La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « entre-deux »

Entre-deux

Définitions de « entre-deux »

Trésor de la Langue Française informatisé

ENTRE-DEUX, ENTREDEUX, subst. masc.

A.−
1. Espace délimité par deux choses. Une ouverture qui communique avec l'entre-deux des lobes du manteau, et qui doit tenir lieu de trachée (Voy. La Pérouse,t. 4, 1797, p. 132).J'avais déposé mon papier dans l'entre-deux de portes formant antichambre sur l'escalier tournant (Stendhal, H. Brulard,t. 1, 1836, p. 141).Les entre-deux des pierres livreront passage aux premiers glissements des reptiles rassurés (Hugo, Travaill. mer,1866, p. 150).Elle [Manette] passait, de temps en temps, sur le commencement de rondeur et l'entre-deux moite de ses seins, la caresse distraite du bout de ses doigts (Goncourt, Man. Salomon,1867, p. 342).
2. Emplois techn.
COUT. Bande tulle, de dentelle, de broderie entre deux parties rapportées d'un tissu. Le devant du tablier est formé de trois biais très-larges en velours noir séparés par des entredeux (Mallarmé, Dern. mode,1874, p. 711).
CUIS. Entre-deux de morue (Ac. 1798-1878, Littré, Rob.). La partie entre la tête et la queue du poisson.
Intervalle entre deux solives. Aucune pièce de la maison n'avait de plafond, toutes présentaient ces solives blanchies à la chaux, dont les entre-deux sont plafonnés de blanc-en-bourre (Balzac, Cabinet ant.,1839, p. 140).
ÉBÉNISTERIE. Petit meuble à hauteur d'appui, le plus souvent en marqueterie de bois exotique destiné à être placé entre deux fenêtres ou deux portes (d'apr. Havard 1888).
SP. (baskett). ,,Jet du ballon par l'arbitre entre deux joueurs pour la reprise du jeu`` (Lar. Lang. fr., Lexis 1975).
B.−
1. Espace de temps entre deux dates, deux événements. Je connais les Baillard de leur berceau jusqu'à leur tombe, avec toutes les étapes de l'entre-deux (Barrès, Cahiers,t. 8, 1909-11, p. 231):
On se contente d'opposer François de Sales à Saint-Cyran, les Jésuites à la famille Arnauld. On oublie l'entre-deux si riche, un demi-siècle de sainteté. Bremond, Hist. littér. du sentiment religieux en France, t. 4, 1920, p. 25.
2. État intermédiaire entre deux extrêmes. En Allemagne, il y a le prolétariat et puis l'aristocratie de la terre, de l'industrie, de l'argent. Pas d'entre-deux (Barrès, Génie Rhin,1921, p. 170).Nous autres avons peur de la foudre et végétons comme nous pouvons, dans l'entre-deux de la vérité et du mensonge, le clair-obscur de la justice et de l'injustice mêlées (Guéhenno, Jean-Jacques,1948, p. 13).
Rem. gén. On notera l'existence parallèle des formations du type entre-cuisse(s) et du type entre-deux-guerres. Les coteaux de Benauge, derniers vallonnements de ce pays perdu, appelé l'entre-deux-mers (Mauriac, Journal 2, 1937, p. 106). La clef suprême, celle qui défendait toutes les autres, celle de l'armoire anglaise, ne quitta plus l'entre-deux-seins de la maîtresse de maison (H. Bazin, Vipère, 1948, p. 58).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃tʀ ədø]. Ds Ac. 1694-1932. Cf. entre-. Étymol. et Hist. 1. Ca 1160 a. fr. désigne un coup d'épée par le milieu (Eneas, 9731 ds T.-L.); 2. a) 1314 « espace entre deux choses, intervalle (ici, anat.) » (H. de Mondeville, Chirurgie, éd. A. Bos, 92); b) 1394 en parlant d'une bande de tissu (Recueil de documents relatifs à l'hist. de l'industrie drapière en Flandre par G. Espinas et H. Pirenne, Bruxelles, Kiessling, 1906-24, t. 2, p. 306 ds IGLF); c) 1542 ameubl. (Recueil d'Actes Notariés, éd. E. Coyecque, I, 349, ibid.). Composé de entre* et de deux*. Fréq. abs. littér. Entre-deux : 143. Bbg. Lew. 1960, p. 137.

