La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « ensommeillement »

Ensommeillement

Définitions de « ensommeillement »

Trésor de la Langue Française informatisé

ENSOMMEILLEMENT, subst. masc.

Fait d'avoir sommeil, de s'endormir; état qui en résulte. Toute la journée, une lassitude et un ensommeillement étranges. Seule la nourriture du dîner me réveille pour la soirée (Goncourt, Journal,1870, p. 574).Dès qu'elle était étendue [Albertine], son ensommeillement était rapide (Proust, Prisonn.,1922, p. 113).
Au fig. Chercher dans les stupeurs d'ivresses un ensommeillement de pensées (Gide, Corresp.[avec Valéry], 1891, p. 64).
Prononc. : [ɑ ̃sɔmεzjmɑ ̃]. Étymol. et Hist. 1870 (Goncourt, loc. cit.). Dér. du rad. de ensommeiller*; suff. -(e)ment1*. Fréq. abs. littér. : 31. Bbg. Quem. 2es. t. 4 1972.

Wiktionnaire

Nom commun - français

ensommeillement \ɑ̃.sɔ.mɛj.mɑ̃\ masculin

  1. État d’une personne ensommeillée, ou action de s'ensommeiller, endormissement.
    • il avait pour soulever la tête de ma tante sur son oreiller la mine naïve et zélée des petits anges des bas-reliefs, [...] comme si les visages de pierre sculptée [...] n’étaient qu’un ensommeillement, qu’une réserve, prête à refleurir dans la vie, [...] — (Marcel Proust, À la recherche du temps perdu, Du côté de chez Swann, 1913, Éditions Gallimard, Folio n° 1924, 1987, page 149)
    • Il y a certes un abri de verre et d’acier que les lycéens du petit matin dédaignent, parce qu’il a été conçu pour eux, comme si l’on savait comment disposer de leurs attitudes à ce moment précieux où ils jouent leur style, derrière le masque de leur ensommeillement bougon. — (Philippe Delerm, Le trottoir au soleil, Gallimard, 2011, collection Folio, page 20)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « ensommeillement »

Ce mot est construit à partir du verbe « ensommeiller » avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ensommeillement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ensommeillement ɑ̃sɔmɛjœmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « ensommeillement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « ensommeillement »

  • Le mal n’a pas d’autre cause que notre négligence et le bien ne peut naître que d’une résistance à cet ensommeillement, que d’une insomnie de l’esprit portant notre attention à son point d’incandescence. De Christian Bobin / L’Inespérée
  • À l’Auberge de l’abbaye, on a rouvert la porte en grand le 2 juin, après deux mois et demi d’ensommeillement. Enfin, pas tout à fait puisque Jean-Christophe Cazaux en a profité pour recomposer sa carte et s’initier à la fabrication… SudOuest.fr, Sorde-l’Abbaye (40) : l’Auberge de l’abbaye a rouvert ses portes
  • A la Renaissance, la céramique, que l'on nomme aujourd'hui en français «faïence» à cause de la ville italienne de Faenza, passait cependant pour un art majeur. La production des pièces les plus spectaculaires, conçues pour orner d'énormes dressoirs, était longue, chère et complexe. Il est permis de songer à celle de la porcelaine qui lui succédera au XVIIIe siècle, après cent ans d'ensommeillement créatif. Une fabrique ne pouvait guère espérer une rentabilité avec les œuvres les plus importantes. Elle pouvait un peu se rattraper sur le tout-venant. Mais il lui fallait des patronages princiers. Le meilleur pouvait dès lors servir de cadeau diplomatique. Un énorme rafraîchissoir (70 centimètres de large!) proposé au Palazzo Madama illustre bien les enjeux. Ce modèle sorti à Urbino dans l'atelier des Fontana ou des Patanazzi était une commande du duc (d'Urbin, donc) pour un envoi à Philippe II d'Espagne, qu'il s'agissait d'impressionner. Le somptueux décor, représentant une course de chars romains, était dû aux frères Zuccaro, qui dominaient la scène picturale romaine. Du plein la vue. Bilan, Le Palazzo Madama de Turin montre la majolique italienne de la Renaissance - Bilan

Images d'illustration du mot « ensommeillement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « ensommeillement »

Langue Traduction
Anglais sleepy
Espagnol soñoliento
Italien assonnato
Allemand schläfrig
Chinois
Arabe نعسان
Portugais sonolento
Russe сонный
Japonais 眠いです
Basque sleepy
Corse sonnu
Source : Google Translate API

Synonymes de « ensommeillement »

Source : synonymes de ensommeillement sur lebonsynonyme.fr

Ensommeillement

Retour au sommaire ➦

Partager