La langue française

Ensabler

Définitions du mot « ensabler »

Trésor de la Langue Française informatisé

ENSABLER, verbe trans.

A.−
1. [Le compl. d'obj. désigne une formation naturelle ou une installation portuaire] Combler, engorger avec du sable. Tandis qu'elle [la mer] s'est retirée de Ravenne et d'Adria, elle ensable chaque jour le port de Livourne, et refuse de recevoir les fleuves (Michelet, Hist. romaine,t. 1, 1831, p. 7).
P. ext. Recouvrir de sable. Ces crues de la Loire qui ensablent à jamais une terre (Balzac, Lys,1836, p. 236).
Spéc. Recouvrir de sable (sans que cela constitue une gêne). Synon. sabler.Ensabler une allée (Lar. Lang. fr.).
2. Emploi pronom. Se remplir de sable; être peu à peu obstrué par du sable. Au Xesiècle de notre ère, un golfe profond, le Zwin, endentait la côte flamande. Puis, il s'ensabla (M. Bloch, Apol. pour hist.,1944, p. 3):
... ce canal [la Nieuwe Waterweg] s'est rapidement ensablé. Ce n'est qu'après 1880, avec l'aide de puissantes dragues, que l'on a pu assurer le passage dans le chenal à 4 mètres... Lesourd, Gérard, Hist. écon., XIXeet XXes.,1968, p. 281.
P. métaph. Les yeux s'ensablent. Avoir sommeil. Demeurez-vous longtemps à dialoguer? interrogea le romancier dont les yeux s'ensablaient déjà (Arnoux, Gentilsh. ceinture,1928, p. 66).
B.−
1. Vx [Le compl. d'obj. désigne un navire ou une pers.] Faire échouer sur un banc de sable. Le batelier nous a ensablés (Ac.1932).
Au passif. Être ensablé. Les bateaux attendent le vent de mer pour remonter [la Loire], et plus on monte, plus on est ensablé aux basses eaux (Michelet, Journal,1831, p. 100).
P. anal. [En parlant d'un véhicule terrestre] Mes fourgons, ensablés à quelque distance d'ici, contiennent mes provisions de bouche (Gautier, Fracasse,1863, p. 464).
2. Emploi pronom. S'échouer sur un banc de sable. Le Nil est au plus bas, aussi chaque jour et plusieurs fois souvent ma barque s'ensablait; alors les hommes (...) avec de grands efforts soulevaient la quille engagée dans le lit du fleuve (Du Camp, Nil,1854, p. 138).
Au fig. S'enliser. Vous avez eu raison de me renvoyer parmi les hommes. J'étais en train de m'ensabler dans ma solitude (Rolland, J.-Chr.,Nouv. journée, 1912, p. 1471).
C.− Rare et vx. Ensevelir dans le sable. Les graines qu'il sera nécessaire d'ensabler ou de mettre en terre, pour conserver leur propriété germinative (Voy. La Pérouse,t. 1, 1797, p. 207).
Emploi pronom. [Le suj. désigne un poisson] S'ensevelir dans le sable. Chacun n'a qu'une pensée : se faire le plus plat possible, s'enfouir dans la terre, comme s'ensablent les soles à marée basse (Martin du G., Thib., Été 1914, 1936, p. 753).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃sɑble] ou [ɑ ̃sable], (j')ensable [ɑ ̃sɑ:bl̥] ou [ɑ ̃sabl̥]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1585 « (s')engager dans le sable » (De La Grise, Xelett. de Marc Aurèle, p. 429 ds Gdf. Compl.). Dér. de sable*; préf. en-*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 12.

Wiktionnaire

Verbe

ensabler \ɑ̃.sa.ble\ transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’ensabler)

  1. Remplir de sable.
    • Le courant a ensablé ce port. - Ce chenal s’ensable graduellement.
  2. faire échouer sur le sable.
    • Il n’y avait pas assez d’eau dans la rivière, le batelier nous a ensablés. - Le bateau s’est ensablé.
  3. (Par extension) S'enliser dans le sable.
    • Eh! sacredieu! allez-vous-en au diable, vous et votre brigand de pays, où l'on ne peut faire un pas sans risquer de se casser le cou, ou de s'ensabler : est-ce que je connais vos moraines, moi? (Alexandre Dumas, Impressions de voyage, La Revue des Deux Mondes t. 1, 1833)
  4. (Figuré) Être immobilisé, figé, empêché de se dégager.
    • Sa gentillesse perpétuelle me gêne, un truc où l’on s’ensable, obligée de répondre pareil, sucre et miel, puérilité et fausseté tout ensemble. — (Annie Ernaux, La femme gelée, 1981, réédition Quarto Gallimard, page 404)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENSABLER. v. tr.
Remplir de sable. Le courant a ensablé ce port. Ce chenal s'ensable graduellement. Il signifie aussi Faire échouer sur le sable. Il n'y avait pas assez d'eau dans la rivière, le batelier nous a ensablés. Le bateau s'est ensablé.

