acier inoxydable 17-4, ALSiMg d’Aluminium, Tantalum, Tungsten, etc. De plus, nous avons fait la démonstration du premier alliage à haute entropie (HEA) au monde à Formnext en novembre dernier. Les HEA offrent des possibilités illimitées pour obtenir un « mélange parfait » d’éléments afin d’adapter les propriétés, comme une résistance élevée associée à une élongation supérieure, des rapports résistance/poids plus élevés ou des propriétés stables sur une plus large gamme de températures. 3Dnatives, 6K, des poudres pour l'impression 3D plus durables - 3Dnatives
  • Quoique thermodynamique ou cybernétique, le beau mot d’entropie rime avec utopie et empathie, deux notions qui vont bien au teint du café scientifique ouvert à Pau (27, rue Bernadotte) le 14 octobre 2000. Particulièrement sollicité pendant la Fête de la Science, le bistrot animé toute la semaine de 15h à 2h par Eric Lagadec achève son cycle ce soir à 21h. Doctorante en Histoire de l’Art, Sophie Limare traitera des anamorphoses (représentations volontairement déformées des objets). En dix ans, l’insolite endroit a accueilli maints spécialistes dont Hervé This, physiochimiste à l’INRA et autres sommités en des domaines pointus à partager avec le plus grand nombre. La-R%C3%A9publique-des-Pyr%C3%A9n%C3%A9es, Maître à bord de l’Entropie - La République des Pyrénées.fr
  • À la fin des années 1870, le physicien Ludwig Boltzmann, d’après les différentes observations faites de notre univers, réfléchit à ce qui semble être un paradoxe : pourquoi notre Univers ne suit-il pas la seconde loi de la thermodynamique ? En d’autres termes, depuis 13.7 milliards d’années, l’entropie de l’Univers aurait du progressivement augmenter jusqu’à ce qu’aujourd’hui règne un grand désordre en son sein. Or, ce n’est guère ce que nous pouvons apercevoir. Un certain ordre, un équilibre, semble régner et se maintenir. Trust My Science, Que sont les cerveaux de Boltzmann ?
  • où S désigne l’entropie du système et Ω le nombre d'états microscopiques Futura, Définition | Constante de Boltzmann | Futura Sciences
  • Le moins que l’on puisse dire, c’est que le terme entropie n’inspire pas de bons souvenirs chez ceux qui l’ont abordée en milieu scolaire. C’est probablement la grandeur courante considérée comme la plus absconse d’une discipline nommée thermodynamique ; discipline que le physicien allemand Arnold Sommerfeld décrit parfaitement : AgoraVox, De l'entropie en veux-tu en voilà - AgoraVox le média citoyen
  • Et pour nous raconter cette histoire de la compréhension des phénomènes de dégagement de chaleur et de leur lien avec la mesure de la température sans oublier la théorie des gaz parfaits et l’apparition de la notion d'entropie, nous avons le plaisir de recevoir Emanuel Bertrand, maître de conférences à l’École supérieure de physique et de chimie industrielles de la ville de Paris et chercheur statutaire au Centre Alexandre-Koyré, et Kamil Fadel, Responsable du département "Physique" du Palais de la Découverte. France Culture, Thermodynamique : quand la chaleur devint mouvement
  • Le troisième principe de la thermodynamique a été formulé de diverses façons. En 1906, le physicien et chimiste allemand Walther Nernst l'énonce de la façon suivante : l’entropie (une grandeur qui caractérise le désordre du système) d’un système à zéro kelvin est une constante bien définie (et serait exactement nulle pour un cristal parfait). En 1912, il en donne une autre formulation, qui est une conséquence de la précédente : il n’existe aucune procédure capable de refroidir un système à zéro kelvin en un nombre fini d’étapes, donc dans un temps fini. Faute d’une preuve fondée sur des arguments fondamentaux, la validité de ce principe a souvent été contestée, notamment par Albert Einstein mais aussi par des physiciens proposant des protocoles de refroidissement. Pourlascience.fr, Le zéro absolu est bien hors de portée | Pour la Science
  • « Je ferai le lien avec les peuples racines, les peuples autochtones, qui ne produisaient et ne produisent pas d’entropie (NDLR : l’entropie caractérise le degré de désorganisation, de dégradation, de désordre d’un système), ou si peu. Alors que nos sociétés, si. Et plus on en produit, moins on s’en sort. On a tout déstabilisé. Et on vit dans une forme d’illusion. Le greenwashing est le concept du colonialisme vert. C’est l’hypocrisie moderne, pour faire croire qu’on continue comme avant. Il fait partie de ces concepts rassurants comme « développement durable », « transition énergétique », etc. Alors qu’il faudrait une révolution écologique. » , Edition Longwy | La Foire bio de Gorcy en avance sur son temps ?