Wiktionnaire

Nom commun - français

entre-deux \ɑ̃.tʁə.dø\ masculin (orthographe traditionnelle)

  1. Partie qui est au milieu de deux choses avec lesquelles elle a relation ou contiguïté.
    • En effet, deux cartes tenaient les entre-deux des fenêtres. — (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes)
    • On a ôté l’entre-deux qui séparait ces deux chambres.
    • Dans l’entre-deux de ces deux pilotis.
    • L’entre-deux des épaules.
    • Le moindre détail rustique s’agrandit sur le fond glauque de la mer toujours présente au détour des sentiers, dans l’entre-deux des toits, l’ébrèchement des murs, au fond d’une ruelle. — (Alphonse Daudet, La moisson au bord de la mer, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 214.)
    • Moment de l'entre-deux où l'on sait ce que l'on laisse derrière soi sans pouvoir anticiper ce qui sera. — (Bruno Chenu, Disciples d'Emmaüs, Bayard, Paris, 2003, p. 124)
      • (Absolument)On a mis une ferrure pour remplir l’entre-deux.
  2. État, posture qui se situe entre deux postures opposées.
    • [...] il faut ou bien suivre Greta ou bien s'opposer à elle. Il n'y a pas d'entre-deux. L'indifférence est un choix, comme l'engagement. — (Argument, vol. xxiii, n° 1, automne-hiver 2020-2021, p.107)
  3. (Couture) Bande de dentelle, de tulle, de broderie qui sépare ou qui réunit les deux parties d’un tissu.
    • C’était un bonnet dont la passe, très ornée, se composait d’étroits bouillonnés alternant avec des entre-deux brodés. Aussi s’appliquait-elle, muette, soigneuse, repassant les bouillonnés et les entre-deux au coq, un œuf de fer fiché par une tige dans un pied de bois. — (Émile Zola, L'Assommoir, éd. Charpentier, 1879, chap. 5, p. 184)
    • Comprenez-moi, madame Erminia ! Je veux faire un entre-deux de dentelle, semblable à cet autre là-bas, sur l’autel du Sacré-Cœur. — (Dino Buzzati, Le Chien qui a vu Dieu, dans le recueil L’Écroulement de la Baliverna, 1958 ; traduit de l’italien par Michel Breitman, 1960, p. 45)
  4. (Basket-ball) Lancer du ballon par l’arbitre à la verticale du rond central et à mi-distance de deux adversaires, pour engager la partie et dans quelques autres situations particulières.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENTRE-DEUX. n. m.
Partie qui est au milieu de deux choses avec lesquelles elle a relation ou contiguïté. On a ôté l'entre-deux qui séparait ces deux chambres. Dans l'entre-deux de ces deux pilotis. L'entre-deux des épaules. Absolument, On a mis une ferrure pour remplir l'entre-deux. En termes de Lingerie, il désigne une Bande de dentelle, de tulle, de broderie qui sépare ou qui réunit les deux parties d'un tissu.

Littré (1872-1877)