Littré (1872-1877)

ENSABLER (an-sa-blé) v. a.
  • 1Faire échouer sur le sable. Le batelier nous a ensablés.
  • 2Couvrir de sable. La Loire se déborda, inonda et ensabla beaucoup de pays, Saint-Simon, 183, 202.

    Remplir de sable. Ensabler une barque.

  • 3 Terme de pêche. Tendre sur un fond de sable des filets au pied desquels on ne met point de lest.
  • 4S'ensabler, v. réfl. Échouer dans le sable. Le bateau s'est ensablé. Trois dans les écueils s'ensablèrent, Scarron, Virg. I.

    Être rempli de sable. Ce port s'ensable graduellement.

HISTORIQUE

XVIe s. Les eaux troubles versant au prè l'ensablent, quelquefois jusqu'à l'en rendre infertile pour jamais, De Serres, 266.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ensabler »

(Siècle à préciser) Dérivé de sabler avec le préfixe en-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

En 1, et sable. D'Aubigné, Hist. II, 302, a dit s'assabler, en parlant d'un navire qui échoue.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « ensabler »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ensabler ɑ̃sable

Évolution historique de l’usage du mot « ensabler »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « ensabler »

  • Car, en ouvrant, il ne faudrait pas fragiliser les alentours et les rendre inondables : « C'est dangereux, estime Michel, 75 ans, bénévole du yacht-club de la baie de Somme. Il y a une trentaine d'années, lors de marées exceptionnelles, des chaînes de huttes flottantes se sont détachées et 17 chasseurs sont morts… La seule solution serait de construire une écluse, car ça risque de devenir un bassin à vase. » « C'est une bonne chose pour désensabler le chenal, assure de son côté un propriétaire de bateau de plaisance. Ça devient de plus en plus délicat de passer. » leparisien.fr, En baie de Somme, l’homme rend des hectares à la mer - Le Parisien
  • ÉTANG-SALÉ. Le passage à la majorité aura été sans appel pour ce jeune adulte qui part en prison. Il faut dire qu'il a épuisé la patience de la justice avec un palmarès de onze condamnations au casier. Samedi dernier, il ne trouve rien de mieux à faire que de voler une voiture, laissée quelques instants sans surveillance par son propriétaire avec les clés sur le contact. Il va ensuite chercher sa petite amie pour une virée, avant de s'ensabler et finir sa course en réformant la voiture contre un arbre. Et pour cause, à 18 ans il n'a pas de permis de conduire. Clicanoo.re, [Faits Divers] Il vole une voiture pour finir contre un arbre | Clicanoo.re
  • Bref, le pays des pyramides est en train de s’ensablerKapitalis, L’Egypte, entre diagnostic placebo et vraies réalités - Kapitalis
  • L’autre passage clé de la Rivière – un par 73 de 6138 m avec pas moins de six par 5 au programme – se situe sans doute entre les trous 9 et 13. Handicap 1, le 9 est un long par 4 en dogleg gauche, constellé de bunkers, où il semble bien délicat de ne pas ensabler sa balle. Le 10, un par 5 dont le deuxième coup se joue à l’aveugle, se conclut sur un green défendu par un bunker en forme de cœur, avec une épaisse forêt en arrière-plan. Le 11 est une jolie carte postale : un court par 3 avec un réceptacle large d’à peine une dizaine de mètres voit la pente ramener les balles vers l’obstacle d’eau tout le long à bâbord. En cas de grand « plouf », vous pourrez toujours vous consoler auprès du majestueux saule pleureur qui surveille le fond du green. Swing Féminin, Vaucouleurs, la Rivière enchantée • Swing Féminin
  • Les tempêtes successives et les mesures restrictives liées à la pandémie du Covid-19 ont vu la passe qui le relie à la mer s'ensabler avant de se refermer complètement. Corse Matin, L'étang d'Urbinu a lui aussi attendu le déconfinement | Corse Matin
  • Le Syndicat intercommunal du bassin d’Arcachon veut réensabler la Pointe du Ferret mais l’État a aussi autorisé l’allongement du musoir de la digue Bartherotte SudOuest.fr, Lège Cap-Ferret : faut-il réensabler ou allonger la digue de la Pointe ?

Traductions du mot « ensabler »

Langue Traduction
Anglais silt
Espagnol limo
Italien limo
Allemand schlick
Chinois 淤泥
Arabe الطمي
Portugais lodo
Russe ил
Japonais 沈泥
Basque lohi
Corse silt
Source : Google Translate API

Synonymes de « ensabler »

Source : synonymes de ensabler sur lebonsynonyme.fr

Ensabler

Retour au sommaire ➦

Partager