  • Bouleversement Le monde numérique sonne la fin du tourisme d’antan où les acteurs parlaient directement aux clients. L’ère qui s’annonce est celle de l’entropie, c’est-à-dire de la désorganisation et de l’imprévisibilité. C’est un risque, mais aussi des occasions que des start-up valaisannes essaient de saisir. Exemple à Zermatt. , Valais: un hôtel et une start-up s’associent pour...
  • Son nom fait un peu peur: l’indice d’entropie. «Il fallait trouver un indicateur qui soit robuste, pour permettre les comparaisons dans le temps, entre les établissements et les académies. Lisible aussi, pour que tout le monde puisse le comprendre. Et décomposable, pour pouvoir distinguer le public et le privé par exemple. L’indice d’entropie cumule ces trois qualités», annonce, réjouie, Florence Rosenwald, la directrice de la Depp. Attention, ça se corse: «cet indicateur correspond à la moyenne pondérée (en fonction de la taille de l’établissement) des écarts entre la diversité sociale des collèges et celle de la population de référence de l’académie.» L’indice va de 0 à 1. Plus le collège est proche de 0, plus cela veut dire qu’il accueille des élèves aussi variés que dans son académie. A l’inverse, un collège avec un indice proche de 1 sera ségrégué car le public accueilli aura les mêmes caractéristiques (favorisé ou non). … A partir de cet indice, calculé par département, la Depp publie cette carte: Libération.fr, Un nouvel indicateur pour mesurer la mixité sociale dans les collèges - Libération
  • Cependant, deux problèmes se posent alors au cosmologiste. Le premier est que tout objet auquel l’on associe une entropie doit posséder une température. Et le second, extension du premier, est que tout objet possédant une température non-nulle émet un rayonnement. Or, dans les modèles théoriques, les trous noirs n’émettent absolument aucun rayonnement. Dès lors le physicien est confronté à une barrière l’empêchant d’appliquer les principes thermodynamiques aux trous noirs. Trust My Science, Stephen Hawking : le physicien avait demandé qu'une équation particulière orne sa pierre tombale
  • Non, car il faut aussi s'assurer que cette flèche pointe bien dans la même direction que notre "flèche psychologique" du temps, qui est la direction dans laquelle nous sentons le temps passer. Comme il est délicat de parler du cerveau humain, regardons d'abord comment fonctionne un ordinateur. La mémoire d'un ordinateur est un appareil qui contient une multitude d'éléments pouvant se trouver chacun dans deux configurations possibles, disons 0 ou 1. Avant qu'une information ne soit enregistrée, le système est dans un état désordonné : les éléments dans l'état 0 et dans l'état 1 sont répartis au hasard dans la mémoire. L'enregistrement d'une information consiste à créer de l'ordre dans cette distribution aléatoire. Par exemple : tous les éléments situés dans la partie gauche de la mémoire sont dans l'état 0, le reste est dans l'état 1. Pour réaliser cette opération, il faut fournir une certaine quantité d'énergie électrique à l'ordinateur. Cette énergie est dissipée sous forme de chaleur et accroît la quantité de désordre à l'extérieur de l'ordinateur. Ce que l'on constate, c'est que l'accroisse-ment de la quantité de désordre à l'extérieur de l'appareil est toujours supérieur à la quantité d'ordre créé dans l'appareil. Ainsi, quand un ordinateur enregistre une information dans sa mémoire, le montant total du désordre dans l'univers augmente. La direction du temps dans laquelle l'ordinateur se souvient du passé est donc la même que celle dans laquelle le désordre croît. Il en est de même pour notre cerveau : la mémoire humaine ne peut se souvenir de quelque chose que dans un ordre qui voit l'entropie croître. Ainsi, c'est parce que nous mesurons le temps dans la direction où le désordre s'accroît que nous ne pouvons pas nous souvenir du futur... Sciences et Avenir, Stephen Hawking nous parle de ses travaux sur la physique - Sciences et Avenir
  • Claire Moulène Le site n’en est qu’au début de son devenir de friche, il n’est pas encore gentrifié. Nous voulions préserver cet entre-deux. Beaucoup d’artistes jouent d’ailleurs sur ce temps en suspens, sur l’entropie, en construisant avec nous un lieu où la nature semble parfois avoir repris ses droits. Le Monde.fr, Biennale de Lyon : « Une forme d’inquiétude que nous espérons stimulante »
  • Déjà qu’un RSSI bien calibré a une fâcheuse tendance à se mêler de tout et de n’importe quoi – les RSSI, ça ose tout, c’est même à cela qu’on les reconnaît –, si en plus il met son nez dans la gestion des ressources humaines, où va-t-on je vous le demande ? Cthulhu et Belzébuth se seraient-ils concertés pour introduire un peu plus d’entropie dans les organisations (autrement appelée « foutoir » dans les milieux autorisés) ? En fait, la question et la préoccupation sont tout à fait légitimes, comme nous allons le voir. , Quand le RSSI se mêle des RH