ENTRE-DEUX (an-tre-deû ; l'x se lie : un an-tredeû-z et…) s. m.
  • 1Partie ou place qui forme séparation entre deux choses. Ôter l'entre-deux qui sépare deux chambres. L'entre-deux des épaules. Vous la sentirez chaude dans les entre-deux de vos doigts, Descartes, Météor. 2. … Et pour vos endossures, Laissez les entre-deux, servez-vous de membrures, Lesné, la Reliure, p. 55.
  • 2 Fig. Par cette brèche, ils rompent l'entre-deux qui le sépare du peuple, Guez de Balzac, 5e disc. sur la cour. On ne montre pas sa grandeur pour être à une extrémité, mais bien en touchant les deux à la fois, et remplissant tout l'entre-deux, Pascal, Pensées, t. I, p. 275, édit. Lahure. Il y a des amusements de passion ou de vanité qui dissipent et qui mettent quelque entre-deux entre Dieu et nous, Fénelon, Lett. spir. 132. Les conséquences y [dans un livre de Newton] naissent rapidement des principes, et on est obligé de suppléer de soi-même tout l'entre-deux, Fontenelle, Newton. Il fallait former un rang intermédiaire [pour les princes légitimés] qui ne blessât pas les princes du sang et qui les engageât à les maintenir dans tous les temps, par l'intérêt de se conserver un entre-deux entre eux et les pairs, Saint-Simon, 20, 235. Mme la duchesse d'Orléans ne pouvait souffrir que ses enfants ne fussent que princes du sang, et voulait imaginer un entre-deux, avec un nom d'arrière-petit-fils de France, Saint-Simon, 227, 40.
  • 3Entre-deux, loc. adv. Exprime un terme ou un degré moyen. Ce mouton est-il dur ? - Entre-deux. Fait-il froid ? - Entre-deux. On voit des querelles entre le clergé et la noblesse, et les rois entre-deux, Montesquieu, Espr. XXXI, 23.
  • 4Espèce de console qu'on place entre deux fenêtres.
  • 5Petite bande de dentelle ou de mousseline ou percale brodée, servant à orner les divers objets de la toilette des femmes désignés sous le nom de lingerie.
  • 6 Terme de fabrique. Endroit où les forces n'ont pas tondu le drap d'assez près.
  • 7 Terme de marine. Entre-deux des sabords, espace plein de la muraille intérieure qui est entre les deux sabords.

    Entre-deux des lames, espace vide que laissent entre elles les lames élevées par une grosse mer.

    Absolument. La distance entre le grand mât et le mât de misaine.

  • 8 Terme de pêche. Entre-deux d'une morue, la partie entre la tête et la queue.

HISTORIQUE

XIIIe s. Engigneus est [il est rusé], mès n'est pas fort, Se Ysengrin li fait effort, De l'entredeus se set covrir, Et bien tapir…, Ren. 14553.

XIVe s. [La chair] raemplit les concavités et les entredeus des autres membres, H. de Mondeville, f° 10.

XVe s. Et si nous sommes à l'abbaye, la ville est nostre ; car il n'y a point d'entre deux entre la ville et l'abbaye, Froissart, I, I, 137.

XVIe s. La mer a joinct des terres qui estoyent divisées, comblant de sable les fosses d'entre-deux, Montaigne, I, 231. Le soleil nous elance si dru ses rayons, que nous n'en pouvons appercevoir l'entre-deux, Montaigne, I, 271. M. l'admiral voulut lui-mesmes venir jusques là ; la riviere entre-deux toutes fois, Lanoue, 666. Il departit ses gens par petites troupes, et leur enjoignit qu'ils se jettassent habilement es entre-deux, Amyot, P. AEM. 33. Les soudards se mutinerent, de sorte qu'ils furent entre-deux de les tuer sur le champ, mais…, Amyot, Sylla, 19.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ENTRE-DEUX, s. m. (Drap.) il se dit de quelques endroits d’une étoffe, où elle n’a pas été tondue assez ras. On ne répare ce défaut qu’en y repassant la force.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « entre-deux »

Entre, et deux ; picard, interdeux.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de deux, avec le préfixe entre-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « entre-deux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
entre-deux ɑ̃trœdø

Évolution historique de l’usage du mot « entre-deux »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « entre-deux »

  • On ne montre pas sa grandeur pour être à une extrémité, mais bien en touchant les deux à la fois, et remplissant tout l'entre-deux. Blaise Pascal, Pensées, 353 Pensées
  • On ne montre pas sa grandeur pour être à une extrémité, mais bien en touchant les deux à la fois, et remplissant tout l'entre-deux. Blaise Pascal, Pensées, 353 Pensées

Images d'illustration du mot « entre-deux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « entre-deux »

Langue Traduction
Anglais between two
Espagnol entre dos
Italien tra due
Allemand zwischen zwei
Chinois 在两个之间
Arabe بين اثنين
Portugais entre dois
Russe между двумя
Japonais 二人の間
Basque biren artean
Corse trà dui
Source : Google Translate API

Synonymes de « entre-deux »

Source : synonymes de entre-deux sur lebonsynonyme.fr

Entre-deux

Retour au sommaire ➦

Partager