  • La fragmentation des données est au système d’information ce que l’entropie est aux systèmes en général. Elle caractérise le degré de désorganisation, ou d’imprédictibilité du contenu en information d’un système. Comme l’entropie, la fragmentation augmente inexorablement et le cloud semble accélérer cette tendance. InformatiqueNews.fr, L’inévitable fragmentation des données
  • Bien que l’entropie augmente au fil du temps dans un système « fermé », un système « ouvert » peut maintenir son entropie basse en augmentant grandement l’entropie de ses environs. Dans son ouvrage qu’il a écrit en 1944, « Qu’est-ce que la vie? », l’éminent physicien quantique Erwin Schrödinger a décrit ce que les êtres vivants doivent faire. Une plante, par exemple, absorbe la lumière solaire extrêmement énergique, l’utilise pour construire des sucres, et éjecte la lumière infrarouge, une forme beaucoup moins concentrée d’énergie. L’entropie globale de l’univers augmente lors de la photosynthèse qui dissipe la lumière du Soleil alors même que la plante elle-même empêche sa décomposition en maintenant une structure interne ordonnée. Daily Geek Show, Pourquoi la vie existe-t-elle ? Ce physicien a développé une théorie qui pourrait bouleverser les fondements actuels
  • I, a. Le premier aspect, scientifique, objectif, observable, constatable, montre qu’un processus irréversible est en marche, celui de la production d’entropie. Il s’agit évidemment d’une entropie macroscopique, concevable comme une production intempestive et foisonnante de formes, de phénomènes physiques, d’objets, d’informations, de publicités. L’entropie circule et le phénomène s’est intensifié à plusieurs reprises ; en fait, à chaque innovation industrielle majeure. L’imprimerie, les machines industrielles du 19ème siècle, l’électricité, les transmissions hertziennes et maintenant le numérique, sans oublier la production scientifique et technologique, matériaux, objets, gadgets. En fait, l’entropie n’est pas un phénomène humain mais un processus universel qu’on retrouve à tous les échelons de la nature. L’homme n’a fait que produire une entropie spécifique non naturelle mais culturelle, dans le sens technique du terme. Culture de l’automobile, de l’écran, du smartphone, de l’aménagement domestique. L’entropie naturelle, on la connaît. Elle tire sa source de l’énergie solaire. En découlent les phénomènes climatiques, géophysiques, mais aussi la vie, celle des végétaux et des millions d’espèces animales. Laissons la science de la chaleur et convenons que l’entropie désigne les formes matérielles. AgoraVox, L' « entropie galopante » conduit naturellement vers le totalitarisme au 21ème siècle - AgoraVox le média citoyen
  • C’est en tout cas ce qu’affirme la relativité générale. Lorsqu’une particule tombe dans un trou noir, toutes ses propriétés — nombre baryonique, nombre leptonique, isospin, etc — ne jouent plus aucun rôle dans la physique du trou noir. L’information relative à ces propriétés est censée être perdue. En d’autres termes, selon la théorie d’Einstein, l’entropie d’un trou noir est nulle. Trust My Science, La fusion de trous noirs entraîne-t-elle une perte d'information ?
  • En réalité, quand les choses s'emballent, nous sommes moins les victimes d'une prétendue "accélération du temps" (expression qui, au demeurant, n'a pas de sens, le temps n'ayant ni vitesse ni accélération...) que de la superposition de multiples présents qui peuvent être contradictoires entre eux : en même temps que nous tentons de nous concentrer sur une tâche précise, nous répondons aux sollicitations qui proviennent de notre téléphone portable ou de notre ordinateur, comme si s'abattait sur nous une sorte d'entropie "chrono-dispersive". Souvent, cette juxtaposition de stimuli ou d'injonctions nous excite parce qu'elle crée une sensation de tourbillon existentiel : elle se transmute alors en artefact de vitalité, en griserie dopante. Mais parfois, au contraire, elle nous déborde, nous stresse, nous consume. La Tribune, Coronavirus. Etienne Klein : "Enfin savoir où on habite"

Traductions du mot « entropie »

Langue Traduction
Anglais entropy
Espagnol entropía
Italien entropia
Allemand entropie
Chinois
Arabe غير قادر علي
Portugais entropia
Russe энтропия
Japonais エントロピ
Basque entropia
Corse entropia
Source : Google Translate API

Synonymes de « entropie »

Source : synonymes de entropie sur lebonsynonyme.fr

Entropie

Retour au sommaire ➦

Partager